Politique Nationale/Internationale

KOUCHNER PREND SES ORDRES DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN, EN PUBLIC



Jeudi 13 Septembre 2007

KOUCHNER PREND SES ORDRES DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN, EN PUBLIC
L’agence de presse américaine Associated Press (AP) a apparemment été la seule à révéler comment Bernard Kouchner prend ses ordres directement, et en public, de la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni.

La scène s’est déroulée mardi après-midi au cours d’une conférence de presse conjointe avec Tzipi Livni, à l’occasion de la tournée de Kouchner en Israël.

A un moment donné, indique AP dans son compte-rendu, un journaliste israélien a interrogé Bernard Kouchner à propos de la plainte de la Syrie, selon laquelle des avions israéliens ont pénétré l’espace aérien syrien la semaine dernière.

Alors, poursuit AP, « Tzipi Livni a été vue en train de griffonner un message, et de le transmettre au ministre français ».

Et ce dernier, indique l’agence, « a affirmé qu’il n’était pas au courant de l’affaire ».

Ce qui est bien entendu un mensonge. La Syrie a publiquement accusé Israël, depuis une semaine, d’avoir violé son espace aérien, la version de Damas étant que les avions de chasse ennemis ont pénétré le pays en passant au dessus de la Turquie, et qu’ils ont rebroussé chemin après avoir rencontré les systèmes de défense anti-aérienne ; la Turquie a confirmé qu’il s’était au minimum « passé quelque chose », après avoir découvert, sur le sol turc, des conteneurs de carburant vides, provenant de chasseurs israéliens, et a publiquement demandé des « explications » à Israël.

Israël n’a pas démenti le raid, tout en diffusant, sous la main, des bruits « de source sûre » à des journalistes complaisants, comme la reporter de CNN Christiane Armanpour, faisant état d’un raid « réussi » sur des cibles militaires en Syrie (il serait par exemple question du bombardement « de matériels nucléaires stockés par la Corée du Nord en Syrie », ou bien encore de l’attaque d’un convoi d’armes iraniennes destinées au Hezbollah libanais, aucun commentateur ne prenant la peine de relever que la Syrie et l’Iran n’ont pas de frontière commune !).

Et dans le dispositif de propagande et intoxication choisi pour cette opération, la ministre israélienne a estimé que la serpillère Kouchner serait des plus utiles en se taisant. Elle le lui a signifié. Il s’est exécuté.

CAPJPO-EuroPalestine

A lire aussi KOUCHNER ENCOURAGE LES DIRIGEANTS ISRAÉLIENS À MASSACRER

KOUCHNER PREND SES ORDRES DU GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN, EN PUBLIC


Jeudi 13 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par m'çammi le 14/09/2007 02:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

No comment pour les Traitres et les Marionnettes ! Un poison pour le monde Libre .

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires