Diplomatie et relation internationale

L'ambassadeur d'Iran en France:"l'arme nucléaire est contraire aux convictions religieuses"des Iraniens


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Samedi 5 Décembre 2009

L'ambassadeur d'Iran en France:"l'arme nucléaire est contraire aux convictions religieuses"des Iraniens
"L'arme nucléaire est contraire" aux "convictions religieuses" des Iraniens , a assuré jeudi l'ambassadeur d'Iran en France, Mahdi Miraboutalebi, dans un entretien au "Parisien-Aujourd'hui en France", ajoutant que l'arme nucléaire "n'a aucune place" dans la "stratégie de défense" de l'Iran.
"Cela fait dix ans que certaines puissances prétendent que l'Iran cherche à se doter de la bombe atomique, mais c'est un mensonge énorme que les faits ont prouvé"poursuit-il.

L’ambassadeur d’Iran à Paris, Mahdi Miraboutalebi, qui assure que le programme nucléaire de son pays est civil et non militaire, met en garde la France contre toute ingérence et dénonce la « stratégie d’iranophobie » de ceux qui veulent la guerre avec son pays.

Parmi les "pays qui se disent inquiets" des activités nucléaires de l'Iran, "les Etats-Unis et la France ont été les premiers à ne pas respecter le TNP (traité de non-prolifération, NDLR) et à aider le régime sioniste à se doter de la bombe"rapelle l'ambassadeur d'Iran en France.

Interrogé sur l’inquiétude des Occidentaux devant le programme nucléaire iranien, l’ambassadeur d’Iran en France dénonce ces pays qui «veulent mettre l’Iran au banc des accusés et se trouvent être ceux qui n’ont jamais respecté depuis quarante ans le TNP (traité de non-prolifération) et les règlements internationaux, et ont été au contraire les premiers à violer leurs engagements. Les Etats-Unis et la France ont été les premiers à ne pas respecter le TNP et à aider le régime sioniste à se doter de la bombe. Tous ces pays doivent aujourd’hui se rendre compte que l’époque du colonialisme est révolue ».

"Loin de détruire leurs arsenaux nucléaires, ils sont en train de les moderniser", ajoute-t-il, estimant que "tous ces pays doivent aujourd'hui se rendre compte que l'époque du colonialisme est révolue."

"Nous avons besoin de combustible pour notre réacteur nucléaire de recherche médicale et nous sommes prêts à l'acheter à qui nous le vendra.

Mais si personne n'accepte de nous en vendre, alors nous le produirons certainement nous-mêmes, puisque nous avons déjà le savoir-faire", affirme-t-il sous la surveillance de l'AIEA.

Il a assuré que l’Iran continuera à collaborer avec l’Agence onusienne. « Il faut que tous les pays respectent sa réglementation et que les pays occidentaux ne transforment pas l’agence en un instrument chargé de répondre à leur objectif politique.

Il a regretté que l’agence soit devenue l’otage d’un petit nombre de pays qui estiment représenter la communauté internationale.


http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Samedi 5 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par brigitte le 05/12/2009 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila qui est clair. Et comme les Iraniens ont de l'amour propre, on peut leurs faire confiance.

2.Posté par Leila le 05/12/2009 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Slogan et proposition de l’Iran :

L’arme atomique pour personne. L’énergie nucléaire civile pour tout le monde.

3.Posté par Un article d'un journaliste le 06/12/2009 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nucléaire: les Occidentaux ne parviendront pas à isoler l'Iran, selon Ali Khamenei
TEHERAN | Les Occidentaux "ne parviendront pas à isoler l'Iran" sur le dossier nucléaire, a affirmé dimanche le Guide de la République islamique Ali Khamenei en fustigeant notamment les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.
L'ayatollah Khamenei, qui s'exprimait devant des milliers de personnes réunies à Téhéran à l'occasion de la fête chiite de Ghadir, a également mis en garde ceux qui, au sein du régime, commettent des "actes interprétés par les ennemis (de l'Iran) comme des signes de division".
"Les dirigeants occidentaux, certains sous l'influence des sionistes, ne font que mentir" à propos du dossier nucléaire iranien, a-t-il affirmé.
"Les Etats-Unis sont à la tête de nos ennemis et la Grande-Bretagne est le plus abominable d'entre eux", a ajouté le numéro un iranien.
"Les Etats-Unis, les sionistes et d'autres pays oppresseurs ont essayé pendant trente ans d'isoler l'Iran, mais ils n’y sont pas parvenus et avec l'aide de Dieu ils n'y parviendront pas", a ajouté l'ayatollah Khamenei.
L'Iran a été condamné fin novembre pour sa politique nucléaire par l'AIEA (Agence internationale pour l'énergie atomique), dans une résolution votée par les Occidentaux mais également la Russie et la Chine et qui pourrait ouvrir la voie à des sanctions de l'ONU contre Téhéran.
Bien que l'Iran ait toujours répété que son programme nucléaire était purement civil, une partie de la communauté internationale craint que Téhéran ne développe une capacité d'enrichissement de l'uranium pour se doter de l'arme atomique.
L'ayatollah Khamenei a réaffirmé à cet égard que l'Iran "cherche à maîtriser la technologie nucléaire dont il a besoin, car s'il ne le fait pas aujourd'hui, demain, lorsque l'économie mondiale sera basée sur cette technologie, il sera trop tard". L'Iran ne veut pas "être obligé dans 20 ou 30 ans, de tendre la main aux Occidentaux", a-t-il ajouté.
Le numéro un iranien a par ailleurs affirmé que les Occidentaux, "lorsque les menaces d'attaques militaires ou de sanctions sont inefficaces, utilisent tous les prétextes pour créer des divisions au sein du peuple iranien".
"Nous devons veiller à ne pas prononcer des paroles qui divisent", a-t-il ajouté, avant de lancer un avertissement à ceux qui, à l'intérieur du régime, critiquent son orientation actuelle. "Certains devront répondre devant Dieu pour des actes interprétés par l'ennemi comme des signes de division", a-t-il déclaré.

4.Posté par SHARAF le 06/12/2009 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Politiquement parlant ,
la révolution islamique du guide spirituel KHOMEINY restera notre seule issue exemplaire à étudier
et à suivre, pourquoi pas les yeux fermés...car le vocable "fanatique", ici, devient noble ou légitime pour promouvoir une paix juste dans ce monde de débiles mentaux que sont ces modernes de toutes espèces...
Voilà mon ras le bol exprimé !!!
la vidéo historique sur l'Imâm en 1979 en est l'aperçu magistral de ce signe prodigieux ( âyatu-lâh-al-'udhmâ )...et seul Dieu est le plus Grand ./

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires