Politique Nationale/Internationale

L’appel à la Raison


Considérant que nul n'est responsable de ses actes, pas plus l'industriel qui cherche à réaliser des bénéfices par les moyens qui sont mis à sa dispositions, que l' économistes qui soutient implicitement des solutions de privatisations injustes sous peine de sanctions, que les fonctionnaires qui réalisent ces opérations de privatisation des structures vitales de la démocratie tels que la santé, l'éducation ou l'armement et la Banque


joszik@gmail.coom
Vendredi 25 Avril 2008

- Considérant que nul n'est responsable de ses actes, pas plus l'industriel qui cherche à réaliser des bénéfices par les moyens qui sont mis à sa dispositions, que l' économistes qui soutient implicitement des solutions de privatisations injustes sous peine de sanctions, que les fonctionnaires qui réalisent ces opérations de privatisation des structures vitales de la démocratie tels que la santé, l'éducation ou l'armement et la Banque, parce soit : il cumule, lui-même, des fonctions privées ou les intérêts sont évidents: actionnaires ou salariés dans des sociétés privés ou ayant des rémunérations au travers de cabinets conseil ou encore des comptes cachés dans des paradis fiscaux, ou étant soumis lui aussi au chantage du confort administratif. Pas plus responsable d’ailleurs que "l'intellectuel" qui répond plus à l’appel de son ventre qu’à celui de sa raison en venant sétaler ainsi dans les médias en dispensant au autres des théories racistes et ultraconservatrices.

- Considérant que l’industriel de l’armement ne vends des armes que parce qu’il réalise des bénéfices, qu’il utilise les moyens qui sont mis à sa disposition pour parvenir à ses fins (stratégies de soumission économique, coups d’état, établissement du chaos, ralliement aux théories militaires, à l’extrême droite, justification de l’interventionnisme, lobbying aux seins des institutions), qu’il est soumis, comme les autres, à l’économie ultra-libérale et que par conséquent il ne peut se soustraire aux impératifs du résultat financier sous peine de sanctions économiques immédiates

- Considérant que tous les organismes gravitant autour des théories économiques actuelles : santé, éducation, sécurité, administration, transport, développement… n’ont plus aujourd’hui pour objectif l’idéale de la fonction mais plutôt, comme but, de réaliser de gros bénéfices en totale contradiction avec leur objectifs initiaux, ce qui implique :

plus de malade = plus de bénéfice pour les industries de la santé

Plus de guerre= plus de vente pour l’industrie de l’armement

Plus d’insécurité= plus de services de sécurité privé

Plus de chomage= plus de bas salaire

Plus d’étranger= (plus de bas salaires, plus de divisions syndicales plus de rascisme)



- Considérant que personne ni aucune institution actuelle n’est à même de pouvoir arrêter ce processus qui implique des bénéfices à tous les étages de la société et un pouvoir implacable redouté par toute personne bien renseignée.

- Considérant que les solutions de révolution civils, syndicales, sociale ou anarchiques impliquent immanquablement des morts ce qui n’est pas du tout souhaitable parce que voué à l’échec car le rapport de force aujourd'hui n'est plus favorable aux populations civiles.



J’appel toutes les organisations syndicales et sociales à changer d’objectif et à se transformer profondément en proposant des solutions d’actionnariat populaire, et d’investissement sociale pour obtenir le rachat et le contrôle économique des organismes ci-dessus cités et qu’alors dans une réflexion internationale ils mettent en place un équilibre économique au seins de ces structures afin de favoriser le développement et l’initiative individuelle.

Arreter les guerres, les maladies et les injustices implique au préalable de réaliser ces objectifs

joszik


Vendredi 25 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par ghij le 25/04/2008 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


car autrement la logique actuelle mêne à cet espèce de gouvernement mondial, dont parle la fameux Attali, et quie st déjà largement en place, complètement aux mains des milieux d'affaires et des nouveaux calotins, et ça donne ça:
lien

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires