Tribune libre

L'ETERNEL RETOUR D'UNE HAINE SANS OBJET


Dans la même rubrique:
< >

Dans leur imprévoyance de souche, les sociétés occidentales en sont venues à concevoir le Choc de civilisations. Une guerre mondiale sur fond du thème honni par ces laïques indécis : la religion ; et version jeux vidéo ! Eux, nonchalamment installés devant des écrans qui projettent en continu des gros plans et des scènes de guerre de toute dernière génération, téléguident les Autres qui tombent comme des vêtements vides, par la seule magie de leur libre pensée.


saïdab
Dimanche 10 Février 2019

L’occident antilibéral antisémite

Comme une onde sismique suit sa ligne de propagation, leur libre pensée suit les modulations du vacarme et des mouvements saccadés sur les différents supports télévisuels et ondulatoires, à la recherche d’une inspiration fulgurante qui rende possible une réduction instantanée de l’Autre en un courant d’air. En non existant. Un grand homme n’a-t-il pas émis cette idée aériée selon laquelle si en France on n’a pas de pétrole, on a des idées ! Avec l’heure d’été, bingo ! Il aurait mieux valu pour les Français qu’il avale sa langue heu… qu’il étouffe sa pensée détachée du réel. Les Français n’auraient peut-être pas basculé comme un troupeau de veaux dans un moral d’une noirceur visqueuse. Car point de détergent plus blanc que blanc contre une déprime économentale produite par la délocalisation de l’industrie lourde au profit du service conceptuel. c’était en 1976* …

Quant aux Autres, les sociétés à qui les idées commerciales et pseudo culturelles parviennent par voies satellitaires et par containers rouillés, ils broutent gentiment ce que les prêtres du savoir maîtrisé cultivent avec si peu d’à propos. assignés à consommer de l’inédit qui ne leur correspond pas, ils réagissent comme des grenouilles décérébrées sur un plan de dissection : ils réagissent par des automatismes nerveux. Ou, comme des truites prises dans un courant bourbeux, ils suffoquent et ne savent pas si leur efforts les mènent vers la surface ou vers le fond. Ils ne semblent pas avoir la capacité de lire les cahiers des charges et d’analyser le coût des dons qu’ils ne demandent pas, que les Uns leur font avec autorité ; et traîtrise (tabac surchargé de goudron pour les Afwicains naïfs, qui paient de plus en plus cher pour s’empoisonner de plus en plus sûrement**. Comme tout le monde du reste …). Les mouches ne gobent pas du pétrole ; ni les rats ne s’y prélassent ...


… Et les dérives idéalistes des penseurs dépourvus de foi dans l’humain (ou juste de jugeote ?) continuent à déterminer la politique. Alors que les inégalités débordent de leurs cases naturelles (?), et que les connexions de transmission de la douleur et de la colère sont hypertrophiées, moins il y a d’égalité, de justice et d'éthique sur le terrain, de joie dans les foyers, plus le capitalisme est présenté comme le recours par défaut. Illustrons le phénomène du « quant à soi » par cette conduite (universelle, elle).

D’après les prescriptions des différentes divinités uniques chacune pour son compte, il vous suffit de vous rendre à l'église, à la mosquée ou à la synagogue pour être admis au club des bien-pensants ; des pieux. Vous êtes assuré de la considération de vos pairs en culte quels que soient les mauvais traitements que vous infligez par ailleurs à vos enfants, vos épouses et concubines, ou à votre foie. Votre conduite hors des lieux saints peut être de notoriété publique, vous restez membre du club et honoré en tant que tel. Du côté des croyances laïques, il vous suffit de tourner en dérision les pratiques religieuses, d’insulter les prophètes des Autres, de psalmodier le verset « liberté, égalité, fraternité », « la France aux Français », god bless the queen ou América first, d’occuper une place honorifique aux cérémonies à fanions à sigles, vous passerez au travers de toute critique. Brûlez père et mère, le dogme dont vous êtes considéré une émanation ou un prolongement justifiera le crime pour vous. Des rédempteurs obscurs que vous ne connaissez ni d'Adam ni d'après se satisferont de la forme de votre coiffe ou de la broderie sur votre col pour attribuer à vos actes une raison d’être essentielle, sacrée ; et transfigurer vos crimes en un acte héroïque. Une pratique courante par laquelle un acte individuel odieux peut devenir une cause collective ; ou l'inverse. Par principe. Peu importe les faits du moment que votre moralité est défendue avec passion. Avec rage. Avec haine. Quel genre de moralité peut donc se satisfaire d'une complicité immorale … Dieux et dieuxes ! Préservez-nous des fossoyeurs de la simplicité...

… Préservons-nous des penseurs et des puissants qui se barricadent derrière des langages spécifiques forcément mensongers pour se tuer les interférences contrariantes. Les plus en vogue parmi les penseurs jouissant du soutient des gouvernants qui encensent l'un ou l'autre selon leurs humeurs du moment dans un échange de services qui consolide le pouvoir des uns et assure aux autres une emprise forte sur les esprits. Un cercle vicieux dont le défaut majeur pour vous et pour moi est que les affaires publiques, qui nous concernent donc, sont gérées sur la base des idées de ceux qui conçoivent des concepts contre nous. Un système de pensée qui nous exclut non seulement du partage prétendument promu des idées, donc d'une possible amélioration de notre compréhension mutuelle, mais du partage du monde en tant que tel ; qui n’appartient à personne.

Si vous avez du mal à comprendre cette logique ou certaines pratiques qui en découlent, qu'elles soient spirituelles, guerrières ou économiques, ou si vous n'y adhérez pas, c'est que vous n'êtes pas à la hauteur ; voilà tout. Ce qui confirme votre inéligibilité au partage de quoi que ce soit. Ce que vous admettrez avec humilié après la lecture de cette pensée pure : « Trois grandes orientations en philosophie du langage ont influencé au cours de ce siècle les positions défendues par les philosophes analytiques en philosophie de la logique. Ces philosophes présupposent l'une ou l'autre des approches suivantes : l'antomisme, le molécularisme ou le holisme.» Internet « philosophie de la logique ». Oui, ce langage ne concerne que les spécialistes du genre. Mais ce sont les « spécialistes » dans tous les genres qui font la politique des sots qui gouvernent mal. Pardon … qui dominent. Il reste cependant un accès possible à cette Verbiase Subliminalisime pour les non initiés : le sens. Introduisons-nous y par cette faille.

Le verbe « présupposer » confirme le génie extra vaguant des penseurs, qui vont au-delà de la supposition. Ils pré-supposent : ils anticipent sur les suppositions possibles. Or, supposer, c’est déjà anticiper sur le possible, dans le passé comme dans le futur. Supposons qu'on vous dise : je suppose que vous êtes capable de comprendre que c’est un ordre. Vous avez dix chances sur dix de correspondre à ce qui est pré-supposé, parce que vous ne connaissez ni le contenu de la pensée de votre interlocuteur ni ses intentions. C'est là que réside le génie idéaliste : quelle que soit votre compréhension de ce propos réducteur, et vos efforts pour complaire, elle sera utilisée le moment venu comme preuve de la perspicacité de l’émetteur. Que vous lui donniez satisfaction ou que vous le contrariiez en fin de compte, l’imprécision de sa formule l’autorise à interpréter votre acte comme ça lui convient***. Il aura toujours raison. Un art de l'embrouille maîtrisée dans lequel se drapent les maîtres du terrain discursif ; de la logique pure. L’habit des rois nus (conte soi-disant pour enfants).

Par contre, les Grands Discoureurs ne savent pas anticiper les conséquences de leurs grandes réalisations. On aurait présupposé les effets possibles de l'usage de la bombe atomique, de l’amiante, de la colonisation, des vaccins qui modifient le métabolisme des nourrissons, de la débandade des mœurs …, on se serait peut-être arrêté en cours de route. Ou prévu des alinéas en caractères gras qui renvoient à des prévisions de révisions, d’amendements, d’abandon le cas échéant. Peut-être, car la sagesse de choisir ce que le bon sens commande ne semble pas au programme. Nous sommes en 2019 et nos dirigeants ne sont pas plus clairvoyants. Il se trouve que beaucoup de monde fonctionne sur simple (pré)supposition : il me suffit de supposer que vous supposez que je suppose que vous êtes mal intentionné ou le contraire pour imaginer des stratagèmes punitifs ou racoleurs improbables et monter des projets correspondants pour vous détromper sur mes intentions, pour vous séduire, ou pour me venger de l'idée que je vous attribue. Alors que vous ne m'accordez peut-être pas la moindre attention, et que votre moue au moment où j’aurais cru l’apercevoir reflétait une pensée fugace qui concerne la dernière arnaque subie ou exercée par vous-même ... Si ce qui précède ne vous dit rien, je m'en réjouis pour vous. Vous êtes un esprit pragmatique et n’avez rien à faire de ces turpitudes cérébrales. Ne vous affligez pas plus si vous comprenez parfaitement et vous sentez un peu concerné. Car la conscience de l'emprise de vos représentations sur votre mode de fonctionnement vous donnera peut-être une envie irrépressible d’aller désherber devant chez vous ; et aussi dans la société à laquelle vous participez. A commencer par exiger la suppression des devoirs maison !! Les enfants sont soumis à un harassement sans répit qui épuise leurs ressources cérébrales et morales et leur font craindre l’école, jusqu’à la haïr. L’école pas l’apprentissage qui est un processus et non une pratique4. Un processus qui n’aboutit pas parce que élaboré sur des concepts et non sur une pédagogie de terrain. Vous avez entendu parler de Antoine de La Garanderie ? Non. C’est pourtant un Français de France**** … Ainsi que la publicité mensongère, incitative, ciblant les jeunes … p 27 / ALTERINFO 3


Pour l’instant et avec notre consentement express puisque nous boudons les élections (s’il vous plaît !), comme des enfants abandonnés à eux-mêmes ne savent pas exprimer ce qu’ils ressentent avec des mots et restent figés dans leur peur, cédant ainsi nos droits à qui n’attend que ça, les Américains ont recours à des stratégies absurdes. Ils forment chez les Autres des terroristes locaux qu'ils accoutument à l'usage d’armes et techniques qu'ils leur fournissent eux-mêmes pour mener des actions extrêmes contre un ennemi à eux à un moment donné. Comme si ces terroristes d'appoint allaient se dissiper dans l'air une fois le rêve américain réalisé. Comme si la possibilité de devenir ultérieurement la cible des pratiques terroristes transférées ne venait pas à l'esprit de ces dispensateurs d’un savoir faire criminel inégalé. Comme si ces entraîneurs émérites ne mesuraient pas les implications possibles de leur œuvre formatrice. Comme si ces super héros, dont l'offensive glorieuse à priori justifie le recours à tous les moyens, n'avaient pas la capacité d’imaginer que le terrorisme qu'ils sèment peut disperser ses graines et retourner vers l’envoyeur sans sommations. Ni état d’âme, les maîtres en étant dépourvus les élèves feront au moins aussi bien. Comme le Maître de l’univers tel qu’ils nous le servent avait oublié d’imaginer la défection possible de ses créatures initiales en son temps*****, alors qu’elles n'étaient que deux ! Comme si ces gourous de la démocratie verbiasée étaient atteints d’un crétinisme congestionné congénital et, se prenant pour des poules, croyaient caqueter gentiment dans une basse-cours cloisonnée.

Dans leur naïveté insondable, ils montent pièce par pièce des armées modulables qui, au claquement de doigts ... Que dis-je ? Par la magie de leur seule pensée (ne perds pas le fil saidab …), se mettraient en mouvement sur des champs de bataille tracés au cordon, et s’immobiliseraient par simple blocage de leur pensée ; ou extinction d'un jouet électronique. Ces Démesurément Grands fonctionnent comme si leur pensée modifiait et remplaçait la réalité ; dans la tête des Autres aussi évidemment. Comme si les effets de leurs actions étaient effaçables et que les cibles n’y verraient que du feu … Et qu’il ne viendrait pas à l’esprit de ces derniers de ramasser une braise au passage pour la leur renvoyer à la figure******.

Dans la mesure où elles sont systématiques, les stratégies destructrices des Maîtres du Monde ne peuvent pas être un accident de l'histoire. Elles correspondent nécessairement à un projet, à des projections conscientes ou pas, qui déterminent la nature des moyens qu’ils se donnent. Dans la mesure où l‘exportation compulsive de leurs valeurs démocrOtiques ne subit pas la moindre inflexion alors qu’elles sèment la désolation dans le monde, il semble évident que leurs politiques funestes sont délibérées. Même si, pour envisager, concevoir et commettre des actions de cette nature, et en faire une pratique coutumière, il faut être un peu déglingué dans sa tête. Timbré. Scotché. délabré. En toute logique si, pour préserver ma position dominante (ma passion de moi !), je n'exclus pas les crimes les plus odieux, c'est que je n’ai pas conscience des risques que je cours moi-même en retour. Que je suis convaincu d’être dieu en personne et que rien ne peut m’atteindre (comme un très jeune enfant se croit caché quand il couvre ses yeux). Que je suis étanche, imperméable au questionnement et au remord. Que je n'ai la capacité ni d’apprendre de mon expérience ni de faire des déductions. Ni par conséquent de choisir de façon intuitive ou délibérée ce qui me fait du bien et me préserve plutôt que ce qui peut me faire du mal et me détruire8.

D’un autre côté, personne ne peut plus se contenter aujourd’hui de suggérer que nos super dominateurs éprouveraient du plaisir à faire le mal, en véritables êtres malveillants. Quant à la possession*******... Quand on est en possession de ses moyens, on ne perpétue pas des pratiques autodestructrices au nom d’idéologies fulminantes, aussi universelles soient-elles pressenties. On s'est trompé au Vietnam ? Bof ... On reprend et continue en Amérique du sud. Puis on prend les problèmes du Proche Orient à cœur, où on fait pire. Qu’à cela ne tienne, on s'installe en Irak d’où, alors qu’on vient à peine de mettre le feu à ce joyau du patrimoine mondial, on annonce tout de go que l'Iran est la prochaine cible naturelle (c’était quand déjà ? Nous sommes en 2019). Sans rien modifier à sa propagande ni se soucier des effets collatéraux, de l’opinion des alliés ou de la souffrance de ses concitoyens. Ni s’interroger sur les haines que l’on sème sur son chemin. Il se trouve que cette assurance aveugle, qui semble marquée par une inhibition collective de la conscience, ne date pas d’aujourd’hui. Il n’est pas question d'occulter des actes aussi barbares perpétrés par d’autres sociétés ; notamment par des musulmans ou proto musulmans de tous les temps. Mon propos dans cet essai concerne les sociétés fondatrices des valeurs universelles dont les droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, dont elles régurgitent les pièces défectueuses dans des ultimatums prophétiques lancés à un souverain non colonialiste chez lui. Avez-vous entendu parler d’un petit pays nommé Venezuela loin là-bas, qui ne fait la guerre à personne ?

Durant les années noires en Algérie (1988/98), ceux que l’on nomme commodément les islamistes ont commis des horreurs identiques contre leurs frères de sang et de culte ; sans les chiens10. Comment cela est-il possible ? En tout cas, cela se produit et inspire l’effroi car il suffit de posséder les moyens de la propagande pour brouiller les cartes pour embrouiller les esprits, ce en quoi les super civilisés sont maîtres. Les promoteurs des sentiments d’insécurité et de mépris restant aussi immatériels que la haine ou la répulsion pour l’autre que leurs slogans répandent ont des effets bel et bien matériels ; comptables. Adolf Hitler avait procédé de cette façon pour ancrer un sentiment nationaliste en son temps. C'est ainsi qu'ont procédé les USA pour conférer à la première guerre froide et aux guerres suivantes dites préventives un cachet de devoir sacré envers Dieu et l’Amérique qui, comme Israël, est devenue une terre plus sainte que les autres. Envisagée comme une promenade dominicale vers une victoire annoncée, par Dieu lui-même semble-t-il11, cette guerre éclair qui pourrit sur pied semble une étape logique dans la glorification de l’esprit de puissance Made in USA12. Les Européens laissent faire, pour deux raisons contradictoires possibles. D'un côté, la puissance surexposée des américains les rassure parce qu'ils ne savent pas eux-mêmes quoi faire des effets de leurs ouvres de destruction dans le monde. D'un autre côté, la fébrilité interventionniste américaine leur donne une occasion confortable de prendre position, de se dresser sur leurs ergots pour exprimer leurs points de vue en toute liberté et amitié. Un art dans lequel ils sont imbattables.

L'islam fait peur ? Ce ne sont pas des musulmans qui pratiquent la domination sur des bases ethniques********. Gentleman's agreement vous en dira plus sur l’antisémitisme ordinaire en pays des valeurs universelles.
A suivre ...

* https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/histoires-d-info/on-n-a-pas-de-petrole-mais-on-a-des-idees-en-1976-on-passe-a-l-heure-d-ete_1774731.html
** http://www.alterinfo.net/L-industrie-du-tabac-vend-des-cigarettes-2-fois-plus-toxiques-destinees-a-l-Afrique-du-Nord_a144960.html
*** Demandez-vous ce que vous pouvez dire à votre enfant quand vous prononcez cette phrase banale: « Je suppose / j’espère que tu as compris ! ». L’enfant n’a plus qu’à obtempérer et à subir votre verdict le moment venu.
**** http://apprendre-reviser-memoriser.fr/apprendre-a-apprendre-gestes-mentaux-de-la-garanderie/
***** Bien que … S’il a fait le masculin et le féminin, ce n’était peut-être pas pour des prunes. Qui de dieu ou de ses faussaires se goure(nt) ?
****** « … l'aide et l'appui que les puissances occidentales leur ont apportés (à des groupes religieux dissidents locaux) pour contenir l'avancée du communisme et des régimes nationalistes progressistes comme il y en avait en Algérie, en Irak, dans la Syrie baasiste ou dans l'Égypte de Nasser et enfin, dans l'Organisation de libération de la Palestine. Israël, avec le soutien et l'aval des Américains, soutiendra le Hamas palestinien pour casser une OLP laïque. Des intellectuels de renom comme Marek Halter et Bernard Henri-Lévi feront le voyage jusque dans les imprenables montagnes du Panshir pour y déposer des matériels entre les mains de moudjahidins. » Le journal des alternatives, Abdelkrim DEBBIH
******* D’accord, certains évangélistes africains paraît-il, mais c’est exceptionnel. Et ces pauvres gens ne font de mal qu'à elles-mêmes (défenestration collective d’un groupe de 12 personnes qui auraient fui le diable qui faisait irruption chez elles ; octobre ou novembre 2010 en France).
******** Sur le tableau d'affichage à l'université de Potsdam, en mars 1933, cette note : « Quand un Juif écrit en allemand, il ment. » » « Sur la devanture [café Conti, Colomb-Béchar, Algérie, années 50], l'inscription « interdit aux Juifs et aux Arabes ».


Dimanche 10 Février 2019


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires