RELIGIONS ET CROYANCES

L’ayatollah Tasjiri : 'les déclarations de benoit XVI sur l’islam sont indignes d’un Pape'


Dans la même rubrique:
< >


L’ayatollah Mohammad Ali Tasjiri, secrétaire général de la Société Internationale pour le Rapprochements des Confessions Musulmanes et le vice-président de l'Union Internationale des Sages Musulmans a déclaré : "les dernières déclarations du Pape sur l'Islam sont incorrectes et contraires à l’idéal de vie pacifique que portent habituellement les partisans des religions monothéistes, c’est pourquoi je demande au Pape qu’il revienne sur ses déclarations."


irna
Samedi 30 Septembre 2006


L’ayatollah Mohammad Ali Tasjiri qui se trouve en ce moment dans l'île grecque de Rhodes pour assister au IV Congrès International du Dialogue entre les Civilisations, a ajouté dans une entrevue donnée à l’IRNA : "dans la conférence où j’ai prononcé un discours jeudi j'ai critiqué les déclarations du pape Benoit XVI sur l'Islam, et ai dit que ce type de manifestations est totalement incorrecte et contraire à ce qui se fait habituellement entre les partisans des religions monothéistes, c’est pourquoi j'ai demandé au Pape de revenir sur ses déclarations."

L’ayatollah Tasjiri a évoqué le problème du terrorisme en précisant que: "les erreurs des hommes d'Etat américains au Moyen-Orient, dans le monde, l'occupation de l'Iraq et de l'Afghanistan, non seulement n'ont pas eu, spécialement, comme résultat la diminution du terrorisme mais ont accru ce phénomène néfaste."

L’ayatollah Mohammad Ali Tasjiri a insisté sur le fait que pour déraciner le terrorisme il faut combattre ses mêmes racines, qui sont l'injustice, le racisme, le fascisme et le sionisme, et qu’ au lieu d'agir de cette manière on favorise la morale, le rationalisme, l'humanité et la justice sociale pour ainsi pouvoir obtenir la paix mondiale.


Sur la nécessité d'un dialogue entre les civilisations, il a indiqué que pour pouvoir l'accomplir "et créer un esprit d'entendement entre les nations on doit profiter des éléments innés de l'être humain, que sont le sentiment de justice, de raison et de morale dans les relations politiques, culturelles et sociales."

Sur la globalisation que les USA prétendent imposer, l’ayatollah Mohammad Ali Tasjiri a déclaré : "les religions divines ne vont pas à l’encontre d’une globalisation dans le cadre de la préservation des identités nationales et du respect des différences culturelles, toutefois, en effet ils rejettent et ils s'opposent fermement à une globalisation qui prétend imposer tout aux autres".


Le IV Congrès International du Dialogue entre les Civilisations s’est ouvert le 27 septembre en présence de représentants de plus d'une cinquantaine de pays dans l'île de Rhodes, et se poursuivra jusqu'demain à dimanche


Samedi 30 Septembre 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires