Politique Nationale/Internationale

L'Iran a informé les six de son refus de suspendre l'enrichissement d'uranium (Washington post)



RIA Novosti
Mardi 22 Août 2006

L'Iran a informé les six de son refus de suspendre l'enrichissement d'uranium (Washington post)
Selon le Washington post de mardi, l'Iran aurait informé les six médiateurs internationaux qu'il ne se plierait pas à l'exigence de suspendre l'enrichissement de l'uranium.

A cet égard les Etats-Unis entendent réclamer l'application de sanctions financières contre Téhéran et auraient déjà obtenu pour cela l'assentiment de trois Etats européens, annonce le quotidien américain, se référant à des sources anonymes haut placées au sein de l'administration Bush et des milieux diplomatiques européens.

D'après le journal, le week-end dernier le principal représentant du gouvernement iranien aux négociations sur le problème nucléaire, Ali Larijani, aurait informé par téléphone le Haut commissaire européen pour la politique étrangère et de sécurité, Javier Solana, que l'Iran refusait de geler son programme nucléaire, condition préliminaire avancée par les six.

Se référant à des diplomates en poste à Washington, à Téhéran et dans plusieurs autres capitales et ayant requis l'anonymat, le Washington post annonce que le gouvernement iranien est prêt à entamer des négociations avec les six et à envisager le gel de son programme nucléaire, mais pas en qualité de condition préalable à ces négociations.

Les sources du quotidien américain annoncent qu'après les déclarations d'Ali Larijani des diplomates haut placés des Etats-Unis, de France, d'Allemagne et de Grande-Bretagne se sont entendus pour réclamer des sanctions contre l'Iran.

Au cours d'une rencontre tenue à Vienne le 1er juillet dernier, les ministres des Affaires étrangères de la Russie, des Etats-Unis, de la Chine, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne et de la France avaient avancé plusieurs propositions visant à inciter Téhéran à arrêter ses activités d'enrichissement d'uranium.

Ces propositions concernent trois domaines: le programme nucléaire iranien, la coopération économique et commerciale et les garanties de sécurité.

En échange de la reprise du moratoire sur l'enrichissement d'uranium, les propositions comportent plusieurs mesures "encourageantes", notamment la livraison de réacteurs à eau légère, et une aide dans le développement de l'aviation et des transports routiers.


Mardi 22 Août 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires