ALTER INFO

L’Iran demande à Interpol d’arrêter les criminels de guerre israéliens


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 2 Mars 2009

L’Iran demande à Interpol d’arrêter les criminels de guerre israéliens

Saïd Mortazavi, procureur public de Téhéran


PressTV, 1er mars 2009


      Interpol commence à étudier la demande de l'Iran, d'arrêter 15 hauts responsables israéliens pour les crimes de guerre commis lors de l’offensive contre Gaza.


      Lors d'un point de presse dimanche, le procureur de Téhéran, Saïd Mortazavi, a déclaré que l'Iran avait soumis l'affaire à l'Organisation Internationale de la Police Criminelle (OIPC ou Interpol), en s'appuyant sur la charte de l'organisation et sur la violation des Conventions de Genève par Israël.


      Il a déclaré que, « Les gouvernements de 180 pays ont reçu les informations nécessaires pour identifier les suspects. »


      Dans une déclaration lundi, l'Iran a signalé avoir demandé à Interpol d'émettre une Notification Rouge [Red Notice] d'alerte de sécurité pour 15 responsables israéliens impliqués dans les 23 jours de l’offensive israélienne contre Gaza.


      La déclaration ajoute que le pouvoir judiciaire examine aussi des plaintes à l’encontre de 100 autres Israéliens, notamment de hauts gradés militaires et des titulaires de postes gouvernementaux.


      En décembre 2008, le corps judiciaire iranien a annoncé être résolu à instaurer un tribunal d’investigation sur les plaintes formulées contre Israël par des blessés de Gaza et remises à l'Iran par l’envoyé palestinien.


      Le pouvoir judiciaire a déclaré qu'il serait prêt à juger par contumace l'implication des responsables israéliens.


      L’IRIB, la télévision dÉtat iranienne a cité Mortazavi disant : « Dans la semaine en cours, nous avons terminé notre enquête sur environ 15 individus qui étaient parmi les criminels. »


      « Sur la base de notre enquête et conformément à l'article 2 de sa charte, nous avons demandé à Interpol d'arrêter les suspects. »


      Mortazavi a précisé que les accusations comportaient des crimes de guerre, l’invasion, l’occupation, le génocide et des crimes contre l'humanité.


      Le procureur iranien faisait allusion aux attaques israéliennes, qui ont commencé le 27 décembre contre les territoires côtiers palestiniens densément peuplés et qui n’ont pas pris fin avant d'avoir provoqué la mort de plus de 1.330 habitants de Gaza, civils pour la plupart.


      Mortazavi a ajouté que de nombreuses ONG internationales et des organisations des droits humains, des Palestiniens blessés lors de l'attaque contre Gaza, plus de 5.700 conseillers juridiques et avocats iraniens de l’Iran Bar Association, ainsi qu'un grand nombre de médecins sont aussi parmi ceux qui porté plainte contre Tel Aviv.


      La liste des criminels de guerre israéliens comporte :

      1 Ehud Olmert, Premier ministre sortant,

      2 Ehud Barak, Ministre de la Défense,

      3 Tzipi Livni, Ministre des Affaires étrangères,

      4 Gabi Ashkenazi, lieutenant général, chef d'état-major,

      5 Ido Nehoshtan, commandant en chef de l'armée de l'air israélienne,

      6 Yoav Galant, major général, commandant de l’Opération Plomb Jeté dans la guerre contre Gaza,

      7 Amos Yadlin, major général, chef de la direction du renseignement militaire,

      8 Oren Cohen, lieutenant-colonel, commandant du bataillon 13 de la brigade Golani,

      9 Ron Ashrov, colonel, adjoint à la brigade Givati,

      10 Halevy Hertzi, colonel, commandant de la brigade parachutiste d'Israël à Gaza,

      11 Yigal Slovik, colonel, commandant du 401ème corps de brigade blindés,

      12 Avi Blot, lieutenant-colonel, commandant du 101ème bataillon de la brigade parachutiste,

      13 Yoav Mordechai, lieutenant-colonel, commandant d’infanterie dans la brigade Golani à Gaza,

      14 Tomer Tsiter, colonel, commandant de la brigade Givati,

      15 Avi Peled, colonel, commandant de brigade du bataillon 51.



Original : www.presstv.com/detail.aspx?id=87207&sectionid=351020101
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Lundi 2 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par thé ou café? le 02/03/2009 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Concernant la justice internationale, il faut se souvenir qu'en même temps que le tribunal de Nuremberg qui jugeait les nazis allemands, siégeait le tribunal militaire de Rastatt, moins connu, qui jugeait les grands collaborateurs européens du régime Nazi et autres second couteaux...Que les collabos sarkozy et le doctor K se méfient d'un Rastatt 2!

2.Posté par Rintintin le 02/03/2009 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les fins limiers d'Interpol pourraient sans doute réaliser un joli coup de filet en faisant une descente de police au dîner du CRIF, ce soir lundi 2 mars au restaurant du Pré Catelan au Bois de Boulogne...

3.Posté par Lee crasseux et sa griffe . le 02/03/2009 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2. Posté par Rintintin le 02/03/2009 12:53

Et, qu' ils passent tous à table !

4.Posté par said le 02/03/2009 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL faut rajouter MOUBARAK ,ABBAS ,et le roi d'arabie saoudite car se sont les collaborateurs,qui ont donnaient leurs accords pour liquider le Hamas.

5.Posté par nassim le 02/03/2009 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on va voir comment interpol va s'abrutir et perdre son intelligence humaine pour intredir ces arrestations!!!
de toute façon rien ne presse on perdera beaucoup de temps pour lire le dossier lettre par lettre ensuite mot par mot ......et finir par c'est une pleinte vrai mais la victime est par nature fautif, de la situation!!!

6.Posté par Nicole le 02/03/2009 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La question qui me vient immédiatement à l'esprit, c'est "est-ce qu'il y a des précédents ?" Sinon, c'est une perspective réjouissance. La presse de cette semaine était consternante. Si toutes les minorités avaient autant de place que les juifs, je ne serais certainement pas gênée, mais là, je suis gavée, vraiment gavée. Entre l'express (qui bien sûr aligne alterninfo, puisque le crif le fait...j'ai pas fini le 2° article, ça me donne envie de gerber, l'obs, le parisien...j'ai cotoyé plusieurs africain(e) qui ont beaucoup souffert du racisme. Quand parle-t-on des réseaux anti-blacks ou anti-beur ? Je suis consternée de la violence qu'ils ont déployée, et du refus total d'accepter les répercussions qu'elles ont eues sur l'image d'Israël. Je ne suis pas antisémite. Mais j'en ai ras le bol d'Israël, je n'aspire qu'à une chose, c'est que la justice passe. Qu'elle évalue, documents et preuves à l'appui. Ils sont surabondants. Israel est un état criminel, et les sionistes à la tête de l'Etat français en sont complices. Si interpo peut agir, j'applaudis des deux mains, et je pousse un grand ouf de soulagement.

7.Posté par Nicole le 02/03/2009 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une adresse que je ne vois pas assez citée :

Justice for palestinians

8.Posté par bledmiki-99 le 03/03/2009 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma chère Nicole,

il y a une minorité que l'on ne voit ni entend. Pourtant elle n'a rien à envier ni aux juifs, ni aux arabes, ni aux noirs.
C'est les Indiens Amérique du nord. Ils ont été massacré par centaines de milliers, ils les ont ghetorisés dans des réserves. Comme on dit, ils font maintenant partie du décor

9.Posté par tiracoun le 03/03/2009 00:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'arrive pas à comprendre que le chef de l'état de tous les Français puisse se rendre sans ciller à un dîner du CRIF,organisme qui a à sa tête un sioniste notoire qui se reconnait comme tel dans un face à face avec monsieur Sand.Ils sont tellement puissants en France qu'il ne se cachent plus.Entre les 3000 associations se cachant derrière la religion juive et "ça", il y a de quoi régurgiter.
J'ai espoir bientôt que les antisionistes ne seront plus traités d'antisémistes,ce qui constitue une malhonneteté intellectuelle manifeste Ce sera une bonne chose pour la paix dans le monde et pour le rétablissement dans ses droits du peuple palestinien car les bonnes volontés existent aussi en Sraël.

10.Posté par syriana le 03/03/2009 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Tiracoun,

Tu écris : "Je n'arrive pas à comprendre que le chef de l'état de tous les Français puisse se rendre sans ciller à un dîner du CRIF"

C'est simple, parce que Sarkozy lui-même est un pur sioniste. Lors de sa visite en Palestine occupée, il a fait un discours à la knesset on ne peut plus clair : en gros, que la Palestine occupée est la terre des Juifs et qu'il était normal que ces derniers reviennent s'établir sur cette terre. Il ne cite jamais le peuple palestinien.

Cette affirmation est la base de l'idéologie sioniste. On lit parfois que sarko est manipulé par ou à la solde des sionistes français : non car il l'est lui-même.

Oui, les français dans leur abrutissement total ont mis à la tête de notre pays un SIONISTE !

11.Posté par Nicole le 03/03/2009 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATTENTION INTERPOLA DEMENTI L'INFO

INTERPOL issues denial of reported Iranian request seeking arrest of 15 senior Israeli officials
Statement by INTERPOL General Secretariat headquarters, Lyon, France

02 March 2009


While INTERPOL does not ordinarily comment on false stories reported in the media, in light of the nature of recent erroneous articles reporting that INTERPOL is being used by Iranian authorities to seek the arrest of 15 senior Israeli officials on alleged charges of war crimes in Gaza, the Organization is taking the unusual step of making the following public statement:

“INTERPOL has neither been requested to issue by Iran, nor has it issued on behalf of Iran or any of its 187 member countries any Red Notices for persons wanted internationally or other requests seeking the arrest of senior Israeli officials for alleged war crimes in relation to the Gaza offensive in December and January.”

INTERPOL’s Constitution strictly prohibits the Organization from making ‘any intervention or activities of a political, military, religious or racial character’.

All further enquiries should be directed to the source reported in the media. Since INTERPOL has received no information in relation to the alleged false claim, INTERPOL is unable to comment further on this matter.

http://www.interpol.int/

Je voudrais savoir qui est à l'origine de cette fausse info pas mal relayée (le fig, l'express, ism...)

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires