ALTER INFO

L'Organisation de coopération de Shanghai, un régionalisme positif


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 1 Septembre 2008

L'Organisation de coopération de Shanghai, un régionalisme positif
La guerre en Georgie et le trouble dans plusieurs république de l'ancienne
URSS le confirment: la Russie doute de plus en plus du bien fonde de ses
coopérations stratégiques avec les Etats-Unis. Le temps de confiance entre Moscou
et Washington est désormais révolu. L'adhésion de l'Iran et l'Inde à l'OCS
pourrait contribuer à créer un carré asiatique de puissance.

Le jeudi 28 septembre, les dirigeants de six pays membres de l'Organisation de
coopération de Shanghai, la Russie, la Chine, le Kirghizistan, le Kazakhstan,
l'Ouzbékistan, le Tadjikistan se sont retrouves a Douchanbe en présence des
président de trois pays observateurs, l'Iran, l'Inde, le Pakistan pour parler de
sécurité et d'économie dans cette vaste et stratégique contrée qu'on appelle
Asie centrale.

Baptisée à l'origine Shanghai 5, l'OCS a vu le jour en 1996 dans l'objectif de
démilitariser les frontières entre la Chine et l'ancienne union soviétique. Ce
fut en 2001 que l'organisme a change de nom en acceptant en son sein l'Ouzbékistan.
Le dernier pays centre asiatique a avoir adhère l'OCS est la Mongolie qui a fait
son entrée en 2004. L'Iran, l'Inde et le Pakistan y jouissent tous les trois du
statut d'observateur. Les états membres de l'OCS recensent a eux seul un tiers de
la population planétaire. La position stratégique des membres en fait une
organisation de première importance qui veut s'impliquer dans de grands dossiers
tels la lutte contre la drogue ou le terrorisme.

Depuis sa création, l'OCS a largement contribue a améliorer les relations entre
Pékin et Moscou, une amitié qui a l'air de plus en plus menaçant aux yeux des
Américains. En réalité, il s'agit d'un équilibre de terreur dans la mesure où
les chinois et les russes sont eux aussi inquiets a la perspective d'une présence
militaire américaine de longue durée dans les pays d'Asie centrale ainsi qu'en
Irak et en Afghanistan. Rappelons que Washington a fait acte de candidature auprès
de l'OCS en 2005, acte qui a été aussitôt rejeté et non sans raison. En effet,
la cascade des révolution de couleur qui ont traverse les républiques nées de
l'effondrement de l'Urss (Georgie, Ukraine, Kirghizstan) a rend les russes
extrêmement méfiants. Surtout que depuis le 11 septembre, le nombre des bases
militaires américaines en Asie centrale ne cesse d'augmenter. La dernière en date
est la base aérienne de Karchi au sud ouzbek ou les forces
américaines s'entraînent de façon régulière aux opérations dites anti
terroriste avec la collaboration de leurs hotes. L'Ouzbékistan est aujourd'hui
devenu un partenaire stratégique pour Washington bien qu'après les événements
de la Georgie certaines voix y réclame le départ des américains.

L'OCS est un élément clé pour établir la confiance l'échelle de toute la
région. Le bon voisinage, les efforts de stabilisation, la lutte contre le trafic
des stupefiants et d'armes, la lutte contre le terrorisme, les coopérations
culturelles, commerciales, éducatives, énergétiques, de transports constituent
autant de domaines qui pourraient voir le renforcement substantiel
intercommunautaire.

Mais l'entrée de l'Iran, pays géostratégique par excellence, au sein de l'OCS
pourrait constituer une évolution majeure. Une OCS ou l'Iran et l'Inde jouiraient
du statut de membre se renforcera face aux menaces américaines. Ce sera un carré
de puissance dressé devant les américains.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 1 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par djeha le 01/09/2008 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'OCS n'a pas été construit contre les USA l'Europe mais dans un but de rééquilibrer les véléités militaro impérialistes des usraeliens et malheureusements quelques caniches européens .

2.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 02/09/2008 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'OSC peut lutter contre les trafics de stupéfiants!
Facile!
En Afghanistan,
le trafic de drogue s'est considérablement amplifié depuis l'arrivée des US!
On aura compris!

3.Posté par djeha le 03/09/2008 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est de notoriété publique que le trafic de stupéfiant à travers le monde est controlé et organisé par les USA pour pouvoir financer toutes leurs opérations douteuses .
Car si ils arrivent à controler toutes les abnques du monde comment se fait-il qu'ils n'arrivent pas à bloquer les comptes des gros trafiquants

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires