EUROPE

L’Irlande en route pour le NON à Lisbonne


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 8 Juin 2008

L’Irlande en route pour le NON à Lisbonne
Le correspondant de Libération à Bruxelles tire la sonnette d’alarme : « Le scénario de cauchemar que redoutaient les dirigeants européens est en train de se concrétiser : selon un sondage paru vendredi dans le quotidien Irish Times, le non fait désormais la course en tête en Irlande à moins d’une semaine du référendum… ». En effet, selon les sondages,le non réunit désormais 35% des voix contre 30% pour le oui et 28% d’indécis.

Selon Libération, les Irlandais prêtent un peu trop l’oreille à un slogan qui fait mouche : « If you don’t know, vote no ! » (Si vous n’y comprenez rien, votez NON !). Dommage que nos parlementaires n’aient pas pu faire le déplacement pour accéder à une telle sagesse !

Cependant, les Irlandais semblent avoir quelques soupçons bien-fondés sur les dangers du traité.

D’abord, la menace que pose ce traité à la neutralité militaire, sujet fort et ancien dans ce pays. Après les engagements quasi-officiels de Nicolas Sarkozy annonçant le retour probable de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, en vue de la mise sur pied d’un pilier européen de la Défense, l’Irlande hésite. Disons que, vu le cadre fixé dans ce sens par le Traité de Lisbonne au sein de l’UE, les Irlandais ont bien raison d’y voir une menace à leur indépendance militaire.

Ensuite, l’enjeu de l’agriculture. Si jusqu’ici, la Politique agricole commune (PAC) avait permis aux fermiers irlandais un revenu décent permettant la modernisation du secteur, les déclarations récentes du Commissaire européen au commerce, Peter Mandelson, ont jeté le trouble. Mandelson, dans une tribune au quotidien International Herald Tribune s’est livré à une attaque en règle contre Michel Barnier et le principe même de « sécurité alimentaire », pourtant principe fondateur de la PAC. Mandelson a eu la bonne mauvaise idée de se rendre en Irlande pour « rassurer » les agriculteurs irlandais qu’il n’y avait « aucun rapport » entre le Traité de Lisbonne et les négociations qu’il mène à l’OMC de Genève pour une conclusion rapide des accords de libre échange prévus comme conclusion au Cycle de Doha.

Les Irlandais semblent comprendre que les menottes mises aux poignées des nations par le Traité de Lisbonne les rendront incapables de s’opposer à un néolibéralisme de plus en plus prédateur.

S’ils n’ont pas compris le traité de Lisbonne, ils ont peut-être mieux compris que quiconque ce que cette illisibilité rend lisible. Seuls à pouvoir s’exprimer lors d’un référendum, espérons qu’ils fassent valoir ce dont sont convaincus une majorité de citoyens européens.

Pour creuser le sujet : focus

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Dimanche 8 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Zorro m.d.s le 08/06/2008 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L Irlande doit sauver l Europe en marquant une fois de plus la délégitimité des technocrates capitalistes bruxellois.Ils donneraient un sérieux coup de main aux Français dans leur lutte contre le gouvernement Sarkozy.Même s ils font comme si de rien, les Européens sauront qu ils ont en droit de s opposer au diktat, l étincelle qui allumera la mèche.

2.Posté par MIJEON Amaury le 08/06/2008 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez les irlandais!
Dites non!
C'est notre seul espoir afin de punir nos députés qui ont dit oui.

3.Posté par Népios le 08/06/2008 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Please, Irish People, say NO !

4.Posté par Outsider le 08/06/2008 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si un traité est incompréhensible, c'est pour que les gens ne le comprennent pas.
Donc il y a anguille sous roche.

5.Posté par Alain le 08/06/2008 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Une fois dans ma vie , je vais prier ...

6.Posté par Elisa le 08/06/2008 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faudra surtout pas dire que l'Irlande est isolée si elle dit Non au référendum. Que ce serait-il passé si tous les pays européens avaient pu s'exprimer par référendum?

Lorsqu'on observe un tel décalage entre les parlements et les peuples, faut-il dissoudre les peuples?

7.Posté par Matrice le 08/06/2008 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

French havn't got the choice !
Irish v'got it so please say no !

Il faut lutter contre le nouvel ordre mondial. Et le referundum irlandais en
est une occasion inespérée, il ne faut pas la rater !

please say no !


8.Posté par la roche de roche le 09/06/2008 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas si longtemps, les Irlandais ont gagné durement leur indépendance. On se demande pourquoi donc ils ont opté pour une Europe alors que les vrais dirigeants de l'Europe sont en fait les anglais de la City de Londres... Ils ont reçu énormément de suBventions, c'est vrai..., et pour ainsi dire, on les a achetés... Mais s'ils ont pu se vendre alors qu'ils avaient tant et tant lutté, je pense que l'issue de demain devrait être plutôt incertaine !
35%, 30%, 28%... La Victoire n'est vraiment pas assurée !

Mais, nous, qu'avons nous à dire, nous qui sommes incapaBles de rendre inconstitutionnelle une décision qui invalide la volonté populaire par référendum sur exactement le même sujet, dans les mêmes termes... mis à part le seul décorum des drapeaux...

9.Posté par legrand le 09/06/2008 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En disant NON, vous vous sauverez de l'Europe ! Et nous aussi par la même occasion ..

Merçi d'avance

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires