Croyances et société

L'AXE DU BIEN ET L'AXE DU MAL selon G.W. BUSH


COMMENT SE FAIT-IL QUE LES ÉTATS-UNIS VONT ÊTRE D'UNE COMPRÉHENSION ET D'UNE OUVERTURE D'ESPRIT EXCEPTIONNELLES POUR CERTAINS ET D'UNE INTRANSIGEANCE SANS COMPROMIS POUR D'AUTRES? POURQUOI PEUVENT-ILS SE RÉCLAMER DU DROIT INTERNATIONAL DANS CERTAINS CAS ET PASSER OUTRE À CE MÊME DROIT DANS CERTAINS AUTRES CAS? L'ARTICLE QUI SUIT PEUT DONNER QUELQUES PISTES POUR EN COMPRENDRE LES RAISONS.


oscar fortin
Lundi 7 Juin 2010

L'AXE DU BIEN ET L'AXE DU MAL selon G.W. BUSH
G.W. Bush, cet ex-président des États-Unis et commandant en chef des Forces armées les plus puissantes du monde avait révélé et identifié, à la manière d’un envoyé de dieu, les forces appartenant à l’ « axe du bien » et celles appartenant à l’ « axe du mal ». En tant que chef autoproclamé des forces du bien, il lui revenait de stigmatiser et d’éliminer les forces du mal, si dommageables aux valeurs du monde libre. Dans sa grille d’analyse tous ceux qui ne sont pas avec les États-Unis seront considérés comme des ennemis et du fait même appartenant à l’axe du mal. Que tous se le tiennent pour dit, il n’y a pas de place pour servir deux maîtres.

Lorsque dans les Évangiles, Jésus dit qu’on ne peut servir deux maîtres, il précise toutefois leur nature qui les rend inconciliables l’un avec l’autre. Ainsi Dieu et Mammon sont irréconciliables, au point que si tu sers l’un tu renies l’autre. L’exégèse nous enseigne que Dieu se réfère à tout ce qui est justice, vérité, compassion, solidarité, vie et que Mammon se réfère au mensonge et à tout ce qui se rattache à la richesse et au pouvoir qu’elle rend possible. Dans ce dernier cas, l’humain est subordonné au pouvoir.

Le « monde libre » auquel se réfère G.W. Bush est celui qui assure, partout sur la planète, la pleine liberté des puissants pour y faire ce qui est bon pour eux, peu importe les effets dévastateurs pour l’humanité. S’il y a des voix qui s’élèvent, des peuples qui se révoltent, des pays qui disent « non », ils seront alors mis au nombre des terroristes et des pays de l’axe du mal. Les « bons » pourront alors intervenir quand ils voudront et comme ils voudront. Leur combat pour l’axe du bien leur donnera tous les droits. Le droit international leur est entièrement subordonné.

Comment est-ce possible que ce tiers de l’humanité, dit civilisé et dont nous sommes du nombre, puisse se laisser entraîner par un tel discours? Non seulement il ne met pas en doute ces vérités diaboliques, mais il les confirme en votant, élection après élection, pour ces gourous de la théorie de l’axe du bien et de l’axe du mal telle que définie par G.W. Bush. Pourtant, bien des signaux sont là pour nous interpeller et nous sortir du conformisme dans lequel nous sommes enfermés.

Plus d’un million de civils Irakiens ont été tués depuis 2003, des centaines de milliers ont été blessés, sans oublier les milliers de soldats morts au combat ou blessés dans leur âme et leur corps pour le restant de leurs jours. Que dire des tortures dont le monde a été horrifié par le sadisme et l’inhumanité qui les inspiraient? Au Moyen Orient, l’état le plus voyou qui y fait régner sa loi, Israël, peut compter avec la complaisance du grand chef de l’axe du bien, les États-Unis, et celle de tous ceux qui lui sont bêtement soumis. En Afghanistan ce n’est guère mieux puisque les envahisseurs ont à leur tête le grand gourou de l’axe du bien.

Mais là ne s’arrête pas l’infamie. Ces « âmes bien pensantes » mettent tout en œuvre, et Dieu sait que les moyens ne leur manquent pas, pour empêcher des peuples à prendre leur destinée en main. En Bolivie, rien n’a été épargné pour contenir la montée de ce peuple vers sa pleine souveraineté. Son leader, Evo Morales, a été, à plusieurs reprises, la cible d’attentats visant son élimination physique. Au Venezuela, Hugo Chavez et son gouvernement continuent toujours à être fortement harcelés. En 2003, une tentative de coup d’État a avorté grâce à l’intervention du peuple. Dans les années suivantes, diverses opérations ont été mises en place pour assassiner le Président. Pendant ce temps on se félicite du renversement du Président constitutionnel du Honduras et on y reconnaît comme président démocratique celui issu du coup d’État militaire. La démocratie exige! Et que dire de la Colombie qui ouvre ses portes à sept bases militaires et dont les deux candidats à la Présidence soulèveraient dans un milieu moins docile, beaucoup de suspicions.

La liste pourrait s’allonger. Ce sont là des faits qui n’ont rien à voir avec un quelconque anti-américanisme, pris au sens du peuple étasunien. Ce dernier, d’ailleurs, vit dans l’illusion d’une démocratie sur laquelle il n’a aucune prise. Il suffit de voir ce qu’en fait Obama, celui en qui il a mis tous ses espoirs. Encore une fois, force est de constater que ce qui rend possible cette sorte d’amnésie collective est la force des médias que contrôlent les artisans de cet « axe du bien » et qui cuisinent l’information non pas pour libérer les esprits, mais pour se les asservir.

Devant autant de cynisme, que font et que disent nos grandes institutions dont la vocation est d’apporter un regard libre sur le monde en en révélant à la fois les forces qui le minent de l’intérieur et celles qui, au contraire, sont porteuses de valeurs de justice, de vérité et de vie? Je pense évidemment aux autorités des diverses Églises du monde qui trônent sur les vérités éternelles. Loin d’en être des critiques sans compromis elles en sont bien souvent des complices discrètes. Elles préfèrent se réfugier dans de grandes considérations sur la vérité, la paix, la justice sans mettre à jour l’usurpation de ces mêmes valeurs qu’en font les artisans du soi-disant « axe du bien » pour mieux s’asservir le peuple et étendre, avec la meilleure conscience du monde, leur hégémonie aux quatre coins du monde.

Pendant que la flottille de paix en direction de Gaza est prise d’assaut par des militaires israéliens, tuant 19 personnes et faisant près de 60 blessés, les hiérarchies ecclésiales se font bien discrètes. Par contre, lorsqu’il y a eu à Cuba, il n’y a pas si longtemps, un prisonnier de droit commun qui est mort en prison suite à un jeûne qu’il a décidé de mener à terme, en dépit des efforts faits par les autorités pour l’en dissuader, aussitôt des voix s’élevèrent à travers le monde dont celle de plusieurs évêques pour dénoncer pareille horreur. Les Institutions ecclésiales, dans leur ensemble, n’échappent pas à cette bulle à l’intérieure de laquelle nous sommes tous et toutes enfermées. La différence c’est qu’elles y trouvent une place de choix qui leur permet de négocier certains avantages, évidemment pour leur mission dans le monde.

Nous vivons dans une bulle où nos frontières sont à la fois l’ignorance de ce qui se passe ailleurs et l’illusion à l’interne d’une liberté qui se révèle chaque jour toujours plus fragile. Heureusement que l’information alternative nous permet à la fois de voir autres choses dans le monde que celles que nos écrans de télévision nous présentent et en même temps de penser autrement de ce que nos analystes nous en disent.

Oscar Fortin

http://humanisme.blogspot.com


Lundi 7 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par amel le 07/06/2010 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh ! bush sait faire la différence entre le bien et le mal ? depuis quand ? depuis qu'il a menti à l'opinion internationale(qui lui a prêté une oreille complaisante) sur les armes de destruction massive de Saddam , pour assassiner un peuple , ou pour fomenter le complot américano/sioniste du 11 septembre pour tuer des milliers d'afghans , de pakistanais pour sauter ensuite vers l'Iran et la Syrie
Non mister bush , vous êtes à vous seul une école de formation luciférienne le plus performante au monde , vous recyclerez belzébuth , satan et lucifer que vous avez dépassé depuis fort longtemps , il vous attendent avec impatience pour vous céder le trône de ;;;;;;;L'ENFER

2.Posté par Abraham Boj le 28/08/2010 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ce monde de satan finissant,les tenants du pouvoir accusent les saints de terroristes alors qu ils sont les vrais coupables. Dans l empire de satan, ce sont les mangeurs de porcs(Deterenome 14-8)qui sont declares saints et les vrais saints sont extermines(Apocalypse 13-7). Pourquoi Bush n est pas inquiete depuis l invension de l Irak et de l Afghanistan? C est parce que celui qui manipule l Amerique et l Europe est derriere lui et c est lui le prince de ce monde. Vous n avez rien compris mais bientot la verite vous eclairera. Quant a Baraq, celui qui a trahi Dieu pour satan(Ezechiel 17) ,sa fin est proche avec son arme en Afghanistan(Harmaguedon).Je vous dis qu ils quitteront plus tot que prevu l Afghanistan...La bete a 7 tetes et 10 cornes que vous lisez dans la Bible,ce sont les 7pays les plus industrialises(G7) ...Donc sachez que l axe du mal que Bush a declare n engage que lui et ses amis mais le monde sait qui opprime les pauvres(Jacques 2-5a7). C est le Messie qui vous ecrit, adorez le Seigneur et gardez vous de tout mal.
le Fils de l homme

3.Posté par Saber le 28/08/2010 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Y a-t-il un moyen pour traduire G.W.Bush et sa clique devant un tribunal international ?
Ils ne vont quand même pas s'en sortir après avoir détruit toute une nation et contaminé tout le territoire irakien à l'uranium appauvri pour des siècles ?

4.Posté par Abraham Boj le 30/08/2010 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n y a pas a traduire ce club satanique devant une cour internationale mais attendez un peu et vous verrez comment ils vont finir...Vous n avez pas lu dans la Bible,le jugement des nations? Savez -vous que tout ce qui se passe en ce moment comme injustices, atrocites, mensonges etc...a ete predit.
En un instant,ils perdent la vie. Au milieu de la nuit,un peuple chancelle et perit.Le puissant disparait,sans la main d aucun homme.Car Dieu voit la conduite de tous.Il a les regards sur les pas de chacun. Job 34-20a21
Les hommes de ce monde n aiment pas la verite. Ils preferent se solidariser avec satan que d adorer le Seigneur. Seulement ils n ont pas compris pourquoi Jesus avait dit de ne pas aimer ce monde...Cette est l enfer des impies (2Pierre 3-1a10).Repentez vous ! Revenez a Dieu avant qu il ne soit trop tard ! Satan sait que son sort est deja lie et il veut vous amener avec lui... Choisissez des maintenant car le Grand Jour arrive...
le Fils de l homme

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires