Flagrant délit media-mensonges

Joschka Fischer, L' Ami Gazier De Cohn Bendit, Recyclé Consultant Du Nabucco Pipeline


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 12:55 LE 4ieme POUVOIR AU SERVICE DES OLIGARCHIES

Mercredi 7 Septembre 2016 - 15:34 Will'ow be back


Fischer, l'ex ministre Vert des affaires étrangères allemand et ex vice chancelier de Gerhard Schröder, a été embauché en Juin dernier comme consultant dans le projet de construction du pipeline Nabucco pour transporter le gaz naturel de la Mer Caspienne jusqu'en Europe. On comprend pourquoi Cohn Bendit préfère taxer les consommateurs de gaz naturel par une TVA Verte, plutôt que les producteurs et transporteurs qui font fortune et peuvent s'offrir le luxe d'embaucher son pote comme consultant. Tout cela pue la magouille Verte.


Mireille Delamarre
Mardi 28 Juillet 2009

Joschka Fischer, L' Ami Gazier De Cohn Bendit, Recyclé Consultant Du Nabucco Pipeline
Selon un article du Der Spiegel, paru le 26/06/09, l'ancien ministre Vert des affaires étrangères allemand, Fischer a accepté un poste de consultant pour le projet de construction du pipeline Nabucco, qui transportera le gaz naturel de la mer Caspienne jusqu'en Europe. C'est, selon l'article, son expertise de diplomate qui a lui a valu cet engagement.

Retour en arrière sur la carrière politique de Fischer : de ministre Vert des affaires étrangères allemand à diplomate en visite au Council of Foreign Relations

Fischer, qui a cofondé avec Cohn Bendit et consorts le parti des Verts allemands au début des années 80, en a également été le principal théoricien. Premier membre du parti des Verts a assumer un poste ministériel, il a d'abord été nommé comme ministre de l'environnement et de l' énergie dans le Hesse en 1985. De 1987 à 1991, il a occupé différentes fonctions au sein de l'assemblée de l'état d'Hesse, puis de 1991 à 1994 a de nouveau occupé la fonction de ministre de l'environnement et de l'énergie, mais aussi des affaires fédérales, dans cet état. De 1994 à 1998, il a été porte parole du parti des Verts au Bundestag, le parlement national. De 1998 à 2005, Fischer a occupé le poste de ministre des affaires étrangères et de vice chancelier au sein d'une coalition avec le SPD dirigée par le chancelier Gerhard Schröder. Battu par Angela Merkel de la CDU lors des élections de 2005, l'ex chancelier Schröder s'est reconverti dans le bizness du transport du gaz naturel. Il est devenu président d'un consortium de Gazprom, la compagnie étatique russe, qui construit actuellement un pipeline de transport de gaz naturel sous la mer Baltique de la Russie à la côte nord allemande. Ce pipeline appelé Nord Stream, long de 1220 km, doit être achevé en 2012 et coûtera aux alentours de 7.4milliards d'euros.

Après l'échec de Schröder, Fischer a mis fin à sa carrière politique et a séjourné pendant un an, fin 2006 - 2007, au Etats Unis comme diplomate en visite au Council of Foreign Relations à Washington, institution proche du Groupe Bilderberg. Il s'y est consacré au traitement des problèmes contemporains en ce qui concerne l'Europe et les questions des relations transatlantiques. Il a en même temps enseigné comme professeur d'économie politique internationale à l'Université de Princeton.

Ironie du sort, ou tout simplement partage d'intérêts communs pour les profits engendrés par le secteur du transport de ressources naturelles telles le gaz, Fischer c'est donc aussi embarqué dans le bizness du gaz naturel. Fischer est un ardent défenseur de la mondialisation et des relations étroites transatlantiques UE US. Sa reconversion comme consultant dans le secteur énergétique n'est donc pas surprenante.

Fischer l'Ami Gazier de Cohn Bendit au service du Nabucco

Fischer a signé un contrat lucratif comme consultant pour le projet de pipeline Nabucco, un projet soutenu par l'Union Européenne, et dont l'objectif est de diminuer la dépendance des pays de l'UE au gaz Russe.

Selon Manager Magazin, une publication soeur de Der Spiegel, il a rejoint ce projet dont le coût estimé s'élève à l'heure actuelle à 7.9 milliards d'euros, comme conseiller politique, essentiellement pour faire en sorte que la Turquie, sur le territoire de laquelle doit passer ce pipeline, reste engagée dans ce projet, mais aussi pour gérer les relations avec d'autres pays impliqués dans le transit du gaz naturel, tels la Bulgarie, la Roumanie et la Hongrie.

Ce projet de pipeline de 3300 km de long devrait donc traverser la Turquie, venant de la Mer Caspienne pour se diriger vers le Sud Est de l'Europe. La Turquie a été tentée de se servir du Nabucco comme d'une carte maîtresse pour faire avancer son adhésion à l'UE. En Janvier dernier, la Turquie a menacé de se retirer du projet si Bruxelles n'ouvrait pas un nouveau chapitre de cette adhésion.

Pour Fischer la tâche de consultant n'est pas simple. L'objectif du Nabucco est de réduire la dépendance des pays européens à l'approvisionnement en gaz naturel russe. Il est vue par conséquent d'un très mauvais oeil par Moscou qui met des bâtons dans les roues. En Mai dernier, la compagnie étatique russe de gaz naturel Gazprom a signé un accord avec plusieurs pays d' Europe du Sud Est pour construire un pipeline rivalisant avec le Nabucco, appelé South Stream, qui transportera le gaz naturel d'Europe vers l'Asie Centrale.

La Turquie a depuis levé ses réticences et le 13 juillet dernier à Ankara l'accord intergouvernemental de Nabucco a été signé. Etaient présents pour la signature de cet accord les pays concernés, la Bulgarie, la Roumaine, la Hongrie et l'Autriche, mais aussi le président de la commission européenne, José Barroso. Mais les problèmes du Nabucco, et de Joschka Fischer, consultant grassement payé, ne sont pas réglés pour autant.

Le Nabucco est supposé commencer à pomper quelques 31 milliards de m3 de gaz naturel, avec la possibilité de passer à 63 milliards de m3, par an, de la région de la Mer Caspienne dés 2014. Nabucco, bien sûr, est soutenu par les US qui fait pression pour que les pays européens réduisent leur dépendance vis à vis de la Russie et Fischer a aussi été engagé pour que cela se concrétise.

Démarré en 2004, la construction du Nabucco est ralentie par le manque d'engagement des clients, des nations de transit et des fournisseurs de gaz naturel. Les principaux participants à ce projet pensent que celui ci ne peut être viable sans la participation de l'Iran, l'un des plus importants producteurs de gaz naturel au monde, car la Russie ne veut pas signer de contrat d'approvisionnement pour un pipeline qui fait concurrence aux siens. Mais les US s'opposent pour l'instant, pour des raisons politiques, à la participation de l'Iran à ce projet Nabucco. L'envoyé d'Obama pour les affaires d'énergie de la Caspienne qui était présent lors de la signature de l'accord, Richard Morninstar, a dit " nous ne pensons pas actuellement que l'Iran devrait être un partenaire du Nabucco."

L'Iran elle-même serait prête a fournir 31 milliards de m3 de gaz naturel à l'Europe tout en continuant sa coopération avec d'autres fournisseurs de l'Europe, entendez par là la Russie. L'Iran possède des réserves de gaz naturelle connues estimées à 28 mille milliards de m3, les deuxièmes réserves les plus importantes après celles de la Russie. Pour être opérationnel de toute façon, le Nabucco a besoin de plusieurs sources d'approvisionnement. Les US espère que le Turkmenistan se joindra au projet mais le gaz naturel en provenance de ce pays devrait obligatoirement passer en territoire iranien car des disputes existent entre le Turkmenistan et ses voisins de la mer Caspienne qui ne sont pas prêtes d'être résolues. Sauf si Fischer, travaillant pour la bonne cause politique, celles des US/UE, mais aussi dans le cadre d'un contrat lucratif, utilise avec succès ses talents de diplomate.

Les deux potes Verts, Fischer et Cohn Bendit, marchent main dans la main, l'un pour taxer en amont comme consultant en s'en mettant plein les poches, l'autre pour taxer en aval, avec la TVA Verte. Objectif, épargner ses riches amis, ceux qui polluent le plus, cette élite libérale qui a trouvé en Dany le Vert le masturbateur d'égo idéal pour assurer le recyclage Vert de l'économie de marché. Aux citoyens consommateurs de gaz naturel de se serrer la ceinture, Dany le Vert a décidé de jouer avec ce robinet.

Note

Le président de l'UFC-Que Choisir a laissé une note intéressante sur son blog sur la taxe carbone (avec un sondage!). Pour ceux que ça intéresse:

Son Site




Mardi 28 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Sylvie le 29/07/2009 07:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mauvaises langues

Il fait çà uniquement par éco-dévouement pour que ce tuyau de transport de pétrole soit le moins agressif possible pour l'environnement

Et tout ce qui dépasse deux SMIC de son salaire il le donne aux pauvres

Les gens sont méchants ;-)

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires