Croyances et société

L’assemblée générale de Monsanto infiltrée par un activiste



Anthony Gucciardi
Dimanche 19 Février 2012

L’assemblée générale de Monsanto infiltrée par un activiste

Illustration de The Art of David Dees


Natural Society, Anthony Gucciardi, 18 février 2012


      Dans une excitante action de résistance populaire à Monsanto et ses OGM qui ravagent la planète, l’activiste Adam Eidinger a infiltré une assemblée d’actionnaires de cette compagnie et a posté la vidéo sur Youtube. Eidinger soulève l'impact négatif sur la santé humaine et l'environnement des cultures d'OGM, du Roundup, et d'autres créations de Monsanto. C’est pourquoi, un porte-parole choqué de Monsanto (identifié par Eidinger comme étant le directeur général Hugh Grant) a fait de son mieux pour écarter les soucis et assurer à l'activiste que la compagnie – celle-là même qui a été prise en train d’exploiter des groupes d'esclaves [*] dans ses champs d’OGM – s’inquiète beaucoup des préoccupations de ses actionnaires.
[* Ndt : C’est une tradition familiale chez Monsanto, qui était à l’origine une famille juive propriétaire et marchande d’esclaves.]


      L'un des soucis majeurs mis en exergue par l'activiste Adam Eidinger, qui s'identifie comme un " occupy activist " [activiste s’appropriant le terrain, ndt], c’est la progression de l’usage des pesticides sur les cultures, dû à l’échec des cultures d’OGM sécrétrices de Bt, conçues par Monsanto. La Bt est une toxine sécrétée par les cultures génétiquement modifiées dans le but de tuer divers insectes, bien que l’on ait dévoilé dernièrement que le recours à la Bt a par la suite fait naître des populations d'insectes résistantes au biopesticide. Au moins 8 populations d'insectes ont développé une résistance, 2 résistant aux pulvérisations de Bt et au moins 6 espèces globalement immunisées contre les cultures Bt.


      Quelle en est la conséquence ? Il en découle que les agriculteurs doivent pulvériser considérablement plus de pesticides. Cela fait que des aliments génétiquement modifiés encore plus farcis de pesticides sont consommés par un grand nombre de gens sans qu’ils le sachent.


      Tout ceci est également mieux démontré encore par l'Environmental Protection Agency (EPA), qui a aussi constaté l’inefficacité du maïs génétiquement modifié de Monsanto. L’agence a même découvert que ces cultures ont fait naître des chrysomèles résistantes. L'EPA a découvert que ces chrysomèles résistantes, en constante évolution pour résister à l'insecticide, sont présentes actuellement en Iowa, Illinois, au Minnesota et dans le Nebraska.


      Dans une autre vidéo, Adam Eidinger demande combien dépense exactement Monsanto pour contrecarrer les campagnes en faveur de l'étiquetage des OGM. Il est naturellement possible que vous vous souveniez que Monsanto avait admis influer sur l’issue de l'initiative d'étiquetage au Colorado, qui n’a pas abouti. Avec un certain nombre de protestants et d’agriculteurs bidons en faveur des OGM, vraisemblablement soudoyés par Monsanto, la compagnie a réussi à inverser le résultat. Ces agissements remettent en question la raison pour laquelle Monsanto interdirait aux consommateurs le droit de savoir si leurs aliments contiennent des ingrédients génétiquement modifiés.


      La compagnie veut peut-être en finir avec le fait que ses ventes diminuent considérablement, car le consommateur comprend les dangers des aliments génétiquement modifiés. Monsanto a réussi à engranger pour 11,8 milliards de dollars de ventes au cours de l'exercice 2011, qui s'est terminé le 31 août, et elle n'a pas l'intention de ralentir sa funeste production – même si ça entraîne la destruction de notre santé et l'intégrité génétique de la planète.


      Voici la réunion des actionnaires filmée par Adam Eidinger :



Original : naturalsociety.com/monsanto-shareholder-meeting-infiltrated-by-activist-video/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Dimanche 19 Février 2012


Commentaires

1.Posté par meduze le 20/02/2012 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand vont-ils enfin comprendre que l'argent ne se mange pas ?
On limite bien l'usage des antibiotiques pour freiner la résistance des bactéries quand on est malade.
Pourquoi ne pas faire la même chose avec les pesticides.
C'est un avenir plus que sombre qui nous est promis avec MOSANTO...

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves

VIDEO
Hicham Hamza | 01/04/2014 | 3618 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 158


Commentaires