ALTER INFO

JOSÉ MANUEL ZELAYA: UN NOM À RETENIR


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Président légitimement élu du HONDURAS et, à ce titre, Commandant en chef des forces armées hondurégniennes, JOSÉ MANUEL ZELAYA se voit confronté à une tentative de coup d’État militaire et oligarchique


oscarfortin@hotmail.com
Samedi 27 Juin 2009

JOSÉ MANUEL ZELAYA: UN NOM À RETENIR
Président légitimement élu du HONDURAS et, à ce titre, Commandant en chef des forces armées hondurégniennes, JOSÉ MANUEL ZELAYA se voit confronté à une tentative de coup d’État militaire et oligarchique. C’est que le chef de l’état major des armées s’est refusé à obéir à un ordre du Président l’enjoignant d’assurer le support logistique à une consultation populaire, prévue pour dimanche, le 28 juin. En tant que Commandant en chef des armées et Président du Honduras, il l’a donc destitué de ses fonctions. La Cour de justice, saisie de cette ordonnance, l’a tout simplement annulée, la jugeant illégale. Il en fut de même pour le Sénat, sous contrôle de l’oligarchie. Cette dernière ne veut pas que le peuple devienne un acteur incontournable dans le fonctionnement des institutions politiques et économiques du pays.

La consultation de dimanche, déclarée illégale par divers organismes de l’État, a pour objet que les hondurégniens et hondurégniennes se prononcent sur l’établissement d’une urne additionnelle, lors des élections générales du 29 novembre prochain, pour dire s’ils veulent une Assemblée Constituante et la réforme de la Constitution à partir de 2010. Une démarche, de ce qu’il y a de plus démocratique, permettant au peuple hondurégnien de participer directement à son devenir. C’est à cette consultation que se refuse la cupule oligarchique de l’armée, du Sénat, de l’Assemblée législative et des hiérarchies ecclésiales, en somme, ces apôtres de la « démocratie », celle qui doit servir, avant tout, leurs intérêts.

Mais voilà que ce Président n’est pas n’importe qui et n’est pas seul. Loin d’abandonner son projet, il a pris la tête des masses populaires qui le suivent et le soutiennent pour se rendre à l’aéroport où est entreposé le matériel nécessaire à la tenue de la consultation de dimanche. Après avoir pris le contrôle de l’aéroport, ils ont récupéré les boîtes contenant ce matériel. S’il n’en tient qu’au Président et au peuple qui l’accompagne, la consultation aura bel et bien lieu, telle que prévue, dimanche, le 28 juin.




La communauté internationale, par la voix du Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, a condamné cette tentative de coup d’État civil-militaire. Il en va de même pour les pays de l’Amérique latine qui condamnent ces ingérences oligarchiques dans le fonctionnement de la démocratie participative des peuples à leur destin. Il faut espérer que les voix, en Europe et en Amérique du Nord, qui se sont fait entendre suite aux élections en Iran, se fassent entendre, cette fois, pour se porter la défense du peuple hondurégnien et de son Président qui les accompagne.

N’est-il pas curieux que ceux et celles qui se disent les « promoteurs et les défenseurs de la démocratie » soient soudainement si craintifs à l’endroit des consultations du peuple, de celui-là même qui fonde la démocratie?

Oscar fortin
Québec, 26 juin 2009
http://humanisme.blogspot.com

JOSÉ MANUEL ZELAYA: UN NOM À RETENIR
Mais voilà que ce Président n’est pas n’importe qui et n’est pas seul. Loin d’abandonner son projet, il a pris la tête des masses populaires qui le suivent et le soutiennent pour se rendre à l’aéroport où est entreposé le matériel nécessaire à la tenue de la consultation de dimanche. Après avoir pris le contrôle de l’aéroport, ils ont récupéré les boîtes contenant ce matériel. S’il n’en tient qu’au Président et au peuple qui l’accompagne, la consultation aura bel et bien lieu, telle que prévue, dimanche, le 28 juin.

JOSÉ MANUEL ZELAYA: UN NOM À RETENIR


Samedi 27 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par Aigle le 27/06/2009 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les peuples de l'Amerique latine sont en train i de se reapproprier leur Destin , par la maniere la plus simple : l'Engagement direct et sans concession aux castes corrompues .....

2.Posté par rp le 27/06/2009 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bon, c'est anecdotique, mais quand-même je le trouve sympathique ce président qui joue de la guitare ( http://www.youtube.com/watch?v=xeVCMz2KBF0 ), c'est toujours mieux qu'être mari d'une vedette du show-business !

Et Souvenons-nous de ce qu'à déclaré son représentant le 29 mai 2009 au sommet de l'OEA : Honduras también dirá "un no al sistema económico que oprime, explota y excluye a las grandes mayorías", recalcó Rodas, quien además dijo que su país apuesta por rechazar "la intolerancia que niega la diversidad, las riquezas de las diferencias y el derecho a la paz".

3.Posté par Roland le 28/06/2009 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zelaya vient d'être enlevé par 200 militaires cagoulés.
Il aurait été transporté en-dehors du pays.
La chaine de télévision n'émet plu, le dernier appel de ses journalistes parlait de soldats encerclant les bâtiments, et ils ont appelé le peuple à se rendre sur la place pour manifester.
Cette foi-ci, quand-même l'Union "Européenne" s'est fendu d'un e déclaration condamnant le coup d'Etat.
Mais c'est sinistre ! prions pour ce courageux et sympathique homme issu de la droite qui avait su appeller un chat un chat et essayé d'engager son pays vers une voie démocratique et défendre le peuple. Espérons qu'ils ne le tueront pas .....
Assez de martyrs ! nous revoilà tomber dans l'époque des Allende et des Pinochet.
Mauvais signe pour l'avenir de l'Amérique
à suivre minute par minute !

4.Posté par oscar fortin le 28/06/2009 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est en lisant le commentaire de ROLAND que j"apprends l'enlèvement du Président du Honduras par les militaires. Ce sont les "sépulcres blanchis" d'une société qui laissent à découvert l'hypocrisie et l'iniquité qui les habitent. Bien qu'ils se disent démocrates, ils n'ont de préoccupations que pour leurs privilèges et intérêts. Peu leur importent les impératifs du bien commun et de la solidarité humaine. Il faut dénoncer par tous les moyens non seulement ce coup d'État mais aussi l'hypocrise de ces gens qui se couvrent du manteau des grandes valeurs humaines alors qu'à l'intérieur ils n'ont de préoccupations que pour leurs intérêts individuels. J'ai bien hâte d'entendre la voix des "tenors" européens et américainsqui se sont fait entendre suite aux élections en Iran.

5.Posté par Daniel le 28/06/2009 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A bas les antisionistes. Le Coup d'état au Honduras est réussie. Le prochain sera l’Iran d’Ahamadinejad. Vive la CIA, Mossad et MI6 à disposition de sionisme.

6.Posté par Roland le 28/06/2009 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ici Zelaya donne une leçon de démocratie aux Etats-Unis
http://www.youtube.com/watch?v=sL-Za31aN3g

7.Posté par oscar fortin le 28/06/2009 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Daniel a ce mérite de se présenter sous ses véritables couleurs. Il prend clairement position contre la démocratie, l'humanisme dans son sens de Bien commun et de justice. Il se pose en faveur d'intérêts corporatifs, individuels qui doivent être les objectifs premiers de toute intervention, peu importe le sang versé et les principes de justice sociale et d'humanisme bafoués.

8.Posté par VIRGILE le 28/06/2009 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ oscar fortin !
Il faut avoir pitié de "Daniel", le sionisme est à l'agonie et va bientôt finir dans un divin feu d'artifice, c'est Ecrit, laissons-les jouir de leurs meurtres encore un Temps des temps. Le mieux est de ne pas répondre à ses provocations juvéniles, c'est probablement un ado. qui n'a pas connu la guerre et ses odeurs de corps humains brûlés.

Ce qui m'épate dans les diversions Cia/Mossad, c'est leur grande mobilité. Ils nous font un grand coup tous les trois à quatre mois ! De l'Afrique à l'Asie, de l'Orient à l'Amérique Latine, on voit qu'ils aiment la géographie ! Je les soupçonne d'être en business avec les média affidés afin d'alimenter des "unes" à gros tirages !

Cette déstabilisation via des puissances étrangères ne fera, qu'à terme, que souder des liens plus forts entre Latins et entrer en guerre ouverte avec les yankees sionistes.



Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires