ALTER INFO

L'administration Bush doit se prononcer sur les livraisons d'armes russes à l'Iran (Département d'Etat)


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 25 Janvier 2007

L'administration Bush doit se prononcer sur les livraisons d'armes russes à l'Iran (Département d'Etat)
En vertu de la législation américaine, l'administration de George W. Bush doit se prononcer sur les livraisons de missiles russes à l'Iran, a annoncé le porte-parole du Département d'Etat, Sean McCormack.

"Il existe des lois et des règlements réclamant une évaluation de ce marché et des éclaircissements sur la question de savoir si nous devons ou non réagir à cela", a déclaré Sean McCormack devant des journalistes à Washington, en ajoutant qu'il avait en vue les textes américains mais que sur le moment il ne lui était pas possible de dire quelles "évaluations" de la vente de missiles russes à l'Iran pouvaient être exigées par ces lois.

Mardi le directeur général de Rosoboronexport (principale centrale russe d'exportation d'armes), Sergueï Tchemezov, avait annoncé à la presse que la Russie avait achevé la réalisation d'un contrat concernant la livraison à l'Iran de missiles sol-air Tor-M1. Ce contrat d'un montant de 700 millions de dollars avait été conclu à la fin de l'année dernière et portait sur 29 systèmes.

"Le contrat a été conclu en pleine conformité avec les normes du droit international. Il s'agit d'armes exclusivement défensives qui, à priori, ne peuvent pas être utilisées à des fins d'agression", avait annoncé alors le Service fédéral pour la coopération technico-militaire.

Sean McCormack n'a pas indiqué de quelles lois il était question, mais toutes les fois qu'un pays quelconque livre des armes à l'Iran l'administration des Etats-Unis doit, sur demande du Congrès, vérifier si le marché en question est conforme à deux lois américaines: sur la non-prolifération en Iran et sur les sanctions à l'égard de l'Iran.

Ces deux documents exigent de la Maison-Blanche qu'elle introduise des sanctions économiques contre les organisations, les sociétés et les pays qui par leurs livraisons concourent au renforcement du potentiel défensif de l'Iran dans sa partie concernant les armes de destruction massive: armes nucléaires ou bactériologiques et leurs vecteurs, ainsi que les armes conventionnelles perfectionnées.


RIA-Novosti


Jeudi 25 Janvier 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires