ALTER INFO

Juste 10 minutes de bavardage sur le portable peuvent déclencher le cancer


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 7 Septembre 2007

China Daily, le 4 septembre 2007


​​​​Des scientifiques avertissent : Seulement 10 minutes de bavardage sur un téléphone cellulaire est suffisant pour déclencher de tels changements chimiques dans le cerveau que cela peut augmenter le risque de cancer.


​​​​Une étude de Weizmann Institute of Science en Israël a prouvé que même le bas niveaux de rayonnement des combinés interfère avec le processus de division cellulaire, qui favorise la croissance des tumeurs [1].


​​​​Bien que les chercheurs n'aient encore trouvé aucune preuve que les signaux des téléphones portables soient nocifs [2], leur conclusion suggère qu'ils puissent être.


​​​​Plusieurs études ont été entreprises pour trouver une association entre l'utilisation du mobile et les tumeurs du cerveau, mais elles n'ont ni trouvé un tel lien, ni aucune élévation dramatique du taux de cancer.


​​​​Depuis le début du téléphone portable, le conseil officiel était que l'appareil est sûr. Les conseils sont fondés sur l'hypothèse que les téléphones émettent trop peu de rayonnement pour chauffer dangereusement le cerveau [3].


​​​​Cependant, la nouvelle étude suggère que le rayonnement « non thermique » puisse poser un risque.


​​​​Dans des essais en laboratoire, les chercheurs ont exposé des cellules humaines et de rats à un bas niveau de rayonnement à 875 mégahertz, une fréquence similaire à celle utilisée dans beaucoup de téléphones portables.


​​​​En dépit d'être plus faible que l'émission d'un combiné typique, le rayonnement a commencé mettre en marche un signal chimique à l'intérieur des cellules en moins de dix minutes, disent les chercheurs. Les signaux chimiques détectés étaient impliqués dans la division des cellules, ont-ils ajouté.


​​​​Les chercheurs ont ainsi revendiqué avoir trouvé une manière indépendante pour le téléphone portable d'endommager la santé. . . .



Original : http://www.chinadaily.com.cn/lifestyle/2007-09/04/content_6079922.htm
Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info



Notes du traducteur


​​​​1- Au début de l'ère du téléphone cellulaire, une célèbre étude suédoise avait montré qu'un portable placé à côté d'œufs en couvaison empêchait la naissance de certains poussins et provoquait des anomalies physiques chez ceux qui parvenaient à naître.

​​​​Devant ce fait incontestable de la nocivité du portable, les avocats de l'industrie téléphonique avait plaidé que les gens utilisant le portable ne sont pas en gestation.

​​​​Et ce raisonnement extravagant a été admis sans considérer vraiment ce que cette découverte impliquait pour la vie en général, en oubliant surtout que les balises relais des portables arrosent d'ondes perturbatrices tout ce qui existe, en gestation ou non, les plantes les insectes, les animaux, les hommes et même leurs bébés.

​​​​Remarquons qu'il est assez étrange que le système du portable s'appelle « téléphonie cellulaire. » Cette dénomination se réfère à la technique de partition en cellules des zones couvertes par les ondes, et il évoque aussi ce qui se passe dans l'organisme : le dialogue intra ou intercellulaire qui participe au bon fonctionnement de l'ensemble. En fait, le portable émet une cacophonie qui perturbe l'organisme en interférant dans sa communication cellulaire.


​​​​2- Seules les études faites par les sociétés téléphoniques démontrent qu'il n'existe pas de problème. De nombreuses études indépendantes disent que le portable est nocif.


​​​​3- Le fait de parler de l'effet thermique démontre la tromperie de la téléphonie. Elle focalise l'attention sur un effet que l'on sait bénin et passe sous silence les effets électromagnétiques perturbateurs bien connus des militaires.


​​​​




Dimanche 9 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par m'çammi le 07/09/2007 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


La Civlisation Occidentale est née hier pour tuer aujourd'hui et briser demain.

C'est le Progrès... Une E N T R O P I E ..

2.Posté par Mr Bean le 07/09/2007 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que je me calme j ai 3 portables :)

3.Posté par Stèganos le 08/09/2007 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour l'article,
il est à noter que selon l'analyse de l'Oms le critère pris en compte pour l'évaluation du danger de la téléphonie mobile est exclusivement " l'effet thermique ".

Ainsi le processus de rayonnement magnétique perturbateur du cycle des cellules est escamoté du champs d'évaluation de la dangerosité de cette technologie, partant de ce point de vue le procédés est déclaré par ses soins comme inoffensif.

Dans ces conditions il est clair que la grille d'analyse de l'Oms est inappropriée sur ce sujet et les éventuelles conclusions concernant l'évaluation de la dangerosité de tels procédés sont sujettes à caution.
De là, à penser que l'Oms roule pour les fabricants et les opérateurs télécom, ou est notoirement incompétente il n'y a qu'un pas.

Pour comprendre imaginez la cellule, comme une montre qui soumisse aux rayonnements électromagnétiques du portable se dérègle et est incapable de remplir correctement sa fonction. Pour la montre : donner l'heure exacte, pour la cellule : perpétuer la vie.

Pour ma part je refuse cette technologie, et je regrette d'avoir malgré tout à la subir, entre autre à cause des relais dont est parsemé le territoire.

cordialement.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires