ALTER INFO

L'armée israélienne envahit Quisin où elle arrête et torture 2 adolescents


Dans la même rubrique:
< >

Lundi soir à 21h, douze jeeps des Forces d'Occupation Israéliennes ont envahi le village cisjordanien de Quisin en tirant à balles réelles, des balles en caoutchouc, du gaz lacrymogène et des bombes assourdissantes. Tous les hommes du village, âgés de 15 à 40 ans ont été rassemblés dans la cour de récréation de l'école.


Jeudi 10 Janvier 2008

L'armée israélienne envahit Quisin où elle arrête et torture 2 adolescents
Par ISM



L'armée a pris des photos de tous les hommes plus âgés, et interrogé les adolescents, soi-disant pour rechercher les enfants qui avaient jeté des pierres sur les jeeps blindées. À un moment, un soldat a mis un couteau sous la gorge d'un garçon de douze ans et a menacé de le tuer.

Au bout de trois heures, les soldats de l'occupation ont arrêté deux garçons de 16 ans, Hassan Fachri et Ali Nayef, et libéré tous les autres.

Les deux garçons ont été menottés, les yeux bandés et emmené au commissariat de police de Kedumin, où ils ont été torturés pendant sept heures avant d'être relâchés. Ils sont restés ensemble dans une petite cellule sale, les yeux bandés et ont été privés de nourriture et d'eau. Hassan s'est vu refuser l'accès aux toilettes.

Les soldats armés qui se tenaient derrière eux les ont empêchés de dormir, en leur criant des menaces de mort. Les garçons ont été reçu des coups violents pendant toute la garde-à-vue : des coups de pieds, des coups de poing au visage, ect.

À 3 heures du matin, Hassan a été jeté dehors sous la pluie glaciale pendant un certain temps.

Ali a signé des papiers sous la contrainte. Il estime que ces documents sont un engagement à ne pas jeter de pierres et que dans le cas d'une infraction, la sanction serait une peine de cinq ans de prison.

Toutefois, Hassan a signé des documents analogues en juillet 2007 après avoir été arrêté pour avoir participé à une manifestation non-violente, et il est désormais sanctionné bien qu'il n'ait commis aucune infraction. Le permis de travail en Israel de son père a été confisqué et il a été condamné à une amende 5000 NIS.

Durant sa première arrestation, Hassan avait également reçu un traitement sévère de l'armée israélienne. Il a été détenu pendant trois jours dans la colonie illégale de Keddumim où il n'a mangé qu'à deux reprises.

Il avait les bras attachés dans le dos alors qu'il était tellement passé à tabac qu'il a subi un traumatisme crânien et une luxation du coude.

Les garçons ont finalement été libérés mardi à 7 heures du matin. Alors qu'il partait, Ali a été prévenu que s'il était à nouveau pris à jeter des pierres, l'armée expulserait les 1500 habitants du village de Quisin et fermerait la route de 21h au lendemain matin. L'armée a conservé la carte d'identité d'Hassan et, pour l'instant, on ne lui a pas rendue.

Lors de sa première arrestation, l'armée ne lui a jamais rendu sa carte d'identité.


L'armée israélienne envahit une nouvelle fois Azzoun et tire sur des jeunes sans défense



Lors de la récente invasion de l'armée israélienne dans le village d'Azzoun, deux garçons ont été grièvement blessés par balles réelles.
Mohamed Faisel Sleem a d'abord été blessé à la jambe, puis, alors qu'il était allongé au sol, sans défense et sans armes, il a reçu une autre balle dans la jambe, tirée presque à bout portant.
Environ cinq minutes plus tard, les forces israéliennes ont tiré dans chaque jambe d'Othman Mohamed Radwan

Vendredi 4 janvier 2007, une dizaine de jeeps et des véhicules blindés de transports de troupes de l'armée israélienne sont entrés dans le village d'Azzoun près de Qalqilya. Les forces d'occupation sont restées dans le village toute la journée, en tirant des bombes assourdissantes.

Le lendemain vers 10h, l'armée israélienne est revenue dans le village pour y imposer un couvre-feu et tirer des bombes assourdissantes, du gaz lacrymogène et des balles réelles.

Peu avant midi, par des soldats israéliens circulant dans une jeep blindée ont tiré sur Faisel Sleem et Mohamed Othman Mohamed Radwan (deux adolescents du village) sur la place du village.

Mohamed Faisel Sleem a d'abord été blessé à la jambe, puis, alors qu'il était allongé au sol sans défense et sans armes, il a reçu une nouvelle balle dans la jambe tirée presque à bout portant.

Environ cinq minutes plus tard, les forces israéliennes ont tiré dans chacune des jambes d'un autre garçon non armé, Othman Mohamed Radwan. Les deux garçons sont actuellement à l'hôpital de Naplouse où ils se remettent des blessures par balle.

L'armée israélienne est encore revenue dans le village cette nuit-là.

Trois militants qui sont arrivés dimanche à Azzoun ont vu les soldats israéliens tirer des bombes assourdissantes alors que les jeunes enfants quittaient l'école.

Ce n'est que la dernière d'une série d'invasions dans le village par l'armée israélienne qui ont fait beaucoup de blessés parmi les enfants.


Source : http://www.palsolidarity.org/
Traduction : MG pour ISM


Mercredi 9 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par al akl le 10/01/2008 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment on fait pour rester correct et poli quand on lit des trucs comme ça ?

Des NAZIS, y a pas d’autre mot.

2.Posté par anaxagore le 10/01/2008 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

personne pour défendre ces pauvres malhaureux. Une honte. A quand la destitution des monarchies et autres dictatures des pays musulmans.

3.Posté par redk le 10/01/2008 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

anaxagore rajoute aussi les pays sois disent démocratique et a majorités chrétiens, qui aide le regime sioniste dans ses sinistres besognes, et qui sont de fait complice du génocide palestiniens, ils n'y a pas que des palestiniens musulmans ils y a des chretiens aussi qui soufres du joug nazisioniste!!!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires