Société

Jusqu'à quand accepterons-nous d'être dépossédés de tout ? La "génération précaire" sera-t-elle condamnée par notre inaction ?



eva R-sistons
Mercredi 20 Octobre 2010

Jusqu'à quand accepterons-nous  d'être dépossédés de tout ?  La "génération précaire"  sera-t-elle condamnée  par notre inaction ?

Allons-nous être comme des moutons que l'on conduit à l'abattoir ?

 

Allons-nous nous laisser tondre sans fin ?

 

Allons-nous indéfiniment nous laisser dépouiller de tout,  de toutes nos conquêtes  sociales, par exemple, mais aussi de toutes nos libertés ? Ne voyons-nous pas que nous sommes privés peu à peu de tout ce qui nous protège, de tout ce à quoi nous avons droit, et même, de tout ce qui nous permet de vivre ?

 

Le Droit au travail est le premier des droits. Et pourtant, même celui-là, on nous le retire (disparition des emplois industriels, agricoles, bientôt plus de fonctionnaires, de caissières, etc), pour que les derniers salariés acceptent de travailler à n'importe quel prix, à des milliers de kms de leurs familles, ballottés selon le bon vouloir des négriers modernes, et aussi pour substituer des robots soumis aux employés qui, ici, demandent un congé maternité, là font grève ? § 1

 

Et lorsque nous refuserons d'être entièrement tondus, dépouillés de tous nos droits, va-t-on nous traiter comme des délinquants, des terroristes ?

 

Voici une nouvelle étape de la dépossession: Désormais, un cultivateur américain peut être condamné pour avoir fait pousser des légumes dans son jardin ! L'usage de plantes médicinales, de remèdes de grand-mères, sains, efficaces, commence à être criminalisé, et puis les ressources naturelles, la terre, sont confisquées par quelques multinationales, tout est marchandisé, breveté... § 2

 

Où va-t-on ? Quel monde va-t-on léguer à nos enfants ? Un monde absolument invivable ? Ne le sentent-ils pas confusément, en manifestant ? Génération précaire ? Seulement condamnée à survivre ? Privée d'avenir ? Nos jeunes, au mieux simples numéros, simples consommateurs, moutons surveillés à chaque coin de rue, au pire chair à canons ? Et s'ils manifestent, vont-ils se retrouver en garde à vue, à l'hôpital, à la morgue, eux les enfants de France ? Nous acceptons cela ? Nous laissons les événements se dérouler les uns après les autres, jusqu'au point de non-retour ? 

 

Le point de non-retour

 

Le point de non-retour ? Il est atteint dans "la plus grande démocratie du monde", états-unienne ! Et avec Sarkozy l'Américain, la France va être gangrénée à son tour plus vite qu'on ne l'imagine ! 

 

Le Monde selon Bush

 

En écrivant, j'écoute un enregistrement que j'ai fait en 2004 ("Le monde selon Bush" de William Karel, 28.6.2004, Contre courant sur FR2, du temps où la télé était encore libre) : "Le film raconte les mille jours de sa présidence, des attentats du 11 septembre au bourbier de la guerre en Irak. Il dresse un état des lieux de l'Amérique d'aujourd'hui et tente de comprendre comment un petit groupe d'hommes, sous l'influence des faucons néo-conservateurs, a pris le contrôle de la politique étrangère américaine. (..) Le film n’est qu’un montage d’interviews cadrées à l’identique où chaque témoin remonte à la source de chaque zone sombre de la législature Bush : Fascisme, manipulation, corruption et cynisme généralisé. " § 3

 

Tous les mécanismes du pouvoir bushiste y sont démontés. Mais on y retrouve aussi, préfigurés, tous les ressorts de la politique mondiale, de la nôtre, peu à peu. Le 11 septembre n'est pas un accident, mais un cadeau pour tous ceux qui veulent porter atteinte à nos libertés. Et un prétexte.

 

Dans ce documentaire prodigieux, Norman Mailer nous dit : "Le fascisme n'est que la détérioration de la démocratie, et la montée soudaine de concepts précis nous renvoie à l'état nazi. L'oppression devient si puissante, qu'on peut lui donner le nom de fascisme !"

 

En secret, les gouvernements préparent des lois modifiant nos droits (par exemple, soyons-en sûrs, le droit de grève, bientôt, comme celui de manifester), nos libertés. Aux Etats-Unis, au nom de la sécurité, le Patriot Act autorise ainsi l'accès sans restriction aux données individuelles, la perquisition à domicile (pour la bonne cause, évidemment), les écoutes téléphoniques sur tout le territoire, l'espionnage, la délation, on peut traquer sans la moindre gêne, et même enlever une carte de crédit - autrement dit le droit de subsistance. Qu'en sera-t-il demain, sur ce dernier point, avec la puce ? Les indésirables (ceux qui refusent l'Ordre Mondial Monstrueux qu'on prépare) seront-ils interdits d'achats, et donc condamnés à une mort certaine puisque de surcroît, il ne sera plus possible d'avoir son potager ? Ce n'est plus Orwell ou Soleil Vert, c'est du machiavélisme !

 

Et pendant qu'on y est, tous les domaines sont aspirés dans ce tourbillon liberticide sans fin. Ainsi, lorsqu'on nous interdit de manger sainement, lorsqu'on nous oblige à nous bourrer des produits frelatés de l'industrie agro-alimentaire ou à nous "soigner" en ingurgitant les potions chimiques de Big Pharma, il ne s'agit plus de mesures sécuritaires. Mais parce que nous ne réagissons pas, nous acceptons à notre insu, ou par passivité, tout ce que l'on programme pour nous. En fait, nous sommes quotidiennement dépossédés de nos libertés - et de nos vies. De nos vies dignes de ce nom, bien sûr. Car qui aspire à être un mouton tondu au gré d'un maître tyrannique et cupide ? Qui aspire à être privé de ses libertés même les plus élementaires, comme celle de disposer de son corps ?

 

Engrenage fatal et abus de pouvoir

 

Qu'on me comprenne bien: Il s'agit d'un engrenage fatal. Nous mettons les pieds, sans vraiment nous en rendre compte, dans un engrenage fatal. Il commence à l'aéroport, lorsque nous acceptons d'être visualisés dans notre intimité,  pour prouver que nous ne sommes pas des terroristes.  Lorsque, aussi, nous acceptons les caméras de surveillance partout, vidéo-surveillance fallacieusement rebaptisée vidéo-"protection", nous nous soumettons implicitement au dépouillement de tous les aspects de notre vie. Jusqu'où cela va t-il ? Jusqu'à la privation du choix de notre nourriture, de nos soins, même. On nous impose, abusivement, de ne manger que des produits de l'industrie agro-alimentaire, et d'absorber des produits tellement chimiques, qu'ils guérissent en rendant malades ! Lorsqu'on regarde la composition des aliments, on est effaré de constater que les adjuvants, les colorants, etc, etc, sont sans cesse plus nombreux ! Autrement dit, en mangeant, en se soignant, on s'empoisonne. De quel droit nous oblige-t-on à être les auteurs de notre propre mort ? De quel droit nous refuse-t-on le choix d'une alimentation saine et d'une médecine naturelle ? C'est un abus de pouvoir caractérisé qui, bien évidemment, doit être dénoncé et pénalisé ! 

 

Et puisque nous sommes au coeur du débat sur les retraites, est-il insensé de penser que l'on nous fera travailler si tard (et en cotisant à des fonds de pension), qu'en réalité, au final,  nous ne pourrons même pas jouir d'un repos bien mérité, pour le seul profit du grand Capital pariant sur notre mort précoce et faisant tout pour cela ? Ainsi, il gagnera sur tous les tableaux: En tirant profit du fruit de notre travail (pour ceux qui auront encore un emploi), alors que les Caisses de Retraite, jusque là, géraient les fonds, et en ne nous versant rien, du fait de notre disparition prématurée. Le capitalisme, de surcroît orchestré par une mafia militaro-financière plus ou moins anonyme, est l'ennemi de nos vies.

 

L'Union européenne est un tremplin, et un instrument, du Nouvel Ordre Mondial en gestation; Bruxelles se substitue aux Etats souverains. Et lorsque l'UE s'apprête à interdire les plantes médicinales, elle participe à la dépossession progressive de nos vies par une poignée de malfaisants concepteurs tout puissants.

 

Il est temps que nous ouvrions les yeux. Il est temps que nous réagissions. Certes, il faut dire non à la politique de Sarkozy, mais il faut aussi, au-delà, dire non à Bruxelles, autrement dit il est vital de sortir de l'UE le plus vite possible.  En n'oubliant pas que nos pires ennemis se trouvent plus haut, là où se conçoivent les plans du Nouvel Ordre Mondial qui doit enchaîner les citoyens de tous les pays pour le plus grand profit de la Haute Finance, des dirigeants de multinationales et de grands Médias.

 

Tous unis, les peuples parviendront-ils à déloger les usurpateurs qui ont droit de vie et surtout de mort sur eux, pour les placer là où ils devraient réellement se trouver: En prison ? 

 

A travers la future interdiction par l'UE des plantes médicinales, se joue en fait notre avenir. Il est grand temps de stopper l'intolérable...

 

Eva R-sistons

 

TAGS : Nouvel Ordre Mondial, Union Européenne,  Bruxelles, plantes médicinales, Finance, Médias, capitalisme, multinationales, Sarkozy, fonds de pension, retraites, Big Pharma, Orwell, Soleil Vert, agro-alimentaire, 11 septembre, Bush, Patriot Act, liberticides, sécuritaire, Norman Mailer, fascisme, William Karel, liberté, droit, vidéo-surveillance

 

§ http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/06/14/alerte-le-nouvel-ordre-mondial-s-apprete-a-tuer-nos-emplois.html

§ 2 : http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4750 

§ 3 http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=4974 



Les plantes médicinales bientôt interdites par l'UE.
Réagissons !
Par Diatala

 

Vous avez dit un monde totalitaire ! Et bien vous avez raison. La concentration des pouvoirs par l’élimination de la concurrence est en œuvre depuis longtemps et atteint ses objectifs les uns après les autres.



Le 1er avril 2011 ici vous ne pourrez plus disposer comme aux E.U et au Canada du libre choix en ce qui concerne vos médications, vos vitamines ou compléments alimentaires



Aujourd’hui il est déjà interdit à certains cultivateurs occidentaux de traiter leurs cultures comme ils le souhaitent, sous peine d‘amende et de destruction de celles-ci. Il est interdit de posséder un potager et d’y faire pousser des herbes aromatiques médicinales. La Bill C-51, passée en 2008 criminalise l’usage des plantes médicinales au Canada. Et ici un cultivateur américain de Géorgie a été condamné à verser 5000 € d’amende pour avoir fait pousser des légumes dans son jardin et en avoir offert à ses voisins. En France un cultivateur bio a été perquisitionné et appréhendé avec interdiction de vendre ses livres sur ses méthodes biologiques ; ces livres ont été saisis et interdits à la vente. Ici deux autres cas de condamnation en France et là. Quel nom doit-on donner à ces pratiques ?



Le criminel et géant Mosanto et d’autres multinationales américaines d’agroalimentaires et chimico-pharmaceutiques sont devenus les maitres de l’Europe.



Nos politiques sont corrompus, lâches ou idiots pour beaucoup d’entre eux et les dirigeants de Bruxelles, non élus par les Peuples, sont à la solde d’un pays étranger qui ruine notre avenir et la création d’une Europe forte et indépendante.



Depuis des générations vous vous soignez avec des plantes médicinales et des remèdes de grand-mère, vous optez pour des médecines douces plutôt que d’ingérer des produits chimiques iatrogènes, et vous avez raison, c’est votre liberté totale et fondamentale. Votre corps vous appartient et personne n’a le droit de vous dicter et de vous imposer un style de thérapie ou des marques de compléments alimentaires que vous n’avez pas choisis ou que vous refusez. Vous avez l’habitude d’aller chez votre herboriste pour qu’il vous prépare vos tisanes du soir ? Et bien cela sera désormais terminé et interdit. Ce droit capital va être supprimé.

 

Les multinationales pharmaco-chimiques, via le Codex alimentarius, et avec l’aide de leurs nombreux lobbys à Bruxelles et celle des acteurs européens corrompus ont réussi à prendre le monopole de votre santé.

 

Nous allons devenir du bétail dirigé par une oligarchie, donc non élue démocratiquement, et sanctionné ou éliminé par celle-ci en cas de désobéissance.



Ces montres affamés seulement et uniquement par le profit vont supprimer aux peuples européens la première de leur liberté : La Liberté de disposer de leur corps et de son intégrité physique.

 

Pourtant le Code civil et la Déclaration des Droits de l’Homme sont clairs à ce sujet. Cette directive européenne viole donc et éradique notre propre armure, notre seul rempart contre les abus dirigés contre notre propre santé et bien-être.

 

Nous serons obligés, si rien n’est fait, et rien n‘assure cette réussite, de nous plier aux diktats imposés par Bruxelles, la grande prostituée qui passe son temps à genoux à faire des inflations à Washington. Nous serons obligés de nous soigner uniquement avec leurs produits chimiques. Et les préparations ancestrales seront sous-dosées et sur ordonnance, donc inutiles et nécessitant obligatoirement l‘accord d‘un médecin.



Nous ne pouvons pas accepter que les espèces offertes par la Nature soient brevetées ou accaparées par des firmes.

 

De plus cette loi permettra des perquisitions sans mandat pour s’assurer que des plantes et des herbes médicinales ne sont pas cultivées chez vous.

 

Et en cas d’infraction à la loi vous risquerez des peines d’emprisonnement et de lourdes amendes.



Nous devons absolument réagir, nous révolter et écrire à nos députés européens, dont le rôle, si ils l’oublient, est d’agir en nos noms afin qu’ils empêchent cette directive de passer et qu’ils nous assurent un avenir sans domination et privation de liberté.



Ici la carte pour trouver vos députés en France. Et ci-dessous un exemple de lettre type à adresser si vous avez des difficultés à rédiger un courrier.



C’est un devoir fondamental de le faire et d’agir ensemble pour sauvegarder le reste de nos libertés et pour assurer celles de nos enfants et leur avenir.

 

La Terre Mère avec ses bienfaits et ressources naturelles ne nous appartient plus, elle a été séquestrée, pillée, vandalisée et accaparée par une petite bande de voyous et de psychopathes qui la maltraitent et l’asphyxient un peu plus chaque jour.

 

Nous devons la reprendre pour la sauver, la protéger et la transmettre indemne aux générations futures pour assurer l’équilibre et la pérennité de l’Humanité.

.

Lettre-type :

.

Objet : Directive sur les plantes médicinales traditionnelles

Madame, Monsieur,

Venant d’apprendre avec stupeur le projet Européen concernant l’interdiction des plantes médicinales, je m’insurge, je me révolte quant à cette violation primaire aux droits humains.

Ma famille s’est toujours soignée par les plantes et a constaté leur haute efficacité.

Doit-on devenir des cobayes des lobbys pharmaceutiques sans alternative, sachant y compris que les médicaments qui soignent un problème spécifique ont des effets secondaires catastrophiques à d’autres niveaux ?

J’estime qu’on ne peut pas annuler un savoir ancestral de médecine par les plantes pour le seul profit de multinationales pharmaceutiques.

L’heure est très grave et je vous prie de prendre en compte ce cri d’alarme avant que de sérieux problèmes n’émergent.

Il convient d’apporter en urgence des amendements à cette directive afin qu’elle prenne davantage en compte les préparations à base de plantes non-Européennes.

Je vous prie instamment d’exercer les pressions nécessaires au Parlement européen ainsi que sur la Direction générale de la santé et des consommateurs (DG SANCO) afin de présenter de tels amendements.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.

 

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4750

 

 

La médecine de la terreur (sida)

 

Par Syvie Simon

Le mercredi 6 février, le journal Libération signalait que « toute la population française, âgée de 15 à 70 ans, pourra se faire tester sur le sida, sans obligation, selon le plan sida 2010-2014 que vient d’achever la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. » En décembre, une campagne nationale d’information appellera ainsi tous les professionnels de santé à proposer ce test à leurs patients. Les dix mille praticiens qui ont signé le « contrat d’amélioration des pratiques individuelles » (Capi) recevront sans doute 7 euros par an et par patient ainsi testé.

Notre brillante ministre a l’ambition « d’en finir avec cette épidémie », comme elle avait l’ambition de « protéger » tous les Français de la « terrible pandémie » de grippe porcine qui menaçait leur vie. Il faut dire que le plan prévoit près d’un milliard d’euros sur cinq ans, incluant la poursuite des mesures en cours, ce qui est tout de même moins que le coût de sa précédente ambition. Ce projet de « banaliser le dépistage en direction de la population générale », y compris celle qui ne court aucun risque, ne fera que doubler le dépistage classique et gratuit déjà effectué dans le système de soins. On voit mal quel peut être son intérêt sur le plan médical ou financier.

Cette décision arrive peu de temps après la déclaration du Pr Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour sa découverte du virus VIH, dans le film de Brent Leung, House of numbers : « On peut être exposé au VIH à plusieurs reprises sans être infecté de manière chronique ». D’après les propos du Pr Montagnier, qui vont profiter, espérons-le, de la reconnaissance octroyée par son prix Nobel pour balayer les idées reçues et dénoncer le dogme dominant, avec un bon système immunitaire, on résiste à la maladie. Le sida peut être combattu par une alimentation adaptée, équilibrée, riche en anti-oxydants et une hygiène de vie suffisante, « et tout cela peut être facilement mis en œuvre pour des sommes dérisoires ».

Ces déclarations sont bien différentes des discours des pseudo-experts invités sur les plateaux de TV pour terroriser les auditeurs. En France, près de 50 000 personnes vivraient avec le virus VIH sans le savoir, donc sans en souffrir. Cela indique bien que malgré leur séropositivité, on ne peut les considérer comme étant sidéens. Or, la détection prévue risque de les classer parmi ces derniers, et cette classification peut s’assimiler à une condamnation. Pourquoi induire chez eux la peur qui amoindrit les défenses immunitaires, alors qu’elles sont la meilleure protection contre toute maladie ?

Il est certain que les propos du Pr Montagnier sur le système immunitaire de la personne infectée, le paludisme, la tuberculose, les parasitoses intestinales qui sont immunodéprimantes, le déséquilibre nutritionnel en partie dû à une alimentation industrielle de qualité appauvrie, cause d’immunodépression, ne peuvent plaire aux laboratoires qui font la publicité sur la recherche d’un vaccin lucratif et dirigent en sous-main les instances de santé. Est-ce pour cette raison que notre Roseline nationale inféodée à cette industrie vient à son secours comme elle l’a fait pour la grippe ?

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/ext/http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article14861

 

 

Bachelot-vache-folle-ou-grippe-A--j.jpg

 

 

Sécurité sociale et gouvernement,

le message d'Evelyne Dubin

 

 

Quel Courage il faut à Evelyne DUBIN, la signataire de ce document pour avoir écrit ce texte en se nommant (voir la fin). 

 

A TRANSFERER AUTANT DE FOIS QUE VOUS POUVEZ ! !

 

La CPAM : 50 secondes de lecture à couper le souffle. Pour combler son déficit, nos chers gouvernants n’ont rien trouvé de mieux que de nous faire payer encore et encore...

 

- Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 €

- Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ....

- Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste …

- Pour tout traitement de plus de 91 €, nous en sommes de 18 € de notre poche

- Taxe de 0,50 c sur les boites etc...

 

Toutes ces mesures sont destinées À combler le fameux trou qui est À ce jour de 11 milliards.

 

Or, savez-vous que les sommes suivantes, destinées à la Sécu, ne lui sont pas reversées :

 

* Une partie des taxes sur le tabac :                                7, 8      Milliards

* Une partie des taxes sur l'alcool :                                 3, 5      milliards

* Une partie des primes d'assurances automobiles :         1, 6      milliards

* La taxe sur les industries polluantes :                            1, 2      milliards

* La part de TVA :                                                           2          milliards

* Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés :  2, 1      milliards

* Retard de paiement par les entreprises :                                   1, 9      milliards

 

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros. 

 

Conclusion :

 

Si les responsables de la Sécu et nos gouvernants font leur boulot efficacement et honnêtement

Si chacune des institutions reverse ce qu'elles doivent chaque année

 

les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent ! ?

 

Ces chiffres ne sont pas inventés vous pouvez les consulter sur le site de la sécu, ils sont issus du rapport des comptes.

Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer 5 fruits et légumes frais par jour, étaient vraiment convaincus de leur efficacité pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits ! !

 

N'oubliez pas d'avoir une petite pensée sur l'achat, à la hâte, des 90 Millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A n'est pas plus mortelle et dangereuse pour vous et moi que la grippe saisonnière classique. Hélas on ne peut en dire autant des dommages collatéraux potentiels qui existent réellement dans les adjuvants que contiennent les vaccins !!

 

Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation ! !

 

Cordialement,      Evelyne DUBIN

Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général 

Institut National du Développement Local

Avenue Michel Serres BP 32 

47901 AGEN Cedex 9 

Mob: 06.72.19.53. 50                mail : e.dubin@indl.fr

 

VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS,

ILS ONT LE DROIT DE SAVOIR !!

 

A force de tourner, il s'affichera peut-être un jour sur l'écran d'ordinateur d'une tête pensante, d'un député, ministre, censé passer son temps à gérer l'argent des contribuables et à le dépenser de manière responsable, sans créer de déficit.

 

Alors, avec courage, il pourra (pourquoi pas ne pas rêver...), dénoncer au parlement ces débordements connus, aujourd'hui, de toutes et tous ! !

 

 

 

vaccin-survivant.jpg

 

Et comment se porte la grippe ?

 

 

Global Research, Dr A. True Ott, 18 août 2009



      Alors que l'été 2009 tire à sa fin, commence à enfler le débat sur la vaccination « pandémique » dans les écoles « publiques » des États-Unis.



      Selon Associated Press, des centaines d'écoles publiques, « tenant compte de l'appel lancé par le gouvernement, installent des cliniques pour la grippe en automne, afin de préparer ce qui pourrait être la VACCINATION SCOLAIRE la plus importante depuis l'époque de la poliomyélite. »



      Pourtant, en dépit de tout le battage publicitaire et de l’agitation alarmiste, quelques très importantes questions restent sans réponse, et les citoyens concernés sont encore laissés dans les ténèbres. La réponse à certaines questions basiques doit être très simple pour Washington. Qui paie pour ces millions de vaccins expérimentaux ? Est-ce encore un autre « programme de renflouage » gouvernemental, pour enrichir Big Pharma  cette fois-ci ?



      L’unique grande question que j’ai personnellement posée il y a deux mois dans une « lettre ouverte » à Sebelius, la secrétaire du HHS, est tout simplement : « Quels sont les ingrédients des vaccins ? » Les Étasuniens peuvent-ils être assurés à 100% que du squalène toxique (un adjuvant fait d’une émulsion d’huile et d’eau) et des virus vivants ne feront pas partie de la liste des ingrédients, puisque le 13 juillet l'Organisation Mondiale de la Santé a donné son approbation à l’inclusion de ces substances dans les vaccins ?



      Encore une fois, EN PARTICULIER pour nos précieux enfants, je voudrais demander à Mme Sebelius : « Pourriez-vous nous fournir une analyse INDéPENDANTE du contenu des "vaccins", avant de nous demander de retrousser nos manches et de recevoir la piqûre. » Tout ce que nous demandons à Mme la secrétaire Sebelius, c’est d’être des CONSENTANTS ÉCLAIRÉS ; à la place, vous semblez constamment exiger une CONFIANCE aveugle de machine, puisque vous IGNOREZ ces questions de base.



      En général, quand quelqu'un craint de révéler des informations complètes et honnêtes, c'est parce qu'il a quelque chose à cacher. Que cache le gouvernement ?



      Je voudrais rappeler respectueusement à la secrétaire Sebelius que sa propre FDA, aussi bien que la FTC, sont les organismes de surveillance des produits de consommation et de leur innocuité. Diverses lois sur la sincérité de l'étiquetage prévoient la liste COMPLETE et PRECISE des ingrédients des produits sur les étiquettes. Grâce à ces lois, je puis recevoir les informations complètes sur les produits chimiques et les agents conservateurs d’un sac de Cheetos, et ainsi, je suis capable en toute connaissance de cause de prendre la décision d'acheter et de consommer ce produit ou de m’en abstenir. Personne ne peut me forcer à acheter et à manger un sac de Cheetos. Pourtant, le CDC et la division de la santé et des services à la personne du gouvernement fédéral ne semblent guère enclins à appliquer ces mêmes principes fondamentaux, des lois de protection du consommateur, au vaccin de la pandémie grippale. Là encore, on doit se demander, « pourquoi est-ce ainsi ? »



      Par ailleurs, s’il arrive que je sois rendu gravement malade par des moisissures toxiques germant dans mon sac de Cheetos, J'ai le droit fondamental de poursuivre le fabriquant en dommages-intérêts. Ce n'est pas le cas avec ces vaccins. Non seulement nous, le peuple, ne savons pas quelles substances chimiques et virus nous sont injectés directement dans le sang, mais, encore, selon un article d'Associated Press, les compagnies pharmaceutiques ont obtenu l’immunité contre toute poursuite judiciaire. Ce qui nous amène tout naturellement à poser une autre question : « Si les vaccins sont sans danger, pourquoi Big Pharma a-t-elle besoin de mettre en place de ce genre de protection radicale contre les procès ? »




      L’EMA prévoit de dévoiler les informations



      Ce week-end-ci, un homme en Belgique a envoyé un courriel très intéressant. Il a finalement réussi à obtenir un document de l'Agence Européenne des Médicaments (EMEA, l'équivalent européen de la FDA étasunienne) qui liste les ingrédients de base du PANDEMRIX, le premier vaccin de la « pandémie grippale, » en cours d'achat par l'Europe de GlaxoSmithKline. Ce document de l’EMEA est très révélateur. Le vaccin se compose de :

      Substance active : vaccin contre la grippe pandémique (H5N1) (fragment de virion, inactivé, adjuvanté [rajouté comme un adjuvant, ndt]) A/VietNam/1194/2004 NIBRG-14.

      C'est manifestement un vaccin contre la GRIPPE AVIAIRE, avec des antigènes isolés du virus tueur de la grippe aviaire du Viêt-nam, qui a produit dans ce pays un taux de mortalité élevé chez les victimes. Le problème, c’est que, selon l'OMS, la pandémie de grippe qui menace l'Europe et le monde n'est pas du tout due à un virus de GRIPPE AVIAIRE (H5N1), mais à un « nouveau » virus (H1N1) de grippe porcine. Comment serait-il possible que ce VACCIN CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE puisse fournit quelque protection immunitaire contre un « nouveau » virus de grippe porcine « pandémique « ?



      Il semblerait que GlaxoSmithKline soit en train d'essayer de se débarrasser de ses stocks de vaccins contre la « grippe aviaire pandémique » en les déguisant en vaccin générique appelé « PANDEMRIX « ! ! Pourquoi l'EMEA a-t-elle permis ça ? Est-ce que la FDA suivra l'exemple de l'EMEA et autorisera la piqûre de virus de grippe aviaire « Pandemrix » sur des millions d'enfants scolarisés aux États-Unis ? Ou bien seuls les vaccins de Novartis ou Novavax seront-ils autorisés aux États-Unis ? Quand sera-t-il révélé aux Étasuniens les INFORMATIONS D’EQUITETAGE COMPLETES, et les COMPAGNIES SOUS CONTRAT ?



      Notez aussi que la circulaire du « Pandemrix » de GlaxoSmithKline indique que les virus inclus dans le vaccin ont été « adjuvantés, » mais qu’elle ne révèle pas les autres adjuvants spécifiques utilisés. Il y a très probablement en adjuvant l’« émulsion huile et eau, » alias squalène, mais ce n'est pas entièrement divulgué.



      Une préoccupation très réelle chez les virologistes du monde entier, c’est que la relativement bénigne « nouvelle » grippe porcine pandémique qui menace le monde aujourd'hui, puisse se transformer en un tueur beaucoup plus dangereux si, d’une manière ou d’une autre, elle était capable de s’allier à un virus connu pour la haute morbidité qu’il produit ; un virus comme la souche H5N1 du virus vietnamien. Il semblerait que la vaccination de millions de gens avec le PANDEMRIX « adjuvanté » du virus H5N1 de la grippe aviaire puisse en effet créer une conjonction d’événements aboutissant à un catastrophe achevée, dans la mesure où c’est une pandémie qui est en cause.



      Cette folie organisée doit cesser, et elle doit prendre fin tout de suite !



Original : www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14821
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info

 

 

Tous les articles santé, ici :

 

http://www.alterinfo.net/Sante_r62.html

 

 

 

Voies Alternatives dans le Traitement du Cancer

  http://www.alterinfo.net/Voies-Alternatives-dans-le-Traitement-du-Cancer_a50424.html

 

 

 

NOM-Capital-j.jpg

 

LES CAISSES SONT VIDES !!!!

Mais pas pour les profiteurs....

 

Sortez vos calculettes*_, voici quelques chiffres intéressants dont on ne vous parle jamais...
... En 2009, *922 milliards* d’euros ont été produits en France, par les salariés du privé et du public.
 Plus du quart de cette somme, 26% exactement, soit *242 milliards*, ont été distribués aux actionnaires.
 Une seule ponction de ces 242 milliards, fruit du travail commun accaparé par les actionnaires, une simple ponction, permettrait de financer, largement, la Sécurité Sociale et d’améliorer les retraites...

 Mais ce n’est pas tout...
 En 2009 toujours, le patronat a été exonéré de *140 milliards* d’euros de cotisations sociales, de taxe professionnelle et autres cadeaux fiscaux.

*146 milliards *d’euros d’exonérations ont encore été offerts aux grandes entreprises et aux sociétés financières qui ne paient pas de cotisations sociales sur les sommes, énormes, qu'elles utilisent, uniquement pour spéculer en Bourse...
Au total, en 2009, 242 + 140 + 146 = *528 milliards* sur les *922* produit par le travail des salariés, sont allés grossir, directement, les profits capitalistes...
Alors ?...
 Pas d’argent pour payer nos retraites, notre Sécurité Sociale et notre service public de santé ?...
 De qui se moque-t-on ?
Le budget de l’état 2009 est de ... *370 milliards*...
 Par comparaison, les *528 milliards* qui sont allés cette même année dans les poches des capitalistes, industriels et financiers, représentent près d ' *une fois et demi le budget national* !... (1,4, exactement).

Le gouvernement annonce que le "déficit" de la Sécurité Sociale atteindra 21,4 milliards en 2011.
*21,4 contre 528 ! Comparez...*

Ce n’est pas assez !
Il veut aller beaucoup plus loin encore...
L’objectif, pour le budget de l ' État 2011, c’est d’assurer un nouveau tour de vis de 40 milliards en réduisant, de façon drastique, les dépenses publiques et sociales.
Nous savons ce que cela veut dire.

Alors voilà des chiffres !
Il faut arrêter de gober ces bobards sur les prétendus déficits ; qui n’existent que par la volonté, politique, de mettre à l’abri des efforts demandés aux salariés les profits capitalistes.

Ne les laissons pas faire !
 C’est maintenant qu’ il faut agir, sans attendre, et plus fort encore !

 

 

Tout le monde dans la rue le 16!!!!  

 

Source : Danielle GAUTIER

 

http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-les-caisses-sont-vides-pas-pour-une-infime-minorite-de-profiteurs-58971654.html

 

 

 

 

Le secteur financier britannique montre les dents pour sauver ses intérêts

 

par Philippe VALAT

Le secteur financier britannique accroît la pression sur le gouvernement du conservateur David Cameron pour sauvegarder ses intérêts dans un contexte d'austérité généralisée, multipliant les menaces de délocalisation à l'étranger s'il n'obtient pas gain de cause.

Vendredi, la municipalité de la "City of London" -qui gère le quartier d'affaires historique du coeur de Londres- a joint sa voix aux nombreux cris d'alarme venus récemment des milieux financiers.

Dans un rapport consacré à "l'imposition du secteur financier au Royaume-Uni", elle a estimé urgent d'abolir ou de revoir une série de mesures prises à partir de 2005 par l'ex-gouvernement travailliste et qui menaceraient l'avenir de la place londonienne, la première d'Europe.

Ce rapport est publié au moment où les banques sont dans le collimateur de la presse et de la classe politique, sur lesquelles le retour de gros bonus dans le secteur bancaire fait l'effet d'un chiffon rouge.

Craignant la réaction de l'opinion publique, deux ans après la crise financière qui a contraint l'Etat à injecter des dizaines de milliards d'euros d'argent public dans des banques au bord du naufrage, M. Cameron a promis d'empêcher le retour aux excès du passé grâce à une meilleure régulation.

Son parti, traditionnellement proche des milieux d'affaires, s'est engagé "à refaire du Royaume-Uni un pays favorable aux entreprises". Mais il veut aussi montrer que l'austérité s'applique à tous et doit composer avec son allié libéral-démocrate, membre de la coalition gouvernementale et particulièrement vigilant sur le sujet.(..)

 

La Commission pour la libération de la croissance française présidée par Jacques Attali propose une véritable "cure d'austérité", dans un rapport qui doit être remis vendredi à Nicolas Sarkozy, selon Les Echos.

Citant une "version préliminaire du rapport", le quotidien économique parle de 25 "propositions choc" dont environ la moitié porte sur la maîtrise des dépenses publiques, la priorité affichée étant de ramener le déficit public sous les 3% du PIB en 2013....

 

Suite ici :

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-la-perfide-albion-est-dans-la-merde-58988220.html



 

 

Une Lectrice me conseille de donner le lien

d'un post publié sur R-sistons,

d'après elle toujours d'actualité :

 


Spécial
Résistance

La formidable idée d'Aspeta, à relayer par tous ! Et à mettre en pratique sans faute !

Spécial résistance en marche,

armes de persuasion massive ! 

http://r-sistons.over-blog.com/article-22321751.html

.

 

 

Dernières découvertes scientifiques

sur la maladie d'ALZHEIMER

 

Le mercure est un métal particulier, le seul à être liquide à température ambiante et à s'évaporer très rapidement. Il occupe une position particulière par rapport à son mode de fonctionnement biologique. Ne serait-ce qu'en concentration infime. Il porte atteinte aux processus de vie de tous les êtres vivants. Il n'existe pas, comme pour les autres métaux lourds, de rapport entre la dose et l'effet.

Etude succincte et découvertes scientifiques sur la maladie d'Alzheimer

Cette maladie est responsable, actuellement, de la plus grande partie de cas de dégradation mentale (démence, limitation ou perte de tous les processus de pensée). Le Dr Klinghardt, entre autres, pense que les citoyens des pays européens, dans une très forte proportion, seront atteints par cette maladie dans les cinq prochaines années. Selon l'avis de la médecine conventionnelle, la contamination viendrait de l'aluminium. Il ne semble cependant n'être qu'un facteur secondaire. Environ 5% des cas sont d'origine génétique (mutation des chromosomes 14, 19, 21). Les études récentes associent cette maladie à une contamination prolongée au mercure.

Recherche d'oligo-éléments dans le cerveau, de patients décédés : deux groupes sont sujets à comparaison. L'un regroupe les personnes décédées d'Alzheimer, l'autre tous les autres patients. Le taux de mercure dans les tissus méningés des patients d'Alzheimer est élevé : jusqu'à 4 fois plus dans la région du cerveau se dégradant par la maladie d'Alzheimer ([33]. On trouve l'aluminium en double concentration. La teneur en sélénium, zinc et vitamines B 12 est par contre réduite dans le liquide interstitiel.

Contamination de rats par des vapeurs de mercure à une concentration qui se présente également chez les porteurs d'amalgames. Les modifications produites correspondent à celles de la maladie d'Alzheimer. Les modifications maladives des tissus fins apparaissent déjà lors de concentrations de mercure inférieures à des valeurs admises !

Déjà depuis plus de 10 ans, le Dr Klinghardt a développé un schéma de traitement pour éliminer le mercure et l'aluminium du cerveau des patients atteints d'Alzheimer. Dans certains cas ce traitement peut conduire à une guérison complète pour autant que les dommages ne soient pas trop avancés. Même dans les cas avancés on constate des effets positifs de la thérapie d'élimination. Comme cette thérapie est encore récente on ne dispose pas à long terme de résultats.

Cette information a été relevée sur le livret du Dr Mutter Joachim, page 42 "L'amalgame dentaire". Nous traiterons rapidement, par la suite, du cas des scléroses en plaques. Sur le site http://daudon.free.fr, dans mes vidéos, le Dr Klinghardt présente sa conférence sur les métaux lourds avec méthode de soins.

Il est grand temps que les praticiens français soient informés sur ce sujet à gros risque pour l'humanité.



[33] Wenstrup et al (1990) Traces element imbalances in isolated subcellular fractions of Alzheimer's disease Brains, Brain Research; 533: 125-31

 

http://daudon.free.fr

http://r-sistons.over-blog.com/article-generation-precaire-condamnee-abus-de-pouvoir-ue-reagissons-58992347.html http://r-sistons.over-blog.com/article-generation-precaire-condamnee-abus-de-pouvoir-ue-reagissons-58992347.html



Mercredi 20 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par nabs le 20/10/2010 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo pour ta determination eva....!!!

2.Posté par redk le 20/10/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Charge en règle d'une société a la limite de l'implosion, ce constat est clair, les peuples sont des esclaves, il est navrent que la majorité ne s'en rend pas compte, leurs inertie contribuent grandement a "l'élite", êtres des vaches a lait avec une mentalité de mouton, c'est cela leurs philosophie actuelle, quoi qu'il en soit leurs réveille risque grandement d'être brutale!!

3.Posté par pépito del mundo le 20/10/2010 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ma solution : aller vivre dans une yourt, en plein millieu des steps mongoliennes, avec mon ptit potager, mes poules, ma bite et mon couteau.

4.Posté par Roland le 20/10/2010 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les articles d'Eva sont tellement longs qu'on s'y perd ....
Parmi les thèmes abordés il y a la très dangereuse et perfide directive européenne visant à interdire les plantes médicinales, l'émotion est grande un peu partout, et plusieurs pétttions ont été lancées (il serait peut-être souhaitable que ces forces se regroupent en une seule pétition, mais enfin, bon) l'important est de réagir vous avez l'embarras du choix:
http://www.petitionduweb.com/Oui_a_la_libre_utilisation_des_plantes_medicinales-8047.html://


http://newsoftomorrow.org/spip.php?article9048://


5.Posté par BRENNER le 21/10/2010 06:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une pétition pour les seules plantes médicinales n'est pas suffisant.
Il faut y inclure également la liberté pour les cultures bio et traditionnelles au choix de chaque citoyen.

Et finalement se révolter s'il le faut. Il y a des limites que les politiciens ne doivent pas dépasser sinon ça va exploser et on les pendra tous.

6.Posté par Toto le 21/10/2010 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas 36 solutions, il faut frapper là où ca fait mal, c-a-d l'argent pour faire tomber les guignols qui nous contrôle et ensuite instaurer une démocratie directe c-a-d un régime politique dans lequel les citoyens exercent directement le pouvoir, tous les pouvoirs et toutes les décisions.

7.Posté par eva R-sistons le 23/10/2010 06:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Retirer l'argent des banques,
sous-consommer.
C'est déjà ça ! Et la simplicité de vie, c'est pas plus mal.
Les Occidentaux sont cinglés. Surconsommer, compétition, domination du monde (elle est belle, leur démocrate), etc. Quelle plaie !

eva

8.Posté par Roland le 23/10/2010 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si vous n'osez pas carrèment retirer tout votre argent des banques (refuser d'utiliser une carte de crédit c'est déjà un minimum incontournable ! et payer le plus qu'on peu en liquide, retiré au fur et à mesure de son budget c'est pas dur et hautement conseillable) il y a une solution mons radicale et qui aura le même effet : partir des banques "classique, et mettre son argent à la NEF (institut financier "différent" de forme associative et qui ne prète que pour des petits projets BIO, "insertion", et autre choses comme ça, et qui bien sûr ne se livre à aucune opération spéculative et tout ça), d'ici un an ils vont créer une vraie banque avec chéquier et tout et tou, ils feront ça en jumelage avec deux autres banques (italienne et espagnole) du même genre, et ça doit s'appeller la "banca etica", là on pourra fuir sans hésitation les banques commerciales et les laisser le bec dans l'eau.

9.Posté par eva R-sistons le 24/10/2010 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Cher Roland,

j'ai publié ton message et un post sur la NEF,

sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com

merci, eva

10.Posté par ange le 24/10/2010 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les vieux ( dans le sens affectueux , voir chanson de Jacques Brel ) : tous les ans, on leur fait leur dose d'aluminium avec la piqûre contre la grippe .N'y aurait-il pas de solution alternative ? Les vieux : on vient chercher leur vote avec ou sans les machines à voter jusque dans les "maisons de retraite" sinon on leur organise un bus . Sont-ils tous capables de voter , notamment si certains d'entre eux sont Alzheimer ou même simplement "oublieux" ?

11.Posté par eva R-sistons le 24/10/2010 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour du vote: Il faut que tous nous allions les chercher, pas les ennemis des peuples, et parlons-leur

occupons-nous d'eux, via l'informatique (aide gratuite)
A CHACUN SON VIEUX !
C'est une méthode de résistance, légale. Profitons-en !


cordialement eva

12.Posté par eva R-sistons le 24/10/2010 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Ange

j'ai fait tout un post sur ça, à l'instant

bien à toi, eva

13.Posté par Marc le 04/04/2011 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ai déjà entendu cette histoire sous le nom de la théorie du complot. [tondeuse robot->http://www.maisonrobot.fr/tondeuse-robot]

14.Posté par tondeuse robot le 04/04/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ai déjà entendu cette histoire sous le nom de la théorie du complot.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires