ALTER INFO

L'OPÉRATON 'BALBOA'


Dans la même rubrique:
< >

APRÈS "TENAZA" C'EST " BALBOA" QUI PREND LA TÊTE DE L'ACTUALITÉ DES ACTIONS TERRORISTES CONTRE LE VENEZUELA. DES INFORMATIONS DES SERVICES SECRETS VENEZUELIENS ET D'AUTRES PAYS AMIS CONFIRMENT UNE ACTIVITÉ ACCRUE DE HAUTS DIRIGEANTS COLOMBIENS ET ÉTASUNIENS DONT LES OBJECTIFS SONT DE CRÉER DES CONDITIONS D'INTERVENTIONS MILITAIRES


os.fortin@sympatico.ca
Dimanche 27 Janvier 2008

L'OPÉRATON 'BALBOA'

hUGO CHAVEZ

Hugo Chavez, Président légitiment élu du Venezuela, dénonce la préparation par la Colombie d'une agression militaire en complicité avec les États-Unis

On se souviendra qu’à l’occasion du référendum sur la modification de la Constitution vénézuélienne, une opération terroriste d’envergure, baptisée « TENAZA », avait été dénoncée. Elle visait le sabotage du Référendum et le renversement, par la force, du gouvernement Chavez. À cette occasion, j’avais même fait référence à une rencontre secrète visant le sabotage de ce Référendum, à laquelle aurait participé notre Gouverneure générale, Michael Jean. Une correspondance au Gouvernement canadien sur le sujet est toujours sans réponse.

Aujourd’hui, c’est l’opération « BALBOA » qui est mise à jour. Dans une déclaration officielle, en date du 25 janvier 2008, le Président Chavez alerte le monde que le gouvernement d’Alvaro Uribe de Colombie transforme le territoire national de son pays en « porte avions » mis à la disposition des forces militaires des EEUU en vue d’actions de provocations contre le Venezuela et d’interventions militaires.

« Une agression militaire de la Colombie se prépare contre le Venezuela et c'est une agression étasunienne. Une provocation est ourdie pour nous contraindre de lancer une riposte risquant de déclencher une guerre. Cela rentre dans le cadre du plan Balboa, le plan pour l'invasion du Venezuela. »

Le Président Chavez appuie ses accusations sur des informations compilées par les services secrets vénézuéliens et par ceux d’autres pays latino américains. C’est dans ce contexte, dit-il, qu’il faut voir la visite toute récente à Bogota de Condoleezza Rice, la secrétaire d’État du Président Bush, suivan de près celle de hauts chefs militaires étasuniens.

«J'accuse le gouvernement de la Colombie d'agir en pion de l'empire des États-Unis, d'ourdir une conspiration, une provocation militaire contre le Venezuela parce que c'est un gouvernement pour la guerre alors que nous, nous sommes un gouvernement pour la paix " a souligné le Président Chavez. »

En moins d’une semaine de hauts représentants colombiens se sont rendu au Venezuela pour y faire circuler des rumeurs et de fausses informations que les réseaux privés d’information ont repris à grande échelle. Ces fausses informations visent à lier le Venezuela à la contrebande de drogue et aux Forces armées révolutionnaires colombiennes (FARC). Elles sont lancées sans preuves et n’ont pour objectifs que ceux de justifier n’importe quelle action contre le Venezuela à partir de la Colombie.

Si le mensonge et la manipulation de l’information ont eu autant de succès pour justifier l’intervention des EEUU en Irak et couvrir les horreurs qui s’y sont produites POURQUOI ne donneraient-ils pas d’aussi bons résultats pour une intervention au Venezuela? Il suffit de rappeler que « l'Ex-secrétaire américain à la Défense, Donald &#8206;Rumsfeld a reconnu, tout récemment, avoir payé des pots-de-vin, aux &#8206;journalistes, afin de les persuader de publier des &#8206;mensonges sur la situation en Irak. Selon le numéro de &#8206;vendredi, 25 janvier 2008, du quotidien émirati Al-Khalij, Donald &#8206;Rumsfeld n'a, non seulement, reconnu avoir payé des pots-&#8206;de-vin en échange de la divulgation des mensonges sur &#8206;la situation de l'Irak, mais encore, il a défendu, fièrement, &#8206;cette méthode et, même, critiqué la presse américaine &#8206;pour avoir révélé l'affaire. L'Ex-patron du Pentagone a &#8206;aussi reconnu que la Maison Blanche n'avait pas réussi sa &#8206;lutte contre le terrorisme. Il a cependant proposé la mise &#8206;en place d'une agence mondiale pour propager, par des &#8206;méthodes modernes, la démocratie, la liberté et les &#8206;valeurs occidentales, partout dans le monde. »

Cette déclaration de ce haut dirigeant étasunien jette un éclairage bien particulier sur la nature de la Démocratie recherchée, de la liberté à sauvegarder et des valeurs de l’Occident à promouvoir. Faut-il entendre et comprendre par ces propos que la « démocratie » est celle qui leur est soumise, que la « liberté » est celle réservée aux puissants et à ceux qui dominent le monde, que les « valeurs de l’Occident » sont celles qui reposent sur le mensonge, la tromperie, l’hypocrisie ?

Oscar Fortin

27 janvier 2008


Lundi 28 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par naciri le 27/01/2008 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franchement,allez y ,faite encore du mal ,c le tigre blessé qui agonise.dieu est grand.

2.Posté par M...E A LEUR MONDE le 27/01/2008 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le rêve amerdicain dans toute sa splendeur....

3.Posté par loveart le 27/01/2008 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà bien la presse capitaliste dans toute sa splendeur : une bande de macro terroriste et de putes de journalistes.

4.Posté par Philippe le 28/01/2008 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous dites que la Colombie et les Etats-Unis ont accusés sans preuve le Vénézuela à propos du traffic de drogue, alors qu'il suffit de lire les journaux de Caracas, toutes opinions politiques confondues, pour se rendre comptes que le traffic de stupéfiant est vraiment devenu un problème sérieux dans ce pays.
Par contre, pour cette supposée opération Balboa, où sont les preuves ?

5.Posté par MINOU99 le 28/01/2008 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le dictateur URIBE ne s’embarrasse d’aucun scrupule pour mettre à exécution ses viles machinations pour monter une expédition de déstabilisation par le biais de son maître BUSH au Vénézuéla. Bien avant son investiture, URIBE était un narcotrafiquant et le pays qu’il dirige a toujours été un protectorat américain. BUSH se sert de son fidèle caniche pour détériorer les relations entre CARRACAS et BOGOTA afin d’assassiner Hugo CHAVEZ. En essayant de combattre la guérilla marxiste, on voit bien que la libération des otages estimés à 4000 est le cadet des soucis d’URIBE qui affiche clairement et ostensiblement ses intentions d’encercler et de contrer les FARC et avec tous les risques que cette opération comporte comme la vie des otages qui sera mis en péril par URIBE qui a l’habitude de prendre ses ordres à Washington.
Le trafic de stupéfiant est l'oeuvre de la colombie et les Etats-Unis en tirent les ficelles et les dividendes de cette entreprise lucrative dirigée par Alvaro URIBE. Philippe, tu sembles trés mal informé à ce sujet.

6.Posté par lood le 28/01/2008 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour ce qui est du traffic de drogue, les states sont mal placé. On se souvient de leur chien de noriega et de ces generaux qui fourgaient la came à miami et autre villes americaines avec la benediction de la Cia. Recrudescence de traffic de came au venezuela par l'intermediaire encore une fois de la Cia, pour pourrire la jeunesse de ce pays, comme ils l'on fait dans beaucoup d'autres pays. Avec tout les revenues
du petrole, je vois mal un bon chretien comme Chavez vendre la mort a ces enfants. Par contre les americains eux n'hesite pas et on à les preuves...
(pour certains cretins, je precise que je parle du gouvernement et non pas du peuple Americains, qui est lui même endormie et manipulés)

7.Posté par oscar fortin le 28/01/2008 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un petit mot pour Philippe qui prend les medias privés du Venezuela qui sont pour la très grande majorité alignés sur les politiques de la droite, c'est à dire de Washington, pour dire que ce qu'ils disent est vrai.... Lisez également Venozelana television
VTV Noticia Titulares del Dia 2008-01-27 et vous aurez réponse à vos questions. Entre l'empire du mensonge et de l'individualisme et celui de la vériré et de la solidarité, je choisis ce dernier. Un commentaire de votre part sur les déclarations de Rumsfeld seraient appréciés. C'est intéressant de voir comment il suggère d'acheter les journalistes pour mentir.... C'est sans doute pour une bonne cause... Il faut évidemment le croire.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires