Conflits et guerres actuelles

L'ayatollah Kashani : la volonté de l'Iran fournit une réponse aux probables attaques



Samedi 12 Juillet 2008

L’imam provisoire de la prière du vendredi de Téhéran, l’ayatollah Mohammad Emami Kashani de Téhéran a affirmé que la République Islamique d'Iran ne représente pas une menace mais qu’elle est prête à riposter bien qu’à regrets à de possibles attaques.

"Ainsi, l'Iran n'est pas une menace. Est c’est ce que disent les Etats de la région et même les Etats occidentaux soulignant que l'Iran est prêt pour des entretiens. Ne vous lamentez pas contre l'Iran, vous les menteurs du monde comme Israël et comme la Maison Blanche. Si vous souhaitez attaquer l'Iran, nous répliquerons de manière à vous faire regretter cette décision » a martelé l'ayatollah Kashani dans son deuxième sermon de la prière du vendredi.


L'ayatollah Kashani a soutenu le cadre strictement légal dans lequel a eu lieu le lancement de missiles iraniens au cours des derniers jours.


« Tous savent que c'est un exercice légal et effectué dans les frontières et territoires de la République Islamique d'Iran. De nombreux pays dans le monde ont condamné les critiques qui se sont élevées à l’encontre des manœuvres militaires iraniennes qui ont eu lieu ces derniers jours.


« Quant aux déclarations soulignant le caractère menaçant de ces manoeuvres, elle devraient rappeler que la République islamique d'Iran a conquis une grande partie de sa puissance et est sur le point de conquérir une autre partie de sa puissance sur le plan technique et industriel. Vous (ennemis) devriez admettre la puissance de la République Islamique d'Iran »a déclaré l’imam provisoire de la prière de vendredi.


« Les pays ennemis admettent implicitement la puissance de l’Iran, tout en s’indignant contre la République Islamique d'Iran. La conduite de l'Iran a été claire durant ces 30 dernières années. Quand a-t-elle été une menace ? Vous représentiez vous-même une menace et avez traduit cette menace en action aussi. Qu'avez-vous fait contre l’Iran si ce n’est inciter Saddam Hussein à attaquer l'Iran. Vous avez commis des crimes en Afghanistan et en Iran et vous continuez à commettre des crimes dans différents pays » s’est indigné l’ayatollah Kashani.


« L'identité de l'Iran est transparente, propre et claire » a-t-il affirmé rappelant que l'Iran ne certes ne reconnaît pas Israël mais ne souhaite pas pour autant lancer une guerre.


«L’ Iran ne reconnaît pas officiellement Israël comme un pays parce qu’il a usurpé puis occupé illégalement un pays » a conclu l’imam provisoire de la prière de vendredi.


L'ayatollah Kashani : la volonté de l'Iran fournit une réponse aux probables attaques

Les missiles iraniens ne sont une menace ni pour la région ni pour l'Europe

L'Iran vendredi a réfuté les allégations occidentales et sionistes selon lesquelles ses missiles sont une menace pour la région et l'Europe.

«La doctrine de défense de la République Islamique d'Iran est basée sur l'autodéfense. Les forces armées de la République Islamique d'Iran ont démontré dans un exercice leur puissance défensive élevée afin de défendre le territoire et l'indépendance de la terre islamique" a déclaré le député de la commission des affaires étrangères et de la sécurité nationale du Majlis islamique,Mohammad-Esmail Kowsari, vendredi.


Mohammad-Esmail Kowsari a indiqué que les voisins et les états de la région ne devraient pas s'inquiéter de l'essai de missile iranien parce que c'est seulement un exercice militaire, prouvant que l'Iran est préparé à répondre rapidement et n'importe quand à toute menace à son encontre.


Cependant, il a averti les ennemis de la République islamique et les pays essayant de terrifier l'Iran et les responsables iraniens en lançant des menaces militaires.


«Les forces armées iraniennes auront une réaction sérieuse et forte aux autres pays aussi rapidement que possible. »

Il a précisé que n'importe quel état indépendant doit avoir une puissance défensive.


«Les exercices militaires sont un des moyens permettant à un pays de dévoiler ses possibilités de défense afin de repousser l'ennemi, » a-t-il ajouté.


Plus loin dans ses remarques, Mohammad-Esmail Kowsari a affirmé que l'Iran n'avait jamais souhaité acquérir l'énergie nucléaire à des fins autres que pacifique parce que « notre religion et morale islamique l'interdisent et que l'AIEA a toujours exercé un contrôle et une surveillance sur notre programme nucléaire. »

http://www1.irna.ir http://www1.irna.ir



Samedi 12 Juillet 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires