Propagande médiatique, politique, idéologique

L'Iran accuse Hollywood de mener une "guerre anti-iranienne"



Lundi 15 Décembre 2008

L'Iran accuse Hollywood de mener une "guerre anti-iranienne"
L’Iran a de nouveau accusé Hollywood d'alimenter des sentiments « anti-iraniens », cette fois en raison de certaines scènes du film "The Wrestler" m qui met en vedette l'acteur américain Mickey Rourke.

Les médias iraniens ont condamné le film entre autres pour une séquence où le personnage joué par Rourke, Randy « le Ram » Robinson, se bat avec un adversaire surnommé l’ayatollah.


Au cours du combat, l’ayatollah, joué par l’acteur et ancien lutteur professionnel Ernest « le chat » Miller, agite un drapeau iranien avant de le placer sous le cou de son adversaire. Le personnage de Rourke saisit alors le drapeau et brise la pôle sur son genou avant de le lancer dans la foule.


Le cinéma hollywoodien, dans un regard supérieur vis-à-vis de la civilisation orientale, a tenté très souvent de présenter la société orientale, comme une société secondaire et différente, et l'oriental comme étranger et inconnu.


Le film "Al Seyed" est un exemple de ce regard moqueur vis-à-vis de la société orientale. Dans ce film les personnages d'origine arabe, sont sanguinaires et couverts de sang, alors que les Européens, eux, sont présentés comme des gens civilisés et religieux, qui se battent contre les musulmans, pour la protection des pays de l'Europe de l'est.


Dans les années 90, le discours hollywoodien s'est fait plus précis, les musulmans étaient en général des terroristes et des monstres effrayants, ce genre de représentations démontre bien le caractère anti-islamique de ces productions cinématographiques, qui ne peut être considéré comme simplement accidentel et occasionnel.


L’année dernière, le gouvernement iranien avait dénoncé le film de Warner Bros « 300 » le quelifiant d’ « anti-iranien » par une version romancée de la victoire des Grecs sur les Perses lors de la guerre des Thermopyles.


Le régime iranien a accusé les studios de Hollywood de participer à une campagne de « guerre psychologique », de « piller l’histoire de l’Iran et d’insulter sa civilisation », et de représenter les Perses comme « des créatures horribles et violentes plutôt que des êtres humains ».


Des journaux et des sites Internet en Iran affirment que le film de Darren Aronofsky n’est que la dernière manifestation des préjugés occidentaux envers l’Iran dans les films hollywoodiens.


http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Lundi 15 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par mega le 15/12/2008 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon hollywood est une machine de propagande monstrueuse car un coup c'est les russes,les chinois,les francais,les irakiens,et mnt les iraniens qui jouent les mèchants,tjrs touchè le public par hollywood pour faire passer des mensonges,certaines personnes ne sont pas dupes mais il y a des personnes et des enfants qui ce font une idèe rapide avec des films comme ça.

2.Posté par rachi le 15/12/2008 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons été les premiers à nous faire berner par la propagande hollywoodienne dans les westerns. Quand j'étais gamine et que je regardais ces westerns ma sympathie allait immédiatement aux cowboys ce n'est que beaucoup plus tard que j'ai compris...
Bien sûr qu'hollywood est une formidable machine de propagande, les méchants étant toujours les autres et eux des héros forcément!

3.Posté par redk le 15/12/2008 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est l'Amérique et son hollywood sa machine à fabriqué des histoires en carton patte qui forge sa civilisation, face à une civilisation plusieurs fois millénaires et qui n'a riens à prouvé de sont apport au monde?

4.Posté par Nabil le 15/12/2008 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est vrai qu'en matière de propagande, Hollywood fait passer Goebbels pour un amateur!
"pauvre Joseph" que les médias dominants ne cesse de présenter comme le maitre incontesté dans l'art de la manipulation des masses incrédules, pourtant l'influence de Goebbles ne se limitait qu'au peuple allemand tandis que l'industrie hollywoodienne est une monstrueuse machine de tromperie massive à l'échelle planétaire.

Hollywood c'est la culture du mensonge poussé à l'extrême. Des millions de dollars sont mis en jeu pour faire du mensonge un dogme dont l'objectif inavoué est de servir une politique.
Les fondateurs d'hollywood, juifs originaires d'Europe centrale pour la plupart : Adolph Zukor, Carl Laemmle, Louis B. Mayer, les frères Jack et Harry Warner, Harry Cohn,,, ne se souciaient guère de la création artistique au sens oû les artistes sont maîtres de leur art mais de l'aspect financier et de la propagande communautariste. Cette politique est toujours en vigueur de nos jours à tel point que Woody Allen, lors d'une cérémonie des oscars à hollywood, ne cachait pas sa joie de participer à une des plus grande fête juive selon ses propres termes!

Nabil de Bruxelles.



Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires