Proche et Moyen-Orient

Koweït: Parlement demande une enquête sur des projets d'armement avec la France



Mercredi 4 Novembre 2009

Koweït: Parlement demande une enquête sur des projets d'armement avec la France
Le Parlement koweïtien a décidé de charger un bureau d'audit indépendant d'enquêter sur trois projets de contrats d'armement avec la France, de plusieurs milliards de dollars selon un député.
 
 Introduite à la demande de 32 députés, cette mesure, à laquelle les ministres présents au Parlement ne se sont pas opposé, demande au bureau d'audit de vérifier si les projets de contrats étaient "conformes aux lois koweïtiennes".
 
 Les projets portent sur l'achat d'avions de transport américains Hercules, la construction d'une usine de munitions et l'achat d'avions de combat français Rafale.
 
 Le député islamiste Jamaane al-Harbache a accusé le ministre de la Défense, cheikh Jaber al-Moubarak al-Sabah, absent de la réunion, d'avoir maintenu le Parlement dans l'ignorance.
 
 Selon ce député, les trois projets coûteraient "plusieurs milliards de dollars".
 
 Pour les députés de l'opposition, le coût des projets est gonflé.
  
En octobre, le Koweït et la France ont signé à Paris un nouvel accord de défense et discuté de la possible vente d'avions Rafale à l'émirat.
 Lors d'une tournée dans plusieurs Etats du Golfe, dont le Koweït, les 11 et 12 février, le président français Nicolas Sarkozy avait indiqué que Paris avait engagé des discussions pour l'achat éventuel par le Koweït de 14 à 28 exemplaires de cet avion.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 4 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Nenuphar le 04/11/2009 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprendrais jamais pourquoi ces cheikhs et émirs arabes dépensent leurs argent, provenant de la seule ressource hydrocarbure, à acheter des armes et surtout des avions qui ont un rayon d'action au delà des limites frontalières de leurs pays, je parle en particulier des petits émirats, dont le Koweit. Qui plus, leur territoire étant trop étriqué et trop petit, qu'à peine la puissance des réacteurs atteinte, et encore, que les avions qu'ils envisagent acheter sont hors de leur territoire respectif. L'utilisation de cet argent serait plus utile à améliorer le sort de leur population et/ou celle de la nation arabo musulmane plutôt que d'enrichir les pays va-en-guerre qui avec leur politique mondiale et pro sioniste veulent créer le chaos par l'incitation à la guerre inter religieuse. Le seul fait de vouloir vendre des armes est pour moi un signe d'extrémisme car tout peu être résolu par le dialogue et non par les guerres. On voit bien de quel côté sont les sauvages.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires