Société

L’État de New-York légalise l’avortement jusqu’au 9e mois


En ces temps de folie de genre et de révolution anthropocentrique, la vie n’a plus droit à la vie…


Francesca de Villasmundo
Mardi 29 Janvier 2019

Le parlement de l’État de New-York avec sa majorité « Démocrate » a approuvé, le mardi 22 janvier 2019 jour anniversaire de la fatidique sentence Roe contre Wade qui libéralisa l’avortement sur tout le territoire des États-Unis, une loi qui dénature les notions d’« homicide » et de « personne » et qui permet d’avorter jusqu’au 9e mois de grossesse, même en l’absence d’un médecin.

Cette énième et nouvelle ouverture à la culture de mort a été votée avec 38 voix contre 24. Le Reproductive Health Act (RHA) voté par les démocrates, fortement voulu par le gouverneur Andrew Cuomo (qui a apposé sa signature le jour même) et par son sponsor Hillary Clinton, modifie après 13 années de tentatives infructueuses la très radicale législation de l’État de New-York puisque la suppression de l’enfant à naître est déjà permise jusqu’à la 24e semaine.

Le RHA définit « la santé reproductive inclusive » (expression qui pour les promoteurs de l’extension de la loi inclut la contraception et l’avortement) « un élément fondamental » pour la « santé, l’intimité et l’égalité » de chaque individu. Après avoir affirmé « le droit » à la stérilisation, le texte du RHA poursuit dans un crescendo mortel avalisant l’indifférence morale entre deux choix :

« Chaque individu (le texte ne parle pas de ‘femme’, soumission à l’idéologie transsexualiste oblige) qui reste enceinte a le droit fondamental de choisir si continuer sa grossesse, faire naître l’enfant ou avorter. »

L’État, continue la loi ne peut « nier ou interférer avec l’exercice des droits » mentionnés plus haut. Cette disposition signe la fin future de l’objection de conscience des médecins et infirmières. Un quelconque agent sanitaire, précise la loi, pourra, après une évaluation « en toute bonne foi », pratiquer un avortement même après la 24e semaine de grossesse dans le cas où il retient que l’enfant n’a pas rejoint la capacité de vivre de façon autonome en-dehors du sein maternel ou dans le cas d’un danger pour « la vie ou la santé » de la femme, ce qui inclut les plus diverses motivations psychologiques. Toutes ces dispositions permettent donc l’obtention d’un avortement jusqu’aux instants précédents l’accouchement.

Les conséquences directes de cette loi sont la modification de nombreuses normes de droit pénal. En tout premier la redéfinition de « l’homicide » et de « la personne ». Dans le RHA on lit que « l’homicide signifie une conduite qui provoque la mort d’une personne » mais cette dernière parole n’inclut pas cependant l’enfant à naître. Même la norme qui incluait parmi les personnes les enfants conçus depuis au moins 24 semaines n’a pas été maintenue !

« Personne, continue le texte de loi, quand on se réfère à une victime d’homicide signifie un être humain qui est né et est vivant ».

Les enfants dans le ventre de leur mère sont donc considérés comme des non-être sans vie, des choses matérielles dont on peut se débarrasser comme d’une vieille chaussette !

C’est là toute la brutale logique de l’avortement : niant la vérité biologique d’une personne humaine dès les premiers instants de la conception, les militants de la culture de mort en arrivent à nier l’existence pure et simple de l’enfant dans le ventre de sa mère jusqu’à sa naissance…

Lorsque la loi est passée, une voix dans la salle a crié :

« Que Dieu Tout-Puissant ait pitié de cet État ! »




Mardi 29 Janvier 2019


Commentaires

1.Posté par Cardon Annick le 29/01/2019 11:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ceux qui votent de telles lois criminelles tuent eux même les enfants nés vivants !
Et ils iront directement en enfer dès que Dieu leur aura enlevé la vie !

2.Posté par jehaislescookies le 29/01/2019 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et après ça sera ce que certains appellent déjà "l'avortement postnatal"
Hitler a de beaux jours devant lui

3.Posté par Saber le 29/01/2019 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Georgia Gedstone , vous croyez que c'est du flan ?

4.Posté par Vildavia le 01/02/2019 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Récupérer les bébés vivants, et les vendre aux réseaux

5.Posté par ange le 02/02/2019 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bébé est vivant, complètement ,formé et viable , il entend et se rappelle de la voix de ses parents c'est de l'assassinat si tel est le cas ou du trafic humain si cela sert peut-être à récupérer des organes.

6.Posté par jehaislescookies le 02/02/2019 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

déjà les "produits d'avortement" de foetus jeunes sont l'objet d'un "marché" ...
beaucoup de secteurs sont intéressés, la recherche médicale bien sûr, mais aussi les fabricants chinois de crèmes cosmétiques.....

7.Posté par joszik le 08/02/2019 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une fois de plus les abrutis palabrent sans tenir compte de l'Algorithme !
La base de l’Algorithme c'est l'argent pour ceux qui n'ont toujours pas compris comment ça marche.
Par conséquent ou se trouve l'argent dans cette action?
Le fœtus de 9 mois, à la vente, a une plus grande valeur financière pour ceux qui se sont torchés avec le serment d’Hippocrate et qui gravitent autour la dégénérescence cellulaire pour gratter ce qu'il reste à gratter chez les grands argentiers américains.
Soyez attentifs et pensez toujours argent et intérêts pour y voir plus clair.

Qui ose me contredire?

8.Posté par Karim le 09/02/2019 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

8. et qu'on demandera à la fillette enterrée vivante 9. pour quel péché elle a été tuée.

Coran : Sourate : Attakwir

9.Posté par YYY le 13/02/2019 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al An'am S6 V151 à V157 (piste 139)
https://archive.org/details/Mohammad_Mahmoud_Tablaoui_uP_bY_mUSLEm/138-_up_by_muslem.mp3

10.Posté par Cigale le 19/02/2019 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petit enfant vivant après un avortement (ATTENTION, vidéo très dure à voir)
http://gaelle.hautetfort.com/archive/2015/04/11/petit-enfant-vivant-apres-un-avortement-5601581.html
Un étudiant en médecine horrifié : « J'étais pro-choix, mais je viens de voir un bébé se faire déchirer membre par membre dans un avortement »
https://www.cqv.qc.ca/un_etudiant_en_medecine_horrifie_j_etais_pro_choix
L'incroyable évolution d'un foetus dans le ventre de sa maman
https://www.youtube.com/results?q=L%27incroyable+%C3%A9volution+d%27un+foetus+dans+le+ventre+de+sa+maman

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires