Diplomatie et relation internationale

L'Iran dénonce la politisation par le Conseil de sécurité du programme nucléaire iranien


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Lundi 29 Septembre 2008

L'Iran dénonce la politisation par le Conseil de sécurité du programme nucléaire iranien
L'Iran a dénoncé samedi la politisation du conflit technique entre l'Iran et l'Agence internationale de l'énergie atomique par le Conseil de sécurité du programme nucléaire iranien avec notamment l’adoption d’une nouvelle résolution.

« Cette attitude pitoyable est une surprise plutôt désagréable pour la communauté internationale dans le cas du programme nucléaire iranien qui ne constitue aucune menace à la paix internationale et la sécurité, » a souligné la mission iranienne auprès des Nations Unies dans un communiqué.


Le principal négociateur iranien sur le nucléaire, Saïd Jalili, a affirmé samedi à Téhéran que le projet de résolution proposé la veille au Conseil de sécurité de l'ONU n'est pas constructif et qu’il n'aidera pas à maintenir la paix et la sécurité mondiale" selon la télévision iranienne.


"Ce que nous voulons aujourd'hui c'est des décisions qui puissent mettre en confiance les Iraniens, et non de susciter davantage leur méfiance", a estimé M. Jaili.


Il a affirmé que le nouveau projet de résolution ressemble plus à une déclaration qu'à une résolution dont l'objectif est essentiellement de prouver qu'il y a une cohésion entre les puissances sur la question du nucléaire iranien.


Les représentants des Etats-Unis, de la Chine, de la Russie, de la Grande-Bretagne, de la France et de l'Allemagne se sont accordés vendredi pour déposer un projet de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU réaffirmant les sanctions existantes sur l'Iran mais Téhéran insiste sur la nature purement pacifique de son programme nucléaire.


Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a refusé la menace de sanctions internationales jeudi. "Quoi qu'ils fassent, l'Iran continuera ses activités. Les sanctions ne sont pas importantes", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "L'ère de telles menaces tire à sa fin".



L'Iran dénonce la politisation par le Conseil de sécurité du programme nucléaire iranien

Ali Larijani : le Conseil de sécurité devrait préserver son prestige

«Le conseil de sécurité doit plutôt préserver son prestige plutôt que d’être un outil au service de la politique étrangère des Etats-Unis » a regretté le président du parlement iranien.

Ali Larijani a indiqué que le Conseil de sécurité a terni son prestige en appuyant le conflit technique qui a surgi entre l'Iran et l'Agence internationale de l'énergie atomique en évoquant une question de sécurité et en passant des résolutions précipitées contre l'Iran.


Il a critiqué la politique du deux poids deux mesures du groupe 5+1 vis-à-vis de l'Iran après l'adoption de la résolution 1835 contre l’Iran.


« Un tel comportement ne fait que remettre en cause l’importance des entretiens à travers un acte frivole. Peut-être l'Iran doit-il prendre une nouvelle décision face à ces actes politiciens » a déclaré Ali Larijani devant le parlement iranien.


Evoquant «le décalage» du groupe 5+1 après son accord donné à l'adoption d'une autre résolution irrationnelle contre l'Iran, Ali Larijani a indiqué qu'une telle décision prouve une fois de plus que la question du programme nucléaire pacifique de l'Iran est seulement une excuse pour les personnes qui définissent la politique américaine et ne repose sur aucune légalité ».


Ali Larijani a demandé aux Etats Membres du groupe 5+1 si cet acte peut être considéré comme un acte de confiance par ceux qui ont toujours prétendu être les avocats de mesures permettant d’établir la confiance.


http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Lundi 29 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par Ambre le 29/09/2008 04:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le système de répression mondiale semble fonctionner comme un groupe de terroristes voyou qui sème la terreur dans les pays moins armés pour leurs imposer des décisions contre leur volonté.

Pour avoir construit sans leur aide confirmée, son énergie nucléaire civile et tout en vendant des centrales nucléaires « civiles » clefs en mains, les pays occidentaux exercent des pressions, de menace d’aller bombarder des familles innocentes dans le but de contrôler abusivement les mouvements des dirigeants Iraniens, en Iran pays musulman ...

Mais, Parce qu’ils ont déjà la bombe nucléaire ces pays sont libres de commettre leurs exactions. Ils ont par ailleurs déjà semé des crimes et désolations humaines en Irak, Afghanistan et continuent d’en commettre dans le silence des braves gens qui restent frileusement et tranquillement chez eux en ces moments de froid dans lesquels nous sommes tous obligés de nous chauffer à prix d’or et toujours parce que nous sommes asservis à ces bandes meurtrières armées sous la solde de personnes sans scrupules, mais qui veulent le contrôle terrestre. Qui les arrêtera ?.

Mais puisqu’il n’y a pas de dieu, pas de sanction pour les méchants si ce n’est au détour des chemins du hasard qui leurs réserve des surprises.



http://fr.youtube.com/watch?v=W40uedMiA4A

2.Posté par MOHAMED le 29/09/2008 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL Y A UN EQUILIBRE DE LA TERREUR QUI PEUT FAIRE BALANCER TOUT LE MONDE ET RENDRE LES PENDULES A L HEURE.L IRAN N A D AUTRE MOYENS QUE DE RENFORCER SON POTENTIEL NUCLEAIRE MILITAIRE AVANT TERME ET DE FACTO RENTRER DANS LE CLUBS RESTREINTS DES PUISSANCES NUCLEAIRES.LES USA ET LEURS ALLIES N ONT PAS ENCORE PU TROUVER LA FAILLE POUR METTRE L IRAN A GENOUX EN RAISONS DES RISQUES MAJEURES QU ILS ENCOURENT ET DES CONDITIONS DEFAVORABLES EN IRAK , EN AFGHANISTAN ET DANS LES PLACES FINANCIERES.
L ARMADA DES USA ET LEURS ALLIES DEPLOYES EN IRAK ET EN AFGHANISTAN NOUS ENSEIGNE QU UN REGIME DE LA TERREUR EST ENTRAIN DE S INSTALLER MONDIALEMENT SOUS COUVERT DE LIBERER DES POPULATIONS DE L HEGEMONIE DES TYRANS ET QU ILS NE S OFFUSQUERONT POINT DES CONSEQUENCES DESASTREUSES DE LEURS AVENTURE.ALORS FACE AU DIKTAT DES FORCES DU MAL L IRAN SE DOIT D USER DE LA FORCE DE DISSUASSION NUCLEAIRE SINON ELE AURA LE MEME DESTIN QUE SON VOISIN IRAKIEN.

3.Posté par Hali le 06/01/2009 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL N'AURA AUCUNE PAIX SANS ARMES POUR LES SINISTES

4.Posté par Hali le 06/01/2009 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE MESSAGE EST POUR TOUS PERSONNES AIMENT VIVRE AVEC UNE DIGNITE DOIS PRENDRE LES ARMES CONTRE TOUS LES SIONISTES.

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires