Tribune libre

L’Union Européenne se couche devant Washington.



Djeha
Lundi 13 Novembre 2017

L’Union Européenne se couche devant Washington.
L'UE approuve des sanctions contre le Venezuela
 
Aucun espoir de la voir un jour émerger en tant qu’ensemble géopolitique autonome libre de ses décisions et garante de ses intérêts propres.
 
L’Europe demeure une fiction. La Grande Bretagne la quitte, mission accomplie. Il n’y a plus d’Europe. Seulement un syndicat d’intérêts. Un seul cocue : les peuples européens qui n’y croient déjà plus vraiment et se replient sur des guéguerres régionalistes et à terme xénophobes.
 
En attendant les prochaines guerres entre voisins qui ont fait tant de victimes : plus de 60 millions lors de la der des der. Après la Serbie, la Tchécoslovaquie, la Belgique, l’Espagne, le Royaume désuni... l'Italie, l’Ukraine, la Georgie, l’Arménie...
 
Pôv' ploucs!
 
Djeha
D. 12 novembre 2017
 
 
L'UE approuve des sanctions contre le Venezuela, dont un embargo sur les armes
 
AFP le mercredi 08/11/2017 à 17:07
Les ambassadeurs des 28 pays de l'Union européenne ont donné leur feu vert mercredi à l'adoption de sanctions, dont un embargo sur les livraisons d'armes, contre le Venezuela en réponse à la grave crise politique qui secoue le pays, selon des sources diplomatiques.
Les sanctions interdisent également aux entreprises européennes de livrer du matériel de surveillance électronique pouvant servir à réprimer les membres de l'opposition au régime du président Nicolas Maduro. Elles prévoient également la mise en place d'un "cadre juridique" qui permettra à l'UE de placer ensuite sur sa "liste noire" des personnalités ou "entités" (entreprises, institutions, partis, associations) sanctionnés pour leur implication dans la répression de l'opposition, selon ces sources.
 
L'inscription sur cette liste noire entraîne un gel des avoirs dans l'UE et, pour les personnes concernées, une interdiction de visa d'entrée dans l'Union.
 
Les 28 pourraient décider en décembre s'ils décident effectivement d'inscrire des personnalités du régime de Caracas sur cette liste, en fonction de l'évolution de la situation, a précisé une source.
 
"La finalité politique reste d'amener le gouvernement à la table des négociations avec l'opposition et donc de contribuer à sortir de la crise politique actuelle. C'est un dispositif graduel, flexible et réversible", a-t-elle expliqué.
 
Une autre source a expliqué sous couvert d'anonymat que la création de ce "cadre" doit à ce stade servir d'"avertissement".
 
Ces sanctions seront formellement adoptées lundi par les ministres des Affaires étrangères européens lors de leur réunion mensuelle à Bruxelles, selon ces sources.
 
 


Lundi 13 Novembre 2017


Commentaires

1.Posté par Algiers le 13/11/2017 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui, mon cher ami djeha .....une femme ne se donne qu'à 3 types d'hommes
Celui qui a de l'argent
celui qui a le pouvoir
celui qui est rusé avec un peu de patience.....




Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires