Conflits et guerres actuelles

L’ambassade des USA à Kaboul: rapport négatif, scènes d’ébriété et plus...



Lundi 8 Mars 2010

L’ambassade des USA à Kaboul: rapport négatif, scènes d’ébriété et plus...
L'ambassade des Etats-Unis à Kaboul, fer de lance civil de l'ambitieuse stratégie du président Barack Obama en Afghanistan, est à un point de rupture qui fait douter de sa capacité à remplir sa mission, selon un rapport officiel rendu public samedi.
  
"Même sous la houlette de supérieurs compétents, avec les meilleures intentions du monde et les efforts les plus fervents, l'ambassade de Kaboul fait face à de sérieux obstacles pour arriver en temps voulu au +succès+ demandé par l'administration", souligne ce rapport de l'inspecteur général du département d’état.
  
Les personnels de l'ambassade, alors qu'ils étaient quasiment entièrement renouvelés, ont en même temps dû aider à l'organisation des élections présidentielles et contribuer à la révision de la stratégie afghane menée par la Maison Blanche l'année dernière.
 
De fait, le triplement des personnels civils – de 320 à 900 début 2010- et les difficultés rencontrées pour les mettre à pied d'œuvre "vont restreindre, à court terme, la capacité de ces nouveaux fonctionnaires à promouvoir la stabilité, la bonne gouvernance et l'établissement d'un véritable cadre juridique".
  
Ce sont les piliers même de la mission qui leur a été confiée par le président Obama pour lequel un Afghanistan stable est un élément essentiel de la lutte contre Al-Qaïda.
  
"L'inspection de l'ambassade a eu lieu il y a plusieurs mois (octobre-novembre 2009, ndlr). En général, les conclusions sont exactes", a indiqué par courriel la porte-parole de l'ambassade Caitlin Hayden.
   "Nombre de points et de recommandations sont similaires à ce qu'on trouve dans les rapports sur d'autres ambassades dans le monde et nous mettons dès à présent en œuvre la grande majorité des recommandations", a-t-elle souligné.
  
Le rapport met l'accent sur le nombre "incroyable" de visiteurs officiels que l'ambassade doit prendre en charge.
   Ces visiteurs "distraient des militaires et civils qui seraient normalement déployés pour participer à la lutte contre l'insurrection et aux efforts de reconstruction. Or, ce sont précisément ces efforts que ces visiteurs sont venus évaluer", souligne le rapport.
  
Les délégations sont tellement nombreuses que certains personnels interrogés par les enquêteurs ont parlé de "tourisme de guerre".
   Le rapport dénonce aussi des conditions de travail difficiles: semaines de 80 heures qui épuisent les fonctionnaires, rotation du personnel qui empêche de bien maîtriser les dossiers et de les suivre. Et jusqu'au décalage horaire qui contribue à la désorganisation.
  
Le siège à Washington n'hésite pas à organiser des téléconférences en fin de journée quand il est déjà 2 ou 3 heures du matin à Kaboul.
  
Le document note également que l'ambassade a du mal à suivre de près les contrats qu'elle assigne, une tâche rendue encore plus difficile par les dangers qui guettent ses personnels en-dehors de l'enceinte ultra-protégée de la mission au centre de Kaboul.
   Le mois de septembre dernier, dans un rapport réalisé par une organisation non gouvernementale américaine baptisée Project on Government Oversight (Pogo  un scandale avait éclaboussé l’ambassade américaine. Accusant les membres du  personnel chargé de sa sécurité (de la société Armogroup) d’excès, les photographiant en état d’ébriété, presque nus,  urinant autour d’un feu de joie, et parfois même sur des Afghans. Des enregistrements vidéo montrent en outre des séances de bizutage tout aussi dévêtues et alcoolisées.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 8 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par Larguet le 08/03/2010 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chasse la naturel il revient au galop.

D'où ils viennent ?

Comment ont-ils été élevés ?


2.Posté par Larguet le 08/03/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas s’attendre à des miracles.


Vos citoyens, vous leur avez appris,
A se sodomiser,
A être des gays,
A êtres des lesbiennes
Aux femmes à être soumise et se donner dès leur puberté. (N’est-ce pas Fadela Amara)
A se droguer dans les salles que vous leurs avez cédés pour une consommation contrôlée.
A se connecter à des sites internet pour se tromper mutuellement maris et femmes.
A se souler dès 13 ans jusqu’au coma éthylique.

Comme voulez vous qu’un citoyen pareil, travaillera un jour sérieusement.
C’est des sous hommes qui sont faits pour essuyer des échecs et des suicides.

Chasse la naturel il revient au galop.

Modération le commentaure 1 à supprimer, merci

3.Posté par MUNA le 10/03/2010 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'ya rien d'etonnant dans tout ça car au sommet de la hierachie à la maison blanche on est habitué à bizuter les pauvres secretaires et autres administrées.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires