MONDE

L'AIEA appelle la Syrie à la transparence - lettre ouverte à El-Baradeï, directeur général de l'AIEA


article de Ria Novosti :
VIENNE, 27 novembre - RIA Novosti. L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a besoin d'un "maximum de transparence" de la part de Damas afin de pouvoir achever son enquête sur le site d'El-Kibar, a déclaré jeudi le directeur général de l'AIEA Mohamed ElBaradei.

Le 6 septembre 2007, l'aviation israélienne avait bombardé le site d'El-Kibar soupçonné d'abriter un réacteur nucléaire. Les autorités syriennes avaient déclaré pour leur part que les missiles avaient frappé un terrain vague appartenant au centre interarabe de développement de l'agriculture dans la province de Deir-Zor. Quelques mois plus tard, les Etats-Unis avaient demandé à l'AIEA de faire la lumière sur "le programme nucléaire secret présumé de la Syrie".

"Afin de pouvoir achever son enquête, l'Agence requiert un maximum de transparence de la part de la Syrie. Elle a également besoin de toutes les informations dont d'autres Etats pourraient disposer sur ce dossier", a affirmé M. ElBaradei lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'AIEA.


abdellah.ouahhabi@online.fr
Vendredi 28 Novembre 2008

Lettre à Monsieur El-Baradeï,
directeur général de l'AIEA


Monsieur le directeur,
Vous pensez sans doute, à vos propres yeux, être le défenseur de l'humanité contre le risque nucléaire. En réalité vous n'êtes que le petit chien des USA et d'Israël. Je regrette beaucoup pour vous et pour l'usage inutile pour votre peuple de votre savoir.
Peut-être êtes-vous là parce que vous considérez que sommes toute vous êtes bien payé...

Je suis un ingénieur algérien (Institut Polytechnique de Kiev, j'y ai étudié les rudiments sur la science nucléaire). J'ai fait des études en audiovisuel et j'ai fait ma carrière professionnelle en France, à la télévision française. Je n'ai jamais trahi mes convictions démocratiques, anti-coloniales et anti-impérialistes parce que cela aurait été trahir le peuple qui m'a donné naissance, qui m'a aimé quand j'étais petit et avais tellment beoin d'amour.
J'ai dû parfois renoncer à des avantages matériels pour rester fidèle à mes convictions, à mes origines. Cela va de soi... dan la mesure où les études scientifiques vont de pair avec l'élévation du sens éthique.

Oui, j'ai connu dans les années les plus sombres de mon pays des gens qui, comme vous maintenant, ont vendu leur âme au diable pour quelques francs... On les appelait les harkis ; en France, cela s'est appelé les "collaborateurs".

Pourquoi donc n'allez vous pas gagner votre vie ailleurs, sans apporter la caution d'un chien arabe à ses maîtres ?

Pourquoi tant de colère dans cet e-mail ?
Israël possède l'arme nucléaire qu'il garde secrètes ; mais c'est un secret de polichinelle.
Israël occupe des terres syriennes arabes - un peu les vôtres aussi, puisque vous êtes Egyptien - en faisant fi du droit international.
Israël suppose - SUPPOSE - que Damas veut s'initier à l'énergie nucléaire. Evidemment Israël pense - PENSE - que sa victime veut elle aussi posséder des armes nucléaires pour obtenir l'application de la légitimité de l'ONU.
Et Israël, dans le mépris absolu du droit international bombarde un site syrien.

On a d'un côté des infractions caractérisées, répétées, sur une durée de 30 ans (!) de la légalité internationale et de l'autre des suppositions.

Que fait l'AIEA ?
- harcèle-t-elle Israël afin qu'il déclare puis détruise ses armes nucléaires comme le fit le République d'Afrique du Sud ?
- par souci de justice enquête-t-elle simultanément et avec la même insistance en Israël et en Syrie ?
- agit-elle de manière à obliger Israël à signer le traité de non prolifération nucléaire ? Le protocole additionnel de ce traité ?

Non.
l'AIEA s'acharne sur la Syrie. plus exactement sur le site SUPPOSE nucléaire, mais déjà détruit !
L'AIEA voudrait obliger les pays faibles à signer le protocole additionnel afin que ces pays soient transparents pour les pays prédateurs.

Pauvres traitres, pauvres, harkis de l'AIEA.

Monsieur El Baradeï,
Votre pays vend du pétrole à Israël pour lui faire économiser le transport depuis l'Amérique et attend les aides US. Votre pays reçoit des touristes Israéliens, et parmi eux d'anciens Français en perte de valeurs démocratiques françaises. Et vous, vous servez Israël à l'AIEA à harceler la Syrie et l'Iran et vous attendez votre salaire.

A la limite, allez gagner votre vie ailleurs.
Laissez ce boulot d'auxiliaire, de petit chien arabe des impérialistes à ceux des citoyens qui croient - à tord - qu'en participant à la politique raciste et prédatrice de leur gouvernements respectifs, ils contribuent à l'élévation du niveau de vie de leur peuple européen ou US.
Mais vous, un Arabe, une personne instruite et de culture musulmane, un membre d'un peuple-gibier, que faites-vous là ?

Vous croyez rendre service à l'humanité en vous mettant au service de l'asservissement de la majorité de l'humanité par une poignée de pays ?

Laissez un sioniste, un blanc ou à la limite un noir américain faire le boulot, laissez-les dire qu'ils agissent ainsi "pour sauver le monde" et "pour promouvoir la liberté dans le monde". Tirez-vous de là, pauvre con... vos longues études ne vous ont servi à rien du tout parce qu'il vous manquait l'essentiel : l'éthique.

Démissionnez donc en criant haut et fort votre votre témoignage. Dites au monde ce que vous savez. Soyez fier et digne comme un Arabe, au moins une fois dans votre vie.

Monsieur Abdellah Ouahhabi

Je publie cette lettre ouverte dans tous les médias qui voudront bien la reprendre.



Vendredi 28 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par joszik le 28/11/2008 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

El-Baradeï est un chien diurnes

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires