ALTER INFO

L’Apocalypse annoncée en 2030 : Les raisons de s’inquiéter


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


«Dieu a dit, il faut partager: les riches auront la nourriture, les pauvres, l’appétit.»
Coluche

Le monde actuel n’a jamais été aussi injuste et aussi inégal. 6 personnes ont une fortune égale à celle de 1, 8 milliard d’individus. Les inégalités sont devenues plus criardes sous l’effet de trois contraintes majeures: la raréfaction des ressources minières énergétiques, le coût élevé des matières premières dû notamment à la spéculation et, depuis une dizaine d’années, la crainte formelle des perturbations induites par les changements climatiques. Que l’on se rende compte du monde actuel! 1 être humain sur 2 vit avec moins de deux dollars par jour, 1 être humain sur 3 n’a pas accès à l’électricité, 1 être humain sur 5 n’a pas accès à l’eau potable, 1 être humain sur 6 est analphabète, 1 être humain sur 7 souffre de malnutrition. Pour couronner le tout: l’équilibre écologique de la planète est en danger.


vdida2003@yahoo.fr
Mardi 13 Mai 2008


Pr Chems Eddine CHITOUR



D’après le Rapport Pnud 2004: «Au rythme actuel, l’Afrique sub-saharienne (600 millions d’habitants) respectera la scolarisation universelle dans le primaire en 2129, la réduction de la mortalité infantile de 2/3 en 2106. Pour la faim, la pauvreté et l’accès aux sanitaires, on ne peut pas fixer de date parce que la situation ne s’améliore pas, mais se dégrade.» Il peut sembler être une gageure que de prévoir l’avenir avec des paramètres aussi fluctuants et aussi peu linéaires. Il n’empêche que c’est justement cette incertitude des lendemains qui nous amène à échafauder des scénarii qui ont la particularité d’être démentis régulièrement par les grandes instances internationales et les centres de recherche sur l’énergie des Etats-Unis et de l’Europe.

Quels sont les défis prévisibles pour le futur? Nous en distinguerons 5. La population augmentera à près de 8 milliards d’habitants (surtout dans les PVD). La rareté de l’eau sera structurelle. Le déclin des énergies fossiles est daté. Le recours aux biocarburants participe à l’extension de la famine. Les changements climatiques sont annoncés. Les incertitudes du futur et les chocs civilisationnels qui sont latents. Ces défis, il en est qui sont de la responsabilité, à des degrés divers, des Etats. Un pays doit, pour «exister à cette échéance», tenir compte de tout ces défis et assurer son développement. Sur la base de toutes ces contraintes voire atouts, ils établissent des tendances d’approvisionnement et de consommation flexibles et constamment adaptables. Ce qu’on appelle, selon l’expression consacrée, «des bouquets énergétiques». On l’aura compris, les pays qui vivent au jour le jour n’ont aucune chance de survie dans la jungle annoncée, notamment à cause des nouveaux défis auxquels ils sont confrontés.

Les émissions de CO2 ont atteint le seuil de 26 milliards de tonnes pour 15 milliards de tonnes équivalents pétrole. Le quart est dû aux Etats-Unis. Chaque Américain envoie dans l’atmosphère 20 tonnes de CO2, contre 10 tonnes pour l’Européen, 2, 5 tonnes pour un Chinois ou un Algérien. Le cri d’alarme est lancé. Les émissions de CO2 ´´ont atteint un niveau dangereux´´ pour James Hansen, qui dirige l’Institut Goddard d’études spatiales de la Nasa. Il estime que le réchauffement climatique plonge la planète dans la crise et que le secteur énergétique tente d’en cacher l’ampleur au public. ´´Les émissions de CO2 dans l’atmosphère ont d’ores et déjà atteint un niveau dangereux´´ à 385 particules par million, ce qui représente un ´´point critique´´, a expliqué le spécialiste du climat. Il ne se passe pas de semaines voire de jours sans que l’on nous annonce que la banquise dérive, que l’Arctique se dégèle, que l’ours blanc risque de devenir un SDF, ne pouvant nager indéfiniment, n’ayant plus de «glace ferme» pour se reposer. De plus, et alors que les effets sanitaires du changement climatique sont actuellement constatés, le Dr Nata Menadbe de l’Organisation mondiale de la santé s’explique: «Un certain nombre de conditions sanitaires seront aggravées par le changement climatique»

La famine au Sud, le 4x4 au Nord. Nous y voilà! Il y aura en prime, une pénurie d’eau prévisible qui sera aggravée par la distraction de l’eau, source de vie, pour la production de biocarburant au détriment de la nourriture. Selon la FAO, la flambée des prix agricoles aura un impact dévastateur sur la sécurité d’au moins 37 pays. Face aux émeutes soulevées par la flambée des prix des denrées alimentaires, la FAO a tiré la sonnette d’alarme, vendredi. Son directeur général, Jacques Diouf, a lancé un appel le 11 avril 2008 aux chefs d’Etat et de gouvernement des 191 pays membres de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Son souhait est de les amener à tenir une Conférence sur la sécurité alimentaire mondiale.(2)

Par ailleurs, les biocarburants dont on nous dit tant de bien dans les pays industrialisés, commencent à amener à des questionnements. Le nouveau marché des biocarburants a fait monter le prix des céréales. George Bush veut que 15% des voitures américaines roulent aux biocarburants d’ici à 2017. Peter Brabeck le P-DG de Nestlé multinationale qui ne fait pas dans le sentiment et pour cause, s’agissant de ces biocarburants s’inquiétait du fait qu’aujourd’hui on soit déjà obligé d’avoir recours aux réserves fossiles d’eau, les réserves renouvelables ne suffisant plus. Selon le P-DG d’un des plus grands groupes agroalimentaires du monde, le développement des biocarburants serait en cause dans cette pénurie d’eau, l’eau étant la matière première la plus importante pour l’agriculture. La fabrication d’un litre de biocarburant nécessite quelque 9000 litres d’eau!!!

Les futures anciennes guerres de l’eau


Cinq fleuves majeurs de l’Asie qui s’écoulent sur 3 à 6000km chacun, le Brahmapoutre, le Mékong, l’Indus, le fleuve Jaune et le fleuve Bleu ou Yangtsé, ont un point en commun: tous prennent leur source sur le plateau tibétain. Voilà qui ajoute à l’importance géopolitique que la Chine accorde au Tibet. L’Empire du Milieu a pris pied sur le Toit du Monde parce qu’il a soif. Pas moins de trois milliards d’êtres humains sont concernés par l’eau qui provient du Tibet. La guerre de l’eau aura-t-elle pour autant lieu au Tibet?

D’aucuns avaient prédit que «les guerres au XXIe siècle éclateront à cause de l’eau», déclaration que l’on attribue à Ismaïl Serageldin, vice-président de la Banque mondiale à l’époque, c’était en 1995, alors qu’au début de ce nouveau millénaire, des voix s’élevaient à contre-courant. «La seule vraie guerre de l’eau connue remonte à 4500 ans», remarquait dans une interview au Courrier de l’Unesco, paru en octobre 2001, le géographe américain Aaron Wolf qui ajoutait: «Elle a opposé deux cités mésopotamiennes à propos du Tigre et de l’Euphrate dans le sud de l’Irak actuel». Le géographe américain note alors en 2001: «Cependant, au cours des 50 dernières années, on ne s’est battu pour l’eau que 37 fois, dont 27 concernaient Israël et la Syrie, à propos du Jourdain et du Yarmouk». On apprend aussi, que l’expansion des Etats-Unis a besoin de l’eau de la région amazonienne, dit Samir Amin. L’Irak pour le pétrole, l’Amazonie pour l’eau...Présent au IIe forum social pan-amazonien, à Bélem fin janvier 2008, l’économiste Samir Amin, auteur du terme ´´guerres américaines´´, considère que la question énergétique est fondamentale dans le projet hégémonique des Etats-Unis: aujourd’hui c’est le pétrole, demain ce sera le minerai de fer et l’eau.

Voilà donc résumé en quelques lignes, l’état du monde et les conséquences d’un capitalisme sans états d’âme et d’une mondialisation-laminoir. Voyons maintenant comment se présente le monde du fait de la consommation débridée de l’énergie par les pays du Nord. Nous pouvons résumer en deux mots les changements climatiques De plus, la boulimie énergétique du monde industrialisé a abouti à des perturbations de la Terre qui n’arrive plus à supporter les perturbations anthropiques. Le climat se dérègle, c’est désormais une évidence. Il est très probable que bientôt la température moyenne à la surface du globe soit de 2 à 4 degrés supérieure à celle du XXe siècle. Les pays en développement (surtout les pays émergents) vont vouloir, à juste titre, se hisser au rang des puissances occidentales. L’affrontement risque de devenir inévitable. Si les ressources manquaient, qui sera le premier servi? Huit cents millions de Terriens souffrent de famine et ce chiffre va probablement s’aggraver par pénurie d’eau prévisible, stérilisation et désertification de millions d’hectares chaque année, appauvrissement des ressources génétiques, migrations de réfugiés écologiques de plus en plus nombreux En 1992, dans un livre devenu célèbre, le penseur américain Francis Fukuyama décrétait «la fin de l’Histoire».

Le communisme venait de s’effondrer et il ne restait plus, selon lui, de concurrent idéologique à la démocratie libérale et à l’économie de marché. Aujourd’hui, un autre signataire de cette fameuse lettre, Robert Kagan, proclame «le retour de l’Histoire». Il en résume la substance dans le dernier numéro du magazine The New Republic. Contrairement aux grandes espérances de l’après-guerre froide, le monde n’est pas entré dans une ère de consensus idéologique, écrit-il. De fait, un nouveau combat se dessine entre démocraties et autocraties, au premier rang desquelles la Russie et la Chine, un combat qui sera un élément déterminant du monde du XXIe siècle. C’est donc officiel, écrit le professeur Michael Klare: c’est une ère de guerres pour les ressources, qui nous attend. John Reid, le secrétaire à la Défense britannique, a averti que le changement climatique global et l’épuisement des ressources naturelles se conjuguent pour accroître la probabilité de conflits violents portant sur la terre, l’eau et sur l’énergie. Selon lui, le changement climatique «rendra encore plus rares des ressources, l’eau propre, la terre agricole viable, qui sont déjà rares» et cela va «accroître plutôt que décroître la probabilité de conflits violents.» Dans un rapport de 2003 il écrivait: «La violence et les turbulences découlant des tensions créées par des changements abrupts du climat impliquent une menace pour la sécurité nationale, différente de ce que nous avons l’habitude de voir aujourd’hui. (...) Des confrontations militaires peuvent être déclenchées par un besoin désespéré de ressources naturelles comme l’énergie, la nourriture et l’eau plutôt que par des conflits autour de l’idéologie, de la religion ou de l’honneur national.» «Plus de 300 millions de personnes en Afrique manquent aujourd’hui d’accès à l’eau potable» a-t-il fait remarquer et «le changement climatique ne fera qu’aggraver encore cette situation terrible».

Et même si ces désastres sociaux vont se produire principalement dans le monde en développement, les pays plus riches seront entraînés dans la spirale de tels troubles, soit en participant à des opérations de maintien de la paix et d’aide humanitaire, soit en ayant à repousser des immigrants non désirés ou encore en ayant à combattre outre-mer pour l’accès à des approvisionnements en nourriture, pétrole et minéraux.

«Dans ce monde d’Etats guerriers» prédisait en 2003 le Rapport du Pentagone, «la prolifération des armes nucléaires est inévitable». Au fur et à mesure que le pétrole et le gaz naturel vont s’épuiser, de plus en plus de pays se rabattront sur l’énergie nucléaire pour satisfaire leurs besoins d’énergie, et cela «va accélérer la prolifération des armes nucléaires avec le développement par les pays de capacités d’enrichissement et de retraitement de l’uranium dans le but de garantir leur sécurité nationale. La supériorité militaire peut apporter l’illusion d’un avantage dans les luttes pour les ressources vitales à venir, mais ne peut pas nous protéger des ravages du changement climatique mondial...En fin de compte, notre seul espoir d’un futur sûr et garanti réside dans une réduction substantielle de nos émissions de gaz à effet de serre et dans une collaboration avec le reste du monde pour ralentir le rythme du changement climatique mondial».(1)

Que sera le monde du futur?

Face à toutes ces incertitudes dont certaines sont...certaines. Les sociétés du XXIe siècle, écrit Jérôme Bindé, se tâtent. Le XXe siècle a été l’époque des prévisions arrogantes, presque toujours démenties. Le XXIe siècle sera celle de l’incertitude, donc de la prospective. Moins que jamais, nous ne saurions prédire dans quel temps nous vivrons.
Mesurons-nous assez la révolution que ces découvertes introduisent dans la notion du temps? Voici venue la fin des certitudes: le temps n’a pas un avenir, mais des avenirs. Car la nature est désormais imprévisible: elle est histoire. Selon Robert Musil: «La trajectoire de l’histoire n’est pas celle d’une bille de billard qui, une fois découlée, parcourt un chemin défini: elle ressemble plutôt au mouvement des nuages, au trajet d’un homme errant par les rues, dérouté ici par une ombre, là par un groupe de badauds ou une étrange combinaison de façades, et qui finit par échouer dans un endroit inconnu où il ne songeait pas à se rendre.» «La voie de l’histoire, conclut Robert Musil, est assez souvent fourvoiement. Le présent figure toujours la dernière maison d’une ville, celle qui d’une manière ou d’une autre ne fait déjà plus partie de l’agglomération.

Chaque génération nouvelle, étonnée, se demande: qui suis-je? Qui étaient mes prédécesseurs? Elle ferait mieux de se demander: où suis-je? Et de supposer que ses prédécesseurs n’étaient pas autres qu’elle, mais simplement ailleurs.» Ilya Prigogine résume ainsi l’ampleur du bouleversement introduit dans la sphère des savoirs: «Sur quelle branche s’engagera le XXIe siècle? Quel futur pour le futur? (...) Avec la notion de la probabilité, les idées de l’incertain et des futurs multiples font leur entrée même dans les sciences du microscopique. (...) Nous allons d’un monde de certitudes à un monde de probabilités. Nous devons trouver la voie étroite entre un déterminisme aliénant et un univers qui serait régi par le hasard et, dès lors, inaccessible à notre raison.»(3)

Le développement, la qualité de la vie ne sont pas une ligne droite qui doit amener inexorablement à la croissance débridée occidentale. Il nous faut inventer un ´´modus vivendi´´ avec la nature. La planète sera invivable surtout pour ceux qui n’ont aucune façon de se défendre contre les anomalies du climat. Il est à espérer qu’une conscience supranationale émerge et contribue en vue de ce qui reste à sauver de cette Terre avant qu’il ne soit trop tard. Sinon ce sera l’Apocalypse si bien décrite dans les religions monothéistes et les sagesses orientales.

(*) Ecole nationale polytechnique

1.Michael Klare: Energie: la fin du monde telle que nous la connaissons Net www.zmag.org/content/showarticle.cfm?ItemID=9900
2.C.E.Chitour. Les défis du futur. 12e journée de l’énergie. Alger le 15 avril 2008
3.Jérôme Bindé:L’avenir du temps. Jalons pour une éthique du futur. Le Monde Diplomatique. Mars 2002

Pr Chems Eddine CHITOUR
Ecole Polytechnique Alger



Mercredi 14 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par Kyja le 13/05/2008 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Conférence-débat "Pic de pétrole et décroissance"

Le jeudi 22 mai à 20h00
Au ministère de la crise du logement,
24 rue de la Banque, (2ème Arrondissement), Métro Bourse
Soirée animée par Yves Cochet, auteur de Pétrole Apocalypse
Et organisée par le groupe des objecteurs de croissance de Paris
Entrée libre.

20h00 présentation du pic de pétrole par Yves Cochet
21h00 débat autour du pic de pétrole et de la décroissance


En partenariat avec (sous réserve de confirmation) : Les amis d'Entropia, le journal la décroissance, le groupe des objecteurs de croissance de Paris, le café écolo, les amap, les verts et le Parti Pour La Décroissance...

Le but de cette soirée, au delà du thème abordé, sera d'ouvrir un débat plus large autour de la décroissance, en particulier à Paris.
Cette soirée sera suivie d'autres événements.

Yves Cochet : ancien Ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin, il est député vert de la 11ème circonscription de Paris. Il est l'auteur du livre “Pétrole apocalypse” (Fayard), publié en 2005.

Pic de Pétrole : Pétrole Apocalypse : Les cours du baril de pétrole augmentent. Des mesures sont prises pour éviter la faillite des agriculteurs, des pêcheurs et des transporteurs routiers. Que se passe-t-il ? Le choc que nous connaissons n'est pas de même nature que ceux de 1973 et de 1979. Cette fois-ci, il n'y aura plus de retour à un pétrole bon marché. La nouveauté de la situation actuelle tient, pour l'essentiel, à trois facteurs - géologique, économique et géopolitique - qui n'étaient pas présents jadis et qui contribuent à l'augmentation des prix du pétrole et, par propagation, de toutes les énergies. L'inflation contaminera tous les autres secteurs d'activités, sur tous les continents.
Les conséquences de ce triple choc se feront d'abord sentir dans les secteurs des transports et de l'agroalimentaire. Les modes de production et de consommation seront bouleversés par l'entrée dans l'ère de l'énergie chère, ce sera la fin du monde tel que nous le connaissons. Les premiers symptômes de cette redoutable épreuve pour la paix, la solidarité et la démocratie sont déjà là : hausse tendancielle inéluctable du prix des hydrocarbures, tensions internationales et guerres au Moyen-Orient.
Les sociétés de sobriété sont le seul espoir de maintenir nos valeurs humaines et d'offrir un monde vivable à nos enfants.

Afin de faciliter l'organisation de cette soirée, nous vous invitons à vous inscrire soit en envoyant un courriel soit par téléphone.

http://ocparis.canalblog.com/

2.Posté par rick le 13/05/2008 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais c koi le probleme avec l'Eau, on peut toujours désalaniser l'eau de mer (enlever le sel de l'eau d'océan) ca coute moins cher que la guerre

3.Posté par chai'mah le 14/05/2008 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Scénario catastrophe trés inquiétant...!

4.Posté par Un secticide le 14/05/2008 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 2030 ? Ca fait belle lurette que les survivants (ceux qui auront eu la bonne idée de se faire greffer des branchies) évolueront en milieu aquatique. Il suffit de constater l'accélération du processus de fonte des banquises pour mieux appréhender cette idée. Les spécialiste de la question sont aussi dépassés par l'évènement que muselés par les lobbys politico-industriels criminels !
Alors quoi ? Il faudrait apprendre l'escalade pour se réfugier sur les montagnes?
Surtout ne pas affoler les masses abêties et aveugles qui continuent à pouponner leur progéniture en leur confectionnant un avenir "no futur"...punk not dead et morts aux cons bercés par le voile de leurs illusion. Dramatique.
Quant au premier post de Kyja ; le capitaine Cochet est aussi visionnaire que celui du Titanic (la mer)... sinon, il n'aurait pas honteusement participé au démantèlement de la constitution française en faveur de l'Europe esclavagiste qui se met en place. En gros, Cochet est un sombre crétin. D'eau douce ?

5.Posté par chai'mah le 14/05/2008 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


A chacun sa version apocalyptique de fin du monde , bien que cela ne semble pas inquiéter outre mesure une humanité déjà en déclin ...!
Bien malin qui s'en sortira sain et sauf de ce marasme ignoble qui a fini par nous faire perdre toute envie d'avoir envie d'y croire en quoi que ce soit , faisons preuve de tolérance et, laissons-nous guider par une Volonté Suprême , celle de Dieu ...Du moins ça vaut le coup !

6.Posté par erpilu le 14/05/2008 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avant tout, pardon pour certaines accentuations: clavier hongrois.

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec cette vision alarmiste présentée ici...notamment au sujet du fameux réchauffement climatique.

Il y a encore dix ans, on nous disait "oui...peut-etre mais pas certain, ce sont des phénomenes lents" et puis tout a coup, panique a bord le réchauffement climatique devient certain et rapide: il faut agir !!!!

A qui profite le crime?
A tous ceux, et ils sont nombreux, qui vivent de cette histérie collective (des millions ont été investis pour des études sur le climat et pour les fameux biocarburants)
Pensez-vous vraiment qu' Al Gore, qui fait de l'environnement son cheval de bataille, le fasse pour autre chose que des intérets financiers?

Il est temps d'arreter de prendre les gens pour des imbéciles.
Beaucoup d'études INDEPENDANTES montrent aujourd'hui que le réchauffement climatique a cause de l'activité humaine est une supercherie....humaine.
L'étude des carottes polaires réalisée dans la banquise montre des variations de CO2 en fonction de la température dans les siécles derniers mais contrairement a ceux que certains veulent nous faire croire, ce n'est pas le taux de CO2 qui engendre un changement de température mais exactement l'inverse. Quand la température monte ou descent, le taux de CO2 réagit identiquement mais avec un décalage dans le temps d'environ 200 / 400 ans notamment a cause du role absorbeur/relacheur des océans.

Nous venons de connaitre un des hivers les plus froids de ces dernieres cinquante années: la neige est tombée sur tous les continents en grosse quantité, l'Acropole était couvert d'un manteau blanc tout comme la neige a frappé la chine. La fameuse banquise arctique dont beaucoup veulent nous faire croire sa prochaine disparition vient de connaitre un re-gel sans précédent depuis qu'elle est étudiée de plus prés.

Des chercheurs ont par contre montré une corrélation parfaite entre le niveau d'activité solaire et les variations de températures des derniers siécles. Ce sont les taches solaires et leur niveau d'activité et de radiation qui entraine une véritable variation des températures de la planete - ce qui semble par ailleurs parfaitement compréhensible -

Par ailleurs, cet article fait réfférence a des quantités de CO2 rejetées par l'activité humaine. Il faut savoir toute proportion garder: les rejets de CO2 directement liés a l'activité humaine ne représentent que 0,45 % des rejets de CO2 annuels dans l'atmosphere. Les 99,5 % restants sont d'origine naturelle, a savoir les océans et les innombrables volcans aériens et sous-marins qui déversent des quantités considérables de CO2 dans l'atmosphere.

De plus, si on regarde de plus pres les courbes de hausse des températures, on remarque que la "grimpette" commence bien avant l'ére industrielle et son apogée.

On a meme essayer de nous faire croire que le CO2 rejeté par nos petites vaches pouvait changer le climat de la planete...restons sérieux et une fois de plus ne prenons pas les gens pour des cons.

Enfin, compte tenu de ces éléments, il semblerait que la courbe de température veuille s'inverser et que nous serions entrain de rentrer dans une période de refroidissement - mais il est encore un peu tot pour le dire -

En conclusion, je pense que la these du réchauffement climatique comme conséquence de l'activité humaine est un des moyens élaboré pour faire croire aux populations qu'elles sont en danger, comme pour le manque de nourriture et pour le terrorisme d'état.
Il faut habituer la population a se serrer la ceinture et a payer tres cher l'air que nous respirons, la nourriture et la boisson.
Cette théorie n'est qu'un moyen, une fois de plus, de pressuriser les populations et en cela, va de paire avec les coupures budgétaires sociales et l'état policier qui se met progressivement et insidieusement en place dans nos pseudo-démocraties occidentales.

7.Posté par besak le 14/05/2008 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Erpillu: excellente analyse que je partage!!

8.Posté par Un secticide le 15/05/2008 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 6
"Il faut habituer la population a se serrer la ceinture et a payer tres cher l'air que nous respirons, la nourriture et la boisson.
Cette théorie n'est qu'un moyen, une fois de plus, de pressuriser les populations et en cela, va de paire avec les coupures budgétaires sociales et l'état policier qui se met progressivement et insidieusement en place dans nos pseudo-démocraties occidentales."

T'es grave vieux. Tu sors d'où ? D'un futur laboratoire d'extermination ? Les comploteurs auxquels tu fais allusion eux sont parfaitement conscients de la situation, puisqu'ils obligent les scientifiques à se taire. J'espère que tu racontes moins de conneries que tu n'en écris pour ne pas gaspillé inutilement l'oxygène qui pourrait servir à faire respirer ceux qui en on besoin après s'être trop "serré la ceinture..."
Demande aux ours blancs ce qu'ils en pensent et rendors-toi bien gentiment dans ta couchette en fond de cale où personne ne viendra te sortir de ton beau rêve. Soi tu t'exprimes mal, soi il faut arrêter d'aller à euro-Dysney...

9.Posté par chai'mah le 15/05/2008 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Un Insecticide post 8

Tu sais quoi , tu es arrivé à temps , pour remettre les aiguilles de l'horloge à l'Heure réelle des "Temps modernes " , à savoir , que ce n'est plus un secret pour personne , je cite :
"Que les mauvais présages sont malheureusement bel et bien , l'avenir de la Planète Terre et de ses habitants les Terriens..." C'est plus qu'une alarme puisque nous sommes en début de crise , déjà...promettant des lendemains , allant vers le pire.

" A chaque jour suffit sa peine ! " ( Parole de Jésus , Salut à lui !)

Bonne journée à tous.

10.Posté par Un secticide le 15/05/2008 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Chaïma.

Je voudrai juste rappeler au bon souvenir de 6 et 8 le raz de marée en Indonésie il y a quelques années. Toute la faune animale refluant dans les terres (éléphants, veaux, vaches, cochons...) sous l'oeil torve de touristes débiles agrippés à leurs caméras et autres appareils photos numériques (la classe quoi) en train de filmer cette "scène pittoresque. Comme quoi si l'homme reste un animal, le touriste gonflé au dollar (encore valide à l'époque), demeure un irréductible abruti.
J'ose espérer que certains d'entre-eux, échappant ainsi à la maladie congénitale de la bêtise humaine qui en fait des moutons, ont pensé à suivre le...troupeau. Moralité ?
L'instinct animal est supérieur à la technologie.
Une semaine plus tard des rescapés de la "grande hotellerie", profiteurs de la misère locale, continuaient de faire bronzette sur la croisette des charniers autochtones.


11.Posté par erpilu le 15/05/2008 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apparemment, UN SECTICIDE me prend pour un illuminé....

Soit, mais tout d'abord il pourrait modérer son langage et surtout le ton sur lequel il s'adresse aux autres. Je ne fais qu'exposer un point de vue sur un site ou la liberté d'expression est respectée, ce qui ne signifie pas le droit d'insulter les autres.
Chacun peut tirer les conclusions qu'il veut de mes propos et meme les discuter en les argumentant sans me traiter de "vieux" et de "grave".

Ceci dit, comme toute personne qui tient des propos contraires au "sens du vent", je dois faire partie d'un petit groupe "d'illuminés" tout comme certains qualifient de conspirationistes ceux qui remettent en cause la version officielle du 11 septembre ou d'antisémites ceux qui défendent le concept de résistance du Hamas, du Hezbollah ou des combattants sadristes irakiens.

Par ailleurs, je n'ai jamais agressé qui que ce soit dans mes posts !!!

Maintenant je vous présente quelques éléments pour appuyer mes dires concernant la phobie organisée du pseudo changement climatique, a chacun d'en penser ce qu'il veut...

ceci:

http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Climat.php3

et ceci:

http://membres.lycos.fr/wotraceafg/climat.htm

12.Posté par river le 16/05/2008 04:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A erpilu: Je suis perdue : Selon vous ce sont les variations des températures qui se traduisent en variation du taux de CO2, en plus avec un décalage de quelques centaines d'années, et les émissions de CO2 de l'activité humaine ne représentent que O,5 % du total. A ce compte là on peut balancer du CO2 dans l'athmosphère tant qu'on veut étant donné que ça ne compte pas? Et quelles sont les conséquences d'un taux élevé de CO2 dans l'athmosphère? n'est-ce pas un réchauffement? hausse des températures => hausse du CO2=> hausse des températures=> hausse du CO2.... la spirale infernale... Comment dès lors pourrait-on entrer dans une ère de refroidissement?

13.Posté par Un secticide le 16/05/2008 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Erpilu.
Primo, je n'ai insulté ni toi ni personne, sinon j'aurai tenu des propos dignes d'un président de la république dans un salon de l'agriculture. J'en conclu que tu ne sais pas exprimer tes idées comme je te le demande en fin de post.
Secondo, tu mélanges tout : 11 septembre et sionisme...penses-tu être isolé dans la réfutation des versions "officielles". Non seulement je n'ai attendu personne, en ce qui concerne le premier évènement cité, pour y voir l'ombre d'une conspiration, mais je l'ai compris LE JOUR MEME !
Je me souviens de ce 11 septembre et des sourires radieux de 2 personnes d'origine maghrebine dans l'ascenseur de mon immeuble... Je pensais, en moi-même, qu'ils avaient tort de rire, que l'Amérique avait sacrifié ses tours pour mieux bouffer Saddam...
Tertio, cela fait 20 ans que soutiens le peuple palestinien avec mes moyens !

Enfin quand on s'adresse à quelqu'un soi on le vouvoie, soi on le tutoie, mais on ne parle pas de lui à la troisième personne du singulier, donc en s'adressant aux autres pour se faire passer pour une victime.
Merci.

14.Posté par erpilu le 16/05/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


A Un secticide

Je ne vois pas tres bien ou est le mélange entre sionisme et 11 septembre dans mes propos, je ne fais que citer des exemples de courant de pensée contraire aux idées largement répandues dans la presse alignée.

D'autre part, je penses que nous sommes d'accord sur ces questions.
Mon sujet traite des questions climatiques et de la maniere dont on fausse les choses pour parvenir a installer une psychose dans la population est justifier tout et n'importe pour controler la population, c'est a dire la mise en place d'un état policier.
J'ai argumenté concernant le pseudo réchauffement dans le post 11 et voici comme par hasard un argument pour la suite qui vient de tomber sur alterinfo:
Je ne l'invente pas....

alterinfo.net/L-UE-renforce-la-forteresse-Europe-contre-l-immigration-due-au-changement-climatique


Pour le reste je pense que nous sommes d'accord et j'utiliserai désormais le tutoiement pour m'adresser a toi... cependant je ne faisais que m'adresser a la communauté (l'ensemble des lecteurs de cet article) dans mon post précédent et je ne connais pas d'autre moyen que la troisieme personne du singulier pour parler d'un individu X a une communauté Y....

De la part d'un vieux grave...

15.Posté par river le 16/05/2008 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai lu depuis sur un autre blog en anglais que la concentration en CO2 de la planète ne faisait que baisser depuis son origine, et qu'elle est aujourd'hui 18 fois inférieure à ce qu'elle était! Aussi, que les émissions de CO2 par l'homme n'ont guère d'impact sur l'environemement. Ca me parait logique que nous les humains n'ayons rien à voir dans la mécanique de l'univers! J'ai lu que la tendance au réchauffement a commencé une centaine d'années avant que l'homme ne commence à rejeter du CO2 dans l'athmosphère.
Donc il y a deux problèmes distincts qu'on mélange:
1 le réchauffement climatique, qui est une tendance naturelle, et
2 la diminution des réserves énergétiques et c'est ça le véritable problème et la véritable raison d'adopter des sources d'énergie alternatives! Pas le réchauffement de la planète!
J'ai remarqué que certains sites sont très alarmistes sur le sujet du réchauffement climatique, dont celui de WWF :je cite:"notre planète s'échauffe anormalement,avec de très graves perturbations si nous ne réagissons pas!"
Et le International Herald Tribune: "You think the situation is bad? it's worse!"
Pour nos faire croire qu'on est coupables? On nous dit qu'il faut se dépêcher de réagir, que dans quelques années il sera trop tard! semer la panique pour mieux régner? Qui va être notre sauveur cette fois-ci?
Un détail: les mêmes World Wide Fund et International Herald Tribune sont pro-USA et pro-Tibet, donc j'en conclu anti-Chine, qu'ils accusent d'ailleurs de polluer gravement la planète de par sa croissance rapide! Alors qu'il est admis que la Chine pollue 10 fois moins que les USA!
Il ya encore anguille sous roche!
J'ai lu aussi un défenseur de la thèse catastrophiste qui dit que les pays pauvres vont y gagner pour une fois, car les USA et autres pays riches de par leurs besois plus grands se verront contraints d'acheter des quotas de CO2 aux pays qui consomment moins comme en Afrique, et que ça va créer une économie mondiale plus égalitaire! non mais franchement qu'est-ce qu'on essaye de nous faire avaler!!!



16.Posté par besak le 16/05/2008 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Erpilu n'est pas un "vieux grave", au contraire son analyse est très pertinente. Je trouve que "un secticide" a été un peu dure avec lui. N'oublions pas que nous sommes là pour partager des idées et en apporter de nouvelles.
Pour ma part j'ai appris beaucoup de choses sur ce sîte!
Bien cordialement à toutes et à tous!!

17.Posté par erpilu le 16/05/2008 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui doutent encore et je pense qu'ils sont nombreux étant donné le matraquage quotidien sur le réchauffement climatique, je me permet d'ajouter ceci:

http://www.pensee-unique.fr/index.html

Bonne lecture, tres intéressant.

18.Posté par Un secticide le 18/05/2008 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé, je n'ai pas de temps à perdre pour entrer dans des considérations de bas étage qui ne mèneront jamais à rien.
D'autre part, Cheminade et Lyndon Larouche je connais.
Bonsoir à tous

19.Posté par whereislove le 18/05/2008 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon en ce qui me concerne je ne saurais dire s'il y a vraiment changement climatique et si oui, si l'homme en est responsable car ce sont des mécanismes extrêmement complexes. Maintenant s'il y a changement climatique il faudrait agir et je n'ai pas l'impression que des imposteurs comme Al Gore vont agir pour le bien de l'humanité !
Le plus dangereux à mon avis ce sont des pollutions qui entraînent des trucs comme les nuages bruns, la pollution de l'eau, des terres etc... Là il y a un vrai souci. De même la "raréfaction organisée" des ressources me gêne profondément. Quand je pense à comment il fabrique le pétrole en Alberta avec le sable bitumineux par exemple ça me donne des maux de tête. Avec tous ces millions de tonnes d'eau douce gaspillée ça donne froid dans le dos.
Concernant des gens comme Larouche bien que je trouve certaines de ses réflexions pertinentes, je trouve son attachement au nucléaire dangereux. Je suis viscéralement contre le nucléaire, j'avais 10 ans en 86 au moment de Tchernobyl et je me rappelle comment ça m'avait perturbé. Et le moins que l'on puisse dire c'est que des Tchernobyls potentiels je pense qu'il y en a d'autres. D'autres énergies alternatives existent ils pourraient y penser !
Je pense qu'il faudrait organiser une réunion internationale sur les besoins de l'humanité et lancer de grands projets. Je ne comprends pourquoi on gaspille des milliards de dollars pour la station spatiale internationale par exemple. Etudier toutes les options et toutes les solutions possibles pour offrir un avenir meilleur à l'humanité.
Mais je suis sûr d'une chose nos dirigeants n'en veulent pas ! Le but c'est un génocide programmée de longue date et réaffirmée à plusieurs reprises. Je veux bien moi personnellement entamer des discussions avec des gens comme Jean Pierre Petit pour voir des solutions concrètes et peu chères qui peuvent amener des améliorations pour les populations. Malheureusement nous ne serons que très peu à faire ce genre de démarche. Mais peu importe moi je suis en train de chercher des solutions alternatives et viables pour l'humanité. Et en tant que mercaticien j'essaierai de trouver des arguments pour convaincre certaines personnes qui ont des moyens pour nous aider. Dès que la réflexion sera assez avancée, les pistes sérieuses trouvées j'en parlerais dans ce forum. Et je créerai un site Internet pour en parler.

20.Posté par erpilu le 18/05/2008 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci a Besak pour son soutien.

Le site que j'ai posté en post 17 est vraiment tres sérieux avec références a l'appui.
Chacun pourra juger par lui-meme.
Il met en évidence les choses découvertes ces dernieres années par des méthodes empiriques, c'est a dire basées sur des observations et des recherches sérieuses.
D'autre part le GIEC n'est pas composé que de scientifiques. Il y en a meme de moins en moins puisqu'ils quittent le navire (le GIEC) avant de sombrer leur réputation avec lui.
Meme le vice président du GIEC est en guerre avec son président. Ce dernier persiste et signe dans la voie de l'effet de serre qui ne tient plus debout au regard des dernieres découvertes. Il maintient ses theses pour maintenir les subventions:en effet, si il n'y a plus de raisons de s'inquiéter, il n'y a plus d'argent !! (CQFD)
Enfin, sachez que les théses du GIEC ne reposent que sur des modélisations informatiques qui ne tiennent pas la route: les équations doivent tenir comptes de plusieurs milliers de paramétres et personne ne sait exactement comment ces équations interférent, il reste encore beaucoup de travail a faire en climatologie.
Il suffit de changer un paramétre ou une "hypothése de départ" et l'ordinateur vous ressort des résultats opposés.

Enfin pour répondre a RIVER concernant le WWF: qu'il se renseigne bien sur ceux qui ont fondé le WWF: le Prince Philip d’Angleterre et le Prince Bernhard des Pays-Bas.
Ces deux personnages qui font partie de l'élite mondiale (oligarchie) utilisent l'environnement pour réduire les développements et mettre en place des politiques qui maintiennent les populations les plus pauvres dans la misére. Le WWF s'oppose a la désalinisation de l'eau de mer par exemple.

Aller vraiment prendre le temps de lire ce site (post 17), il éclaircira votre lanterne notamment sur le CO2. Il semble par ailleurs se confirmer que nous rentrons dans une ére de refroidissement global depuis peu. Vous comprendrez mieux pourquoi les tenants de l'effet de serre sont vraiment trés pressés depuis deux ans pour obtenir leurs fonds et débuter leurs programmes le plus vite possible; il faut agir avant que l'évidence ne saute au yeux.
Quand au GIEC, il a du soucis a se faire et je ne sais pas par quelle pirouette il se sortira de cette obstination dans l'effet de serre. A vrai dire cela m'est bien égal.

Une fois de plus, la presse ne fait pas son boulot alors que les choses ont beaucoup évolué. A force d'entendre jour apres jour le matraquage sur l'effet de serre, tout le monde l'a pris a son propre compte sans douter. Je suis persuadé que meme les journalistes n'osent pas imaginer que tout ce tapage est un gros canulard...ou alors ils ont peur de ruiner leur réputation en allant une fois de plus contre le sens du vent...

21.Posté par river le 19/05/2008 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a ERPILU,
merci pour les infos; le WWF m'avait délà paru louche, je comprends mieux pourquoi! Je compte bien parler de ce que tu viens de m'apprendre ici!

22.Posté par erpilu le 19/05/2008 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Pour River:

Tiens, tu peux regarder ceci (assez court) a propos des fondateurs de WWF

http://www.pyrenees-pireneus.com
Il y en a d'autres, il suffit de chercher...

23.Posté par river le 19/05/2008 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réponse à Erpilu: Ok, et j'ai jeté un coup d'oeil au site pensee-unique, ben voilà, faut pas chercher plus loin... sans blague, moi qui avais été subjuguée par le film de Al Gore!! Il sort d'où celui-là ???

24.Posté par chai'mah le 19/05/2008 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


A quel Saint se vouer ???
Quel monde pourri ...!
Que d'hypocrisie ...derrière l'apparence aristocratique de ces gens "importants ", "civilisés" , "éduqués " , "instuits" ...astiqués ! La crème de la société , quoi , irréprochables !
ça me rappelle le mot de Balzac qui a dit :
" Un idiot pauvre est un idiot,
un idiot riche est un riche ".

Telle est mon impresson aprés avoir vu , ce que propose le post 22.: Les Fondateurs de WWF ...

25.Posté par river le 20/05/2008 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais alors on se trouverait exactement au moment où un cycle de réchauffement se terminerait et un cycle de refroidissement commencerait? J'imagine que ces cycles sont très longs? des milliers d'années? C'est donc rare d'être témoin d'un inversement de la tendance, j'imagine!? et je suppose que la tendance ne s'inverse pas du jour au lendemain! je pose la question aux connaisseurs!

26.Posté par erpilu le 20/05/2008 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour répondre a whereislove concernant Larouche et le nucléaire:

Je ne suis d'accord avec tous les points de vue de Larouche, cependant son point de vue mérite une attention particuliere.

Concernant le nucléaire, je crois qu'il parle essentiellement du développement des projets nucléaires de fusion (hydrogene) et non des technologies de fission actuelles. Certes, cette technologie n'est pas encore au point, toute la difficulté résidant dans le démarrage de la réaction qui elle est bien comprise. Pour que la réaction de fusion puisse démarrer, il faut etre dans des conditions solaires: la matiere doit etre a l'état physique de plasma, c'est a dire a 3 ou 4 millions de dégrés C.

Les scientifiques pensent mettre une vingtaine d'année a y parvenir....a voir.
Si tel était le cas, les guerres pour le pétrole n'auraient plus grand sens, l'univers regorgeant d'hydrogene.

27.Posté par Un secticide le 20/05/2008 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quoique l'on puisse penser de Larouche, adversaire acharné des néo-cons, le cas de Cheminade est nettement plus louche que Larouche. Ca pue la secte et l'extrème droite. On les retrouve aux sorties de métro à tapiner entre les scientos et les témoins de Jéhova. Surtout que depuis l'élection du petit con ils ont désormais pignon sur rue. Les sectes refleurissent en sarkosie, comme les casinos (même pas ROYAL). Une preuve parmi d'autre est la résurgence soudaine et spectaculaire de la "Nouvelle Acropole" disparue de la circu depuis plus de 15 ans, et qui réapparait soudainement en pleine effervescence : conférences tous azimut et moteurs de recherches submergés ! ! !

28.Posté par Ghjuvan le 22/05/2008 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour a tous,

c'est un vrai regal de vous lire, Tous, et j'ai moi aussi appris beaucoup de choses aujourd'hui, je reviendrais.
Merci a tous/toutes

29.Posté par erpilu le 23/05/2008 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse a River:

Il y a des variations majeures de grande amplitude et des variations plus courtes dans le temps et d'amplitude plus faible. Nous pouvons comparer ces variations a une courbe de variation d'un indice boursier: la courbe connait des bulles et des cracks (grandes variations) et des variations quotidiennes mineures.

Si on reprend l'ere quaternaire, on a eu 4 périodes majeures de glaciation qui ont duré plusieurs milliers d'années. Entre chaque période glaciere, s'intercale une période plus chaude comme actuellement (la derniere période glaciaire date d'environ 10 000 ans). Bref, dans cette période, la température varie tout de meme et selon des cycles qui vont de quelques dizaines d'années a quelques centaines d'années suivant les cycles de l'activité solaire. On y trouve par exemple la période plus chaude du moyen age ou encore une période plus froide que les scientifiques appellent le petit age glaciaire du XVIIe et XVIIIe siecle. Nous connaissons une période plus chaude depuis quelques dizaines d'années notamment a cause d'une activité solaire intense mais dont le cycle d'activité va rentrer dans une période beaucoup plus calme. Il faut donc s'attendre a quelques dizaines d'années de REFROIDISSEMENT !!!!
Isolez vos habitations et préparez vos blousons. Quand aux Ours polaires, ils ne sont pas en danger, en tout cas, pas a cause de cette hystérie sur le réchauffement climatique.

30.Posté par river le 23/05/2008 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci à Erpilu!

31.Posté par dootjeblauw le 27/06/2008 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ "Enfin pour répondre a RIVER concernant le WWF: qu'il se renseigne bien sur ceux qui ont fondé le WWF: le Prince Philip d'Angleterre et le Prince Bernhard des Pays-Bas". ....et ce dernier a également fondé le Bilderberg, la réunion au top des illuminati.
Merci Erpilu, tes comm sont les plus sensés.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires