ALTER INFO

L'approbation par l'AIEA d'une résolution proposée par l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Dimanche 20 Septembre 2009

L'approbation par l'AIEA d'une résolution proposée par l'Iran
L'Assemblée générale de l'Agence internationale de l'Energie atomique a approuvé une résolution proposée par l'Iran concernant l'interdiction de toute attaque militaire contre les installations nucléaires. Selon cette résolution, toute attaque armée ou militaire contre les installations nucléaires est qualifiée de contraire à la Charte des Nations unies, au Droit international et aux statuts de l'AIEA.

Dans le même temps, la 53ème Assemblée générale de l'AIEA a approuvé une autre résolution qui porte sur le démantèlement des installations nucléaires du régime sioniste. Cette résolution est considérée comme une avancée technique et juridique importante pour développer l'usage pacifique de l'énergie nucléaire. Jusqu'à présent, l'interdiction d'attaque contre les installations nucléaires était pensée, uniquement, dans le cadre des débats techniques, au sein de l'AIEA, mais l'approbation de cette nouvelle résolution fait de cette interdiction une mesure contraignante.

Il y a, dans le monde, plus de 400 centrales atomiques et quelque 300 réacteurs de recherche, ainsi que des centaines d'autres installations nucléaires; ce qui nécessitait l'interdiction d'attaques armées ou militaires contre ces sites qui contiennent, naturellement, une grande quantité de matières radioactives. La catastrophe de Tchernobyl, en avril 1986, en Ukraine, a, déjà, prouvé que les radiations radioactives ne connaissent pas de frontières et peuvent menacer le monde entier. L'approbation de l'autre résolution portant sur le démantèlement des installations nucléaires du régime sioniste est, également, un pas important, pour renforcer la crédibilité de l'Agence internationale de l'Energie atomique.

Le régime sioniste est le seul détenteur, d'ailleurs, illégal, de l'arme atomique, au Moyen-Orient, et son arsenal nucléaire menace la sécurité et la stabilité de la région et du monde. Les analystes estiment que cette nouvelle résolution pourrait contraindre Tel-Aviv à arrêter ses projets nucléaires et à signer le TNP, permettant aux inspecteurs de l'AIEA de visiter ses sites nucléaires. Le représentant du régime sioniste à la réunion de l'Assemblée générale de l'AIEA a déclaré, pourtant, que ce régime ne coopérerait pas avec l'Agence.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 20 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par me le 21/09/2009 04:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deux poids, deux mesures .....

2.Posté par dik le 21/09/2009 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ce sont ces sionistes et leurs bras armés qui invoquent sans répit "l'holocauste"! Le ridicule ne tue plus.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires