Reflexion

L'Europe s'initie au jeu de Go


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 26 Avril 2018 - 10:49 De l'idiotie à la haute trahison



Manuel de Diéguez
Mercredi 23 Mai 2018

L'Europe s'initie au jeu de Go

Paul Valéry le visionnaire jugeait déjà inapproprié le titre d'Osvald Spengler Le Déclin de l'Occident qui remontait à 1918. Dans son esprit, il s'agissait d'un naufrage. De nos jours, la débâcle politique complète et irréversible de l'Europe ne peut se comprendre qu'à l'aide des règles du jeu de Go.

Dans le jeu de Go, toutes les pièces se trouvent inter-connectées entre elles, et cela de telle sorte qu'une intervention sur une parcelle de l'échiquier se répercute sur toutes les autres pièces et modifie l'ensemble du système. En vérité, le jeu de Go se trouvait déjà présent dans l'évolution ultime du jeu des échecs. Exemple: un coup aussi extraordinaire que la sortie banale du cheval de b1 à c3, puis suivie d'un retour ahurissant du même cheval de c3 en b1 joué il y deux ans contre Kasparov s'apparentait déjà au jeu de Go.

Deux ans à peine après la défaite de Gary Kasparov face à un ordinateur de dimensions modestes et commercialisable, le champion du monde du jeu de Go - un Japonais - vient d'être battu cinq à un. Cet évènement nous pose la question centrale des relations de l'Europe d'aujourd'hui avec ce jeu d'origine chinoise.

Car le premier exploit du jeu de Go actuel a été de marginaliser le Simplon qui reliait le petit village de Brigue dans le Valais à son correspondant microscopique, le patelin de Domodosola. On sait que dix-huit ans d'un travail acharné ont permis à la Suisse de construire un tunnel d'une longueur de cinquante sept kilomètres sous le Gothard afin de transformer Zurich en gare centrale de l'Europe du Nord, du centre et de l'Est. Aujourd'hui, un train à grande vitesse permet de relier à Zurich les containers des importations du monde entier en provenance de Rotterdam, puis de les transporter par une ligne ferroviaire rapide en direction des pays méditerranéens.

Mais l'éventail du jeu de Go s'élargit ensuite de la manière suivante: Zurich placé sur le goban - l'échiquier de ce jeu - à l'intersection des grandes lignes de communication ferroviaires européennes permet aux pays du Nord et de l'Est de l'Europe, tous protestants, de se grouper autour du nœud zurichois afin d'assurer l'ouverture ultérieure de la géopolitique du continent en direction de la Russie et de la Chine et de constituer l'Iran en continuatrice de l'expansion du jeu de Go européen en direction de l'Asie centrale.

Les routes de la soie chinoises sont des répliques symboliques exactes des fameuses "chaînes" du jeu de Go qui, de proche en proche, offrent une multitude de possibilités de communications avec les voisins. Dans le jeu de Go, ces structures s'appellent des "libertés" de la chaîne. On voit à quel point les règles du jeu de Go influencent la structure de la géoplitique de ce grand pays.

C'est grâce à ce schéma d'expansion symbolique du jeu de Go qu'un consortium anglais a l'intention de se substituer à certains pays craintifs et défaillants - notamment la France d'Emmanuel Macron - afin de poursuivre des relations industrielles et commerciales avec l'Iran en un geste de défi à l'égard de Donald Trump. La Suisse s'inscrit à son tour dans une opposition radicale aux vœux américains d'interdire la présence de Renault, de Peugeot, de Total, de Vinci en Iran et manifeste l'intention de poursuivre des relations bancaires avec ce pays que les Etats-Unis veulent transformer en paria.

On voit que le jeu de Go actuel dont l'Europe pourrait faire sa planche de salut n'est pas tombé de la dernière pluie : il s'inscrit dans la perspective de la marginalisation originelle du Simplon évoquée ci-dessus et qui a fait basculer toute l'Europe en mouvement de demain dans une course en direction de l'Est et des mentalités industrieuses protestantes. On voit également que le jeu de Go est une réalité géopolitique fondamentale et qu'il ne faut pas le comprendre en termes géographiques précis mais comme une inspiration secrète, symbolique et profonde du monde d'aujourd'hui.

Déjà le jeu de Go défie nos ordinateurs, il est devenu à lui-même une inspiration et un souffle dont la richesse et la fécondité se révèlent auto-générateurs et imprévisibles comme toute véritable création. Il apparaît déjà clairement qu'il ne s'agit plus de l'expulsion pure et simple et de portée locale de la présence de l'Occident industriel des entreprises françaises au Moyen-Orient, mais de l'avenir de la civilisation cartésienne dans le monde entier . Le jeu de Go compris au sens mondial et anthropologique d'aujourd'hui écrit d'ores et déjà l'avenir du monde.



Mercredi 23 Mai 2018


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires