Politique Nationale/Internationale

L'Iran a le droit au nucléaire civil mais doit rassurer la communauté mondiale (Poutine)



Jeudi 15 Juin 2006

L'Iran a le droit au nucléaire civil mais doit rassurer la communauté mondiale (Poutine)
L'Iran a le droit d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, mais doit éliminer les préoccupations de la communauté mondiale, a indiqué le président russe, Vladimir Poutine, lors de sa rencontre jeudi avec son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad.

La Russie est sans doute le seul pays à coopérer activement et ouvertement avec l'Iran dans l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire et respecte toutes ses obligations, a-t-il souligné.

Tous les pays du monde, y compris l'Iran, ont le droit de mettre en pratique leurs plans en matière de technologies de pointe et de les utiliser pour le bien de leur développement, a indiqué le président. Cependant, il importe d'éviter les préoccupations de la communauté internationale quant au régime de non-prolifération des armes nucléaires, selon lui.

La Russie a examiné avec l'Iran la possibilité d'unir les efforts dans ce domaine et même de créer une entreprise conjointe, a ajouté M. Poutine.

Moscou a presque terminé d'élaborer ses propositions concernant la création d'un réseau de centres nucléaires internationaux qui donneraient accès à la production d'énergie nucléaire sous un contrôle international strict, en premier lieu de la part de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), selon le président.

L'accès aux technologies nucléaires doit être libre et non discriminatoire, a-t-il souligné.

RIA Novosti.

Le président iranien propose à la Russie de fixer en commun les prix du gaz

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a proposé jeudi à la Russie de fixer en commun les prix du gaz et ses principaux itinéraires, lors de son entretien à Shanghai avec le président russe.

Le leader iranien a déclaré que Moscou et Téhéran pourraient accroître l'efficacité de leur coopération.

"Par exemple, dans le domaine du gaz. Nous pouvons coopérer étroitement aussi bien pour fixer le prix du gaz que pour assurer la stabilité globale des livraisons", a-t-il dit.

De l'avis de Mahmoud Ahmadinejad, la Russie et l'Iran ont un potentiel immense pour développer leurs rapports économiques et commerciaux.

"Nous ne sommes qu'au début du chemin", a indiqué le président iranien.

Le président russe a déclaré à son tour: "Je suis au courant des pourparlers menés par nos compagnies sur la conjugaison des efforts dans le secteur pétrogazier, y compris dans la création d'une coentreprise. Nous soutenons cette initiative de nos partenaires iraniens".

"Nous avons beaucoup de domaines prometteurs de coopération, comme le secteur énergétique et les télécommunications. Nos collègues travaillent énergiquement dans tous ces domaines", a ajouté Vladimir Poutine.

Selon lui, depuis 2000, le chiffre d'affaires des contacts économiques et commerciaux entre les deux pays a triplé. Bien que la Russie soit en retard sur d'autres partenaires de l'Iran comme l'UE, la Chine ou le Japon, "c'est un bon indice", a estimé le président russe.


RIA Novosti.


Vendredi 16 Juin 2006


Tags : gaz, pétrole, russie

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires