Palestine occupée

L’Arabie Saoudite refuse d’accorder des visas aux pèlerins venant de Gaza


Parmi les manoeuvres conjointes entre Israël, l’autorité palestinienne de Ramallah et certains pays arabes pour faire plier Gaza, la dernière trouvaille est d’interdire aux pélerins venant du territoire soumis au blocus de réaliser leur Hadj ...

D’après Al Jazeera.net

(JPG)


Lundi 1 Décembre 2008

28 novembre 2008 - Des pélerins et des partisans du Hamas assistent à la prière à proximité du poste frontière de Rafah - Photo Ma’anImages
28 novembre 2008 - Des pélerins et des partisans du Hamas assistent à la prière à proximité du poste frontière de Rafah - Photo Ma’anImages

Des milliers de pélerins palestiniens cherchant à voyager en Arabie Saoudite pour réaliser le Hadj sont restés bloqués dans la bande de Gaza, faisant les frais des divisions politiques internes.

Les forces de sécurité du Hamas, le mouvement palestinien ayant le contrôle de Gaza, auraient refoulé samedi les pélerins qui attendaient de passer la frontière de Rafah vers l’Egypte.

Un certain nombre de pélerins ont déclaré à Al Jazeera qu’ils avaient été battus par des forces de sécurité de Hamas alors qu’ils essayaient de forcer le passage.

Alors que l’Egypte a la plupart du temps maintenu fermée sa frontière avec le territoire assiégé depuis que le Hamas a pris la direction du territoire il y a plus d’un an, les officiels égyptiens ont insisté sur le fait que le poste frontière était ouvert pour trois jours pour permettre aux pélerins de passer.

Le Hadj, le pélerinage annuel obligatoire une fois dans une vie pour tous les musulmans qui en ont les moyens, doit commencer la semaine prochaine.

Religion et politique

La question des pélerins de Gaza était sur la table depuis des semaines dans le cadre des rivalités permanentes entre le mouvement du Hamas et la faction palestinienne concurrente du Fatah.

Il était aussi question de la reconnaissance par l’Arabie Saoudite de la légitimité du gouvernement du Hamas dans Gaza.

Environ 3000 Gazans se sont présentés pour obtenir des visas pour le Hadj au ministère des affaires religieuses basé dans Ramallah en Cisjordanie, alors que 3000 pélerins faisaient la même démarche devant le ministère basé à Gaza.

Il apparait que l’Arabie Saoudite a attribué des visas uniquement aux Palestiniens qui se sont inscrits au Hadj par l’intermédiaire des services de l’autorité palestinienne de Ramallah dominée par le Fatah.

Ismail Haniya, dirigeant du Hamas qui a été déposé l’année dernière en tant que premier ministre de l’autorité palestinienne [et actuellement premier ministre de l’autorité palestinienne basée à Gaza], a demandé à Riyadh d’accorder des visas aux pélerins qui attendent dans Gaza.

Il a déclaré que les pélerins pourraient voyager une fois seulement ces conditions remplies.

« Pour beaucoup de Palestiniens l’idée qu’il y a un blocus [de Gaza] mais qu’à présent il y a également des Palestiniens leur refusant le droit de quitter le territoire est extrêmement décourageante, » nous dit Ayman Mohyeldin, correspondant d’Al Jazeera dans la ville de Gaza.

« Et cela se voyait sur les visages des personnes avec qui nous avons parlé aujourd’hui. »

Les officiels de l’autorité palestinienne [de Ramallah] n’ont pas manqué d’accuser le Hamas de commettre un « crime » en ne permettant pas à des pélerins de partir.

« L’Arabie Saoudite ne reconnait que l’autorité palestinienne, qui représente tous les Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie, » a déclaré devant l’agence Reuters Jamal Bawatma, le ministre des affaires religieuses dans Ramallah.

30 novembre 2008 - Al Jazeera.net - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
[Traduction : Info-Palestine.net]



Lundi 1 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par kari le 01/12/2008 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les arabes, il se sont entendus pour ne jamais s'entendre, on est pas sortis de l'auberge, c'est lamentable.

2.Posté par Objection le 01/12/2008 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@Kari
Qu' en dit le HAMAS ?
Si cela est vrai que, les forces du HAMAS refoulent et maltraitent les prétendants au pélérinage, alors, c' est à ne plus rien y comprendre !
Mais, wait and see. Il serait intéressant que ce parti politique, légalement élu, se fende d' une déclaration officielle.

3.Posté par loup bave vite le 02/12/2008 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceci pue l'intox, attention Aljazeera seront ceux qui auront publier avec la plus grande des complaisances les déclarations d'un célèbre agent de la CIA : Ben Laden. Vu combien cela coûte de faire le hadj, je serais curieuse de savoir combien de Palestiniens en ont les moyens. Et s'il y en a quelques uns le véritable Hadj en terre de Palestine n'est-il pas de partager ses biens ou son argent avec ses frères ? Dans une telle situation on ne pense pas qu'à soi, à sa petite gueule, à la rédemption de son âme : monstrueux égoïsme, on pense d'abord à soulager la peine de son prochain. Pas besoin de Dieu, il suffit d'avoir du coeur. On peut se demander d'ailleurs si Dieu n'est pas le plus bel argument du détournement de fonds de la générosité humaine trop humaine peut être mais qui vaut bien votre égoïsme théiste.
Cet article tient de l'obscène si on voulait de la propagande antiarabe, antimusulmane on ne s'y prendrait pas autrement. Car que se dit quelqu'un qui lit un tel article en n'étant pas très au courant des faits ? " Ah, ces pauvres Israéliens qui vivent au milieu de ces Arabes qui ne savent que se battre entre eux ! " On reconvoque tous les poncifs, tous les préjugés et on fait la part belle aux assassins ! Voici un bel article de propagande sioniste : Merci Aljazeera !

D'ailleurs avant de prôner un dialogue interreligieux surtout avec le judaïsme, ce qui ne manque pas de sel, ne serait-il pas plus judicieux d'abord de réinstaurer un dialogue entre tous les courants de l'Islam ? Là le sionisme risquerait de ne plus être qu'un mauvais souvenir,mais... le voulez-vous vraiment ? La balle est dans votre camp.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires