ALTER INFO

Juifs, Chrétiens, Musulmans et autres, condamnés à vivre ensembles !


Dans la même rubrique:
< >

Beaucoup d’encre a coulé ces derniers mois au sujet de l’Islam. L’Occident en a fait et en fait un cheval de bataille. Pour des raisons connues chez les uns, méconnues chez la majorité, l’amalgame islam terrorisme a été systématiquement occulté. Le 11 septembre à l’appui, marqué par des personnages occultes rejetés par la majorité du monde musulman, nous avons été stigmatisés de façon à nous orienter vers l’extrême. Le but était de construire un mur entre la civilisation islamique et la civilisation occidentale afin d’éviter aux peuples de l’occident toute approche de l’Islam universel qui a commencé à s’installer durablement dans l’univers occidental.


ajaghvou@hotmail.fr
Dimanche 3 Décembre 2006

En effet, l’Islam de par sa nature universelle, s’adressant à l’humanité entière en proposant à tous des solutions remarquablement adaptée, est apparu menaçant à l’ordre établi. Remarquablement libéré des clergés, il englobe des moyens extrêmement attrayant pour tout genre humain. Dans le Coran qui, d’ailleurs garde toujours son côté mystérieux, on peut trouver une multitude de styles adaptables à tous les niveaux et à toutes les mentalités. En Le lisant, tout individu peut se faire une approche convaincante riche en terme de débouchés. C’est là la cause de l’hostilité affichée par les instances officielles occidentales. Comme chez les notables arabes pendant la révélation, l’Islam constitue un danger avéré pour le tissu occidental fondé sur le culte de la personne. Considéré comme un facteur de subversion, les ténors de la doctrine occidentale ont toujours travaillé pour le montrer sous un visage qui n’est le sien. Pour le rendre indésirable, ils n’hésitent pas à créer des situations similaires à la catastrophe du 11 septembre. Eloigner leur populations du chemin qui mène vers le Dieu d’Abraham, est devenu une entreprise mondialement reconnue.

Ainsi, on n’a pas hésité à fabriquer des organisations ostensiblement islamiques qui puisent partiellement leurs idées des textes, souvent vrais, mais éloignés de leurs contextes. Pendant l’évolution des choses, on procède au tri, en excluant tout individu tendant vers la liberté de penser. On va jusqu’à l’élimination physique de ceux qui savent trop et qui ont les moyens d’exercer leur influence sur le cours des choses établies. Le moment venu, on active la machine à fabriquer des évènements pour réaliser les images qu’on veut en s’appuyant sur les médias pour faire le reste. Sachant que les masses se désintéressent de la sources et préfèrent les lectures toutes faites.

L’Islam, n’est pas le seul à subir ces magouilles. Avant lui, il y a eu le Judaïsme et le Christianisme avec leur volume actuel. D’ailleurs si on cherchait sérieusement à établir des liens, on constaterait sans aucun doute, que ces trois religions n’ont rien de différent à l’origine et que l’Islam n’est que la version corrigée de toutes. Les ennemis des religions le savent très bien. C’est pourquoi ils évitent de les combattre directement. Ils en font même une occupation en allant y chercher les points de discorde pour soulever les hostilités. C’est aussi le cas des athées qui ne sont pas forcément des incroyants mais systématiquement présentés comme tels pour empêcher de mêler les uns aux autres.

Ceci étant, j’avoue en tant que Musulman, que la majorité absolue d’entre nous, ne fait pas ce que l’Islam affiche dans ses textes en l’occurrence le Coran et la Sunna. Des centaines d’exemples sont à citer mais je me contenterai de deux :
Dans le Coran on peut lire sans avoir besoin d’interprétation : « Dis : La vérité est de votre Dieu; Que celui qui veut, qu’il croie, et que celui qui veut, qu’il nie! » Or les musulmans ne tolèrent pas, malheureusement, la liberté de croire et de renoncer à la foi. D’autres même, seraient prêts à tuer les incroyants au lieu de les accueillir dans leur univers.

Pour terminer, au risque de me répéter, je rappelle que les êtres humains sont condamnés à vivre ensembles et que ni les juifs, ni les chrétiens ni les musulmans ni les autres ne sont prêts à déménager. Alors, autant nous respecter mutuellement et dialoguer, même si nous ne sommes pas tenus de nous entendre. Il me vient à l’esprit, c’est le titre de mon article, une anecdote à propos du prophète Mohamed qui, un jour, a voulu expliquer à ses adeptes que les êtres humains sont condamnés à cohabiter s’ils veulent survivre. Il leur a raconté l’histoire de ces voyageurs qui ont emprunté un bateau. Un jour, ceux de l’étage inférieur se sont plaints et se sont mis d’accord pour partager la monture. Par suite, pour éviter de puiser l’eau en montant vers le haut, ils ont décidé de creuser un trou dans la coke du bateau. Le prophète commente : Si on les laisse faire, le bateau va couler et c’est tout le monde qui est en danger. Et si on le leur interdit, tout le monde en sera sauvé ! Cette histoire est valable pour nous tous. Pourquoi ne pas tendre vers le dialogue le temps de notre existence sur cette terre que nous n’avons pas fabriqué souvenons-nous !

Laïd DOUANE


Dimanche 3 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires