Politique Nationale/Internationale

L’Iran condamne la résolution sur l’Holocauste estimant qu'il s'agit d'une tentative d'instrumentaliser l'atrocité des crimes dans leur intérêt politique


Le représentant de la République Islamique d'Iran devant l'Assemblée Générale de l'ONU a condamné la résolution des USA sur le Holocauste estimant qu'il s'agit d'une tentative des Etats-Unis et d’Israël d'instrumentaliser l'atrocité des crimes dans leur intérêt politique, avant de quitter la session.


Samedi 27 Janvier 2007

 L’Iran condamne la résolution sur l’Holocauste estimant qu'il s'agit d'une tentative d'instrumentaliser l'atrocité des crimes dans leur intérêt politique
Vendredi à la veille de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté une résolution des Etats-Unis condamnant la négation de la Shoah.


L'Iran a qualifié d'acte purement politique l'adoption, vendredi, par l'Assemblée générale de l'Onu d'une résolution américaine condamnant le déni de l'Holocauste.


Par la voix de son représentant auprès de l'Assemblée générale de l'Onu, Hosseyn Gharibi, l'Iran a vivement protesté contre cette résolution : "le régime sioniste et ses partisans ont utilisé l'Assemblée générale à des fins politiques; ils y ont fait passer un texte au contenu problématique et non conforme à la chartre de cette instance ».


Hosseyn Gharibi a estimé dans son intervention que "si le but principal qui est poursuivi avec cette résolution c’est celle de condamner le génocide, le conseil de sécurité a déjà émis ici beaucoup de résolutions en ce sens, c’est pourquoi il n'y avait pas de nécessité d’adopter cette nouvelle résolution politique."

Le délégué iranien a voulu cependant éclaircir le fait que la République Islamique d’Iran "est de l'avis qu'il n'existe aucune justification quant au génocide, et, en même temps, il n'existe aucune justification pour que certains, surtout, le régime sioniste, profitent de ce génocide passé comme prétexte pour commettre davantage de crimes et de génocide à son tour."

Il a en outre poursuivi en affirmant que tandis que certains de ces crimes commis dans le passé ont besoin d'une étude plus exhaustive de la Communauté internationale afin d'éviter qu'ils ne se produisent à nouveau, il est inacceptable de restreindre ces recherches."

"Seulement au moyen d'étude impartiale des événements de l'Histoire nous pourrons être sûr qu’un tel crime ne se reproduira pas à nouveau " a-t-il insisté.


" Adopter des décisions strictement politiques sur ce type d'événements et fermer la porte à toute recherche dans ce domaine ne fait que mettre en doute la véracité de ces derniers. Les principes de base de la démocratie, comme le droit à la liberté d'expression, doivent ouvrir la voie à la recherche de diverses dimensions des événements historiques et s'abstenir d'appliquer des restrictions égoïstes."

Hosseyn Gharibi a déclaré qu'on utilise le génocide et la douleur pour atteindre des objectifs politiques, et que tout au long de ces dernières six décennies le régime sioniste a profité, malheureusement, des dommages infligés dans le passé aux juifs pour couvrir ses propres crimes propres contre les palestiniens dans les territoires occupés, en appliquant le nettoyage ethnique et le terrorisme d'état.


"La Communauté internationale devrait adopter des mesures tranchantes devant les crimes effrontés de ce régime et ne pas lui permettre d’utiliser comme un moyen les sentiments humanitaires pour atteindre leurs buts illégitimes"a t’il protesté.


"La République Islamique d'Iran est d'avis que l'objectif principal qui est poursuivi en proposant cette résolution est tout sauf une réelle préoccupation pour le génocide et la souffrance que celui-ci a provoqué, donc, d'une autre manière, ceux qui ont conçu cette résolution devraient aussi avoir mentionné d'autres cas de génocide, comme, par exemple, ceux d'Hiroshima et de Nagasaki, de Palestine, du Rwanda et des Balkans."


IRIB


Samedi 27 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par Halim le 27/01/2007 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et non, malheureusement, on ne peut pas donner son point de vue, sauf si celui va dans le sens voulu....2007 et sa liberté d'expression que dis-je, sa démocratie foutue à plat ventre....

2.Posté par JEAN MICHEL le 27/01/2007 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CONTINUONS A DENONCER LES SIONISTES FASHISTES TERRORISTES
CAR LEURS MASQUE EST EN TRAIN DE TOMBER.

SURTOUT LA FRANCE QUI EST PRIS EN OTAGE PAR NOS ELITES ET LES MEDIAS LES TOUTOUS D'ISRAEL.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires