MONDE

Jeunesse africaine : lève toi et marche


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest






Jeunesse africaine : lève toi et marche





Dans le livre des chrétiens, il est écrit qu’un homme boiteux de naissance, demandait le secours à pierre. Ce dernier lui dit : lève toi et marche. Au même instant, ses pieds et ses chevilles furent fermes. Après avoir servi d’obséquieux aux colonisateurs et bourreaux de l’Afrique, les petits roitelets devenus président n’ont laissé aux jeunes africains qu’un maigre héritage. Cette jeunesse aujourd’hui végètent et errent sans espérance ni respect de sa propre humanité. Le Mouvement de Libération de l’Afrique Noire (MLAN), dans sa fonction tribunitienne voudrait exhorter cette jeunesse à espérer en une Afrique libre et prospère.



Les historiens des théories du développement s’accordent pour reconnaître que depuis les années 1960 jusqu’au au seuil du XXIème siècle, toutes les stratégies de développent du continent africain ont échoué. Les dirigeants africains ont préféré s’adonner à la prodigalité politique et à une gestion lapidaire des ressources de ce continent, oh combien riche. Aujourd’hui, dans ce siècle d’espoir, l’avenir des jeunes africains semble pourtant incertain. Les spécialistes martèlent que ce désengagement des dirigeants pourrait se transformer en une bombe à retardement s’il n’y a pas un sursaut d’orgueil de la part des dirigeants africains, manifesté par un changement au niveau social, politique et culturel.

Jeune d’Afrique, tu ne peux compter que sur toi-même parce que ceux-là et celles-là, qui devaient te montrer la route à suivre, se sont disqualifiés par des compromis et des compromissions qui font d’eux de simples exécutants de donneurs d’ordre et de leçons au casque colonial. Leur survie dépend de ton maintien dans l’ignorance et la résignation. Berceau de l’humanité et berceau de la civilisation, l’histoire nous enseigne que l’Afrique, depuis l’époque pharaonique, jusqu’à l’apogée de l’empire du Mali, sa grandeur résidait dans son génie propre. Nos ancêtres ne comptaient que sur eux-mêmes et géraient l'Afrique au temps de son rayonnement à notre image et conformément à nos valeurs.

Tandis que les frontières de la Forteresse Europe sont de plus en plus renforcées, et , à la lumière des assauts répétés des ressortissants de nos pays contre les barbelés de protection de Ceuta et de Melilla, le MLAN vous appelle à la raison. L’Europe libérale, qui organise, finance et orchestre cette chasse à l’homme, sait parfaitement qu’elle est partie prenante de ce processus de démantèlement des économies africaines et la tentative de les restructurer conformément à ses valeurs, ses normes et ses intérêts.



Nous voulons par cet échange épistolaire dire à la jeunesse africaine notre soutien dans les épreuves et les exhorter à n’avoir que la renaissance africaine d’horizon. Tournez le dos aux vaines illusions qui endeuillent une fois de plus un continent fatigué et martyrisé.



Biens-aimés frères, le salut de l’Afrique ne viendra que des africains et non d’ailleurs, comme vous le pensez. C’est par la lutte contre nos satrapes au pouvoir et par la splendide beauté de notre combat que nous réussirons à changer le pronostic fait sur notre continent. L’Europe n’est pas la terre promise si ce n’est le lieu de l’aliénation de l’homme noir. L’Afrique est la terre qui nous a été donnée en héritage, c’est pourquoi, africaines et africains, aimez l’Afrique. Du continent ou de la diaspora, soyez fiers d'être Africains.

Jeunesse africaine, ton rôle historique est d’animer ce que le Grand-père Nkwamé Nkrumah appelle « le Centre de la Révolution du Monde Noir », c’est-à-dire l’Afrique, d’où partira la libération définitive de ton peuple de toutes les entraves qui en font le marche-pieds de l’humanité dès l’aube de l’esclavage et de la colonisation. Tu es appelée au secours de toute une race dont la Matrice originelle, l’Afrique, offre au monde le spectacle désespérant et humiliant de l’incapacité absolue à exister par elle-même. Malheur à toi si tu lui tourne le dos.

Le MLAN voudrait en revanche saluer ton énergie, l'engagement, l'ambition dont tu portes la voix. Toi qui livres ton espoir et tes ambitions, ton indignation et ton refus des prétendues fatalités, le MLAN salue ta dignité dans l’épreuve. Nous t’invitons à prendre ton destin en main en t’inscrivant dans l'histoire et dans la mémoire des combats des générations qui t’ont précédée. Ainsi debout, tu feras du XXlème siècle, le siècle de la renaissance africaine.



Loin des vicissitudes de la vie, il est temps que tu présides au destin de ton continent. Dans le désespoir, souvient toi, du rêve des anciens comme Lumumba, Modibo Kéita, Nkrumah, Nasser, Bourguiba, Négus Haïlé Sélassié, Amilcar Cabral, Agostinho Neto, Nelson Mandela, Cheick Modibo Diarra et tant d'autres.



Ne crains point et ne t’effraie point ! Prends avec toi, tous les siens, lève-toi, monte contre la division de l’Afrique, la corruption de tes leaders et le pillage de tes ressources. Dans ce combat, tu vaincras par la force de ton engagement et de tes convictions.



Toi qui a besoin de héros. Mieux vaut avoir des êtres de chair et de sang que ces strapontins, fabriquées par des multinationales et des forces occultes. Mieux vaut qu’ils fassent rêver par leurs qualités humaines et leur action contre l’exploitation et l’injustice et pour plus de solidarité. A cet appel, le MLAN répond présent. Toi qui représente 55% de la population du Continent, constituant ainsi un gage de vitalité, de jeunesse, d’imagination et de renouvellement pour l’ensemble des pays d’Afrique, construis ton avenir en renonçant à la violence et la déraison. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle. Ne soyez en scandale, ni aux autorités, ni aux populations, ni à vous-mêmes.



Le MLAN t’exhorte, jeunesse africaine, par le respect pour l’Afrique, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit, celui de la renaissance africaine et dans un même sentiment, celui d’appartenir à une même patrie.



Sachez frères, enfin, que Nous sommes les descendants d'un peuple qui a souffert ; nous sommes les descendants d'un peuple résolu à ne plus souffrir...la victoire est proche.





Vive la jeunesse africaine !

Dieu bénisse l’Afrique !

Le président du MLAN

Prao Yao Séraphin

www.mlan.fr
contact@mlan.fr




contact@mlan.fr
Lundi 18 Juin 2007





Jeunesse africaine : lève toi et marche





Dans le livre des chrétiens, il est écrit qu’un homme boiteux de naissance, demandait le secours à pierre. Ce dernier lui dit : lève toi et marche. Au même instant, ses pieds et ses chevilles furent fermes. Après avoir servi d’obséquieux aux colonisateurs et bourreaux de l’Afrique, les petits roitelets devenus président n’ont laissé aux jeunes africains qu’un maigre héritage. Cette jeunesse aujourd’hui végètent et errent sans espérance ni respect de sa propre humanité. Le Mouvement de Libération de l’Afrique Noire (MLAN), dans sa fonction tribunitienne voudrait exhorter cette jeunesse à espérer en une Afrique libre et prospère.



Les historiens des théories du développement s’accordent pour reconnaître que depuis les années 1960 jusqu’au au seuil du XXIème siècle, toutes les stratégies de développent du continent africain ont échoué. Les dirigeants africains ont préféré s’adonner à la prodigalité politique et à une gestion lapidaire des ressources de ce continent, oh combien riche. Aujourd’hui, dans ce siècle d’espoir, l’avenir des jeunes africains semble pourtant incertain. Les spécialistes martèlent que ce désengagement des dirigeants pourrait se transformer en une bombe à retardement s’il n’y a pas un sursaut d’orgueil de la part des dirigeants africains, manifesté par un changement au niveau social, politique et culturel.

Jeune d’Afrique, tu ne peux compter que sur toi-même parce que ceux-là et celles-là, qui devaient te montrer la route à suivre, se sont disqualifiés par des compromis et des compromissions qui font d’eux de simples exécutants de donneurs d’ordre et de leçons au casque colonial. Leur survie dépend de ton maintien dans l’ignorance et la résignation. Berceau de l’humanité et berceau de la civilisation, l’histoire nous enseigne que l’Afrique, depuis l’époque pharaonique, jusqu’à l’apogée de l’empire du Mali, sa grandeur résidait dans son génie propre. Nos ancêtres ne comptaient que sur eux-mêmes et géraient l'Afrique au temps de son rayonnement à notre image et conformément à nos valeurs.

Tandis que les frontières de la Forteresse Europe sont de plus en plus renforcées, et , à la lumière des assauts répétés des ressortissants de nos pays contre les barbelés de protection de Ceuta et de Melilla, le MLAN vous appelle à la raison. L’Europe libérale, qui organise, finance et orchestre cette chasse à l’homme, sait parfaitement qu’elle est partie prenante de ce processus de démantèlement des économies africaines et la tentative de les restructurer conformément à ses valeurs, ses normes et ses intérêts.



Nous voulons par cet échange épistolaire dire à la jeunesse africaine notre soutien dans les épreuves et les exhorter à n’avoir que la renaissance africaine d’horizon. Tournez le dos aux vaines illusions qui endeuillent une fois de plus un continent fatigué et martyrisé.



Biens-aimés frères, le salut de l’Afrique ne viendra que des africains et non d’ailleurs, comme vous le pensez. C’est par la lutte contre nos satrapes au pouvoir et par la splendide beauté de notre combat que nous réussirons à changer le pronostic fait sur notre continent. L’Europe n’est pas la terre promise si ce n’est le lieu de l’aliénation de l’homme noir. L’Afrique est la terre qui nous a été donnée en héritage, c’est pourquoi, africaines et africains, aimez l’Afrique. Du continent ou de la diaspora, soyez fiers d'être Africains.

Jeunesse africaine, ton rôle historique est d’animer ce que le Grand-père Nkwamé Nkrumah appelle « le Centre de la Révolution du Monde Noir », c’est-à-dire l’Afrique, d’où partira la libération définitive de ton peuple de toutes les entraves qui en font le marche-pieds de l’humanité dès l’aube de l’esclavage et de la colonisation. Tu es appelée au secours de toute une race dont la Matrice originelle, l’Afrique, offre au monde le spectacle désespérant et humiliant de l’incapacité absolue à exister par elle-même. Malheur à toi si tu lui tourne le dos.

Le MLAN voudrait en revanche saluer ton énergie, l'engagement, l'ambition dont tu portes la voix. Toi qui livres ton espoir et tes ambitions, ton indignation et ton refus des prétendues fatalités, le MLAN salue ta dignité dans l’épreuve. Nous t’invitons à prendre ton destin en main en t’inscrivant dans l'histoire et dans la mémoire des combats des générations qui t’ont précédée. Ainsi debout, tu feras du XXlème siècle, le siècle de la renaissance africaine.



Loin des vicissitudes de la vie, il est temps que tu présides au destin de ton continent. Dans le désespoir, souvient toi, du rêve des anciens comme Lumumba, Modibo Kéita, Nkrumah, Nasser, Bourguiba, Négus Haïlé Sélassié, Amilcar Cabral, Agostinho Neto, Nelson Mandela, Cheick Modibo Diarra et tant d'autres.



Ne crains point et ne t’effraie point ! Prends avec toi, tous les siens, lève-toi, monte contre la division de l’Afrique, la corruption de tes leaders et le pillage de tes ressources. Dans ce combat, tu vaincras par la force de ton engagement et de tes convictions.



Toi qui a besoin de héros. Mieux vaut avoir des êtres de chair et de sang que ces strapontins, fabriquées par des multinationales et des forces occultes. Mieux vaut qu’ils fassent rêver par leurs qualités humaines et leur action contre l’exploitation et l’injustice et pour plus de solidarité. A cet appel, le MLAN répond présent. Toi qui représente 55% de la population du Continent, constituant ainsi un gage de vitalité, de jeunesse, d’imagination et de renouvellement pour l’ensemble des pays d’Afrique, construis ton avenir en renonçant à la violence et la déraison. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle. Ne soyez en scandale, ni aux autorités, ni aux populations, ni à vous-mêmes.



Le MLAN t’exhorte, jeunesse africaine, par le respect pour l’Afrique, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit, celui de la renaissance africaine et dans un même sentiment, celui d’appartenir à une même patrie.



Sachez frères, enfin, que Nous sommes les descendants d'un peuple qui a souffert ; nous sommes les descendants d'un peuple résolu à ne plus souffrir...la victoire est proche.





Vive la jeunesse africaine !

Dieu bénisse l’Afrique !

Le président du MLAN

Prao Yao Séraphin

www.mlan.fr
contact@mlan.fr





Lundi 18 Juin 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires