Diplomatie et relation internationale

Kissinger : Nous devons nous préparer à négocier avec l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Lundi 24 Mars 2008

L'ancien secrétaire d'Etat américain, Henry Kissinger a déclaré lors d'une interview que le gouvernement américain doit se préparer à négocier avec la RII à propos du programme nucléaire iranien. Il a insisté sur la nécessité d'établir un contact politique et diplomatique direct avec l'Iran, soulignant toutefois que la partie iranienne n'a donné encore aucun signe encourageant à ce propos. L'ancien diplomate américain a ajouté Qu4il avait lui-même des contact en privé avec les Iraniens, sans dévoilé toutefois le nom des personnalités iraniennes avec qui il s'était entretenu. A rappeler que les relations diplomatiques entre l'Iran et les Etats-Unis ont été interrompues en 1980, peu après la victoire de la révolution islamique de 1979. Cependant, depuis quelques mois, les deux pays ont repris leurs contacts dans le cadre des négociations directes au sujet de la sécurité de l'Irak, au niveau de leurs ambassadeurs à bagdad. Or, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoutchehr Mottaki a annoncé, il y a une dizaine de jours que la RII préfère ne pas entamer aucune négociation directe avec la partie américaine avant la fin du mandat du président actuel aux Etats-Unis. A noter que le candidat à l'investiture démocrate, Barack Obama a annoncé pendant sa campagne électorale qu'il est pour la reprise des négociations politiques avec la RII sans aucune condition préalable. Ce alors que son adversaire, Mme Hilary Clinton a déclaré, pour sa part, qu'il serait irresponsable, selon elle; d'entamer des conditions sans conditions préalables avec la RII. Quant au candidat républicain, John McCain, il a déclaré que selon lui les candidats démocrates n'ont pas senti le danger du programme nucléaire iranien. En effet, John McCain a annoncé qu'il préférerait continuer la politique de l'administration Bush vis-à-vis de la RII. En tout état de cause, la RII a annoncé à plusieurs reprises qu'il est en train d'enrichir de l'uranium pour produire du combustible nucléaire dont elle aura besoin pour ses centrales nucléaires afin de produire de l'électricité. Henry Kissinger a déclaré lors de cette interview qu'il n'existe peut-être pas un grand enthousiasme pour la reprise des négociations avec la RII, mais que cependant la tenue de telles pourparlers directs avec les iraniens pourrait rendre plus équilibres les positions adoptées de part et d'autres. Il a évoqué les droits de l'Iran en tant que pays souverain et indépendant, soulignant la nécessité de trouver une solution pour coexister avec la RII dans la région. Il a évoqué ensuite le rôle important que la RII peut jouer dans l'établissement de la paix et de la sécurité au niveau régional. Il a appelé les dirigeants de la Maison Blanche à agir de façon plus responsables et plus réalistes, soulignant que le gouvernement américain devra abandonner sa position hostile contre l'Iran et de ne plus menace l'Iran d'une politique de "changement du régime".

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 24 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 24/03/2008 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pire des criminels a parlé !! Il a parlé pour endormir . C'est son role ou plutot le role qui lui a ét attribué .. Un soi disant "Expert" en Sciences Po . Claude Lelouche dit de lui qu'il EST son maitre à penser ...disons plutot... maitre à PANSER.....Car faut pas pousser !! Kissinger ne pense pas ! il est passé maitre dans l'appropriation des idées tordues concoctées dans les officines criminelles du tandem CIA / MOSSAD ....Son amour pour le Bling Bling SOFT fait de lui le candidat ideal pour la diversion

2.Posté par al akl le 24/03/2008 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Opération blanchisserie, avant le prétexte de guerre ? Ca fait 30 ans qu'ils refusent de négocier avec l'Iran. Qui peut encore croire cet animal et criminel de Kissinger qui mérite tout simplement la guillotine ou la corde. Voir comme le font les USA la chambre à Gaz.

Il a plus de morts à son actif qu'Hitler lui même.

3.Posté par zergand le 24/03/2008 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


De ce triste et lugubre personage , je me rappelle d'une de ces declarations en 1975, il quittait ALGER pour LONDRES ou il jurait a des journalistes qu'il mettrait a
genoux tous les pays Arabes . Il a presque reussi .

4.Posté par yoyo le 24/03/2008 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

god ! l'infecte crapule aurait-elle chope le cancer pour ainsi se mettre a parler presque raisonnablement, comme son ami Mc Namara le fit avant lui.
Le gaz ? malheureusement un des commantaire est errone on ne gaze pas aux usa...on pique seulement et meme on ne pique plus actuellement...

5.Posté par Loveart le 24/03/2008 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec les machines à voter, la victoire de John McCain est assurée. Les journalistes glauseront sur le soi-disant conservatisme étatsuniens, se perdront en supputations loufoques sur un pays pas encore mûr pour élire une femme ou un noir à la tête du pays.

Que fera McCain de sa victoire ? Ouvrir un nouveau front en Iran ? pas si sûr !

L'économie est plus révolutionnaire que la politique, comme le disait si bien Lénine. L'Etat fédéral s'apprête à injecter 3000 milliards de dollards (2000 milliards d'euros) dans l'économie pour tenter d'éviter la faillite des banques, donc des industries productrices de richesses. La faillite du capitalisme est proche. Soit, la bulle financière est crevée sans gros dégâts ( ce qui est une blague) soit cet afflux massive de capitaux vient nourrir l'énorme bulle spéculative, débouchant sur une inflation, ruinant les entreprises et les travailleurs.

Nous sommes au début de la récession. D'ici quelques mois, l'armée étatsunienne n'aura plus les moyens de financer les 150 000 soldats et 150 000 mercenaires stationnés en Irak.

Kissinger prépare le terrain pour un rapprochement pacifique dicté par la faillite de l'impérialisme étatsuniens et la victoire de la Chine et de la Russie dans la guerre pour le contrôle des ressources pétrolières du Moyen Orient et d'Afrique.



6.Posté par michel49 le 25/03/2008 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A moins qu'il commence à avoir peur des fous furieux et de ce qu'ils preparent...il commence à vieillir

7.Posté par vel le 28/03/2008 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir a tous, LOVEARt ...c'est bien de penser positif,mais a quoi donc?
ils ne se generont pas à attaquer l'iran...c'est dans leur projet..Babylone c'est fait,il ne restz que l'iran pour etre en "securité"soit disant..dans lememe temps Gaza pour s'approprier des terres ou se trouvent la mosquée al Qods..car a l"'epoque il y avait labas le temple de Salomon,les sionnistes veulent reconstruire..une video sur le net,Dailymotion je crois...Que le tout puissant vous garde pour le jour de la verité...

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires