Géopolitique et stratégie

L’adjoint du Commandement interarmées iranien : Il revient aux politiciens d’analyser une attaque américaine, mais...



Baztab
Lundi 16 Avril 2007

L’adjoint du Commandement interarmées iranien : Il revient aux politiciens d’analyser une attaque américaine, mais...
« L’armée est totalement prête et cela à telle enseigne que nous pourrons dire avec assurance que l’une des plus compétentes et des plus efficientes armées du monde s’est cristallisée dans le moule de l’armée de la RII. », a déclaré l’ adjoint du Commandement interarmées iranien, le général de brigade, Reza Qaraï Ashtiyani, lors d’une conférence de presse à la veille de la Journée nationale de l’Armée. « Nous pouvons, a-t-il ajouté, donner cette bonne nouvelle à la nation iranienne que l’armée résistera face à toute sorte de menace et d’aventurisme et elle en répondra. Il s’agit d’une réalité que même reconnaissent les experts étrangers. Et c’est justement pour cette même raison qu’ils l’incluent dans leurs considérations politiques. » « Sur la base de l’esprit d’autosuffisance, qui est une conviction collective, l’Armée agit dans les sens de la construction et de la promotion de ses équipements et elle fait de son mieux pour réduire au minimum sa dépendances des autres pays. », a souligné le général de brigade Qaraï Ashtiyani pour qui, la cohésion des tactiques, qui seront envisagés à l’aune des menaces de toute taille, caractérise l’armée iranienne. « Nous avançons de telle sorte que notre armée classique et règulière aussi puissent agir dans le cadre des forces irrégulières et d’organiser ses équipements et ses armes en proportion à la nature de menace. Dans ce sens, elle effectuera son arrangement terrestre et sa DCA ; ce qui renforce sa compétence.

Il a ensuite énuméré les acquis de l’armée iranienne dont la fabrication des équipements militaires de tout genre, notamment chars, artillerie, armes, chasseur, des missiles air-sol téléguidés, des équipements électroniques dans les systèmes des frégates, la disposition pour une guerre électronique, la construction des frégates... équipés des armes construites à l’intérieure du pays, la fabrication des équipements des hélicoptères, des drones...

« Grâce aux forces compétentes, innovatrices, issues de la jeune génération iranienne, nous avons franchi de pas de géants dans différentes zones. », a souligné le général.

« Différents entraînements effectués dans le cadre de l’armée, les méthodes de combat et les motivations de notre armée, basées sur l’esprit de martyre, nous distinguent des autres armées, dans le monde entier. Fortes de la foi en Dieu et motivées par la ferveur au Velayat Faqih, nos forces en bloc sont prêtes à se sacrifier sur la voie de la défense de la patrie islamique et de la nation. », a déclaré le Général Qaraï Ashtiyani, qui a ensuite évoqué la guerre des nerfs que l’ennemi a lancé contre la RII, estimant le rôle des médias d’essentiel dans le désarmorcement de cette machination. « L’ennemi a lancé une guerre des nerfs sans merci contre notre pays. Il a mobilisé toutes ses potentialités dans ce sens notamment les mass médias qui jouent un rôle de premier plan dans cette affaire. Sans notre médias et moyens propagandistes, tout le travail de l’armée serait stéril. », a ajouté le général Qaraï Ashtiyani, qui a ensuite évoqué les programmes de l’armée pour promouvoir sa combativité et ses potientielles défensives, au cours de l’année 1386 du calendrier iranien. « Nous achèverons les pas franchis dans les années passées et ce qui est certain c'est que nous emploierons toutes nos potentielles pour être en mesure de répondre les menaces. Les futures guerres s'effectueront de loin et à l'appui de la force et la précision du tir et la vitesse du transfert des renseignements. Nous aspirons à une telle compétence qui soit à l'aune des menaces." A-t-il ajouté. "Les manœuvres militaires de l'année en cours seront au niveau d'expertise. A titre d'exemple, nous effectuerons des exercices avec des sous-marins, ou à l'échelle de l'héliporté, nous aurons des manœuvres d'expertise qui soient conformes à cette unité.", a précisé le général. En réponse à savoir la compétence de l'armée dans la défense des sites nucléaire, le général Qaraï Ashtiyani a déclaré que le monde entier connaît les compétences de l'Iran; ce n'est pas si simple qu'un quelconque pays agresse un grand pays comme le nôtre. Géopolitiquement et économiquement parlant nous nous trouvons dans une région névralgique où se détermine le sort du monde.

Quant à la réponse concernant une éventuelle attaque américaine pour anéantir la puissance balistique de l'Iran, l'adjoint du Commandement interarmées iranien, le général de brigade, Reza Qaraï Ashtiyani a déclaré: L'analyse de telle question revient aux hommes politiques mais si l'ennemi pensent qu'il parviendrait à ses fins par une attaque éclaire, il se leurre car une telle démarche n'aura pas de suivi et il perdra le contrôle des opérations, qui sera à notre disposition. En tant que pays qui a dans ses annales huit années de guerre, nous sommes prêts à répondre contre tout agissement.

En réponse à la question concernant les derniers changement dans les règles du service militaire et leur rapport aux éventuelles menaces étrangères, après la complétion du cycle de combustible nucléaire, le général Qaraï Ashtiyani a déclaré: "Notre pays est vigilant et dispose des forces militaires compétentes; les différentes unités de l'armée effectuent leur travail avec précision et persévérance. Si l'on a besoin d'effectifs, nous le dirons, mais pour l'heure nous disposons suffisamment d'effectifs."


Lundi 16 Avril 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires