RELIGIONS ET CROYANCES

L'accent mis, par le Guide suprême, sur la réaction des pays islamiques aux démarches néfastes du régime sioniste


Dans la même rubrique:
< >



Le Guide suprême de la Révolution islamique, le vénérable Ayatollah ol-Ozma Khameneï, a appelé, aujourd'hui, les gouvernements arabes et musulmans à réagir, sérieusement, aux outrages et profanations de la mosquée d'Al-Aqsa par le régime sioniste.


IRIB
Mercredi 7 Février 2007

Le Guide suprême, qui s'exprimait, lors d'une rencontre avec le Secrétaire général du Jihad islamique palestinien, Ramazan Abdollah, tout en faisant allusion aux récents affrontements entre les groupes palestiniens, a souligné que tout le monde, que ce soit les groupes palestiniens ou les gouvernements islamiques, devait s'efforcer de faire échouer le complot de l'ennemi, qui consiste à semer la discorde entre les Palestiniens, et de restaurer le calme. Ces derniers jours, le régime de Tel-Aviv, tout en profitant des affrontements entre les groupes palestiniens, a entamé un nouveau tour de profanations, à l'encontre la mosquée d'Al-Aqsa, qui, rappelons-le, est la première Qibla des Musulmans et l'un des lieux sacro-saints du monde de l'Islam. En effet, le régime usurpateur, depuis l'occupation de Beitolmoghadas, en 1967, a conçu, sous divers prétextes, le projet de la détruire. Ces dernières années, les Sionistes ont accéléré le processus de destruction de cette mosquée, et leurs actes de ces derniers jours s'effectuent dans des circonstances particulières. En effet, les Etats-Unis, tentent, par des complots politiques et propagandistes, de faire éclater, dans la région, et, notamment, en Irak, des conflits religieux, afin de détourner le peuple irakien de sa lutte contre les occupants, en la transformant en guerre civile. Dans un effort parallèle, le régime occupant Qods poursuit la politique consistant à présenter l'Iran comme une menace. L'ancien Chef d'Etat major de l'armée israélienne, le Lieutenant Général, Moshe Ya'alon, a prétendu, récemment, que la crise du Moyen-Orient puisait ses racines, en Iran, et que les Iraniens, tout en soutenant le Hamas et le Fatah palestinien, ainsi que le Hezbollah libanais, attisaient la crise régionale. Dans une telle conjoncture, le régime sioniste en a profité, pour entamer un nouveau tour de destruction de la mosquée d'Al-Aqsa, face au mutisme et à la passivité du monde de l'Islam. Pourtant, la profanation de ce lieu saint, par les Sionistes, a suscité la réaction d'envergure des Musulmans. Le régime sioniste s'efforce de présenter l'Iran, comme une menace, tout en prétendant que les politiques de Téhéran créent des crises dans la région. Malheureusement, certains Chefs d'Etat et de gouvernement arabes, de même que certains médias de la région, poursuivent la même politique. Des leaders arabes ont qualifié d'arabe la question palestinienne, tandis que la libération de la noble Qods est un idéal que poursuivent tous les Musulmans, et, en Palestine, c'est l'Islam, qui est pris pour cible, par les complots américains et israéliens, et non les pays arabes.



Mercredi 7 Février 2007


Commentaires

1.Posté par HUSSEIN le 08/02/2007 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA QUESTION PALESTINIENNE EST UNE QUESTION MUSULMANE ET CHAQUE MUSULMAN DEVRA RENDRE DES COMPTES , UN JOUR...

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires