Politique Nationale/Internationale

L'Assemblée générale de l'ONU condamne les actions d'Israël dans la bande de Gaza


A l'issue de longs débats l'Assemblée générale de l'ONU a adopté tard vendredi soir une résolution condamnant l'escalade de la violence par Israël dans la bande de Gaza.


Ria novosti
Samedi 18 Novembre 2006

L'Assemblée générale de l'ONU condamne les actions d'Israël dans la bande de Gaza


La résolution "Actions illégales d'Israël à Jérusalem-Est occupé et dans l'autres partie occupée du territoire palestinien" a été votée par 156 Etats contre sept et six abstentions.

La Russie était favorable à l'adoption d'une résolution qui aurait évalué l'escalade du conflit proche-oriental à la lumière de la tragédie de Beit Hanoun, appelé Israël à arrêter l'opération militaire dans la bande de Gaza tout en obligeant la Palestine à prendre des mesure pour mettre fin aux tirs de roquettes contre le territoire israélien.

Une session extraordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU avait été convoquée vendredi sur la demande d'un groupe d'Etats arabes coauteurs du projet de résolution.

La résolution exige "la cessation immédiate des opérations militaires et de tous actes de violence, terrorisme, provocation, incitation, et destructions entre Israël et les Palestiniens, y compris les exécutions extrajudiciaires, bombardements de zones civiles, raids aériens et tirs de roquettes".

La résolution condamne "l'assassinat de civils, dont des femmes et des enfants, perpétré par Israël le 8 novembre 2006 à Beit Hanoun". La résolution réclame d'Israël qu'il cesse immédiatement l'opération militaire dans la bande de Gaza et retire ses troupes sur les positions occupées avant le 28 juin.

Le 28 juin 2006, des unités militaires israéliennes avaient lancé une offensive dans la bande de Gaza après l'enlèvement, le 25 juin en Israël, d'un caporal israélien par des combattants palestiniens.

Le 8 novembre, à Beit Hanoun, le bombardement de maisons d'habitation par l'artillerie israélienne avait fait vingt morts et une quarantaine de blessés, pour la plupart des femmes et des enfants.

L'Assemblée générale de l'ONU a demandé au secrétaire général, Kofi Annan, de constituer dans les trente jours une commission d'enquête sur la tragédie de Beit Hanoun.

Samedi dernier, en raison du veto des Etats-Unis, le Conseil de sécurité de l'ONU n'avait pas pu adopter une résolution demandant à Israël de mettre un terme à l'opération militaire dans la bande de Gaza et de retirer ses troupes sur les positions occupées précédemment.


Samedi 18 Novembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires