Géopolitique et stratégie

L'Union pour la méditerranée ou la nouvelle doctrine Monroe


Cette union autour du slogan la méditerranée pour les méditerranéens, ne fera piont des émules. Pis, tout le monde comprendra que cela signifie que la rive sud doit rester sous le contrôle de la rive nord.


Cide
Lundi 17 Mai 2010

L'Union pour la méditerranée ou la nouvelle  doctrine Monroe
Tout empire se construit en se fixant des lignes rouges infranchissables. Des sortes des balises sur la longue route qu’il compte entreprendre durant sa marche impériale.
 L’empire du moment n’a pas dérogé à cette règle. Le 2 décembre 1823, le président américain James Monroe prononça devant le congrès américain un discours à l’ intention des nations européennes fraichement unies dans une communion politico-religieuse : la Sainte-Alliance. L’idée du discours, appelée communément la doctrine Monroe, peut-être résumé dans une phrase :
L’Amérique pour les Américains. Tout le monde a compris, les européens les premiers, qu’il voulait dire : l’Amérique du sud pour les américains du nord.
 Si le projet est certainement au bout du chemin, deux siècles plus tard, on ne peut, pour autant, parler d’un échec. L’idée a fait, en effet, son temps et elle a permis à la jeune nation américaine de jouer dans la cour des grands en imposant son hégémonie sur une partie du monde. Une condition sine qua non pour intégrer le club très restreint des grandes puissances.
 Le monde a changé depuis. Le rapport des forces aussi. Et l’Europe a bien compris, comme c’est toujours le cas, la leçon américaine.
 Face au déploiement sans précédent de la Chine sur la scène internationale, les européens n’ont pas trouvé mieux que de mettre en place une nouvelle doctrine Monroe pour contrer ce déploiement dans un endroit que les européens considèrent leur espace vital : La méditerranée. Une mer autour de laquelle l’histoire s’écrit et les empires se font et se défont.

 Il est vrai que l’intérêt croissant que l’empire du milieu porte à la mer du milieu ne laisse aucun doute sur ses intentions hégémoniques.
 
 La nouvelle doctrine Monroe consiste à fermer les entrées de la méditerranée devant cet invité indésirable et décidément encombrant.
L’union pour la méditerranée dont les activités ont, timidement, débuté à Paris, en 2008, et qui englobe, outre les pays riverains, la Mauritanie et la Jordanie est alors l’affirmation de la volonté européenne de garder la mainmise sur les pays du sud.
 Le slogan officiel, la méditerranée pour les méditerranéens, ne fera point d'émules et, bien évidement, tout le monde comprendra que cela signifie que la rive sud doit rester sous le contrôle de la rive nord.
 Malgré cela, cette union s'est faite et chacun espère y trouver son compte.
Les régimes du sud espèrent une reconnaissance officielle de leurs régimes de malheurs. Des accords implicites pour  des intronisations à vie, et ce n’est pas Ben Ali, Kadhafi, ou Moubarak qui qui passent à coté d'un tel prestige.  
 
 Les Pays du nord y espèrent, eux, l’exclusivité commerciale, la lutte contre l’immigration, une justification pour le refus de la Turquie, et, enfin, pour les sionistes européens, une intégration d’Israël dans un corps régional hostile.
 Reste à voir comment le véritable intéressé, la Chine, arrivera à contourner ce nouveau obstacle.  
 Cependant, en sachant que l’emblème impérial de la chine antique fut l’eau, ce ver du poète chinois Li Po est, peut-être,  prémonitoire : « Inutile de tirer votre épée pour couper de l'eau ; l'eau continuera à couler ».



Lundi 17 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 18/05/2010 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarko avait tout résumé.
LE nord apporterait son intelligence (car le sud est bête).
Le sud étant bête lui apporterait sa main d'oeuvre bête pour le nord.

2.Posté par yaz.dz le 18/05/2010 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarkozy a voulus donner une leçon et se moquer du président algérien Bouteflika en mettant l'Egypte a la présidence de l'UPM..L'UPM sans l'Algérie , ce n'est qu'une coquille vide..Qui des pays méditteranéen a les finances pour demarer un tel projet !? , à part l'Algérie!?..Tous les pays du bassin , ils sont endetter jusquau coup et avec la crise financières en ce moment..!.J'imagine l'UPM avec l'Egypte sans le sous présidente..!.A j'oublier que leur allier israelien l' etat factice , il fait parti lui aussi de l'UPM et comme à son habitude il pretera tout l'argent que l'Egypte voudra et en contre partis pour que l'Algérie reconnaisse l'Etat sioniste..C'est bien combiner tout ça , mais pas d'Etat Palestinien et retour aux frontières de 1967 , pas d' UPM , ni normalisation avec l'etat sioniste..!.L'Algérie elle ne connait pas la marche arrière Mr Sarkozy..!.

3.Posté par BD le 18/05/2010 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne t'emballe pas avec ta fierté algérienne,elle suivra le troupeaau comme tout le monde.Comment reconnait t on un pays musulman indépendant ? Il subit un embargo économique de la part des américanosionistes.Pourquoi l'algerie avec son petrole et son gaz ne s'est elle pas développée comme les iraniens qui eux subissent un embargo.Il faut se poser des questions parfois

4.Posté par damien le 18/05/2010 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème de l'UPM est avant tout politique que économique (l'UE a le fric qu'il faut).
Simplement c'est que l'UPM sert les interets sionistes. Son but est de legitimer israel et de l'aider avec un accord géneral pour le particularisme d'israel.
Bref, le but était de mettre un décor pour israel. Et tant mieux que ce soit un échec (avec ou sans l'algerie). Car le moteur c'est moubarak/sarko, le tandem sioniste. L'algérie et la trentaine d'autres pays sont les caniches sionistes du tandem. Heureusement qu'ils n'ont pas fait les caniches.

Arretez toute fierté algérienne ou autre. BOUTEF est très loin d'être le CHAVEZ de l'afrique. Il ne prend jamais la parole. Chavez a eu les cou*lles de critiquer le massacre de gaza (contrairement à boutef et TOUS les dirigeants arabes qui ont été complices).

5.Posté par BD le 18/05/2010 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit Damien tous les memes et des corrompus.

6.Posté par hezbollah le 18/05/2010 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ne vous inquieter pas pour l' algerie, on sera toujour les coqs du maghreb.

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires