Politique Nationale/Internationale

L'alliance israélo-indienne sortie du programme nucléaire pakistanais remonte à 1982



Wayne Madsen
Vendredi 1 Octobre 2010

Online Journal, Wayne Madsen, 1er octobre 2010


      Au milieu du mitraillage propagandiste actuel inauguré par le Néo-conservateur Rupert Murdoch, propriétaire de Sky News et du Wall Street Journal, visant à exagérer un prétendu complot d'origine pakistanaise du style du rait terroriste de Mumbai (Bombay) contre des cibles en France, Allemagne et Grande-Bretagne, nous avons découvert un document de la CIA datant de 1982, qui évoque une opération commune israélo-indienne ayant pour but d'éliminer les installations nucléaires du Pakistan.


      En France, des évacuations louches ont été mises en scènes à Paris, à la Tour Eiffel, à Saint-Michel et à la gare Saint-Lazare, en prétextant des menaces « terroristes » venant du Pakistan. Le Wall Street Journal, qui, selon des sources familières de la direction du journal, entretient des pratiques d'embauche favorisant les auteurs et journalistes juifs sur les non-juifs, a rapporté que la CIA a lancé des attaques de drones au Pakistan en réponse à des allégations fallacieuses d'attentats terroristes imminents en Europe planifiés au Pakistan.


      Les attaques de drones au Pakistan arrivent au moment même où l'armée pakistanaise fait pression sur le gouvernement d'Islamabad pour qu'il se réorganise, une démarche qui pourrait conduire à aggraver les luttes et dissensions dans le pays.


      L'article de Sky News arguait que les attentats en Europe avaient été planifiés au Pakistan par « Al Qaïda » et, en tant que source de ses informations, il citait « une source anonyme du contre-terrorisme et du renseignement au sein de gouvernements occidentaux. »


      Manifestement, le plan commun israélo-indien, visant à démanteler le potentiel nucléaire du Pakistan en 1982, a cédé la place à une alliance tripartite, CIA, Mossad, et Aile de Recherche et d'Analyse (RAW) indienne, ayant pour but de déstabiliser le Pakistan au point qu'il soit déclaré État « en faillite » ou « défaillant, » et que cela aboutisse à une opération commune zuno-israélo-indienne afin de s'emparer des armes nucléaires et des autres matières nucléaires du Pakistan.


      La note de service de 1982, qui prévoit l'attaque militaire commune israélo-indienne des installations nucléaires pakistanaises, a été envoyée par Hans Heymann Jr, directeur national du renseignement en général, à Harry S. Rowen, président du Conseil national du renseignement. La note de service, datée du 22 décembre 1982, et autrefois classée secrète, énumérait deux « éventualités futures, » la première déclarant : « Les installations pakistanaises clefs seront détruites par les Indiens et/ou une attaque israélienne. Quelles conséquences politiques et militaires en résulta-t-il pour les relations entre l'Inde, les pays islamiques, l'URSS, la Chine et la Zunie ? » Heymann était un ancien spécialiste de l'économie soviétique chez Rand Corporation. Rowen a fini professeur au Hoover Institution and Asia-Pacific Research Center de l'université Stanford. Rowen a aussi été un collègue du gourou politique néo-conservateur Albert Wohlstetter et d'Andy Marshall, un Néo-conservateur et agent d'influence favorable à Israël en place au Pentagone.


      En 1982, le programme d'armement nucléaire du Pakistant tournait rond sous la direction du Dr Abdul Qadeer (AQ) Khan et l'œil complice de la CIA, qui se servait du Pakistan comme base d'opérations de sa guerre contre les Soviétiques menée par les Moudjahidins en Afghanistan. Le Pakistan a testé sa première bombe nucléaire en 1998.


      Dans une manifestation d'indépendance journalistique rare, Mark Phillips de CBS News met en doute la motivation de la dernière menace d'« Al Qaïda » en Europe. Il cite dans son article une source britannique qui déclare : selon des sources les forces policières britanniques, il s'agit d'un « tombereau de vieilles âneries. » L'alerte « terroriste » arrive étrangement en Europe au moment même où, à partir d'une grève générale en Espagne visant à des actions ouvrières coordonnées en Irlande, Italie, Grèce et Lettonie, des grèves et des manifestations contre l'étranglement des mesures d'austérité balayent l'Europe.



Original : onlinejournal.com/artman/publish/article_6399.shtml
Traduction copyleft de Pétrus Lombard



Vendredi 1 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par ishtar le 01/10/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

article Bidon

s'emparer des armes nucléaire du pakistant ,c'est a mourire de rire ah,ah,ah,ah
un vrai roman de science fiction

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires