RELIGIONS ET CROYANCES

L' Islam pour les nuls


Dans la même rubrique:
< >

Le Coran débuta par l'Unicité de Dieu, et fut clôturé par l'Unicité de Dieu, et à vrai dire, le Coran toute entier ne parle que de l'Unicité de Dieu, comme l'a dit le grand érudit Ibn al Qayyim dans son livre « le sentier des itinérants » : « Le Coran tout entier est dédié à l'Unicité de Dieu », car :
_soit le Coran nous informe au sujet de Dieu dans sa Seigneurie, Ses actes, Ses noms et Ses attributs : Il s'agit là de l'Unicité de Dieu dans la connaissance ;
_soit le Coran nous ordonne la sincérité exclusive à Allah dans Son culte ainsi que Son obéissance et l'exécution de Ses ordres : Il s'agit là de l'Unicité de Dieu dans les actes du serviteur ;
_soit le Coran nous éclaire sur ce que Dieu a préparé pour celui qui aura voué son culte à Dieu seul en toute obéissance et ceci est la récompense des gens de l'Unicité et leur félicité ;
_soit il nous informe sur ce que Dieu a réservé comme chatîments terrestres et dans l'au-delà pour celui qui Lui aura désobéi ou Lui aura associé quoique ce soit ou aura mécru en Lui, et ceci sera la punition de ceux qui auront abandonné l'unicité de Dieu.
Le Coran est aussi un rappel du Paradis et ses délices et de l'Enfer et ses chatîments, et ceci sera la récompense de ceux qui auront réalisé l'Unicité de Dieu et le douloureux chatîment de ceux qui l'auront délaissé.
Ainsi le Coran dans son intégralité, du début à la fin, est un appel à l'Unicité de Dieu et sa réalisation, et une mise en garde pour celui qui le néglige et l'ignore.
Pour cette raison, il est nécessaire de faire de l'Unicité de Dieu notre préoccupation première.
Lorsque les Prophètes étaient envoyés pour le prêche à leurs peuples respectifs, la première chose que les gens entendaient de leurs bouches était l'appel à l'Unicité de Dieu, « Adorez donc Allah, vous n'avez pas d'autre divinité en dehors de Lui ». C'est d'ailleurs le premier commandement reçu par Moîse.
Prétendre donc que l'Islam est un message satanique, une révélation du diable à Muhammed (comme le disent certains chrétiens), c'est particulièrement méconnaitre Dieu, l'Islam, et le diable. Depuis quand le diable appelle-t-il à l'adoration exclusive de Dieu ? Depuis quand appelle-t-il au bien, à la générosité, au bon comportement envers ses parents, sa femme, ses enfants, ses proches, ses voisins... ?? Alors que Dieu dit : « Et quand tout sera accompli, le Diable dira [en Enfer]: «Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites-en à vous-mêmes. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah]». Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs]. »[Sourate Ibrahim : 22]
Quant à ceux qui prétendent que Muhammed est un prophète, mais qu'il fut seulement envoyé aux Arabes paîens, leurs propos sont pour le moins étonnant. En effet, les Prophètes ne mentent pas, or Il a pourtant dit : « Chaque Prophète antérieur a été envoyé à un peuple spécifique, alors que moi, j'ai été envoyé à l'humanité entière... »(Sahîh de Muslim 810), et le Coran en témoigne aussi : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers. »[Sourate Les Prophètes : 107].


masjiddarwa@yahoo.fr
Dimanche 1 Juin 2008

Le Monothéisme (At-Tawhîd)
Et ce qui l'annule


Le Monothéisme et ses différentes catégories

La définition du monothéisme (tawhîd) qui englobe toutes ses facettes est : le fait que le serviteur sache, croit, reconnaisse et soit convaincu qu'Allah est le Seul à posséder tous les attributs de perfection. Il Le rend donc unique en cela ("unicité"), Lui nie tout associé ou égal dans Sa Perfection, et reconnaît que Lui seul mérite d'être adoré par toutes Ses créatures sans exception, Lui vouant – et à Lui uniquement – toutes les formes d'adoration.

Cette définition comporte donc les trois catégories du Tawhid :

Premièrement : l'Unicité de Souveraineté ou de Seigneurie (TawUhUîd Ar-Rubûbîyah) où il s'agit de reconnaître qu'Allah est Le Souverain, Le Créateur et Le Gérant [de toute chose dans l'univers], qu'Il pourvoit, accorde la subsistance, éduque et enseigne [à toute créature ce dont elle a besoin].

Deuxièmement : l'Unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs (TawUhUîd Al-Asmâ waUsU-USUifât) consiste à décrire Allah par les Noms – et ce qui en découle comme Attributs – avec lesquels Lui-même s'est décrit ou comme L'a décrit Son messager Mohammed, sans chercher à Le comparer à une de Ses créatures ni Le décrire sous une forme précise, et sans déformer le sens [de Ses Noms et Attributs] ni les nier [en les vidant de leur sens].

Troisièmement : l'Unicité dans l'Adoration (Tawîd Al-'Ibâdah) consiste à reconnaître qu'Allah Seul mérite l'adoration – sous toutes ses formes – et à Lui vouer un culte exclusif sans Lui donner d'associés ou d'égaux, quel que soit le type d'adoration pratiquée.


La Foi et l'Islam

La foi est de déclarer véridique l'ensemble de ce en quoi Allah et Son messager ont ordonné de croire, et ceci, avec conviction, ce qui inclut le fait de mettre cette foi en pratique, et [agir conformément à la foi] n'est autre que la définition de l'Islam, à savoir : se soumettre uniquement à Allah et Lui obéir fidèlement.

Les Piliers de la Foi

Croire en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers, au Jour dernier, et au Destin, qu'il soit bon ou mauvais.

Les Piliers de l'Islam

Prononcer les deux attestations de foi –« j'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d’adoration si ce n'est Allah » (Ach hadou allâ ilâha illallah), « et j'atteste que Mohammed est Son messager » (wa ach hadou anna mohammadan rasoûloullâh) –, accomplir la prière, s'acquitter de l'aumône légale (la zakât), jeûner le mois de ramadan, et effectuer le pèlerinage à la maison sacrée pour celui qui en a les moyens.[1]

La base de la religion

Cette base comprend deux points :
Premièrement : Ordonner l’adoration exclusive d'Allah, sans Lui donner d'associé, inviter à cela, s'allier pour cela, et considérer comme non-croyant celui qui délaisse l'adoration exclusive d'Allah.
Deuxièmement : mettre en garde contre le fait de donner un associé à Allah dans Son adoration, désavouer ceux qui le pratiquent et les considérer comme non-croyants.


Les conditions d'acceptation de l'attestation "Lâ ilâha illa Allâh"

1 – La connaissance (de son sens) qui s'oppose à l'ignorance.
2 – La certitude qui s'oppose au doute.
3 –L'exclusivité du culte (pour Allah) qui s'oppose au polythéisme.
4 –La sincérité qui s'oppose au mensonge.
5 –L'amour (d'Allah) qui s'oppose à la haine.
6 –La soumission (fidélité) qui s'oppose à la rébellion (abandon).
7 –L'acceptation qui s'oppose au rejet.
8 –Le rejet de tout ce qui est adoré en dehors d'Allah.


Le polythéisme et ses différentes catégories

On qualifie de polythéisme le fait de donner un associé à Allah dans Sa Seigneurie et, ce qui est plus fréquemment rencontré, dans Son adoration, telle la personne qui invoque un autre avec Allah ou voue un acte d'adoration – comme le sacrifice d'un animal, le vœu pieux (an-nadhr), la crainte révérencielle, l'espoir en Allah, et l'amour inconditionnel – à un autre qu'Allah.


Le polythéisme est de deux types : majeur et mineur.

Le polythéisme majeur conduit à l'annulation de toutes les bonnes œuvres et à la damnation éternelle en Enfer si celui qui le pratique ne se repent pas avant de mourir. C'est vouer un acte d'adoration à un autre qu'Allah, comme invoquer, sacrifier un animal ou faire un serment (marché) pieux pour un autre qu'Allah – tels les morts, les djinns, les diables,… –, ou bien croire que ces derniers peuvent [se soustraire à la volonté d'Allah et] nuire par eux-mêmes, tout comme espérer d'un autre qu'Allah ce que Lui seul est capable de faire ou de donner – tels répondre aux besoins et alléger les fardeaux.

Quant au polythéisme mineur, il comprend tout ce qui est nommé polythéisme (chirk) dans le Coran ou la Sounna, mais qui ne fait pas partie du polythéisme majeur, tel que l'ostentation dans certaines œuvres, jurer par un autre qu'Allah, ou dire [après qu'un évènement se soit produit] « Allah et untel l'ont décidé ainsi », etc. Cette forme de polythéisme ne fait pas sortir de l'islam, ni n'entraîne la damnation éternelle en Enfer, mais elle va à l'encontre du monothéisme pur qu'il est un devoir d'atteindre et de réaliser. Il affecte donc le monothéisme de la personne et peut même l'entraîner vers le polythéisme majeur.


La mécréance et ses différentes formes

La mécréance signifie ne pas avoir la foi en Allah et en Ses messagers, ceci, que la personne traite cette foi de mensonge ou pas[2], sachant que la mécréance de celui qui la traite de mensonge est plus grave que celle de celui qui a une conviction intérieure qu’elle est véridique.

Elle possède deux formes : majeure et mineure.

La mécréance majeure : elle fait sortir de la religion et annule les œuvres, conduit à la damnation éternelle en Enfer et rend licite [sous certaines conditions] le versement du sang et l'appropriation des biens de celui qui s'en rend coupable.

Elle revêt cinq formes :
1 – traiter la vérité de mensonge.
2 – refuser de suivre la vérité par orgueil tout en étant convaincu de son bien-fondé en son for intérieur.
3 – douter [de la vérité].
4 – se détourner de la foi [en ne lui accordant pas d'importance].
5– pratiquer [l'islam] de façon hypocrite [c'est-à-dire se donner une apparence de musulman tout en cultivant la mécréance dans son cœur].

Quant à la mécréance mineure : elle ne fait pas sortir de la religion, ni n'annule complètement les oeuvres, mais seulement une partie. Celui qui la commet s'expose à la menace du châtiment, mais échappe à la damnation éternelle s'il entre en Enfer ; et son sang et ses biens demeurent inviolables.
Elle consiste à mécroire par les actes [et non par le cœur] et comprend tous les péchés qui sont qualifiés par le Coran et la Sounna de "mécréance" (koufr) mais qui ne font pas partie de la mécréance majeure, comme faire preuve d'ingratitude [envers Allah pour les bienfaits dont Il nous comble], ou combattre son frère musulman [sans raison légale].





L'hypocrisie et ses différentes catégories

L'hypocrisie revêt deux catégories : celle du cœur (la grande hypocrisie) et celle des actes (la petite hypocrisie).
L'hypocrisie du cœur (la grande hypocrisie) équivaut à la mécréance majeure et consiste à se donner une apparence de musulman tout en cachant la mécréance dans son cœur. Elle fait sortir de la religion et annule les œuvres et celui qui la commet sera jeté au plus bas degré de l'Enfer. Entre dans cette catégorie [celui qui possède dans son cœur] l'une des six caractéristiques suivantes :
1 – renier la prophétie du messager.
2 – renier une partie de la révélation.
3 – détester le messager d'Allah.
4 – détester une partie de la révélation.
5 – se réjouir de l'affaiblissement de l'islam.
6 – détester que l'islam triomphe.


L'hypocrisie des actes (la petite hypocrisie) consiste, elle, à agir en partie comme les hypocrites [du coeur] sans que la foi ne quitte totalement le cœur. Elle n'exclut donc pas de la religion, mais peut entraîner vers la grande hypocrisie [celle du cœur]. Celui qui s'en rend coupable reste croyant, tout en ayant une certaine dose d'hypocrisie dans le cœur.
En fait partie celui qui ment souvent, ou trahit le dépôt qui lui a été confié, ou encore manque à sa parole. Celui, donc, qui a en lui une de ces trois caractéristiques possède alors un trait d'hypocrisie.



La débauche et ses différentes catégories

La débauche (fisq) peut être définie comme le fait de sortir de l'obéissance d'Allah, que ce soit complètement, comme dans le cas du mécréant, ou bien partiellement, dans le cas du croyant qui commet un grand péché, les deux étant alors appelés « débauchés » (ou pervers) (fâsiq).

La débauche se divise en deux catégories :
La première, qui fait sortir de la religion, est la mécréance (majeure).
La deuxième, qui ne fait pas sortir de la religion, sont les [grands] péchés.




Ce qui annule l'islam

Dix actes excluent [le musulman] de l'islam :

1. donner un associé à Allah dans Son adoration.
2. placer des intermédiaires entre lui et Allah, les invoquer, leur demander l'intercession et placer sa confiance en eux.
3. ne pas considérer les associateurs (les polythéistes) comme mécréants.
4. croire qu'une législation (guidée) autre que celle du messager d'Allah peut être plus complète que la sienne, ou que le jugement d'un autre peut être meilleur que le sien.
5. détester une partie de la révélation.
6. se moquer d'un aspect de la religion.
7. utiliser la sorcellerie, comme pour séparer deux personnes ou bien les rapprocher, car celui qui la pratique, ou y a recours, a certes mécru.
8. assister les associateurs (polythéistes) et les soutenir contre les musulmans.
9. croire que certaines personnes peuvent être dispensées de suivre la législation de Mohammed – que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui.
10. se détourner de la religion d'Allah en délaissant son apprentissage et son application.


Compilation traduite de l'arabe par : Gilles Kerven


[1] Le sens des deux attestations de foi : L'attestation qu’« il n'y a point de divinité digne d’adoration si ce n'est Allah » (Lâ ilâha illa-llâh) se décompose en deux parties : la première « il n'y a point de divinité » (Lâ ilâha) nie la légitimité de toute adoration vouée à autre qu’Allah, et la deuxième « si ce n'est Allah » (illa-llâh) affirme l'unicité d'Allah qui est la seule adoration légitime et agréée, car seul Allah mérite l’adoration. Le sens de l'attestation que « Mohammed est le messager d'Allah » est la reconnaissance par la langue et la croyance par le cœur que Mohammed est le messager d'Allah [pour l'ensemble des djinns et des humains], et cette attestation exige, dans les actes : 1 - d'obéir à ses commandements, 2 - de croire en la véracité des informations dont il nous a fait part, 3 - de s'éloigner de ce qu'il a interdit et réprimé, 4 - de n'adorer Allah que de la manière qu'il a légiféré. (Note du Traducteur)

[2] En effet, des personnes peuvent rejeter la foi tout en étant convaincues de son bien-fondé en son for intérieur comme ce fut le cas de Pharaon ; d’autres rejettent la foi et la considèrent comme fausse. (Note du Correcteur)



POST-SCRIPTUM :

j'en profite pour faire une petite mise au point :

1) Tout le monde à une divinité ! Le tout c'est d'adorer la Seule, l'Unique qui le mérite. Mais oui ! Certains adorent les statues, d'autres les femmes, d'autres leur voiture ou leur job ou un chanteur ou un acteur ou un footballeur ou un club ou une passion qu'il exerce, et sans laquelle leurs vies n'auraient plus de sens.
"Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité ? Est-ce à toi d’être un garant pour lui ?"[25:43]
On vous le demande même dans votre CV, sauf que au lieu d'appeler ça "Religion", on préfère "Passions - Hobbies". Ecoutez comment les gens parlent de leur passion et vous verrez si ce n'est pas de l'adoration....

2) J'entend souvent ceux qui ne revendiquent aucune religion, lorsqu'ils sont à court d'arguments, dire qu'ils ne font de mal à personne, et que donc il serait injuste qu'ils se fassent châtier. Or ceux-là ont oublié le droit du Créateur. Lorsque l'on interrogea le Prophète sur ce qui faisait entrer le gens au Paradis, Il répondit : « La crainte de Dieu et le bon comportement. ».
« La crainte de Dieu » c'est le droit du Créateur, impliquant adoration exclusive et soumission, et « le bon comportement » c'est le droit des créatures. Et le droit du Créateur est prioritaire aux créatures.
Accordez donc à chacun son droit et vous entrerez au Paradis avec aisance... « Ô gens, passez-vous le salam, donnez à manger (aux nécessiteux), entretenez de bonnes relations avec votre famille, faites la prière de nuit alors que les gens dorment, vous entrerez au Paradis avec aisance. » (Al-Hâkim, Ibn Mâja, At-Tirmidhi qui dit : bon-authentique)


3) Dire aux juifs et aux chrétiens qu'ils sont croyants est un égarement et un blasphème dans lesquels beaucoup de musulmans sont tombés. En effet, Dieu dit :

« Les Juifs disent : “Uzayr est fils d’Allah” et les chrétiens disent : “Le Méssie est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ? Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Méssie fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent » [sourate At-Tawba : 30-31]
Cela montre que ce sont des polythéistes qui donnent des associés à Allah. Dans d'autres versets, Allah a précisé qu'ils sont mécréants :
« Certes sont mécréants ceux qui disent : “Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! ” » [Sourate Al-Maida : 17 et 72]
« Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” » [Sourate Al-Maida : 73]
« Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie » [sourate Al-Maida : 87]
« Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les polythéistes iront au feu de l’Enfer » [sourate Al-Bayina : 6]
Beaucoup de versets et hadiths expriment le même sens. Celui qui rejette l'idée que les juifs et les chrétiens qui ne croient pas en Muhammad – qu’Allah prie sur lui et le salue - sont mécréants, en fait, nie ce qu'Allah a dit. Nier ce qu'Allah a dit est un blasphème. Si quelqu'un a un doute concernant leur mécréance, alors il est lui-même un mécréant.

Comment peut-on être satisfait de dire qu’il n’est pas permis de dire qu'ils sont mécréants quand eux-mêmes disent qu'Allah est une trinité ? Leur Créateur Lui-même a déclaré qu'ils sont mécréants.
Comment peut-on être satisfait de les appeler « croyants » quand ils disent en réalité : « Jésus est le fils de Dieu » ou « la main d'Allah est fermée » et « Allah est pauvre et nous sommes riches » ?
Comment cet homme peut-il ne pas être satisfait de les appeler mécréants et de leur appliquer le mot mécréance en général, quand ils décrivent leur Seigneur de façons qui ne sont rien d’autre que malédiction et insulte d'Allah ?

Et Allah dit : « Ils aimeraient bien que tu transiges (faire un compromis) avec eux afin qu’ils transigent avec toi » [sourate Al-Qalam : 9]. Le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « Par Celui dont mon âme est dans Sa main, aucun juif ou chrétien de cette communauté n’entend parler de moi - qui est de la communauté des gens du temps du prophète (– qu’Allah prie sur lui et le salue - jusqu'au Jour du Jugement - et ne me suit pas ensuite - ou dit qu’il ne croit pas dans ce que j'ai apporté – sans qu'il ne soit parmi les habitants du Feu de l'enfer. » [Sahih Muslim]

Ceci parce que la preuve a été établie contre eux, ils ont reçu le message, mais ils ont refusé de croire.
Les Juifs ont été décrits comme ayant perçu la colère d'Allah. Ceci parce qu'ils connaissaient la vérité et ont voulu aller contre cela. Les chrétiens ont été décrits comme ceux qui se sont égarés. Ceci parce qu'ils ont cherché la vérité, mais en ont été détournés. Maintenant, tous ont la connaissance de la vérité et la reconnaissent. Cependant, ils vont contre cela. Donc, tous méritent que la colère d'Allah soit sur eux. J'appelle tous les juifs et chrétiens ainsi que les autres à croire en Allah et en tous Ses Messagers. Je les appelle à suivre le prophète Muhammad (– qu’Allah prie sur lui et le salue - . C'est ce qu’on leur a ordonné de faire dans leurs propres livres. Allah expose dans le Qur’an :
« Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakât, et ont foi en Nos signes. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l’évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants. Dis : “ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés”. » [Sourate Al-Araf : 156-158].

En ayant une telle foi, ceux qui se convertissent du judaïsme et du christianisme à l’islam recevront leur récompense deux fois. Le messager d'Allah (– qu’Allah prie sur lui et le salue - a dit : « Il y a trois personnes qui recevront leur récompense deux fois : une personne des Gens du Livre [des juifs et des chrétiens] qui a cru en son prophète et a cru en Muhammad ... » [Al-Bukhari et Muslim].

J'ai aussi trouvé dans le livre de fiq Al-Iqna’, dans la section sur l'apostasie, où l'auteur expose : « Celui qui ne considère pas mécréant celui qui suit une religion autre que l'islam, comme les chrétiens, ou qui doute de leur mécréance ou qui approuve leur voie, est lui-même un mécréant. » Et il cite Ibn Taimiya en disant : « [Celui-ci est] un mécréant : quiconque croit que les églises sont les maisons d'Allah dans lesquelles on L'adore ou qui pense que les juifs et chrétiens accomplissent des actes d'adoration valables auprès d'Allah et obéissent à Lui et à Son Messager, ou aime ou approuve ce qu'ils font, ou les aide à acquérir de tels lieux et à établir leur religion et il fait cela pensant que ceci est une voie pour se rapprocher d'Allah ou adorer Allah. » Il a aussi dit : « Celui qui croit que visiter les juifs et les chrétiens dans leurs édifices religieux est un acte qui le rapproche d'Allah est un apostat. »

Ces déclarations soutiennent ce qui a été exposé dans le texte. C'est une question qui ne laisse aucune place au doute. Et l'aide est cherchée seulement auprès d’Allah.


Dimanche 1 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par tarzan le 01/06/2008 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui c'est bien l'islam pour les nuls

2.Posté par Hasan ( 6000 CHARLEROI ) le 01/06/2008 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'article le plus nul que j'ai lu sur ce site, vraiment rigolo. Ca se voit que les gens parlent sans connaître l'islam, comment il le sait déjà que ca parle que de l'unicité de Dieu et pourquoi il ne met les restent versets que Dieu nous a laisser ?
C'est vraiment n'importe quoi ne croyez meme pas a ses betises

3.Posté par Steph Bergol le 01/06/2008 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"le Coran toute entier ne parle que de l'Unicité de Dieu"... Je crois rêver...
Le coran parle aussi de djihad, de châtiments corporels lors d'adultères, du droit du mari de battre sa femme s'il soupçonne son infidélité...

ah, si le Coran ne parlait que de l'unicité de Dieu...


4.Posté par redk le 02/06/2008 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

masjid darwa bravo !, et comme d'hab ya toujours des posts à la noix pour contredires sans rien connaitre du sujet !!

5.Posté par MINOU99 le 02/06/2008 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y aura toujours des nuls comme Népios et consorts qui ne comprendront jamais rien à l'Islam.

6.Posté par Masjid Darwa le 02/06/2008 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parmi les plus importants objectifs qu’Allah a visé à travers la création, les plus grands objets d’épreuve, l’ordre qu’Il a donné de témoigner de Son unicité absolue et de l’Adorer Lui seul sans rien lui associer. Allah Très Haut a précisé cette raison de la création de l’homme lorsque Il a dit : « Je n’ai créé les djinns et les hommes qu’afin qu’ils M’adorent » (Coran, 51 : 56).

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « C’est-à-dire : je les ai créés pour leur donner l’ordre de M’adorer pas parce que j’ai besoin d’eux.. Ali ibn Abi Talha a rapporté d’Ibn Abbas qu’afin qu’ils M’adorent signifie qu’ils reconnaissent de gré ou de force me devoir l’adoration. Cette explication est choisie par Ibn Djarir. Ibn Djourayh, lui dit : « afin qu’ils Me connaissent . Ar-Rabi ibn Anas dit : «afin qu’Ils M’adorent » signifie pour la seule adoration ».

Voir Tafsir d’Ibn Kathir, 4/239.
Note : Ibn Abbas, le cousin du Prophète : On l’appelait « khabr al-umma », le docte de la communauté, en raison de ses larges connaissances en matière de religion, et de sa sagesse. Le Messager d'Allah (aleyhi salat wa salam) a invoqué pour lui, Allah en ces termes

«Mon Dieu, instruis-le dans les choses de la religion et apprends-lui les subtilités de l’interprétation. »

Ecoute ces paroles du Prophète (aleyhi salat wa salam) : « La meilleure invocation est celle du jour de Arafat, et la meilleure parole que j’ai prononcée ainsi que les Prophètes qui m’ont précédé, c’est : « Il n’y a point de divinité en dehors d’Allah seul, sans associé. A Lui appartient la royauté et à Lui appartient la louange et Il est omnipotent. »

Mais apparemment, à Charleroi, il y a quelqu'un qui a mieux compris l'Islam que le Prophète et les Savants de la communauté....
Et sa parole : "c'est l'article le plus nul que j'ai lu sur ce site" me fait penser aux « Khawâridjs », comme le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit :
« Et ils tueront les gens de l’Islâm, alors qu’ils laisseront les idolâtres » Al-Bukhârî et Muslim.
En effet, on trouve sur ce site des textes appelant au christianisme, d'autres à l'athéisme, et lui, c'est mon texte qui le dérange le plus....

« Très bientôt, les différentes nations se ligueront et s'attaqueront à vous, comme se jettent un groupe d'affamés sur un plat garni. » Nous dîmes : « Serait-ce en raison de notre faible nombre, ô Messager d'Allah ? » Il répondit : « Vous serez au contraire très nombreux, mais aussi insignifiants que la broutille (Ghuthâ : paille, poussière, débris) portée par le torrent. »

7.Posté par Fat le 16/01/2009 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le message est pour Steph Bergol,
L'Islam parle de jihad, tu sais qu'est ce que ça veut dire???
autrefois à l'époque du prophète Mohammed ça dirait la bataille contre les non-croyants, mais aujourd'hui veut dire la bataille contre tes propres désirs qui te guiderons à l'enfer et en plus la bataille contre ceux qui t'attaquen càd: self-defense ok??
le mari n'a pas le moindre droit de toucher sa femme s'il soupçonne seulement, mais il doit y avoir des preuves vérédiques, en plus l'islam n'est pas sévére comme tu le crois. mets toi à la place de cet homme qui a trouvé sa femme dans un tel état ,qu'est ce que tu penses faire ??? peut-être la battre même et finir la relation avec elle même que vous avez des enfants!!! ou bien tu vas commetre l'adultère toi aussi pour la punir?? imagine
l'Islam est plus tolérant que nous, il nous suggère de frapper la femmes mais pas fort , mais pas de la dévorcer et le coran dit que b[si tu l'excuses tu seras récomponsé ]b, alors pourquoi on dit seulement la moitié du message... en plus l'Islame c'est la 1ere religion et la 1ere doctrine qui donne à la femme tt ses droits, la femme une fois mariée c le mari qui prend tte la responsabilité même qu'elle est riche, le coran parle du meilleur des hommes c celui qui traite bien sa femme, la mère a plus de droits que le père trois fois, ......la liste est longue. ( un rappel: partout au monde les femmes combattent pour l'équité salariale sauf les pays qui appliquent l'islam,,,pourquoi?? parce que la femme est sous-estimée et n'est pas égale à l'homme.....regarde maintenant la crise économique, tu sais la raison?? le capitalisme. là ou l'Islam est appliqué Y'A PAS DE CRISE ÉCONOMIQUE. parce que le coran parle aussi de l'économie et du danger des intérêts.
je te souhaite bonne lecture.

8.Posté par yaya le 06/04/2009 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous,
je suis tout à fait d'accord avec le message de FAT, Steph Bergol, tu te permets de juger sans même avoir lu le Coran. il ne faut pas croire tous ce que tu peux entendre et voir dans les médias, exemple du port du voile par les femmes, ce n'est pas écrit dans le Coran...
De toute façon, si tu trouve que la femme dans le monde occidentale sont mieux respecter. Elles ne sont que des objets de pub, objets de sexe et le pire c'est que sa ne s'arrange pas, tu n'as qu'a allumer ta télé, les femmes sont quasiment nu pour aucune raison, les clips de musique c'est encore pire, je suis une femme et sa me fait peur de l'avenir de mes futurs enfants surtout si j'ai des filles, et aprés on critique la religion musulman....c'est trop facile, mais sans aucun repert, sans la religion musulman tous et peut etre logique.......

9.Posté par SORAVARDI le 06/04/2009 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne vois aucune utilité a cet article sinon de rentré dans une polémique stérile et interminable.Je prédits déja l'arriver massives de pouilleux s'agiter comme des taureaux fous prêt à faire fumer leur clavier a propos de tel versets (circonstentiel ou intemporel)ou dénoncer tel ou tel pratique vue sur t f 1 anti islam
Le titre de l'article est assez révélateur puisqu'ISLAM POUR LES NULS SI VOUS FAITES ATTENTIONS et celui présentez par les merdias tradi

A vous les avocats du coran vous feriez mieux de vous intérésser à la délocalisations des entreprises,ou aux projets du NWO car l'islam est et sera utilisé comme un chiffon rouges pour nous détourner de la réalité.

10.Posté par hamed le 21/04/2009 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POUR Steph Bergol notre intelo de service quand on sais pas on évite de parler j'ia pas beacoup de temps a perdre avec des gens come toi mais pourquoi et se que tu essaye de salir notre islam je veu meme pas prendre de temps a te repondre mais je via rentré dans ton jeux et la bible ordonne de coucher avec son père alors comme le di se versetTU POURAIS M'EXPLIQUER SE VERSET DE LA BIBLE ?

(trouve moi les verset qui oblige un musulman a frapé une femme sans aucune raison)
Genèse 19.30

19.30
Lot quitta Tsoar pour la hauteur, et se fixa sur la montagne, avec ses deux filles, car il craignait de rester à Tsoar. Il habita dans une caverne, lui et ses deux filles.
19.31
L'aînée dit à la plus jeune: Notre père est vieux; et il n'y a point d'homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l'usage de tous les pays.
19.32
Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
19.33
Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là; et l'aînée alla coucher avec son père: il ne s'aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
19.34
Le lendemain, l'aînée dit à la plus jeune: Voici, j'ai couché la nuit dernière avec mon père; faisons-lui boire du vin encore cette nuit, et va coucher avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
19.35
Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là; et la cadette alla coucher avec lui: il ne s'aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
19.36
Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.
19.37
L'aînée enfanta un fils, qu'elle appela du nom de Moab: c'est le père des Moabites, jusqu'à ce jour.
19.38
La plus jeune enfanta aussi un fils, qu'elle appela du nom de Ben Ammi: c'est le père des Ammonites, jusqu'à ce jour.

hamed114@hotmail.fr si tu desire conaittre l'islam

11.Posté par hamed le 21/04/2009 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et conçernant le port du voile c'est pour la securité de la femme et le regards des pervers comment expliquez vous que dans les pays musulman et en partuculier ou la charia et apliqué c'est ou ya le moin de viole

en occident on trouve que la peine de mort et "barbare" on amerique on la pratique encore mais les pays musulman la pratique sur les pédophiles les violeurs se qui explique que ya moin de vol ou de viol dans les pays musulman (l'amerique le pays le plus developé du monde mais vous savez que a peu pret toute les 40 seconde un viol et commit ) et c'est le pays le plus developpé du monde bravo

hamed114@hotmail.fr

12.Posté par jule le 21/04/2009 02:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour Steph Bergol:



le djihad litéralement c'est faire l'effort,se defendre,sourir,s'abstenir de mentir, tout ça c'est du jihad en islam.
les chatiments crporelles tu les met dans leur contexte historique,dans l'espace et dans le temps,surtout n'oubli pas que l'islam est apparu non pas hier ou avant hier mais ça fait deja 15 siecle et que les chatiments corpporel etait une pratique courante dans le reste de la planete et jusqu'au 17éme siecle en europe.
battre sa femme n'est pas la régle en islam mais une exeption aprés la régle va etre qu'un juge qui decide et non pas le mari.
en fin pour eviter des jugements erronés n'oublie pas ce principe central dans la compréhension du coran: "texte et contexte", ceci dit avant d'interpreter un texte coranique aussi simple que ce soit,il faut savoir avant tout dans quel contexte il a été revelé.
la précipitation est l'enemi de la raison,et enfin n'ecoute pas trop les medias pour garder un esprit critique et indepondant.

13.Posté par jule le 21/04/2009 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand à l'auteur je dit ceci :
duand tu veut te te presenter à quelqu'un ne le prend pas d'avance pour un nul ni quandtu veut lui presenter
l'islam, c'est mal saint.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires