Propagande médiatique, politique, idéologique

L'Iranophobie: la mission manquée, la perspective floue



Mardi 15 Janvier 2008

L'Iranophobie: la mission manquée, la perspective floue
Alors que certains pays de la région sont ces derniers jours hôtes des Autorités occidentales, l'opinion publique de la région se demande pourquoi certains dirigeants arabes, en concert avec l'ennemi du monde de l'Islam, les Etats-Unis, présentent l'Iran comme une "menace". Depuis dimanche, le Président américain, George W Bush, a entamé sa tournée depuis dimanche dans des pays arabes de la région, en passant par le Koweït et le Bahreïn et les Emirates arabes Unis. Les Koweïtiens, fiers de leur amitié avec la Maison Blanche, se disent inquiets sur le programme nucléaire iranien. L'un des objectifs de la tournée de Bush au Moyen-Orient est de former un front contre l'Iran et les aligner sur les politiques de Washington, annoncent ouvertement Al-Jazira et Al-Arabiya. L'analyste d'Al-Jazira, Abdel Vahed Al-Khalsan a déclaré que la visite du Président Bush au Koweït revêtait une importance toute particulière. "Lors de leurs rencontres avec Bush, les responsables koweitiens ont parlé des dossiers importants, entre d'autres, le programme nucléaire iranien, qui a provoqué les soucis des pays littoraux du golfe Persique. Bien que le dernier rapport du Nationale Intelligence Estimate (NIE) refuse le caractère militaire des activités nucléaires iraniennes, les Etats arabes demandant à l'Iran de rassurer qu'il s'employait à bénéficier de l'énergie fissile non à accéder à la bombe atomique.", dit l'analyste. C'est pour énième fois que les responsables arabes se montrent inquiets sur le soi-disant rôle dangereux que l'Iran joue au Moyen-Orient. Le prince héritier bahreïni, s'alignant sur les allégations infondées de l'Occident concernant le programme nucléaire iranien, a en octobre dernier refusé la nature pacifique du programme nucléaire iranien, tandis que le dernier rapport du Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohammad El-Baradeï rejette tout dérive dans le dossier du nucléaire iranien. Auparavant, un haut responsable émirati s'est dit préoccupé par le nucléaire iranien, faisant fi des dangers nombreux que recèle l'arsenal atomique du régime sioniste. Washington, impliqué dans le pessimisme des Arabes vis à vis de l'Iran Les responsables américains font les navettes dans la région, s'employant à laisser supposer que les sites nucléaires de la RII, dont celui de Bouchehr, mettent en danger la sécurité des pays de la région. Ils ont non seulement rendu pessimistes les pays arabes vis-à-vis de l'Iran, mais encore, ils font tout pour les aligner sur leurs politiques hostiles à l'Iran. Laissant entendre que l'Iran s'efforce de dominer dans la région, ils tentent de justifier leur présence controversée dans la région et de vendre donc leurs armes aux pays de la région sous le prétexte du danger de l'Iran dans la région. Et ce, alors que Téhéran a eu jusqu'à présent une coopération manifeste et constructive avec l'Agence et il n'existe aucun indice, prouvant la dérive dans le dossier du nucléaire iranien. L'Iran a toujours insisté sur la nature civile de son programme nucléaire, ce qu'a réaffirmé le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad dans sa dernière visite au Koweït. L'intéressant est que certains pays arabes se déclarent soucieux sur les soi-disant menaces du nucléaire iranien, alors qu'ils ne font aucune allusion aux dangers des arsenaux d'armes nucléaires du régime de Tel-Aviv. "Israël qui utilise du terrorisme d'Etat et qui continue à jouer son rôle d'avant-garde dans ce domaine, n'a jamais été interpellé, pour les crimes qu'il a commis jusque là contre les Palestinien, alors que l'Iran est pour l'heure dans le collimateur et ce double langage est bien entendu loin de toute logique. Entre temps, les Etats-Unis recourent à une autre ruse. Il s'agit de l'Iranophobie, semée par la Masion Blanche, avec pour objectif de détériorer les relations Arabes-Iran et de détourner l'attention de l'opinion publique du monde du danger d'Israël.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 15 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par BELH le 15/01/2008 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on a l'impression de voir des proxenetes se battrent pour le controle de prostituées

2.Posté par MIJEON Amaury le 15/01/2008 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette article est complet quant aux intentions des usa
Ce pays est à la fin de son apogée,et donc de plus en plus dangereux.
Israel,nation de la prostitution!
Les dirigeants des régimes arabes se prostitue au profit d'Israel!
quel honte!

3.Posté par MIJEON Amaury le 15/01/2008 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pardon!
se prostituent!

4.Posté par Morpheus le 15/01/2008 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle honte de la part des pays arabes. Ils en oublient leurs histoires.
Mais je sais que c'est un problème compliqué, dès que râle t'es antisémite et dès que des arabes discutent entre eux , ce sont des régimes terroristes islamiques, donc pas beaucoup de marge de manœuvre. La seule chose qui peut les stopper cela c'est le réveil de leur opinion publique et là le machiavélisme neocons/sioniste est redoutable. Les grands médias de masse ne reflètent que leur propagandes. Et pourtant la solution est là, cela ne passera que par le réveil des esprits occidentaux.
La question qui me tarabuste au fond, c'est est ce que les occidentaux dans leur majorité ne s'en foutent pas car loin de ses conflits, suffisamment agacés par leur vie de tout les jours et surtout se ils se contentent des infos (cerveau chloroformé quoi) qu'on leur donne à la teloche.
C'est un vrai sujet philosophique de réfléchir à la place de l'homme dans ce nouveau monde qu'est le notre. Les hommes en général (avec un H) ne se pose -t il plus de questions aujourd'hui sur le monde qui l'entour? Aspire t-il toujours à vivre mieux ?

5.Posté par rumicine le 16/01/2008 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la survie des régimes arabes dépend des états-uniens .S'ils ne suivent pas les ordres de bush ils risquent de subir le sort de saddam.

6.Posté par ZORRO le 16/01/2008 02:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un peu d histoire.Qu est ce qu un arabe?

C est un descendant d un empire moyen-ageux.De petites tribus d Arabie se sont unies (dieu sait que c etait pas gagné) sous le commandement de Mahomet et ont conquis par la force militaire d anciennes civilisations antiques.
Cet empire fut donc constitué par le prophete et ses descendants: la dynastie omeyyade le tout entre l an 622 et l an 750 soit 128ans de domination arabo-musulmane.

Quand soudain a l issue de forte querelles dans la dynastie du prophete le pouvoir passe des omeyyades arabes sunnites aux abbassides (Abu al-abbas) une dynastie iranienne ayant adopter la religion musulmane et originaire d une region autrefois appelé Khorasan (extreme ouest iranien).Ceux ci changent de capitale et fondent...Bagdad avec une administration tres iranienne.
Autant dire que le terme "empire arabe" en avait pris un coup.L unité etait quand meme preservée grace a...l Islam, le tout jusqu en 1040 environ.

C est alors que comme au temps de Rome et Attila surgit une grande federation de peuples asiatiques nomades et terribles guerriers:les turcs seldjoukides.En fait ceux ci meme s ils ne conquierent pas la peninsule arabique disloquent l empire abbasside qui etait deja rongé par la corruption et les petis potentats.
L Arabie Saoudite actuelle a cette epoque est alors dominé par une dynastie musulmane egyptienne.

La suite:
Les Seldjoukides se font defoncer par les mongols de Gengis Khan
Puis Timur lang passe par la
Enfin en Turquie actuelle une petite tribu turque chassée d Asie centrale se renforce et forme a partir du 15eme sieccle...L empire ottoman qui reconstituera l empire arabo-musulman du 7eme siecle a son profit (sauf l Iran).

Conclusion:
les Arabes sunnites n ont dominé la peninsule arabique que tres peu de temps depuis Mahomet.Le reste du temps ils nomadisaient sur ces terres dominées par des puissances etrangeres.

Ils se trouvent que l empire ottoman s est allié aux allemands lors de la 1ere GM.Les Britanniques qui souhaitaient avoir des alliés pour controler la region et son petrole ont simplement fabriqué un sentiment national arabe (voir sir Laurence d Arabie) a qui ils promirent le pouvoir politique dans la region en echange de leur soutien contre les turcs et les contrats pour les compagnies anglaises.Depuis les americains ont pris le relais.

Les pays arabes actuels n existent que depuis 1920 et n ont que tres peu de fondement historique.Ces gens sont les alliés indefectibles des anglo-saxons.
On se doute aussi que la Turquie actuelle fera tout pour avoir sa part d Irak si ce pays devait etre demembré.
On voit aussi que comme Israel , l Arabie S se cache derriere les Usa, le tout sans trop de pression americaine.
L Iran a legitimement des ambitions et en tant que pays le plus puissant de la region se heurte donc aux Usa nouveaux protecteurs des sunnites.
Enfin l Egypte regarde tout ca tres attentivement.

Conclusion 2: la geopolitique n a rien a voir avec ce qu on raconte a la télévision.

7.Posté par Morpheus le 16/01/2008 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ZORRO,
ce que tu dis est vrai.

Mais il ne faut pas oublié ce qu'étaient les ancêtres des arabes à l'époque, on parle bien de plusieurs dynasties qui ont durées plusieurs siècles. Un grande civilisation qui a apporté énormément de chose à l'occident. Il suffit simplement de regarder à quoi ressemblaient ces civilisations (occidentales et les autres) à l'époque du moyen age et comparer.

Pour le reste, tu as raison aussi, la géopolitique ne s'apprend pas à la télé mais avec un peu de bon sens, ceci est simple à comprendre, il suffit d'avoir un peu pratiquer le jeu "Risk" ;-). D'ailleurs ceux qui y jouent sont loin des ces batailles.

Je m'interroge toujours par contre par le je m'en foutisme des occidentaux sur ces sujets en tant qu'être humains sur cette putain de terre. Comment rester insensible à tout cela sans sourciller. Sont ils complètement lobotomisés ?

Connaitrais-tu des faits historiques qui pourraient expliquer cela ?

8.Posté par ZORRO le 16/01/2008 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des faits historiques qui peuvent tenter d expliquer ca sont nombreux.L accumulation de faits te montrerait a quel point l humain peut regarder son voisin mourir sans bouger.Tes questions semblent plutot relever de la sociologie voir de la psychanalyse que de l histoire.
La psychanalyse en particulier jungienne (a forte composante ethnologique) peut te donner des reponses interessantes sur la si profonde et obscure nature humaine (et donc la tienne).Mais attention ce n est pas un jeux, ta vision du monde et des autres pourrait en etre affecté.

Tu dis "Sont ils complètement lobotomisés ?" je dirais plutot que nous ne sommes conscient qu en partie avec une tendance a nier le reel.
Nous emergeons en masse d un long reve qui profitait aux obscurantistes et le monde que nous observons a travers les medias est le resultat de notre lente prise de conscience.
Notre epoque a donc ceci de speciale qu elle la premiere ou les humains disposent de moyens de communication si puissants que la prise de conscience sera universelle et definitive...car filmée et archivée.


9.Posté par Arabe le 17/01/2008 04:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Zorro, ta vision de l'histoire est très déformée ! pourquoi parler de l'histoire musulmane alors que tu l'ignores ? les régimes dictatorials arabes (soutenus par l'impérialisme ricain) d'aujourd'hui pour lesquels je n'ai aucune estime sont une chose et les 1ere tribues arabes musulmanes d'autrefois sont une autre chose, pourquoi mélanger les choses ? tu parles de dynastie de prophète ! le prophète n'a jamais créé de dynastie et ses successeurs, qui sont au nombre de 4 d'ailleurs sont tous connus, ils ont été élus démocratiquement après sa mort (cela fait 1400 ans), ce n'est seulement que pendant le règne du dernier des 4 califes, que les problèmes ont commencé et c'est à cette époque là que le monde musulman connaitra sa 1ere dynastie créé par le gouverneur de syrie qui s'est rebellé contre le gendre du prophète paix sur lui, qui était le dernier calife.

Voila un peu d'histoire si tu veux t'instruire :
En dépit de ce morcellement de l'Islam en tant que communauté politique, les empires des califes d'Abbassides, l’empire moghol et les Seldjoukides étaient parmi les plus grands et le plus puissants au monde. Les Arabes ont produit bon nombre de centres islamiques, de scientifiques, d’astronomes, de mathématiciens, médecins et d'illustres philosophes pendant l'âge d'or de l'islam (voir Sciences et techniques islamiques ). La technologie s'est épanouie ; un investissement soutenu dans les infrastructures, telles que des systèmes d'irrigation et des canaux ; et surtout, l'importance de lire le Coran a produit corrélativement un niveau élevé de l'instruction parmi la population.

Plus tard, aux XVIIIe siècle et XIXe siècle, plusieurs régions islamiques sont tombées sous les puissances impériales européennes. Après la première guerre mondiale, les restes de l'Empire ottoman ont été partagés sous forme de protectorats européens.

Bien qu'affectée par diverses idéologies, telles que le communisme, pendant une bonne partie du XXe siècle, l'identité islamique et la prépondérance de l'Islam sur des questions politiques s’est accrue au cours de la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle. La croissance rapide, les intérêts occidentaux dans des régions islamiques, les conflits internationaux et la globalisation ont influencé l'importance de l'Islam dans le moulage du monde du XXIe siècle.

u[Seulement deux dynasties arabes (après les 4 califes successeurs du prophète Mohamed paix sur lui) ont gouverné le monde musulman : ]u

Les ommayades :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Omeyyades

Les abbassides
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbassides

En passant, sachez que tout musulman arabe qui se respecte soutient l'iran car ce pays reste l'un des derniers pays au monde qui resiste à l'hégémonie ricaine !

10.Posté par ZORRO le 17/01/2008 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon monsieur l Arabe d avoir marcher sur ta proprieté privée qu est l Islam.Mais tu dis des enormités.
L organisation tribale est toujours une composante forte de l identité Arabe.Bien sur dans le sens noble du terme c est a dire en terme de lignage des individus.
Les recents regimes dictatoriaux actuels revendiquent tous leur "arabité" qu ils ont parfois exprimés dans le panarabisme.Ces regimes sont de fait tous alliés des britanniques ou des americains, car ce sont eux qui les ont mis au pouvoir apres les avoir aidé a se debarasser du joug ottoman.
Pourquoi la capitale de l Arabie Saoudite est elle a Riyad et non a La Mecque ou Medine?A mon sens dans cette region le petrole a plus d influence que l Islam.

J ajoute que les Turcs par leurs force guerriere,furent certainement les plus grands propagateurs de l Islam...ils etaient mercenaires des Arabes.Lorsque tu dis que les Arabes ont produit un age d or,il faut aussi dire que c est grace a un systeme esclavagiste (comme l Europe du 17e...) et militaire donc,ca rend tout de suite les choses moins lumineuses.

Enfin ayant ecrit ce pti rappel tres tard je corrige qu en effet la dynastie Abbassides est une dynastie Arabe mais tres iranisée ce qui m a trompé(j aurais du m en douter avec un nom comme Abu al-abbas).De toute maniere ce que je voulais demontrer etait que l empire de Mahomet qui etait Arabe et sunnite n etait plus que sunnite tres rapidement et a forte influence persanne (vizir).Les Omeyyades,je crois, etaient aussi de la famille du prophete.

On pourrait megoter encore longtemps sur les Kharidjites ou les Chiites traditionnellement hostiles aux Syriens.L important pour moi est de dire que les Arabes ont fondé l Islam qui ne leur appartient pas plus qu aux autres a present.

"En passant, sachez que tout musulman arabe qui se respecte soutient l'iran car ce pays reste l'un des derniers pays au monde qui resiste à l'hégémonie ricaine !"...ne t inquietes pas l hegemonie americaine vue d Europe est en partie un mythe,dont les regimes arabes profitent aussi.Le combat est plus complexe je pense.


11.Posté par redk le 17/01/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toujour aussi provoc se chére zorro

"Lorsque tu dis que les Arabes ont produit un age d or,il faut aussi dire que c est grace a un systeme esclavagiste (comme l Europe du 17e...) et militaire donc,ca rend tout de suite les choses moins lumineuses".

Il faut savoir que les esclaves existaient dans le monde bien avant la venue de l'Islam. L'esclavage était ainsi une pratique habituelle en Arabie, mais, avant l'Islam, les esclaves n'avaient aucun statut spécifique et ils n'avaient droit à aucune dignité. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), avec la Révélation Divine, a été le premier à apporter de véritables révolutions à ce sujet:

Tout d'abord, l'Islam posait comme devoir pour les croyants le bon traitement des esclaves et le respect à leur égard, en les encourageant à les traiter comme des frères. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) s'était une fois mis extrêmement en colère lorsqu'il vit un de ses Compagnons (radhia allâhou anhou) frapper son esclave. Le Compagnon (radhia allâhou anhou) , comprenant son erreur, le libéra immédiatement. Sur quoi le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui annonça que s'il n'avait pas affranchit cet esclave, il aurait été durement châtié par Allah pour son geste. L'une de dernière recommandation que fit le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) sur son lit de mort, avant de quitter ce monde, portait justement sur le bon traitement envers les esclaves. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) avait lui-même donné l'exemple à ce sujet durant son vivant en libérant son esclave, Zeid Bin Hâritha (radhia allâhou anhou) et le prenant ensuite comme fils adoptif.



L'esclavage en Islam n'était toléré en Islam qu'en tant que système de protection pour les prisonniers de guerre: En effet, face aux captifs après les batailles, il y avait trois attitudes possibles qui s'offraient au chef des musulmans:


Tuer tous les prisonniers.

Les libérer.

En faire des esclaves.
Parmi ces trois options, l'Islam a, tout à fait logiquement, par rapport à ce qui se faisait dans le contexte à l'époque, choisi la dernière. Les libérer complètement aurait été assimilé à une garantie d'impunité pour les ennemis des musulmans. En d'autres mots, l'esclavage en Islam était considérée comme une mesure exceptionnelle.


Mais ce qu'il est important également de souligner, c'est que la conception de l'esclavage en Islam était fondamentalement différente de ce qui se faisait alors dans le monde, mais aussi de ce qui se fera encore pendant des siècles et des siècles. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) demandait par exemple aux croyants d'éduquer parfaitement leurs esclaves et des les apprendre progressivement à devenir indépendant avant de les affranchir. Il s'agissait ainsi de les préparer à leur future liberté. On comprend mieux la sagesse de ces mesures islamiques quand on voit ce qui s'était passé aux Etats-Unis au moment de l'abolition de l'esclavage. Certaines sources relatent qu'après une journée passée en liberté, de nombreux affranchis retournèrent chez leurs anciens maîtres pour leur demander de l'assistance: En effet, comme ils n'avaient jamais été confrontés aux impératifs de la vie active, ils ne pouvaient se débrouiller seuls dans le monde libre... Face à cela, on trouve dans la civilisation musulmane une particularité remarquable: quand on étudie l'histoire de l'Islam, on trouve en effet un grand nombre de savants (comme Nâfi', l'un des narrateurs de Hadiths les plus connus et considéré comme étant l'un des plus fiables) et même des gouverneurs musulmans qui étaient des anciens esclaves. Ce qui montre bien le degré d'érudition qu'ils avaient atteint avant même d'avoir retrouvé la liberté.


Ajoutons à cela qu'à l'époque, l'esclavage était aussi un moyen pour permettre à des non musulmans prisonniers de guerre de vivre parmi les musulmans, et de leur permettre de mieux connaître l'Islam. L'histoire nous montre que beaucoup d'esclaves se sont convertis de cette façon.

Tout ceci montre bien que l'Islam a apporté des changements positifs et radicaux par rapport au statut des esclaves. Il est cependant nécessaire de souligner que des traités et accords internationaux ont été conclu depuis pour mettre un terme à la pratique de l'esclavage, lesquels accords et traités ont été ratifiés également par les chefs d'état musulmans. (D'après le texte coranique, il apparaît clairement que le choix de garder les prisonniers de guerre comme esclaves dépend de l'avis du Amîr (chef) des musulmans...) Il ne faut pas oublier enfin que l'esclavage n'a jamais été un devoir et une pratique ordonnée en Islam.

C'est donc en se replaçant dans le contexte qui prévalait à l'époque et en étudiant ce que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a enseigné que l'on peut se faire une idée de la contribution de l'Islam à ce niveau.


12.Posté par ZORRO le 17/01/2008 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est pas moi qui suis provoc Redk c est la justice et la paix qui sont la provoc.Rien n est plus genant que des paroles de verité et les idées de paix.D ailleur je sais que ton prophete etait a sa maniere un homme de paix dans un monde ultra-violent.
Je respecte son oeuvre et sa sagesse, il n est pas responsable des agissements de ces successeurs,ni de l esclavage.J aime la philosophie et l esprit arabe que j ai connu a travers les proverbes et mes lectures sur l histoire de ce grand peuple que je ne confond pas avec le paraclet.
Par contre nombreux sont les profanateurs de son message et je trouve ridicule certains proces fait a l Islam alors que ca aurait plus a voir avec des traditions pré-islamiques.Moi j aimerais bien savoir ce que les populations yemenite et saoudienne pensent des Usa.Savent ils que leur richesse vient de l Amerique,leurs alliés? Et que dire de l Algerie actuelle? l Egypte?
La question du sionisme reste pour moi secondaire.Les pays musulmans sont meme sans le nucleaire bien plus puissants qu Israel.L alliance israelo-americaine n est pas eternelle non plus.Parait il que juifs et arabes commencent a comprendre que la solution a 2 etats est une tromperie...ca serait pas mal.

13.Posté par l'arabe le 18/01/2008 04:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher Zorro, les populations voient avec douleurs et mépris ce qui se passe dans le monde musulman.

Les musulmans d'aujourd'hui savent très bien que leurs dirigeants n'ont aucune légitimité étant donné qu'ils ont été pratiquement tous installés par les même puissances qui lancent des expéditions militaires contre eux (le pire c'est que certains pays pourtant frères facilitent ces expéditions en offrant leurs bases). ces puissances sont vues dans la rue arabe ou musulmane en general comme les principales responsables du chaos actuel dont souffrent leurs pays et cela ne fait qu'accentuer l'incompréhension et préjugés entre les citoyens du monde occidental et ceux du monde musulman.

Ce que je pense, c'est que le monde musulman et surtout arabe aujourd'hui n'aurait jamais subi ces agressions et sombrer dans le chaos si ses dirigeants étaient unis et solidaires ou s'il constituait un seul état comme c'était le cas toujours.

En d'autres termes, notre grand problème est la trahison !

14.Posté par l'arabe le 18/01/2008 04:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

autre chose quand le president iranien s'exprime haut et fort à propos de ceux qui agressent le monde musulman, il ne fait que répéter ce que le citoyen ordinaire musulman pense !

et les musulmans dignes de ce nom ne voient pas de différence entre chiites et sunnites, ils savent que l'occupation et son appareil de propagande mondiale essaie à tout prix de semer la discorde entre eux car il faut diviser pour régner et piller !

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires