MONDE

L'administration Obama se prépare pour une violente confrontation avec les Israéliens


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest



redaction@mecanopolis.org
Samedi 18 Avril 2009

L'administration Obama se prépare pour une violente confrontation avec les Israéliens

Mecanopolis

Les relations entre Israël et les États-Unis semblent se dégrader chaque jour un peu plus. L'émissaire de Barack Obama pour le Proche-Orient, George Mitchell, qui rencontrait pour la première fois le nouveau premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou ce jeudi, à mis en garde l'État hébreu contre toute action militaire contre l'Iran, faisant suite aux récentes déclarations du vice-président Joe Biden, presque menaçant contre Israël. M. Mitchell s'est également prononcé en faveur de la solution des « deux États pour deux peuples » pour régler le conflit israélo-palestinien, confirmant ainsi, et de façon radicale, le récent discours de Barack Obama en Turquie et son intention de « faire de la paix globale au Proche-Orient une priorité absolue. »

Or, Benyamin Nétanyahou a toujours refusé de se prononcer en faveur de la solution de deux États, excluant même cette idée lors de sa campagne électorale. Sa conception d'un État palestinien est celle d'un État croupion, sans aucune souveraineté ; « une série de cantons déconnectés les uns des autres avec une autonomie limitée », comme l'a affirmé Saëb Erakat, responsable palestinien des négociations. La visite de l'émissaire étasunien à manifestement contrarié le ministre israélien des Affaires Étrangères, Avigdor Lieberman, qui a immédiatement appelé a un rejet immédiat du processus d'Annapolis.

Mais c'est surtout sur le dossier iranien que les relations israélo-américaines pourraient trouver leur point de rupture. Un article du New York Times daté du 13 avril dernier indique les États-Unis prépareraient de nouvelles propositions autorisant Téhéran à continuer ses activités d'enrichissement d'uranium. Jusqu'à présent, les Occidentaux conditionnaient l'ouverture de pourparlers avec Téhéran à l'arrêt de toute activité sensible d'enrichissement par l'Iran. En renonçant à faire d'une suspension de l'enrichissement un préalable, l'administration Obama confirmerait ainsi sa disposition déjà clairement exprimée à discuter sans condition avec Téhéran. Une information qui s'ajoute à la mise à l'écart de Dennis Ross, néo-conservateur pro israélien placé au département d'État comme conseiller spécial pour l'Iran d'Hillary Clinton. Cet agent sioniste notoire écarté de la délégation US, dirigé par le sous-secrétaire d'État Burns, lors d'une récente réunion à Londres du groupe de coordination dit "P5+1", réunissant l'Allemagne, la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les USA, qui traite les négociations avec l'Iran sur le nucléaire iranien.)

C'est donc bien à une modification sans précédent de la politique US à l'égard d'Israël auquel nous assistons, plus encore : un réalignement progressif de la stratégie des Etats-unis au Moyen-Orient. Ce qui ne manquera pas de radicaliser chacune des parties dans un bras de fer ou tous les coups sont désormais permis, comme n'a pas manqué de menacer Elie Yishaï, ministre de l'intérieur de l'Etat juif : « Barack Obama devrait savoir que contraindre Israël à un dialogue peut avoir des résultats aussi inverses qu'inattendus »

Inatendus, comme la recrudescence d'attentats terroristes ?

Sur le même sujet, lire également Israël formerait des terroristes d’Al-Qaïda sur son territoire

Mecanopolis



Samedi 18 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par jo le 18/04/2009 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pure propagande pour faire croire aux musulmans et arabes à un éspoir, n'oublions pas que seul les lobby's israeliens décident aux usa que la franc-maçonnerie seul décident du résumtat du monde, tout la 1, 2 Guerre mondiale. Par consequant les familles, Rotschilds, Rockeffeller, Ramon etc tous d'origines juive sioniste ne pourront faire du mal à un état qu'il considérent comme leur maison, et n'oublions pas que la plupart des protestant croient en la terre promise des enfants d'israel par rapport au texte de l'ancien testament.

2.Posté par La paix le 18/04/2009 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La «révolte» de contribuables américains contre Obama
Julie Connan (lefigaro.fr), envoyée spéciale à Palm Beach
Un manifestant brandit une pancarte où l'on peut lire «Obama = socialisme, socialisme= danger». Crédits photo : Dell Pratt
VIDÉO - Des dizaines de milliers d'Américains ont protesté dans quelque 200 villes contre la politique fiscale du gouvernement Obama. Lefigaro.fr était parmi eux à Palm Beach en Floride.
Un air de révolte soufflait mercredi sur West Palm Beach, l'une des cités les plus riches et les plus huppées des Etats-Unis. En ce 15 avril, date limite d'envoi de la déclaration d'impôts, un millier de personnes s'est rassemblé dans le centre-ville pour dénoncer la politique fiscale et de relance de l'administration Obama.

Officiellement, il ne s'agit pas d'une manifestation - un terme réservé aux Démocrates et à la gauche - mais d'une «tea party», en référence à un épisode-clé de l'histoire américaine. En 1773, des révoltés avaient jeté dans le port la cargaison de thé d'un navire de Boston pour protester contre les taxes imposées par les Britanniques.

A Palm Beach, comme dans environ 200 villes américaines, les participants , qui arboraient leurs sachets de thé, ont entonné l'hymne national, des chants patriotiques et des prières. Sans oublier les banderoles : «Chains we believe in» (allusion au slogan de campagne d'Obama, «Change we believe in»), «le socialisme n'est pas une valeur américaine», ou «Obama et sa bande de voleurs : voilà les actifs toxiques de l'Amérique», «Les impôts, c'est de la piraterie», «Pour la première fois de ma vie, j'ai peur de mon gouvernement».
Voilà, les USA vont être disloquer bientôt



3.Posté par Paul57 le 18/04/2009 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention !
Ne vous laissez pas séduire par le loup déguisé en agneau !

4.Posté par MUNA le 18/04/2009 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sincerement, je sens qu' un vent de changement reel est entrain de souffler sur la politique des USA.
M BARACK OBAMA est entrain de bouleverser pas mal de cliches agressifs qui collent à ses predeccesseurs.
Il a enfin compris que le mepris et la violence n'engendrent que mepris et contre violence!
Il est temps de rendre les ambassades americaines à l'etranger des officines ornees de fleurs et d'herbes verts et d'effacer à jamais l'images de bunker à ciel ouvert.
Bonne continuation dans la voie du progres yanquees and welcome dans la planete terre!

5.Posté par Pol le 23/04/2009 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ou alors obama n'en a plus pour longtemps les sionistes en ont buté d'autres pour moins que ça
et ça ils savent faire Alors wait and see.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires