Propagande médiatique, politique, idéologique

L’AFP manipule les propos de la ministre suisse des Affaires étrangères



Mercredi 27 Août 2008

L’AFP manipule les propos de la ministre suisse des Affaires étrangères
L’Agence France Presse (AFP) a publié une dépêche titrée : « La cheffe de la diplomatie suisse souhaite favoriser le dialogue avec Oussama Ben Laden et Al-Qaïda ».
Cette imputation a été reprise dans Le Monde sous le titre : « La ministre des affaires étrangères suisse prête "à s’asseoir à la table de Ben Laden" »

L’AFP et Le Monde rendent compte du discours prononcé par Micheline Calmy-Rey, le 25 août 2008, à Berne à l’occasion de la conférence annuelle des ambassadeurs de Suisse. Cette allocution était intitulée : « La politique étrangères de la Suisse : entre dialogue et exclusion » (voir document joint).

En réalité, le propos du ministre visait à alerter les diplomates face au nombre de conflits actuels et à souligner que le dialogue est un moyen efficace pour les désactiver ; lequel dialogue inclus des protagonistes non-étatiques. Mme Calmy-Rey critiquait ainsi une sorte de pseudo-moralisme ou de pseudo-pensée qui rejette toute discussion avec des groupes contestataires (qualifiés selon les cas de nationalistes ou d’étranger, de rebelles ou de guérilla, de sécessionnistes ou de séparatistes, etc.) et ne voient pas d’autre solution que la répression.

Micheline Calmy-Rey précisait : « Certains s’indignent en voyant dans ce réalisme une glissade prototerroriste. Ne nous laissons pas duper : le dialogue ne conduit pas inexorablement à accepter l’inacceptable ; comprendre ne veut pas dire excuser et ne signifie pas complicité. Le dialogue s’appuie certes sur le compromis ; mais rechercher le compromis ne veut certainement pas dire compromettre les valeurs auxquelles on croit profondément. » (…) « Alors, faut-il écouter ces bien-pensants ? Ou alors rechercher le dialogue sans discrimination – quitte à s’asseoir à la table d’Oussama Ben Laden ? »

Le porte-parole du gouvernement suisse a dénoncé la mauvaise foi de l’AFP qui déforme la réflexion sur une question de principe jusqu’à la présenter comme l’annonce d’une initiative diplomatique (cf. Communiqué officiel).

La Suisse dispose d’une grande expérience dans la résolution des conflits. Elle soutient ou patronne de tels canaux de dialogue dans diverses parties du monde, par exemple entre Palestiniens et Israéliens ; ou encore entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC. Bien que, dans ce dernier cas, son action a donné lieu à une polémique avec la Colombie et la France.

L’Agence France Presse (AFP), organisme de droit public français créé par la loi du 10 janvier 1957, est la troisième agence de presse au monde. Ses dépêches, réputées honnêtes et objectives, servent de matière première à des milliers de médias dans le monde.


http://www.voltairenet.org http://www.voltairenet.org



Mercredi 27 Août 2008


Commentaires

1.Posté par Khan le 27/08/2008 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mme Calmy-Rey pour qui j'ai beaucoup de estimes est une femme qui contrairement à Rice cherche la paix. Une femme très compétente. Et si Kouchner pro-sioniste en prenait la graine!

2.Posté par FLOW le 27/08/2008 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Suisse a déjà eu de nombreux différents avec les juifs (l'affaire des fonds juifs, les positions en faveur des palestiniens). Ceux qui contrôlent les infos sources des médias essaient d'effrayer l'helvétie car ce pays essaie, tant bien que mal, de ne pas favoriser plus une communauté plus qu'une autre.

D'ailleurs, aujourd'hui, en Suisse, le conseil fédéral a rejetté une initiative qui visait à interdire la construction de minarets. Voici la dépêche :

Selon l'exécutif, l'initiative sur les minarets viole les droits de l'homme et ne contribuerait nullement à endiguer le fondamentalisme islamiste. Une industrie en déroute et des milliers d'emplois menacés: les ministres brandissent ce spectre pour appeler au rejet de l'initiative contre les exportations de matériel de guerre.

Le gouvernement confirme une nouvelle fois tout le mal qu'il pense de l'idée d'interdire la construction de minarets en Suisse. Selon lui, le texte de l'initiative est incompatible avec plusieurs dispositions de la Convention européenne des droits de l'homme et du Pacte de l'ONU relatives aux droits civils et politiques. Et de citer en premier lieu la liberté religieuse.

Le catalogue des arguments du Conseil fédéral ne s'arrête pas aux considérations juridiques. Il demeure convaincu que l'initiative rate sa cible: interdire les minarets ne permettra ni de contrer la propagation de l'islam ni de prévenir le terrorisme comme évoqué par les initiants.


(ats)

3.Posté par n'dikitolè le 27/08/2008 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Un mensonge mille fois répété se transformera finalement en vérité "
Paul Joseph Goebbels, 1897-1945 Ministre de la Propagande de l'Allemagne Nazie

4.Posté par mouemina le 27/08/2008 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que c’est mignon tout ça !! Pourquoi ne pas appeler à dialoguer avec le Hamas, parti élu démocratiquement par son peuple ??

Encore une hypocrisie à l’occidentale !!

5.Posté par mimi le 27/08/2008 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les politiciens Suisses... la grande question est de savoir si ils sont cons comme leurs pieds ou s'ils le font exprès...

Si jamais FLOW la suisse s'en branle comme pas permis des droits de l'homme. Il n'y a pas une seule nation ou les droits de l'homme sont respectés.

Tant que la ligne de conduite ne choque pas les ptits moutons suisses, ils s'en tapent des droits de l'homme.
La suisse viole amplement les droits de l'homme. Sauf que les gens sont biens endoctrinés ici et tant que ces imbéciles de politiciens parlent avec un faux ton humaniste et naïf et ce avec... cet affreux faux accent ridicule, les ptits suisses ne seront pas choqués.

Tout le monde sait que Al-caida, c'est la CIA qui la dirige.

Calmy-Rey elle fait juste bonne impression et elle fait comme si elle ne savait pas tout ça.

La politique suisse... que des hypocrites et des menteurs.

Beaucoup de suisse veulent la mort de la plupart de ces conseillés fédéraux. Ils sont très peu populaires et peu aimés.

Et c'est pas calmy-rey avec sa fausse naïveté qui va y changer quoi que ce soit.


6.Posté par FLOW le 27/08/2008 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai pas dit que la Suisse ne s'en branlait pas (bien que je pense que le Suisse est plutôt sincère), mais ils prennent certains prétextes afin de valider leur politique qui permettent d'aller dans le sens pas trop mauvais. Ils ne sont pas anti-islam, en Suisse, personne ne va te faire chier par ce que une fille porte le voile. Elle aura des difficultés peut-être à trouver certains jobs, mais au moins elle aura une certaine liberté( aucun problème à l'école en tout cas). Il y a des racistes, bien sûr, mais ils sont tous vieux!! Le secret réside dans l'intelligence. Ils sont pas con, le cerveau fonctionne pas trop mal. Mais évidemment, ils restent américains comme toute l'europe.

7.Posté par Népios le 28/08/2008 05:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En outre, lorsqu'on veut être bien informé, on lit, entre autres, la presse suisse, toujours à la pointe... Voir HORIZONS ET DEBATS (ZEIT UND FRAGEN), dont les anciens numéros sont téléchargeables sur le réseau voltaire, onglet "réseaux de presse".

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires