PRESSE ET MEDIAS

« Jésus-Christ matador » ! La faute de l’abbé Teissier


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



JM Vernochet
Mercredi 13 Janvier 2010

« Jésus-Christ matador » ! La faute de l’abbé Teissier
La mode est aux people et à la peopolisation, et visiblement Monsieur l’abbé Teissier n’échappe pas à la règle. Il doit certainement être l’un de ces prêtres mondains qui souhaite plaire. Plaire à une coterie qu’il croit à la mode, cool, in… mais à tort comme en témoignent les réactions indignées des lecteurs du Midi Libre [1]. Mais quelle est la faute de l’abbé Teissier, l’un des deux aumôniers des arènes de Nîmes ? D’avoir sans barguigner accepter de faire lui-même une lecture publique d’un texte « Jésus-Christ matador » (lequel assimile la crucifixion de Jésus aux passes d’un tueur d’arène) à la demande de l’association les « Avocats du diable ».
Grand aficionado depuis 1947, année de sa première corrida, le père Teissier évolue depuis plus de vingt ans dans le mundillo, le demi-monde tauromachique. Tauromachie qu’il pratique à ses heures perdues arguant que « L’église n’a pas de position officielle sur la tauromachie […] La mort de Jésus et la corrida nous renvoient tout simplement à la mort. Et la mort, c’est ce qui nous permet de nous interroger sur le sens de la vie. ».
Une philosophie de bazar que chacun appréciera selon son degré d’éveil… Ajoutons que la plus grande faute du fringant abbé est avant tout son ignorance crasse qui, à ce niveau, est un péché contre l’Esprit. Celle également de sa hiérarchie qui eut dû le bannir de la Sainte table depuis belle lurette en vertu de l’excommunication perpétuelle énoncée par la bulle de Salute Gregis (1567) de St Pie V,  laquelle prohibe à jamais les corridas comme contraire « à la piété et à la charité chrétienne [afin] d’abolir ces sanglants et honteux spectacles dignes des démons et non des hommes… » [2]. 
Au départ les « Avocats du diable » souhaitaient que la lecture de l’abbé Teissier ait lieu dans la chapelle des Jésuites qui se tiendra à la « Grande bourse » et comme le remarquait si justement l’abbé Teissier « un autre temple de Nîmes, finalement ! » St Jean Bouche d’or l’abbé ne pouvait mieux dire tant le sang et l’argent de tout temps ont fait bon ménage.


JM Vernochet 



Notes :


1-http://www.midilibre.com/articles/2009/12/18/NIMES-L-39-abbe-Teissier-ose-Jesus-Christ-matador-1040764.php5)
2- De Salute Gregis 1567 : Contrairement à l’idée reçue - et à la légende noire - selon laquelle l’Église se serait désintéressée de façon chronique de la condition animale, et indépendamment de la figure transcendante de St François, rappelons que par la bulle De salute gregis, le Pape Saint Pie V a banni, pour toujours, sous peine d’excommunication, les mises à mort tauromachiques comme contraires « à la piété et à la charité chrétienne [afin] d’abolir ces sanglants et honteux spectacles dignes des démons et non des hommes… ». Une initiative venue d’Espagne : en 1567, le nonce apostolique Pierre Camajani porte à Rome un mémoire par lequel 70 théologiens espagnols plaident contre les corridas, requête que soutient St François de Borgia et qui détermine Pie V à prononcer une interdiction irrévocable de la tauromachie. Les siècles suivants attesteront d’une continuité sans faille de cette condamnation perpétuelle bien oubliée aujourd’hui. En 1863, sur les instances de Pie IX, Mgr Plantier décrit avec horreur le spectacle dégradant de l’arène et condamne les spectateurs « qui se repaissent de la souffrance des taureaux, des chevaux et même des hommes ». Mgr Besson de son côté dépeignait en 1885 les souffrances endurées par les chevaux et les taureaux réclamant avec énergie la suppression de spectacles « qui sont la honte de nos mœurs ». En 1920 le Cardinal Gasparri, secrétaire d’État de Benoît XV rappelait que « la barbarie humaine se retranche encore dans les combats de taureaux… l’Église encourage toutes les nobles âmes qui travaillent à effacer cette honte ».

http://www.terrefuture.fr/ http://www.terrefuture.fr/



Mercredi 13 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Orion 21 le 22/01/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'église devrait s'encourager à révêler la vérité sur le mensonge dénaturé sur la vie du Josuah fils de Marie et de Marie elle même a l'humanité!
Dans la même occassion la vérité sur la régénèrance de l'humanité étouffé par le mal au corps des humains de l'époque!
Le corps du fils de l'homme matérialisé,"pardonne leur seigneur ils ne savent pas ce qu'ils font" - ils se forgent leur enfer en eux même!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires