Conflits et guerres actuelles

L'Afghanistan, le plus important défi de l'OTAN



Lundi 6 Juillet 2009

L'Afghanistan, le plus important défi de l'OTAN
L'Afghanistan constitue le plus important défi actuel de l'OTAN. Même si tous les 28 membres de l'OTAN ont une présence militaire, en Afghanistan, leurs parlements ou gouvernements n'autorisent, pourtant, pas leurs effectifs déployés sur le sol afghan à mener des opérations et missions difficiles. D'après une enquête effectuée, récemment, les alliés européens de l'OTAN ne respectent pas leurs engagements, en Afghanistan, tandis qu'un certain nombre d'entre eux cherchent à y retirer leurs troupes. Et ce, alors que le Président américain a augmenté le nombre des militaires US, en envoyant des renforts, pour procéder à la formation des policiers et de l'armée nationale afghane. Obama a, aussi, demandé aux pays européens de décupler leurs efforts, pour éradiquer la culture du pavot. Malgré l'augmentation du nombre des forces étrangères, la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, ainsi que la province de Farah, à l'ouest du pays, comptent parmi les régions qui ont été, ces dernières années, la cible des attaques violentes des rebelles. Il est vrai que les violences ont atteint leur plus haut niveau, depuis la chute des Talibans, en 2001. L'usage de bombes placées sur les routes a augmenté de 80%, bombes qui se trouvent, d'ailleurs, à l'origine de 60% des pertes en vie humaine, en Afghanistan. 1.450 attaques ont été menées, au mois de mai, d'après le rapport de l'ISAF. Le Commandant des forces de l'OTAN, en Afghanistan, a affirmé que l'OTAN n'avait pas su établir la sécurité, en Afghanistan, bien qu'elle ait à sa disposition 98% de forces supplémentaires, par rapport à 2006. Et n'oublions pas que les Afghans détestent les militaires américains, comme le quotidien américain, "New York Times", l'a écrit, récemment, rappelant que les villageois défendent leurs maisons, face aux forces étrangères, tandis que nombre d'entre eux ont rejoint les insurgés talibans, pour sortir de la pauvreté. Le quotidien ajoute que les rebelles talibans ont pris actuellement le contrôle de plusieurs endroits, à Helmand et à Kandahar, où les tensions se font particulièrement sentir. Les Talibans ont une influence considérable dans les villages. Les villageois préfèrent la souveraineté des Talibans plutôt que d'être la cible des raids aériens des forces étrangères, d'après le "New York Times". Des dizaines de milliers d'habitants de cette région ont été contraints à quitter leurs maisons et à se réfugier dans les villes voisines, poursuit le quotidien, en concluant que la situation actuelle de l'armée US, en Afghanistan, est beaucoup plus difficile que les mois précédents, de même que vaincre les Talibans est devenu de plus en plus ardu par rapport au passé.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 6 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par GOOD MORNING AFGHANISTAN le 06/07/2009 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'héroïne, "c’est bon pour la santé" : Les forces d’occupation appuient le trafic de stupéfiants afghans
par Michel Chossudovsky

Un trafic qui rapporte des milliards de dollars au crime organisé et aux institutions financières occidentales.( Mondialisation.ca, Le 1 mai 2007)




Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires