Palestine occupée

L'assassin franco-israélien d'un Palestinien déclaré irresponsable



Vendredi 13 Mars 2009

L'assassin franco-israélien d'un Palestinien déclaré irresponsable
Un franco-israélien qui avait tué en mai 2007 à coups de couteau un chauffeur de taxi palestinien à Tel-Aviv a été déclaré jeudi "irresponsable" de ses actes et ne passera pas en jugement.

Selon le tribunal de district de Tel-Aviv, Julien Soufir, 26 ans, qui a reconnu avoir tué Tayssir Karaki de Jérusalem-est, devait être traité dans un hôpital psychiatrique plutôt que de passer en jugement pour être envoyé en prison.

"C'est une décision injuste. Elle a été prise simplement parce que la
victime est un Arabe et l'assassin est un Juif", a déclaré à la sœur de la victime, Siham Karaki, qui était présente au tribunal avec la veuve de son frère et d'autres membres de la famille.

"Comment peut-il être déclaré irresponsable alors qu'il a avoué avoir tué mon frère parce qu'il est arabe", a-t-elle ajouté. "Nous allons faire appel. Le meurtre de Tayssir ne restera pas impuni".

Au cours de ses interrogatoires, Julien Soufir a affirmé qu'il se prenait pour le "Messie" et qu'il avait agi pour "des raisons nationalistes".

Au moment de son arrestation, il avait avoué avoir tué le chauffeur de taxi palestinien à coups de couteau notamment au cou en précisant qu'il avait voulu "tuer un Arabe".

Accusé de "crime haineux", Julien Soufir était accusé d'avoir frappé de 24 coups de couteau au cou sa victime âgée de 35 ans, selon les chefs d'accusation.

"Je n'ai rien ressenti (...) C'était comme abattre un animal", avait-il déclaré aux enquêteurs, reconnaissant s'être rendu à Jérusalem pour trouver un chauffeur de taxi palestinien dans l'intention "de tuer un Arabe parce qu'il était arabe".

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 13 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par souad le 13/03/2009 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mes condoléances à la famille.

2.Posté par CQFD le 13/03/2009 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


www.bonvote.com Ha’ Aretz 21.05.2007
Goel PINTO
© Doubts & Convictions
--------------------------------------------------------------------------------
21/05/2007 @ 04:04

Pardonnez notre racisme »

Le 15 mai, un chauffeur de taxi palestinien a été égorgé par son passager, un Juif français récemment émigré en Israël. Le journaliste Goël Pinto qui a lui-même grandi en France, interpelle, dans les colonnes de Ha'Aretz, la communauté juive de France après ce crime raciste.

Julien Soufir, le meurtrier de Taysir Karaki, un Palestinien de Beit Hanina âgé de 35 ans et père de cinq enfants, a agi seul. Mais le terreau sur lequel a poussé ce terroriste Juif français mérite néanmoins l'attention. Durant la campagne présidentielle française, nombreux ont été les Juifs français à expliquer leur soutien à Nicolas Sarkozy par la poigne de fer dont il avait fait preuve lors des émeutes des banlieues en 2005, ainsi que par le fait qu'il ait attribué l'assassinat d'Ilan Halimi [jeune homme français de religion juive kidnappé, torturé et tué en région parisienne] en janvier-février 2006 à des mobiles antisémites.

On estime aujourd'hui à 600 000 le nombre de Juifs en France. Contrairement aux descendants des immigrants musulmans, beaucoup exercent de hautes responsabilités et bénéficient du respect et de la protection des autorités. Dans un pays qui prône l'effacement des identités religieuses au bénéfice d'une identité universelle et républicaine, les Juifs jouent sur deux tableaux. D'un côté, ils sont intégrés à la société française ; de l'autre, ils continuent de manifester une grande loyauté envers l'Etat d'Israël et en particulier envers ses gouvernements de droite.

L'activisme de nombreux Juifs français et le racisme antimusulman que certains d'entre eux expriment ne sont pas des faits nouveaux. Je me rappelle un office du shabbat dans une synagogue parisienne. J'avais 12 ans, c'était l'époque de la guerre du Liban [en 1982]. Le rabbin récitait une prière pour l'Etat d'Israël et ses soldats. Les fidèles s'étaient alors mis à crier des slogans tels que "Sharon, rentre-leur dedans !" et "Sharon, bute-les !" Le rabbin n'a fait aucun effort pour les calmer.

En France, aucun Juif n'oserait s'en prendre à un musulman. Avant d'assassiner un Arabe, Julien Soufir a émigré en Israël. Ce ne sont pas les Arabes qui manquent en France, mais beaucoup de Juifs préfèrent se draper dans l'habit de victime, et il est vrai que les incidents antijuifs les y ont aidés. Cette victimisation pousse les autorités françaises à apporter aux Juifs un large soutien, essentiellement à cause du sentiment de culpabilité né du régime de Vichy.

L'heure est venue pour l'Etat d'Israël de placer un miroir devant les Juifs de France. Le Premier ministre Ehoud Olmert et la présidente intérimaire Dalia Itzik devraient rendre visite à la famille de la victime palestinienne et lui demander pardon, au nom de l'Etat d'Israël et du peuple juif. Exactement comme le fit le roi Hussein après l'assassinat de sept adolescentes israéliennes en Jordanie, en 1997. Et exactement comme le firent le président français Jacques Chirac, son épouse Bernadette et le Premier ministre Dominique de Villepin, après l'assassinat d'Ilan Halimi, lorsqu'ils participèrent à une cérémonie en sa mémoire dans une synagogue de Paris.

Il serait opportun que les dirigeants de la communauté juive de France, à commencer par le grand rabbin Joseph Sitruk, se rendent à la grande mosquée de Paris et demandent pardon. Pardon pour l'assassin, mais aussi pour le racisme antimusulman qui s'est développé dans cette communauté et qui est un des facteurs principaux de la dégradation des rapports entre juifs et musulmans en France.

Goël Pinto
Ha'Aretz traduit dans Courrier International

3.Posté par boumaakal le 13/03/2009 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est ce qui dira la CPI le jour ou Israle sera condamné, la CPI dira que les dirigeant Satanique de sion ont irresponsable et que de ce fait ne passeront pas au jugement, quelle bande de lâches les occidentaux à faire gober ce genre d'info à leur citoyens, les français vous êtes prévenus le jour ou vous serez dans votre pays menacé par les sionistes, on vous dira la même chose, les sionistes ne sont pas responsable et qu'ils ont une impunité et qu'il faut faire avec.

@suivre Paix sur vous tous. Salam

4.Posté par Roland le 13/03/2009 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alors que le franco-palestinien, qui n'a jamais tué personne, ni même tenté de tuer qui que ce soit, qui est seulement passé un soir devant la maison d'un raciste juif, rien que pour ça il est condammné !!!
y'a pas plus caricatural

en tous cas je crois que plein d'assassins français et autres vont regretter de ne pas être un israelien ayant tué un arabe, ce qui leur aurait permis de se faire accepter comme "fou" et d'échapper au châtiment !

Heureusement que de lire dans un quotidient israelinen cet article de Goël Pinto est quand-même réconfortant.
le "juif" que le sionisme a cherché à "tuer" (voir http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-28977745.html ) est heureusement encore vivant ! mais trop rare ....

5.Posté par Larguet le 14/03/2009 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’assassinat et le meurtre ils l’ont dans le sang c’est dans leurs gènes. Ils tuent, ils dépècent, charcutent et se vautrent dedans. Je n’invente rien les écrits sont là et dans le détail.

Les juifs dans l'histoire du monde, apparaissaient comme un peuple de persécuteurs féroces et non comme une minorité persécutée. Ils ont essayé, par leur propagande, de faire croire le contraire à l'opinion générale, mais les faits sont là qui les accusent, même dans les livres juifs.

Il suffit de se rappeler Sabra et Chetila. Ce n’est pas les zoulous qui sont venus quand même faire ce massacre. Ils ont laissés traces de leurs méfaits, à Chypre, en Grèce à Rome, en Espagne, en Chine, Même en Russie qui était leur pays d’accueil. Et la liste est longue. Alors au milieu de toute cette boucherie, Pour eux Gaza, une famille entière ou un chauffeur de taxi c’est des clopinettes

Qu’un certain Baruch Goldstein se décident de faire un carton le 25 février 1994 dans une mosquée, une trentaine de morts, c’est normal ce n’est que des arabes qui crèvent. Et une fois que cet assassin est mort et enterré. Toute la population vient en pèlerinage sur sa tombe, c’est devenu un Saint. C’est une bonne partie de la population qui cultive le culte et l’adoration de la personne qui tue et assassine plus que les autres.
C’est devenue la course à qui tue le plus. Rappelez-vous Sharon. Quand il a fait le carnage de Sabra et Chetila, il est monté en flèche, dans les sondages et il a fini par crée son propre parti. Tous on comprit la combine, et ils foncent dans ce créneau prometteur. Plus je tue plus je grimpe.

Ils tiennent ça de leurs origines lointaines, les Khazars.

Originaires d’Asie, c’étaient des tribus belliqueuses sanguinaires et constamment en guerre entre eux et avec leurs voisins.

D’ailleurs actuellement les partisans des massacres que sont les sionistes ne s’entendent pas avec les juifs originaires d’Israël et qui eux sont contre ces guerres et massacres, et certains d’entre eux refusent même de recevoir des biens de consommation provenant du gouvernement sioniste et de ses officines, comme par exemple soins et médicaments.

Regardez ce que leur député d’origine russe vient de déclarer. « Jeter à la mer tous les prisonniers détenus dans les geôles par Israël ». Cela veut tout dire. Il veut percer par tous les moyens. Il doit donc promettre de tuer au maximum.

Et en fin de compte ce n’est pas la CPI ou TPI ou n’importe quel autre tribunal qu’il faut pour Israël. Il leur faut les plus grands spécialistes de la génétique, psychiatrie, psychanalyste, psychologues, pour étudier le comportement de ce peuple qui a finit par contredire les thèses et études faites par Darwin concernant l’évolution des espèces.

Avec le temps, les siècles qui se sont écoulés, et malgré les moyens modernes et ultra sophistiqués que l’état d’Israël possèdent ils ont le comportement des tribus de l’âge de la pierre. Malheur a l’ennemi qui tombe au champ de bataille, il sera dépecé et bouffé. C’était un rite.

Rappelez vous de Gaza, un char israélien est passé sur des palestiniens morts. !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires