EUROPE

L’Union européenne renforce la puissance économique d’Israël


Dans la même rubrique:
< >

Les Européens poursuivent à marche forcée l’intégration d’Israël, considéré comme un « partenaire naturel » malgré les accusations de crimes de guerre, la poursuite de la colonisation et les atteintes aux droits de l’homme.

Pierre Barbancey
L’Humanité


Pierre Barbancey
Samedi 14 Novembre 2009

L’Union européenne renforce la puissance économique d’Israël

Quoi qu’il arrive, Israël sait pouvoir compter sur l’Union européenne (UE). Déjà, ces dernières semaines, les pays de l’UE avaient pris soin, à l’ONU, de ne pas soutenir le rapport Goldstone accusant de crimes de guerre l’armée israélienne et le Hamas palestinien lors de l’offensive dans la bande de Gaza.

Alors que le processus de paix est bloqué du fait de l’intransigeance d’Israël, qui refuse de stopper sa politique de colonisation en Cisjordanie et à Gaza, l’Union européenne fait comme si de rien n’était et poursuit la mise en place de l’intégration d’Israël dans ses structures, dans le cadre de l’accord d’association. Comme l’explique le site de la Commission européenne, « l’UE et Israël se sont engagés dans un partenariat visant à instaurer des relations politiques étroites et des relations de commerce et d’investissement mutuellement bénéfiques, ainsi qu’une coopération dans les domaines économique, social, financier, civil, scientifique, technologique et culturel ».

Le plan d’action « a pour but d’intégrer progressivement ­Israël dans les politiques et programmes européens ». Ce plan « est adapté afin de refléter les intérêts et les priorités d’Israël, ainsi que son niveau de développement », peut-on encore lire. « La coopération UE-­Israël prévoit pour la première fois un volet d’aide financière, Israël devant recevoir, au cours des sept prochaines années, 14 millions d’euros au titre de la coopération financière de la communauté européenne. » L’accord d’association ­comporte cependant une clause (article 2) qui explique que « les relations entre les parties (...) doivent être fondées sur le respect des droits de l’homme et le respect de la démocratie ». Un article visiblement oublié.

Les droits de l’homme balayés du débat

L’UE et Israël ont ainsi achevé leurs négociations sur la libéralisation du commerce des produits agricoles. Cet accord a été acquis le 20 octobre et devrait être signé dans un avenir proche. Un autre accord sur la mise en place d’un cadre pour la certification des produits pharmaceutiques est annoncé et devrait être finalisé très prochainement.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, déclarait, fin septembre, qu’il ressentait un « manque de réponse » de l’UE et affirmait qu’il ne doit pas y avoir de « conditionnalité ». Depuis Jérusalem, où il se trouvait le 15 octobre, à l’occasion d’une conférence sur « Israël et l’élargissement de l’UE », le vice-président de la Commission européenne, Günter Verheugen, a expliqué qu’« Israël est un partenaire naturel », c’est un « pays atypique, qui mérite un statut spécial car il est proche de l’UE en ce qui concerne le développement économique et la stabilité de sa démocratie et de ses institutions ». « Les relations à développer seront peaufinées afin qu’elles soient aussi proches et semblables que possible de celles avec la Norvège et l’Islande, qui sont membres de la zone économique européenne. »

Il a souhaité que soit fixé un « agenda positif » pour tracer « des perspectives nouvelles et intéressantes pour le développement futur des relations UE-Israël (...). (Nous) travaillons déjà ensemble sur un large éventail de questions », notamment l’environnement, l’énergie, la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Seule allusion à l’occupation des territoires palestiniens, Verheugen s’est borné à affirmer qu’il fallait espérer qu’avec le temps, le Moyen-Orient connaîtrait la même paix et la même stabilité que l’Europe avait acquise (sic)  !

Lors d’une rencontre à la mi-septembre entre Rafik Barak, vice-directeur général au ministère israélien des Affaires étrangères, et un représentant européen, Israël a demandé qu’aient lieu des visites au plus haut niveau, telle celle du commissaire Verheugen décrit comme « un bon ami du pays ».

Occupants et occupés sur un même plan

Alors que l’Union européenne, principal bailleur de fonds dans la région, a les moyens de faire pression sur Israël pour que le processus de paix reprenne sur des bases permettant la création d’un État palestinien dans les frontières de 1967, elle se contente de quelques déclarations de principe et pratique la « politique de l’équilibre », mettant sur un même plan occupants et occupés. Ce faisant, l’UE aide Israël à renforcer son poids économique, financier et militaire au Proche-Orient, alors que, de l’aveu même de Bernard Kouchner, « l’aspiration à la paix » semble avoir « disparu, comme si on n’y croyait plus ».

 Le web de L’Humanité

http://www.humanite.fr/2009-11-13_I...


Samedi 14 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Tiroriste le 15/11/2009 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut-il s'étonner, mais y a bien lurette, que le bal des vampires est ouvert. A la tête baroso, merckel, berluscon, et sarkastique. j'allais dire le bon la brute et le truand! Mais cette union ne trompe personne, surtout le traité de lisbonne, qui tôt ou tard posera problème à ses propres initiateurs. La turquie l'a bien compris et le monde ne s'arrête pas à cette union des dupes.
d'autres centres d'attraction mondiale finiront par émousser ce magma basé sur la triche, le mensonge et la duperie, l'affaire des airbus /matra et les maitres du jeu tels que lagardère et consorts; commence à sentir pas la moutarde mais la m...!

2.Posté par Bender_79 le 15/11/2009 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est inacceptable !!! En tant que citoyens de l'UE, nous nous devons de nous opposer à une plus grande intégration d'Israël dans l'UE tant qu'Israël ne met pas un terme à la colonisation et tant qu'Israël n'abattra pas le mur de l'apartheid en Cisjordanie !!
Donner des privilèges à Israël alors que celui-ci ne respecte même pas le droit international et s'est rendu coupable de crimes de guerre dans la bande de Gaza il y a moins d'un an est tout simplement scandaleux et inacceptable !!
Il faut forcer Israël a respecter le droit international !!! Moi je prônerais des sanctions économiques, soit le total contraire de la politique actuelle...

3.Posté par larbee le 15/11/2009 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'éternelle illusion, on se fantasme toujours comme quoi la civilisation, la démocratie et surtout le droits de l'homme sont la propriété exclusive de l'occident! mon cul je dirais.
On extermine chaque jour que Dieu fait des innocents mais on ferme les yeux et on regarde dans l'autre direction...
C'est écœurant de voir tout ça se passer en 2009... et les Demon-crates et les Gardes-fous des Human Rights nous dit que la france est la terre des Droits de l'Homme....................................................................BLANCS. Ces ont plutôt des lèches-bottes des sionistes israéliens (chez nous on dit Chita, cirer les bottes...).
Oh merde comme je me sens révolté de voir tous ces Présidents nous berner de rêves, de liberté et je ne sais quoi pendant que des femmes, des Vieux et surtout des enfants meurent sous les balles assassines.
Est-ce cela les droits de l'homme messieurs les Occidentaux, c'est aussi écœurant de voir la majorité des peuples CIVILIZES-Javelisés les applaudir et les soutenir en attendant un autre Président en compagne et se faire élire pour achever la sale besogne dont son prédécesseur n'a pas eu le temps de le faire.
Ces Pays ont tout biensûr sau la Souverainté populaire et La DIGNITÉ Humaine.

Toutes ces UNIONS : Union Européenne, Unions Méditerranéenne alors qu'on arrive même pas à faire une UNION éphémère avec sa propre épouse.
Je dirais plutôt que chez ces gens-là (hommage à Brel) c'est de la foutaise; ils ne croient qu'à leurs intérêts et peu importe le prix.
GO GO GO GO

4.Posté par duperrier le 15/11/2009 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ces gens LA monsieur ça ne causent ,ils agissent,monsieur, sans demander l'avis des ceux qu'ils représentent,les Droits de l'Homme,Droit International ,la Cour de Justice de l'Haye ,O N U tous ces machins LA ;;ont perdus leur Attribution leur légitimité ,

5.Posté par samarita le 15/11/2009 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces hommes sont aux services du mal ils sont sans foi ni loi ,le sionisme,ils y adhérent donc israel et l'Europe rien d'étonnant!!! la démocratie est une pur invention!!!!

6.Posté par cielétoilé le 15/11/2009 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous croyez encore à l'Europe ... Moi, je n'y ai jamais cru car je savais bien que l'Europe serait gouvernée plus tard par Israël qui souhaiterait prendre le contrôle du monde mais pour le moment, c'est plutôt la Chine qui deviendra numéro un mondial . En effet, il fut un temps ou l'addition des ressources et des productions européennes faisait présager une supériorité à l'Amérique mais les délocalisations ont opéré un affaiblissement européen . De plus s'il nous tombe un virus ukrainien dessus ,de type peste qui se répand , cela va tout changer à ces projets car cela va nous ruiner .

7.Posté par nervyoko le 16/11/2009 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que j'ai compris depuis que les lobbies pro israelien manoeuvrent pour etre plus present en europe, c'est que si "israel" devient membre de l'Europe, et si israel attaque l'Iran ou autres pays alentours, l'Europe sera en guerre ! Et ça c'est un plan stratégique , on ne peut plus simple. Si israel entre dans l'UE, une guerre débile va nous plonger a la 3 eme guerre mondiale, dont le detonnateur serait israel, ce truc soit disant démocratique qui pratique la culture de l'eugenisme (et+le racisme).

Non, décidément , il ne faut pas qu'israel devienne un "membre de l'UE" c'est la connerie geopolitique à ne pas faire !

8.Posté par duperrier le 16/11/2009 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elle est déjà membre ,pour toucher les aides technologiques ,et autres sauf payer les frais ,c'est un petit peuple ,ravageur malheureusement avec le Traité de Lisbonne ils font leur cuisine sans nous,les Référendums n'existeront plus cela saute aux yeux Sarkosy fait se qu'il veut son désir le plus fou,pas une âme va le dénoncer,le peuple s'est couché,attend le Nouvel Ordre Mondial le vaccin la guerre

9.Posté par cielétoilé le 16/11/2009 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A nervyoko : c'est avec évidence un piège pour l'Europe et Sarkozy , sous influence de belle-famille , nous y conduira . Depuis la première guerre mondiale, tout a été fait pour affaiblir l'Europe (la montée d'Hitler par ses financiers outre-atlantique , y compris) .

10.Posté par zouzou le 18/11/2009 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vendre son âme à israhell ou au diable ça revient au même, ce ne sont certainement plus les occidentaux qui nous apprendront les valeurs humaines.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires