Palestine occupée

L’agression israélienne contre Gaza redouble de violence


Dans la même rubrique:
< >

Soixante-quatre palestiniens ont été assassinés par Israël rien que pour la journée de dimanche.

D’après Al Jazeera.net


Lundi 5 Janvier 2009

Comme à l’habitude, l’état sioniste fait preuve d’une cruauté sans limites ... Photo : AFP
Comme à l’habitude, l’état sioniste fait preuve d’une cruauté sans limites ... Photo : AFP

Une attaque aérienne israélienne a frappé deux ambulances à Gaza ce dimanche, tuant quatre infirmiers alors que ceux-ci tentaient d’atteindre des personnes blessés dans l’attaque.

Le nombre de morts et blessés à Gaza continue d’augmenter et on comptabilise maintenant 509 morts, donc 64 depuis que l’offensive au sol a commencé, selon les autorités médicales palestiniennes.

Quelques 2450 personnes ont été blessées.

Parmi les victimes se trouvent une mère et ses quatre enfants en bas âge, massacrés dans une attaque aérienne israélienne contre leur maison à Gaza.

Unité de la résistance dans Gaza

Les bras armés des factions palestiniennes à Gaza ont décidé d’unir leurs forces pour lutter contre les troupes israéliennes. Un soldat israélien a été tué et 49 ont été blessés [chiffres avoués par l’armée israélienne, mais inférieurs à ceux donnés par la résistance].

Dans le domaine diplomatique, un responsable du Hamas a déclaré qu’une délégation irait au Caire lundi, « pour répondre à une invitation égyptienne pour que se tiennent des discussions » sur un cessez-le-feu.

le Hamas ne cédera pas

Le mouvement Hamas déclare vouloir répliquer et défaire les forces israéliennes. Un porte-parole des brigades Ezzedine Al-Qassam, l’aile armée du Hamas, a déclaré à Al Jazeera dimanche que les troupes israéliennes faisaient face à la mort ou à la capture.

« La bataille ne fait que commencer et l’ennemi devra en supporter les conséquences et les résultats. Ils devraient se préparer à de mauvaises nouvelles venant de la bande de Gaza, » a indiqué le porte-parole Abu Obeida.

Le Hamas a affirmé avoir capturé deux soldats israéliens mais l’armée israélienne a nié le fait.

Shimon Peres, [criminel de guerre notoire et] président israélien, a rejeté la possibilité d’un cessez-le-feu mais dit qu’Israêl n’a pas l’intention d’occuper Gaza [si tant est qu’Israël ait jamais cessé d’occuper le territoire assiégé].

Sherine Tadros d’Al Jazeera, rapportant depuis l’hôpital de Shifa dans la ville de Gaza, a témoigné que les médecins luttaient pour faire face aux manques de moyens médicaux et au grand nombre de blessés.

Israël utilise l’arme de la faim

Les craintes d’une crise humanitaire se sont également développées ces derniers jours, car le territoire, où vit un million et demi de personnes, souffre déjà de pénuries en carburant, en nourriture et en fournitures médicales suite au blocus complet imposé depuis deux ans par Israël [avec une large complicité internationale].

Le Comité international pour la Croix-Rouge a déclaré dimanche que son équipe de secours médical avait été empêchée d’entrer sur le territoire pour le troisième jour consécutif.

L’Egypte a également complètement bouclé le croisement de Rafah, coupant les approvisionnements vers le territoire assiégé.

L’ONU a averti qu’il y avait « des lacunes critiques » dans l’aide atteignant Gaza, en dépit des prétentions [mensonges] de Tzipi Livni, la ministre israélienne des affaires étrangères, qu’il n’y avait aucune crise et que l’aide arrivait sur place.

Christopher Gunness, porte-parole de l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), a déclaré l’idée qu’il n’y avait aucune crise humanitaire à Gaza, tout simplement absurde.

« L’organisation pour laquelle je travaille - UNRWA - a approximativement 9000 à 10000 employés sur le terrain. Ils parlent avec les civils dans Gaza... Les gens souffrent. Un quart de tout ceux qui ont été tués sont des civils. Ainsi quand j’entends des gens dire qu’ils font de leur mieux meilleur pour éviter de blesser des civils, cela n’a pas de sens. »

Ayman Mohyeldin d’Al Jazeera, rapportant depuis la ville de Gaza, a indiqué que des lignes électriques ont été coupées dans l’ensemble de Gaza et que plus de 250000 personnes dans la partie nord du territoire étaient sans électricité.

4 janvier 2009 - Al Jazeera.net - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
[Traduction : Info-Palestine.net]



Lundi 5 Janvier 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires