Palestine occupée

L’AP : Kouchner a affaibli la déclaration de l’UE sur Jérusalem Barghouthi : que reste-t-il à négocier ?


Un haut fonctionnaire de l’Autorité palestinienne a critiqué le ministre des Affaires étrangères français, Bernard Kouchner, mardi soir, pour avoir affaibli la proposition suédoise sur le statut de Jérusalem lors de la réunion des ministres des AE de l’Union européenne, à Bruxelles.

Ma’an News Agency


Ma’an News Agency
Mercredi 9 Décembre 2009

A cause de la position de Kouchner, les ministres des AE de l’Union ont édulcoré le projet de la Suède.
A cause de la position de Kouchner, les ministres des AE de l’Union ont édulcoré le projet de la Suède.
Le secrétaire général de la présidence palestinienne, At-Tayyib Abdul Rahim, déclare, « Nous critiquons le ministre des Affaires étrangères de la France, Kouchner, pour sa position envers le statut de Jérusalem. »

« Nous considérons que son attitude est en contradiction avec celle du président français qui a déclaré à plusieurs reprises que Jérusalem-Est faisait partie des territoires occupés en 1967,  » déclare Abdul-Rahim.

Abdul-Rahim précise qu’à cause de la position de Kouchner, les ministres des AE de l’Union européenne ont édulcoré le projet de déclaration de la Suède, de sorte que la déclaration finale n’adopte pas une « position claire » sur les frontières d’un Etat palestinien.

Les ministres des AE de l’Union européenne ont adopté une déclaration mardi appelant à ce que Jérusalem-Est devienne la capitale d’un Etat palestinien par la négociation. Selon les officiels israéliens et palestiniens, la déclaration a adopté cependant une position plus modérée qu’un projet initialement proposé par Israël.

Pour Abdul-Rahim, ce manque de clarté va permettre à Israël de continuer à ignorer les résolutions internationales qui reconnaissent Jérusalem comme partie intégrante des territoires palestiniens occupés par Israël en 1967. Il affirme que Jérusalem sera la capitale du futur Etat palestinien, et que le statut de la ville a déjà été décidé par les résolutions internationales.

« L’attitude de Kouchner a été perçue avec étonnement et ressentiment par le peuple palestinien bien que le peuple palestinien et sa direction respectent le peuple français et son président, de même que l’attitude de la France à l’égard du Moyen-Orient, » ajoute Abdul-Rahim.

« Kouchner n’aurait pas dû adopter une telle position qui s’accordait avec les projets israéliens d’affaiblir la proposition suédoise, laquelle évoquait clairement Jérusalem comme de la capitale de l’Etat palestinien, » ajoute le communiqué palestinien.

Israël, mardi, a exprimé sa satisfaction devant le rejet par les ministres des AE de l’Union européenne de la proposition suédoise qui aurait déclaré Jérusalem-Est capitale d’un Etat palestinien.

Au lieu de cela, le projet définitif a retenu une formulation plus modérée indiquant qu’ « une voie devait être trouvée par la négociation pour résoudre le statut de Jérusalem en tant que future capitale des deux Etats. »

Dans une interview mardi, l’ancien ministre de l’Information palestinien, Mustafa Barghouthi, qualifiait la déclaration finale de « décevante » à côté du projet original. Selon lui, « certains pays européens » avaient atténué la version de la déclaration.





Réaction de Mustafa Barghouthi, président de l’Initiative nationale palestiniene (INP) le 7 décembre, au projet des ministres européens qui sera voté le 8

Barghouthi répond : que reste-t-il à négocier ?

(JPG) Mustafa Barghouthi a indiqué à Ma’an que le projet dont les médias ont eu écho mardi était affaibli par rapport au projet initial présenté par la Suède. « C’est décevant. L’original était bien meilleur, » disait-il.

Pour Barghouthi, l’appel à négocier n’était pas opportun à un moment où « le gouvernement de la droite la plus extrême faisait obstacle aux négociations de paix. »

Le gouvernement dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, déclarait-il, a créé « des conditions impossibles » sur toutes les questions, dont Jérusalem, les frontières, les colonies et l’eau. « Que reste-t-il à négocier ? »

« Ce dont nous avons besoin c’est qu’il soit fait sur Israël les mêmes pressions qui furent exercées sur l’Afrique du Sud de l’apartheid, » indiquait Barghouthi dans un entretien au téléphone.

Barghouthi : «  Le gouvernement d’Israël a montré la fragilité de cette déclaration : le ministre de la Défense israélien Barak a approuvé la construction de 28 nouvelles constructions publiques alors que Netanyahu venait d’annoncer le gel des colonies.  »

De plus, Israël a déjà approuvé en septembre dernier la construction de 455 habitations en Cisjordanie et mi-novembre, celle de 900 dans la colonie de Gilo. « L’expansion des colonies à Jérusalem-Est comme en Cisjordanie est la preuve manifeste des mensonges israéliens ».

Une commission dirigée par le ministre de la Défense, Ehud Barak, et le ministre sans portefeuille, Benny Begin, a été créée pour voir les détails de l’application du gel de la colonisation et analyser les besoins des colons. « Cette décision, déclare Barghouthi, confirme que le gouvernement de Netanyahu joue la carte de la tromperie et de la désinformation à propos du prétendu gel de la colonisation ».

Dr Barghouthi : «  Il est temps pour la communauté internationale de prendre position contre l’impunité israélienne, de faire appliquer le droit international en condamnant et en punissant le racisme et l’agression d’Israël envers les droits et le territoire palestiniens. »

Dr Barghouthi lançait alors un appel aux ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne qui se réunissent aujourd’hui à Bruxelles, pour qu’ils discutent du rapport classifié sur les violations à Jérusalem. Il a pressé les Etats-Unis «  à passer des mots aux actes et à réaffirmer que Jérusalem est la capitale d’un Etat palestinien avec pleine souveraineté sur tous les territoires occupés en 1967. »

Il appelait également à l’approbation de la proposition suédoise pour l’adoption de la reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale de l’Etat palestinien.

Barghouthi poursuivait en déclarant qu’ «  une telle mesure devait être prolongée par l’imposition de sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il se conforme à ses obligations résultant du droit international. »

Infos sur le contexte :

La Suède, actuellement à la présidence de l’UE, a présenté la semaine dernière un projet soutenant la division de Jérusalem et la reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale d’un futur Etat palestinien. Les ministres des AE de l’Union européenne doivent en discuter à leur réunion à Bruxelles aujourd’hui (7 décembre).

Plusieurs pays européens ont présenté des amendements basés sur le lobby proisaélien et la campagne israélienne. La France a exprimé hier des réserves sur la proposition suédoise.

7 décembre 2009 - Palestine Monitor

Document initial proposé par la Suède, sur Ha’aretz

Déclaration votée par les ministres des AE de l’Union euroéenne : Monde
ligne-mediane

ligne-notes
Ramallah, le 9 décembre 2009 - Ma’an - 7 décembre 2009 - Palestine Monitor

Traduction : Info-Palestine.net


Mercredi 9 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Tange le 09/12/2009 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le contraire m'aurait étonné, comme d'hab ils continuent à baisser leur froc devant les sionistes et notre fille de joie de Sion ,"bernard Kouch.... toi là", continue ce qu'il sait faire de mieux.
encore une tentative qui va avoir l'effet d'un pétard mouillé ... T_T
Merci à la Suède qui nous montre encore une fois la voie à suivre

2.Posté par JEM le 09/12/2009 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans un monde de grands, quand ils se décident à négocier, ils le font. Ceux qui ne le font pas montrent qu'ils ont plus d'intérêt à ne pas négocier qu'à le faire. Israéliens et Palestiniens ne doivent pas être infantilisés par les nations. Qui aimerait que des tiers se substituent à eux?
Je suis fier que la négociation soit laissée par l'UE aux parties en présence parce qu'elle les considère capable de négocier quand elles y seront décidées.
Négocier n'est pas vouloir éliminer l'autre mais trouver avec lui l'accord qui conduit à la paix durable. Il n'y a pas de déclaration de paix mais seulement des actes de paix.
Au travail, hommes libres et respectueux, quand vous voudrez.


3.Posté par nervyoko le 09/12/2009 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur "sac-de-riz" a encore frappé... on y voit :

1 la volonté de freiner la paix(même injuste!)

2 pour quel intérêt travaille -t-il ?(la France,? je ne crois pas ; la Palestine ? sûrement pas! israel ? peut-être... qui sait ?)

3 Que fais Monsieur Kouchner , un humaniste parait-il... quand Ziegler montre avec forces et documents que la faim dans le monde etc.

http://www.dailymotion.com/video/xanesx_onu-1-enfant-meurt-de-faim-tte-les_news

Où est passé l'homme providence à part se faire de thune sur le dos des autres ?

Nada, niet, rien, nothing il est d'un niveau tout autre de la reconnaissance sociale, u[il n'a plus besoin de faire de faux semblant]u pour paraitre tel qu'il est : un affairiste!

4.Posté par Aigle le 09/12/2009 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore des larmes de filles de joie ...... Eh !!!! ...abdel rahim !!!!! Quant on baisse son froc pour des pichenettes de dollars ....on doit assumer au moins !!!!!!.......Tu oses vouloir absoudre la Face A de la Face B des Sarkoucner ??? !!!!! Tu continue a faire la serpillere alors que les 2 Faces de SARKOUCNER TE DISENT ET TE REPETENT DEPUIS PLUS DE 20 ANS QUE TU N'ES TOI ET TES SEMBLABLES , QUI AVEZ BEAU OFFRIR LES FESSES POUR PARAITRE DE BONS ARRRRRAAAABEEEES , NE VALEZ PAS LA CHIURE DE LA CHIURE SIONISTONAZIE A LAQUELLE ILS S'IDENTIFIENT !!!!!!!!!!!!!!

@ JEM
Encore la turpitude sionistonazie en oeuvre ......Negocier ?? ...negocier quoi ?? Tu veiux faire croire que la VICTIME D'EXTERMINATION MENEE DEPUIS PLUS DE 80 ANS à CE JOUR par tes Laborantins doit negocier sa ...........mort definitive ???

Qui a creé ce MONSTRE sur le DOS des Palestiniens , sur la Terre Palestinienne ??????? N'est ce pas les alter ego anciens des Sarkoucner et autres racistes primaires ????

Notre terre nous appartient et nous la recupererons par le feu et le sang puisqu'elle a ete volée par le feu et le Sang par des Racailles venues des fin fonds miteux de Lituanie , Estonie , Hongrie ( patries des Sarkouchner ) mais beneficiant de la protection SANGUINAIRE des CRIMINELS OCCUPANTS LE MONDE ARABE à l'Epoque

5.Posté par muna le 09/12/2009 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'empire du mal n'engendre que malheurs et desordres.16 ans de negociations avec l'entité sioniste sous l'egide des usa,à la fin du parcours il ne reste que 18 % de la palestine à partager ,sinon rien!
La grande bretagne et les usa portent une grande responsabilté dans l'entreprise criminelle de l'annexion de la palestine.
On doit les traiter en tant que tels, ils doivent souffrir et payer le prix qu'ils ont fait subir à notre nation.Ce sont des ennemis entiers!
c'est la seule façon de stopper la folie guerriere de ces zombies!

6.Posté par dik le 09/12/2009 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand les sionistes ne veulent rien savoir, ils insistent sur la négociation, le temps de parachever leurs sales besognes! Vivement un rééquilibrage du monde. Y en a vraiment marre de la bande US /Europe telle qu'elle est maintenant!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires